« Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/291 » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
aucun résumé des modifications
Balises : Problématique Modification par mobile Modification par le web mobile
Aucun résumé des modifications
Balises : Modification par mobile Modification par le web mobile
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 2 : Ligne 2 :
{{sc|Cigogne (de La)}}, s{{e|r}} dudit lieu, par. de Venèfles, — du Plessis-Masure, par. de Moulins, — de Maupré, par. de Marcillé-Robert, — de la Villate.}}
{{sc|Cigogne (de La)}}, s{{e|r}} dudit lieu, par. de Venèfles, — du Plessis-Masure, par. de Moulins, — de Maupré, par. de Marcillé-Robert, — de la Villate.}}
Réf. de 1427 à 1513, dites par., év. de Rennes.
Réf. de 1427 à 1513, dites par., év. de Rennes.
{{bloc smaller|

La branche aînée fondue vers 1490 dans du Hallay.
La branche aînée fondue vers 1490 dans du Hallay.}}
{{AN|
{{AN|
{{sc|Cillart}}, s{{e|r}} de la Cillardière, — de Champ-de-Radeuc, par. d'Amanlis.}}
{{sc|Cillart}}, s{{e|r}} de la Cillardière, — de Champ-de-Radeuc, par. d'Amanlis.}}
Ligne 9 : Ligne 9 :


D'hermines à trois chevrons de gueules (Sceau 1380), comme de Plœuc.
D'hermines à trois chevrons de gueules (Sceau 1380), comme de Plœuc.
{{bloc smaller|

''Olivier'', dans une montre de 1380.
''Olivier'', dans une montre de 1380.


Le s{{e|r}} de Kerampoul, paroisse de Sarzeau, débouté, réformation de 1669.
Le s{{e|r}} de Kerampoul, paroisse de Sarzeau, débouté, réformation de 1669.}}
{{AN|
{{AN|
{{sc|Cillart}}, s{{e|r}} de la Villehélio, par. de Plourhan, — de la * Villeneuve, de Coatarsant et de Lezérec, par. de Lanmodez, — de Kerilis et de Kersaliou, par. de Pleubihau, .— de Keranstivel, par. de Plougrescant, — de Goazven, — de Mezanroux, — des Landes, — de Pratilly, — de Kergomar, — de Suville, par. de Trémeloir, — de Kerguézennec, — de * Kermainguy, par. de Pleumeur-Gautier, — de Kerhir et de Kerantrez, par. de Trédarzec, — du Clezmeur, — de Kerouazet.}}
{{sc|Cillart}}, s{{e|r}} de la Villehélio, par. de Plourhan, — de la * Villeneuve, de Coatarsant et de Lezérec, par. de Lanmodez, — de Kerilis et de Kersaliou, par. de Pleubihau, .— de Keranstivel, par. de Plougrescant, — de Goazven, — de Mezanroux, — des Landes, — de Pratilly, — de Kergomar, — de Suville, par. de Trémeloir, — de Kerguézennec, — de * Kermainguy, par. de Pleumeur-Gautier, — de Kerhir et de Kerantrez, par. de Trédarzec, — du Clezmeur, — de Kerouazet.}}
Ligne 20 : Ligne 20 :
De gueules au greslier d'argent, enguiché de même en sautoir.
De gueules au greslier d'argent, enguiché de même en sautoir.
Devise : ''Mon corps et mon sang''.
Devise : ''Mon corps et mon sang''.
{{bloc smaller|

''Henri'', de la paroisse de Pleubihan et Jehanne, sa femme, font une fondation à Beauport en 1312 ; ''Eudon'', écuyer de Charles de Blois et prisonnier avec lui à la bataille de la RocheDerrien, en 1356; ''Jean'', abbé de Beauport en 1376; ''Jean'', écuyer d'écurie de Louis d'Anjou, roi de Sicile, reçut de ce prince promesse de 1 1025 florins d'or, en payement de ses gages et de ceux de 30 lances de sa retenue, qu'il commandait au recouvrement du royaume de Sicile en 1384 ; ''Pierre'', fils de ''Jean'', épouse vers 1423 Catherine de la Lande ; ''Geoffroy'' prête serment au duc entre les nobles de Goëllo en 1437 ; un brigadier d'infanterie en 1780 et un chef d'escadre en 1786 ; trois membres fusillés à Quiberon en 1795.
''Henri'', de la paroisse de Pleubihan et Jehanne, sa femme, font une fondation à Beauport en 1312 ; ''Eudon'', écuyer de Charles de Blois et prisonnier avec lui à la bataille de la RocheDerrien, en 1356; ''Jean'', abbé de Beauport en 1376; ''Jean'', écuyer d'écurie de Louis d'Anjou, roi de Sicile, reçut de ce prince promesse de 1 1025 florins d'or, en payement de ses gages et de ceux de 30 lances de sa retenue, qu'il commandait au recouvrement du royaume de Sicile en 1384 ; ''Pierre'', fils de ''Jean'', épouse vers 1423 Catherine de la Lande ; ''Geoffroy'' prête serment au duc entre les nobles de Goëllo en 1437 ; un brigadier d'infanterie en 1780 et un chef d'escadre en 1786 ; trois membres fusillés à Quiberon en 1795.}}
{{AN|
{{AN|
{{sc|Cilleur (le)}} (orig. de Normandie), s{{e|r}} de Lorgeril, — de Lambertière, — de la Garenne.}}
{{sc|Cilleur (le)}} (orig. de Normandie), s{{e|r}} de Lorgeril, — de Lambertière, — de la Garenne.}}
Ligne 27 : Ligne 27 :


D'azur à la bande d'or, accostée en chef de trois molettes d'argent, et en pointe de trois coquilles d'or.
D'azur à la bande d'or, accostée en chef de trois molettes d'argent, et en pointe de trois coquilles d'or.
{{bloc smaller|

''Robert'', de l'élection de Domfront, vivant en 1470 marié à Michelle Chauvin ; ''Jacquet'', leur arrière petit-fils, s'établit vers 1570 en Bretagne, où il épousa Guillemette du Mat?;.
''Robert'', de l'élection de Domfront, vivant en 1470 marié à Michelle Chauvin ; ''Jacquet'', leur arrière petit-fils, s'établit vers 1570 en Bretagne, où il épousa Guillemette du Matz.}}
{{AN|
{{AN|
{{sc|Cintré (de)}}, ''voyez'' {{sc|Huchet}}.}}
{{sc|Cintré (de)}}, ''voyez'' {{sc|Huchet}}.}}
Ligne 36 : Ligne 36 :


D'or au chef d'azur, chargé d'un annelet d'or (Arm. de l'Ars) ; aliàs : d'azur à la fasce d'argent, chargée d'un annelet de sable ; au chef d'or (Arm. 1690).
D'or au chef d'azur, chargé d'un annelet d'or (Arm. de l'Ars) ; aliàs : d'azur à la fasce d'argent, chargée d'un annelet de sable ; au chef d'or (Arm. 1690).
{{bloc smaller|

''Julienne'', épouse en 1652, Christophe de Saint-Méen.
''Julienne'', épouse en 1652, Christophe de Saint-Méen.}}
1 074

modifications

Menu de navigation