Recueil des lettres missives de Henri IV/1576/24 février ― À monsieur de Verac

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



[1576.] — 24 février.

Imprimé. – Recueil de lettres de Henri IV, publié par le comte de Valori ; Paris, F. Didot, 1821, in-8°, page 380.


[À MONSR DE VERAC[1].]

Monsr de Verac, Encores que je sois, de ceste heure, comme je crois, bien asseuré de mon deslogement de la Cour, desirant que chascun sache la verité de mes intentions, et comme l’affection que je porte au vray service du Roy, au bien, repos et tranquilité de ce Royaume, et particulierement à tous ceulx de la Religion, m’a justement convié à ce faire, envoyant expres le sr de la Broisseniere, present porteur, à la Rochelle pour cest effect, j’ay estimé que c’estoit chose digne de ceste louable affection d’en advertir pareillement ceulx qui sont zelateurs et poursuivant ceste mesme intention. Et pour ce que je suis de longue main tout asseuré qu’estes de ce nombre, et que je desire estre bien accompagné, allant trouver Monsieur, je vous prie bien affectueusement, par celle-cy, me vouloir venir trouver au plus tost qu’il vous sera possible, avec le meilleur nombre de vos amys que pourrez amener, si ce n’est que soyez lié à charge de telle consequence qu’elle vous oblige à faire residence. Reservant à vous dire que vous serez plus que le bienvenu, je prieray le Createur vous donner, Monsr de Verac, ses saintes graces. De Beaufort, ce xxiv febvrier.

Vostre bon amy,


HENRY.



  1. Joachim de Saint-Georges, chevalier de l’ordre du Roi, seigneur de Vérac, baron de Couhé, etc. fils de Gabriel de Saint-Georges et d’Anne d’Oyron, mort vers 1607. (B. R. cabinet généalogique, article Saint-Georges.)