Différences entre les versions de « Page:Les guerres de la Vendée et de la Bretagne, 1790-1832.djvu/516 »

Aller à la navigation Aller à la recherche
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
<noinclude>
<noinclude>
{{table|largeurp=35|largeurs=30|section=
{{table|largeurp=35|largeurs=30|section=
|titre=— Les républicains le battent à Liffré. — Tinténiac se présente en Bretagne au nom des princes et de l’Angleterre. — Puisaye part pour Londres. — Cormatin. — Situation de la chouannerie. — Mort de Jean Chouan. — Caractère des insurgés bretons. — Les faux chouans. — La Convention essaie de pacifier la Bretagne. — Le Général Hoche. — Difficultés que rencontrent les négociations. — Prise d’armes du Morbihan. — Traité de La Mabilais.|page= 360|16]]}}</noinclude>
|titre=— Les républicains le battent à Liffré. — Tinténiac se présente en Bretagne au nom des princes et de l’Angleterre. — Puisaye part pour Londres. — Cormatin. — Situation de la chouannerie. — Mort de Jean Chouan. — Caractère des insurgés bretons. — Les faux chouans. — La Convention essaie de pacifier la Bretagne. — Le Général Hoche. — Difficultés que rencontrent les négociations. — Prise d’armes du Morbihan. — Traité de La Mabilais.|page={{pli|360|16}}}}</noinclude>


{{Table|largeurp=35|indentation=-2|titre=Chap. XXIII. — Puisaye en Angleterre. — L’Agence royale de Paris. —Les faux assignats. — Situation de la Bretagne. — Arrestation de Cormatin et de plusieurs autres chefs. — Mort de Boishardy, du comte de Silz et de Coquereau. — Nouvelle prise d’armes. — Lettre du Régent à Charette. — Mission du marquis de Rivière en Vendée. — Réconciliation entre Charette et Stofflet. — Projets des républicains. — Ils tentent de surprendre Charette. — Renouvellement des hostilités dans le Bas-Poitou. — Succès des insurgés. — Attitude de la population.|page={{pli|388|16}}}}
Chap. XXIII. — Puisaye en Angleterre. — L’Agence royale de Paris.


{{Table|largeurp=35|indentation=-2|titre=Chap. XXIV. — Quiberon |page={{pli|403|16}}}}
-—Les faux assignats. — Situation de la Bretagne. —Arrestation
de Corui.itin et de plusieurs autres chefs. — Mort de Boishardy,
du comte de Silz et de (]o(|uerc’au. •— Nouvelle prise d’armes.


{{Table|largeurp=35|indentation=-2|titre=Chap. XV. — Situation. — Succès des chouans. — Puisaye rentre en Bretagne. Divisions parmi les insurgés. — Louis de Frotté en Normandie — Charette est nommé lieutenant général et reçoit le cordon rouge. — Résultats de ces distinctions. — Le comte d’Artois à l’Île-Dieu|page={{pli|428|16}}}}
— I^Htre du Bégent à Cliarettc. — Mission du marquis de Rivière
en Vendée. — Héconciliiilion entre (Uiarcttc et Stofflet. — Projets
des rénublicalus. — Ils tentent de surprendre Charctte. — lleiiouvelleineiU
des bostilitt’-s dans le Bas-L^oitou. — Succès des
insurgés. — Attitude de la population 388


{{Table|largeurp=35|indentation=-2|titre=Chap. XXVI. — Avènement du Directoire. — Hoche en Vendée. — Stofflet reprend les armes. — Mort de ce chef. — Derniers combats de Charette. — Sa mort. — Pacification de la Vendée. — Hoche passe en Bretagne. — Soumission de Scépaux. — Rochecotte dans le Maine. — Sa soumission. — Situation du Morbihan. — Résistance de Georges Cadoudal. — Il se soumet. — Frotté passe en Angleterre. — Derniers efforts de Puisaye. — Pacification générale des départements de l’Ouest. — Hoche reçoit du Directoire une récompense nationale. — Situation de la Bretagne. — Lettre adressée au comte d’Artois par les officiers royalistes réunis à Londres. — Départ de Puisaye pour le Canada. — Nouveaux mouvements. — Prise d’armes de 1799. — Succès des insurgés. — Bonaparte premier consul. — Nouvelle pacification. — Conduite de l’abbé Bernier.|page={{pli|443|16}}}}
Chap. XXIV. — Quiberon 403


{{Table|largeurp=35|indentation=-2|titre=Chap. XXVII. — L’Ouest sous l’empire. — Prise d’armes de 1815.|page={{pli|469|16}}}}
(Ihap. XV. — Situation. — Succès des chouans. — Puisaye rt^ntre
en Bretaffie. Divisions parmi les insurgés. — Louis de Frotté
en Normandie — Charette est nommé lieutenant général et reçoit
le cordon rouge. — Bésultats de ces distinctions. — Le comte
d’Artois à l’Iie-Dieu fl28


{{Table|largeurp=35|indentation=-2|titre=Chap. XXVIII. — La Vendée sous la Restauration. — Mouvement
Chap. XXVL — Avènement du Directoire. — Hoche en Vendée.
de 1832. — Conclusion|page={{pli|479|16}}}}

— Stofflet reprend les armes. — Mort de ce chef. — Derniers
combats de Charette. — Sa mort. — Pacification de la Vendée.

— Hoche passe en Bretagne. — Soumission de Scépaux. — Rochecotte
dans le Maine. — Sa soumission. — Situation du Morbihan.
• — Résistance de Georges Cadoudal. — Il se soumet. — Frotté
passe en Angleterre. — Derniers efforts de Puisaye. — Pacification
générale des départements de l’Ouest. — Hoche reçoit du
Directoire une récotnpens<’ nationale. — Situation de la Bretagne.
— Lettre adressée au comte d’Artois par les officiers royalistes
réunis à Londres. — Départ de Puisaye pour le (’anada. —
Nouveaux mouvements. — Prise d’armes de 1799. — Succès des
insurgés. • — Bonaparte premier consul. — Nouvelle pacification.

— Conduite de l’abhé Bernier Q-^j3

Chap. XXVII. — L’Ouest sous l’empire. — Prise d’armes de 1815. A>39

Ch.p. XXVIII. — La Vendée sous la Restauration. — Mouvement
de 1832. — Conclusion ù79
4 046

modifications

Menu de navigation