Différences entre les versions de « Page:Condorcet - Œuvres, Didot, 1847, volume 4.djvu/151 »

Aller à la navigation Aller à la recherche
aucun résumé de modification
(→‎Page non corrigée : Page créée avec « <nowiki /> {{tiret2|pré-|jugés}} sont encore plus dangereux, mais dont on doit craindre de plus les intérêts et les petites passions, et qui, plus redoutables aux hom... »)
 
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
<nowiki />
 
<nowiki />
 
 
{{tiret2|pré-|jugés}} sont encore plus dangereux, mais dont on doit craindre de plus les intérêts et les petites passions, et qui, plus redoutables aux hommes ordinaires, le sont surtout à ceux dont les lumières les effrayent,
 
{{tiret2|pré-|jugés}} sont encore plus dangereux, mais dont on doit craindre de plus les intérêts et les petites passions, et qui, plus redoutables aux hommes ordinaires, le sont surtout à ceux dont les lumières les effrayent,
 
et dont la gloire les irrite. Il disait : ''J’ai les'' ''reins peu flexibles ; je, consens à faire une'' ''révérence, mais cent de suite me fatiguent''.
 
et dont la gloire les irrite. Il disait : ''J’ai les'' ''reins peu flexibles ; je, consens à faire une'' ''révérence, mais cent de suite me fatiguent''.

Menu de navigation