Poèmes et Paysages/« Elle a seize ans, son cœur »

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


VI


 
Elle a seize ans. Son cœur, frais comme l’espérance,
À des pensers plus purs que l’haleine des fleurs.
Sous un front calme où luit une sainte ignorance,
Ses grands yeux bleus sont doux comme une aurore en pleurs.
Sa bouche aux dents de lait ressemble au coquillage
Que l’onde en se jouant vient rouler sur la plage.
Toute âme à son aspect voit son rêve fleurir.
Mais ma lèvre est toujours à lui parler peureuse,
Car à ma voix toujours rougit sa joue heureuse
Comme une rose vierge au toucher du zéphyr.