Différences entre les versions de « Page:Nerval - Voyage en Orient, II, Lévy, 1884.djvu/270 »

Aller à la navigation Aller à la recherche
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 16 : Ligne 16 :
 
 
 
Dans les maisons des riches, le durkah est pavé en losanges
 
Dans les maisons des riches, le durkah est pavé en losanges
de marbre blanc et noir, et tous les interstices sont mosaïques
+
de marbre blanc et noir, et tous les interstices sont mosaïqués
 
de morceaux de tuiles d’un rouge vif, qui représentent une
 
de morceaux de tuiles d’un rouge vif, qui représentent une
 
incrustation élégante et fantastique. — L’on trouve au milieu
 
incrustation élégante et fantastique. — L’on trouve au milieu
Ligne 36 : Ligne 36 :
 
pénétrer dans le divan. Cette pièce, qui, dans le fait, n’est qu’une
 
pénétrer dans le divan. Cette pièce, qui, dans le fait, n’est qu’une
 
antichambre, est pavée de pierres communes. L’été, on recouvre
 
antichambre, est pavée de pierres communes. L’été, on recouvre
le sol d’une natte, et, en hiver, d’un tapis. De trois cotés,
+
le sol d’une natte, et, en hiver, d’un tapis. De trois côtés,
157 286

modifications

Menu de navigation