Page:Zéliqzon - Dictionnaire des patois romans de la Moselle, œuvre complète, 1924.djvu/109

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
BIE
BIN
— 67 —

Biètoūt [byętū P, F], adv. — Bientôt. Voir Byintoūt.

Bieu [byœ̨ M (byœ̨f Buc.), I, P, F, N, bǖ-bī S, bye-byœ V], s. m. — Bœuf.

Bieu [byœ̨ M], adj. — Bleu. Voir Bleu.

Bieucate [byœ̨kat Juvelise], s. f. — Petite boucle.

Bieuchat [byœ̨s̆a S, byes̆ǫ V], s. m. — Billot. Voir Biac.

Bieuchat [byœ̨s̆a M, bis̆ǫ P], s. m. — Blochet.

Bieuke [byœ̨k M, I, byǫk-byuk P, bluk F, byœ̨k-byǫk N, byok S, V, bluk (Albreschviller)], s. f. — Boucle.

Bieuker [byœ̨kēⁱ.. M, I, P, N], v. tr. — Boucler, mettre une boucle, serrer une boucle ; faire une boucle de cheveux, etc.

Bieure [byœ̨r P, F], s. f. — Beurre.

Bieurḕye [byœ̨rę̄y N], s. f. — Bouverie.

Bieussate [byœ̨sat S], s. f. — Petite branche de fagot.

Bieusāye [byœ̨zǟy M], s. f. — Étable à bœufs.

Bieuvanje [byœ̨vãs̆ M], n. pr. — Beuvange, vill. de l’arr. de Thionville.

Bieuyat [byœ̨ya M], s. m. — Bleuet.

Bièyat [byęya M, N, byęyǫ I, P], s. m. — Blé petit, maigre.

Bifèt [bifę S, V], s. m. — Buffet. Voir Bufèt.

Bigād [bigǟ-bidjǟ-bidyǟ.. S, bigā V], s. m. — Jars.

Bigāriau [bigǟryō], s. m. — Bigarreau.

Bigōne [bigōn S], s. f. — Enclume de cordonnier.

Bigonne, voir Bigoūne.

Bigoūne [bigūn-bigõn M, I, bigūn P, bigūn-bigōᵘn N], s. f. — Toupie. Lè ~ dreum, la t. dort. Se dit quand la t. tourne sur place avec tant de rapidité qu’elle semble immobile.

Biheune [bihœ̨n M], s. f. — Source, fontaine. Nom d’eune ~, nom d’une Biheune ! (juron).

Bīhhād [bīχǟ.. M, I, P, N], s. m. — Qui se balance en marchant ; qui va de travers.

Bīhhe [bīχ.. gén.], s. f. — Bise. Lè ~ vè, la b. va (le vent souffle du nord-est). Drāte ~, b. droite (qui amène le beau temps). Nār ~, b. noire (qui amène le froid et la pluie) V. ~ èprès lo s’la meussant, piāwe d’vas lo s’la levant, b. après le soleil couchant, pluie vers le soleil levant.

Bīhhe [bīχ.. M, I, P, F, N, bēχ-bœ̄χ S, bē V], s. f. — Berceau.

Zéliqzon - Dictionnaire des patois romans de la Moselle, œuvre complète, 1924 (page 109 crop).jpg

Bīhhieu [bīχyœ̨.. M, I, P, F, N, bęχi-bēχi-bœ̄χi S, bēχye, -yœ V], v. tr. — 1° Bercer. 2° Pressurer les raisins dans la cuve. 3° V. pron. Marcher en se dandinant. 4° V. intr. Être impatient, se hâter. Se dit aussi des vaches en pâture qui sautent en courant V.

Bihote [biγǫt V], s. f. — Sorte de champignon comestible.

Bijouterḕye [bijutrę̄y M, I, P], s. f. — Bijouterie.

Bikse [biks S, V], s. m. et f. — Bœuf attelé.

Bilious [bilyu.. M, I, P, N], adj. — Bilieux.

Bîmbambō [bĩbãbō.. M, I, P, N], s. m. — Sonnerie (terme enfantin).

Bimmi [bẽmi M, I, bēmi P, bēmi-bẽmi N, bēmir F], v. intr. — Se gâter par l’effet de l’humidité. Se dit surtout des étoffes.