Page:Zéliqzon - Dictionnaire des patois romans de la Moselle, œuvre complète, 1924.djvu/229

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
DAN
DAR
— 187 —

Dandāre [dãdǟr.. M, I, P, N], loc. adv. — À califourchon.

Dandau [dãdō M, I, P], s. m. — Église (terme enfantin). Èlans au ~, allons à l’église.

Dandine [dãdin M, I, P, N, S], s. f. — Réprimande ; correction appliquée aux enfants, volée de coups. ’L è èvu eune ~, il a eu une réprimande.

Dāne [dǟn.. M, I, P, N, S], adj. — Excédé de fatigue ; qui a le vertige à force de fatigue. ’L è chu ~, il est tombé excédé de fatigue. Tortot tone auto d’ meu, j’ sus ~ d’awer dansieu, tout tourne autour de moi, j’ai le vertige d’avoir dansé.

Dāner [dǟnēⁱ.. M, I], v. intr. — Être atteint de vertige.

Dānion [dǟnyõ.. M, I, P, N, S], s. m. — Étourdissement, vertige. Awer lés ~, avoir les étourdissements (tomber en syncope).

Dāniou [dǟnyu.. M, I, P, N, S], adj. — Épileptique. ’L at ~, il est é.

Danjerous [dãjru.. M, I, P, F, N, S], adj. — Dangereux.

Danon [danõ S, dǫnõ V], n. pr. — Donon, montagne dans les Vosges.

Danrāyes [dãrǟy.. gén. V], s. f. pl. — Denrées. Se dit surtout des céréales.

Dans [ gén. (dõ V)], prép. — 1° Dans. Devant un substantif commençant par une consonne, on peut supprimer l’article lo : Dons bōs, dans le bois, mais on dit dons lés boūs, dans les bois. Dé ~, marque l’origine : Je vyins dé ~ bōs, je viens de dans le bois (du bois). Au lieu de dons bōs, on peut aussi dire on bōs V. 2° Chez. Jé vès ~ lés Alsacyins, je vais chez les Alsaciens (en Alsace) V.

Danse [dãs gén.], s. f. — 1° Danse. Bèyeu lè ~, donner la danse (donner congé). Aler sus lè ~, aller danser. Boquèt d’ premīre ~, bouquet de première d., bouquet que les garçons de fête mettent aux enchères et qui donne le droit à l’acquéreur de danser la première danse, le jour de la fête, avec la jeune fille à laquel il en a fait l’hommage. Aler aus danses, aller au bal. Prḗte que danse, poye que chante, fome que pāle lètîn, cè mwinne è mauvāse fîn, prêtre qui danse, poule qui chante, femme qui parle latin, ça mène à une mauvaise fin. 2° Volée de coups de bâton.

Dansieu [dãsyœ̨.. gén.], v. intr. — Danser. J’ to f’rā ~ lè premīre danse, je te ferai d. la première danse.

Dansou [dãsu.. gén.], s. m. — 1° Danseur. 2° Acrobate.

Dant [ gén. (dõ V)], s. m. — Dent. ~ d’euy, d. canine. ~ d’ chîn, chiendent N. ~ d’ rète, d. de rat (dent de lait). ’L è tos sés ~, il a toutes ses d. (il est prompt à la réplique). I n’è pus mau lès ~, il n’a plus mal aux d. (il est mort). Awer lés ~ bianches, avoir les dents blanches (être jeune). Éte lés ~ an l’ḗr, être les d. en l’air (être mort). Lés ~ d’ sè boche patînt come dés molîns aus Reūs, les d. de sa bouche claquaient comme des moulins aux Rois (?). Awer dés pwèls aus ~, avoir des poils aux d. (être méchant). — Quand-on-z-é mā lés donts, on prand dés cārotes qué sont rāyīes po le vont, quand on a mal aux dents, on prend, pour se guérir, des carottes qui sont arrachées par le vent V.

Danteule [dãtœ̨l M, N], s. f. — Dentelle.

Dantisse [dãtis gén.], s. m. — Dentiste.

Dapeus [dapœ̨ S], adv. — Depuis. Voir Depeus.

Dapon [dapõ Pontoy], s. m. — Enfant insupportable.

Dāraⁱ (so) [dāraⁱ F], v. pron. — 1° Traîner, vagabonder. Ou èt ç’ què