Page:Young - Voyages en France en 1787, 1788 et 1789.djvu/241

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


constitution qui produira de nouveaux effets, suivis, selon que j’en juge, d’une nouvelle agriculture ; et tout homme avide d’une science politique réelle aurait à regretter de ne pas connaître le pays où se montrait sur son déclin ce soleil royal dont nous avions presque vu l’aurore. Les événements d’un siècle et demi, en comptant le règne éclatant de Louis XIV, rendront à jamais intéressantes pour l’humanité les origines de la puissance française, surtout afin de connaître sa situation avant l’établissement d’un gouvernement meilleur ; car il n’y aura pas peu d’intérêt à comparer les effets du nouveau système et ceux de l’ancien.

Le 2 juin. — Londres. Le soir, représentation de la Generosita d’Alessandro de Tarchi ; il signor Marchesi y déploya sa puissance et chanta un duo qui, pour quelques moments, me fit oublier tous les moutons et les porcs de Bradfield. Je fus cependant plus charmé ensuite en soupant chez mon ami le docteur Burney, où je rencontrai miss Burney. Qu’il est rare de voir à la fois deux personnes auxquelles un grand renom n’enlève rien de leur amabilité privée : combien en voyons-nous, de gens célèbres, avec qui nous n’aurions jamais le désir de vivre. Parlez-moi seulement de ceux qui, à de grands talents, joignent des qualités qui nous fassent souhaiter de rester avec eux portes closes.

Le 3. — Je n’entends bruire à mon oreille que les récits de la fête donnée hier par l’ambassadeur d’Espagne. La plus belle fête du temps présent est celle que dix millions d’hommes se donnent à eux-mêmes.

La fête de la raison et le trop-plein de l’âme,

le vif sentiment de cœurs que la reconnaissance fait battre