25%.png

Shiji/LXXXVIII

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chapitre LXVIII
Biographie XXVIII
Meng Tian

Ce chapitre est en fait une compilation de plusieurs biographies retraçant les carrières des principaux membres du clan Meng. Sima Qian dédie principalement ce chapitre à Meng Tian, un général qui servit sous Qin Shihuang durant l’unification de l’empire, et le début de la dynastie Qin. Meng Tian est principalement connu pour avoir construit la première Grande Muraille de Chine. Dans la tradition populaire, on lui attribue l'invention du pinceau à calligraphie qu'il aurait réalisé à partir des poils de sa barbe. Des découvertes archéologiques révèlent cependant que cette invention est antérieure d’au moins plusieurs siècles à son époque.

En même temps qu’il dresse le portrait de Meng Tian, Sima Qian établit également plusieurs courtes biographies des membres du clan Meng, à commencer par Meng Ao, le grand-père – qui commence en quelque sorte la lignée puisqu’il est le premier à venir offrir ses services à l’état de QinMeng Wu, le père et Meng Yi, le jeune frère.

Enfin, ce chapitre présente également plusieurs éléments biographiques de la carrière du tristement célèbre eunuque Zhao Gao. Sima Qian avait sans doute jugé le personnage trop indigne pour mériter une biographie à part et s’est donc vu obligé d’ajouter les éléments biographiques le concernant dans les biographies des personnes dont il causa la chute afin de clarifier le contexte.

Voir sur Wikipédia les articles dédiés à Meng Tian et Zhao Gao.


史記卷八十八
Mémoires historiques – Chapitre LXXXVIII
列傳第二十八 蒙恬
Biographie XXVIII – Meng Tian
蒙恬者,其先齊人也。恬大父蒙驁,自齊事秦昭王,官至上卿。秦莊襄王元年,蒙驁為秦將,伐韓,取成皋、滎陽,作置三川郡。二年,蒙驁攻趙,取三十七城。始 皇三年,蒙驁攻韓,取十三城。五年,蒙驁攻魏,取二十城,作置東郡。始皇七年,蒙驁卒。 Meng Tian (蒙恬) était un homme dont la famille venait originellement de Qi (). Son grand-père était Meng Ao (蒙驁) et était venu de Qi pour servir le roi Zhao de Qin (昭王) et devint ministre suprême. Lors de la première année du règne du roi Zhuangxiang (莊襄王) de Qin (250 av. J.-C.), Meng Ao fut nommé général et envoyé attaquer le Han (). Il s’empara de Chenggao (成皋) et Xingyang (滎陽) dont il créa la province de Sanchuan (三川郡).

Lors de la seconde année (249 av. J.-C.), Meng Ao attaqua le Zhao () et captura trente-sept villes. Lors de la troisième année du règne du Premier empereur[1] (244 av. J.-C.), Meng Ao attaqua à nouveau le Han et s’empara de treize villes. Lors de la cinquième année (242 av. J.-C.), Meng Ao attaqua le Wei () et soumit treize villes dont il fit la province de Dong (東郡). Lors de la septième année (240 av. J.-C.), Meng Ao mourut.

驁子曰武,武子曰恬。恬嘗書獄典文學。始皇二十三年,蒙武為秦裨將 軍,與王翦攻楚,大破之,殺項燕。二十四年,蒙武攻楚,虜楚王。 Le fils de Ao était appelé Wu () et le fils de Wu avait pour nom Tian. Tian servit comme fonctionnaire des lois et lettré légiste.

Lors de la vingt-troisième année du règne du Premier empereur (224 av. J.-C.), Meng Wu fut nommé assistant-général et envoyé rejoindre Wang Jian (王翦) pour attaquer le Chu (). Ils infligèrent au Chu une grande défaite et tuèrent Xiang Yan (項燕). Lors de la vingt-quatrième année, Meng Wu attaqua à nouveau le Chu et captura son roi.

蒙恬弟毅。始皇二十六年,蒙恬因家世得為秦將,攻齊,大破之,拜為內史。秦已並天下,乃使蒙恬將三十萬眾北逐戎狄,收河南。築長城,因地形,用制險塞,起臨洮, 至遼東,延袤萬餘裏。於是渡河,據陽山,逶蛇而北。暴師於外十餘年,居上郡。是時蒙恬威振匈奴。始皇甚尊寵蒙氏,信任賢之。而親近蒙毅,位至上卿,出則參 乘,入則御前。恬任外事而毅常為內謀,名為忠信,故雖諸將相莫敢與之爭焉。 Le petit frère de Meng Tian avait pour prénom Yi ().

Lors de la vingt-sixième année du Premier empereur (221 av. J.-C.), en raison des services rendus par sa famille au Qin depuis plusieurs générations, Meng Tian fut nommé général. Il attaqua le Qi, lui infligea une grande défaite, et reçut en récompense le poste d’analyste à la capitale. Lorsque le Qin eut unifié ce qui était sous le ciel, Meng Tian fut envoyé au nord avec 300 000 hommes. Il repoussa les barbares Rong () et Di () et prit le contrôle de la région du Henan.

Il entreprit la construction d’une Grande Muraille, suivant la topographie du terrain et utilisant les défilés étroits des montagnes et des forteresses, partant de Lintao (臨洮) et arrivant à Liaodong (遼東), se prolongeant sur plus de dix-mille li[2]. Le mur croisait le Fleuve Jaune, suivait les montagnes Yang (), et se tortillait comme un serpent alors qu’il allait vers le nord. Meng Tian demeura dans la région de Shang (上郡) plus de dix ans. À cette époque, la puissance Meng Tian terrifia les Xiongnu.

Le Premier empereur appréciait et honorait le clan Meng et confiait à ses membres des postes de confiance selon leurs mérites. Il était particulièrement proche de Meng Yi qui s’était hissé au poste de grand ministre. Hors de la cour ils montaient dans le même carrosse et à la cour, Meng Yi avait le droit de se tenir devant l’empereur. Tian s’occupait des affaires étrangères, Yi des affaires intérieures, et tous deux avaient une réputation de loyauté et de sincérité, si bien que les autres généraux n’osaient entrer en compétition avec eux.

趙高者,諸趙疏遠屬也。趙高昆弟數人,皆生隱宮,其母被刑僇,世世卑賤。秦王聞高彊力,通於獄法,舉以為中車府令。高既私事公子胡亥,喻之決獄。高有大罪,秦王令蒙毅法治之。毅不敢阿法,當高罪死,除其宦籍。帝以高之敦於事也,赦之,複其官爵。
始皇欲遊天下,道九原,直抵甘泉,乃使蒙恬通道,自九原抵甘泉,巉山堙穀,千八百里。道未就。
始皇三十七年冬,行出遊會稽,並海上,北走琅邪。道病,使蒙毅還禱山川,未反。
始皇至沙丘崩,祕之,群臣莫知。是時丞相李斯、公子胡亥、中車府令趙高常從。高雅得幸於胡亥,欲立之,又怨蒙毅法治之而不為己也。因有賊心,乃與丞相李斯、公子胡亥陰謀,立胡亥為太子。太子已立,遣使者以罪賜公子扶蘇、蒙恬死。扶蘇已死,蒙恬疑而複請之。使者以蒙恬屬吏,更置。胡亥以李斯舍人為護軍。使者還報,胡亥已聞扶蘇死,即欲釋蒙恬。趙高恐蒙氏複貴而用事,怨之。
毅還至,趙高因為胡亥忠計,欲以滅蒙氏,乃言曰:「臣聞先帝欲舉賢立太子久矣,而毅諫曰『不可』。若知賢而俞弗立,則是不忠而惑主也。以臣愚意,不若誅之。,」胡亥聽而系蒙毅於代。前已囚蒙恬於陽周。喪至咸陽,已葬,太子立為二世皇帝,而趙高親近,日夜毀惡蒙氏,求其罪過,舉劾之。
子嬰進諫曰:「臣聞故趙王遷殺其良臣李牧而用顏聚,燕王喜陰用荊軻之謀而倍秦之約,齊王建殺其故世忠臣而用後勝之議。此三君者,皆各以變古者失其國而殃及其身。今蒙氏,秦之大臣謀士也,而主欲一旦棄去之,臣竊以為不可。臣聞輕慮者不可以治國,獨智者不可以存君。誅殺忠臣而立無節行之人,是內使群臣不相信而外使鬥士之意離也,臣竊以為不可。」
胡亥不聽。而遣禦史曲宮乘傳之代,令蒙毅曰:「先主欲立太子而卿難之。今丞相以卿為不忠,罪及其宗。朕不忍,乃賜卿死,亦甚幸矣。卿其圖之!」毅對曰:「以臣不能得先主之意,則臣少宦,順幸沒世。可謂知意矣。以臣不知太子之能,則太子獨從,周旋天下,去諸公子絕遠,臣無所疑矣。夫先主之舉用太子,數年之積也,臣乃何言之敢諫,何慮之敢謀!非敢飾辭以避死也,為羞累先主之名,原大夫為慮焉,使臣得死情實。且夫順成全者,道之所貴也;刑殺者,道之所卒也。昔者秦穆公殺三良而死,罪百里奚而非其罪也,故立號曰『繆』。昭襄王殺武安君白起。楚平王殺伍奢。吳王夫差殺伍子胥。此四君者,皆為大失,而天下非之,以其君為不明,以是籍於諸侯。故曰『用道治者不殺無罪,而罰不加於無辜』。唯大夫留心!」使者知胡亥之意,不聽蒙毅之言,遂殺之。
二世又遣使者之陽周,令蒙恬曰:「君之過多矣,而卿弟毅有大罪,法及內史。」恬曰:「自吾先人,及至子孫,積功信於秦三世矣。今臣將兵三十餘萬,身雖囚系,其勢足以倍畔,然自知必死而守義者,不敢辱先人之教,以不忘先主也。昔周成王初立,未離繈褓,周公旦負王以朝,卒定天下。及成王有病甚殆,公旦自揃其爪以沈於河,曰:『王未有識,是旦執事。有罪殃,旦受其不祥。』乃書而藏之記府,可謂信矣。及王能治國,有賊臣言:『周公旦欲為亂久矣,王若不備,必有大事。』王乃大怒,周公旦走而奔於楚。成王觀於記府,得周公旦沈書,乃流涕曰:『孰謂周公旦欲為亂乎!』殺言之者而反周公旦。故周書曰『必參而伍之』。今恬之宗,世無二心,而事卒如此,是必孽臣逆亂,內陵之道也。夫成王失而複振則卒昌;桀殺關龍逢,紂殺王子比干而不悔,身死則國亡。臣故曰過可振而諫可覺也。察於參伍,上聖之法也。凡臣之言,非以求免於咎也,將以諫而死,原陛下為萬民思從道也。」使者曰:「臣受詔行法於將軍,不敢以將軍言聞於上也。」蒙恬喟然太息曰:「我何罪於天,無過而死乎?」良久,徐曰:「恬罪固當死矣。起臨洮屬之遼東,城巉萬餘裏,此其中不能無絕地脈哉?此乃恬之罪也。」乃吞藥自殺。
太史公曰:吾適北邊,自直道歸,行觀蒙恬所為秦築長城亭障,塹山堙穀,通直道,固輕百姓力矣。夫秦之初滅諸侯,天下之心未定,痍傷者未瘳,而恬為名將,不以此時彊諫,振百姓之急,養老存孤,務修眾庶之和,而阿意興功,此其兄弟遇誅,不亦宜乎!何乃罪地脈哉?

Notes[modifier]

  1. Il s’agit de l’empereur Qin Shihuang qui unifia la Chine en 221 av. J.-C. Cependant à l’époque, il n’était pas encore empereur de Chine, mais roi de Qin.
  2. À l’époque de la dynastie Qin, le li faisait 576 m. À l’époque de la dynastie Han où fut écrit le Shiji, cette valeur avait baisée à 416 m. La Grande Muraille dressée par les Qin faisait donc grossièrement entre 4 000 et 6 000 km.