« Page:Potier de Courcy - Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1890, tome 1.djvu/410 » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
Balises : Problématique Modification par mobile Modification par le web mobile
Balises : Non corrigée Modification par mobile Modification par le web mobile
 
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page à problème
+
Page non corrigée
En-tête (noinclude) :En-tête (noinclude) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{nr||FAO|373}}
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
<br/>
<br/>
{{A|

D’azur à la bande d’or, chargée d’une rose de gueules et accomp. de deux étoiles d’or.
D’azur à la bande d’or, chargée d’une rose de gueules et accomp. de deux étoiles d’or.
{{bloc smaller|
{{bloc smaller|
''Guillaume'', chanoine de Nantes et procureur du duc en cour de Rome en 1484; un élu de la paroisse de Baud en 1513 ; ''Jacques'', lieutenant puis sénéchal de Vannes de 1558 à 1570; ''Jean'', abbé de Lantenac en 1561.}}
''Guillaume'', chanoine de Nantes et procureur du duc en cour de Rome en 1484; un élu de la paroisse de Baud en 1513 ; ''Jacques'', lieutenant puis sénéchal de Vannes de 1558 à 1570; ''Jean'', abbé de Lantenac en 1561.}}
|1|2}}
{{AN|
{{AN|
{{sc|Fagon}} (orig. de Paris).}}
{{sc|Fagon}} (orig. de Paris).}}
{{A|

D’azur au lion rampant et contourné d’or, regardant un mouton passant d’argent, sur une terrasse de sinople ; accomp. en chef à sénestre d’un soleil d’or. (Arm. 1696).
D’azur au lion rampant et contourné d’or, regardant un mouton passant d’argent, sur une terrasse de sinople ; accomp. en chef à sénestre d’un soleil d’or. (Arm. 1696).
{{bloc smaller|
{{bloc smaller|
''Antoine'', fils de ''Guy'', médecin de Louis XIV et de Marie Noisereau, abbé de Saint-Méen, et évêque de Lombez puis de Vannes, en 1719 ; † 1742.}}
''Antoine'', fils de ''Guy'', médecin de Louis XIV et de Marie Noisereau, abbé de Saint-Méen, et évêque de Lombez puis de Vannes, en 1719 ; † 1742.}}
|1|2}}
{{AN|
{{AN|
{{sc|Fail(du)}} (ramage de Raguenel), s{{e|r}} dudit lieu, par. de Domploup, — du Château-Létard, par. de Saint-Erblon, — de la Hérissaye, par. de Pleumeleuc.}}
{{sc|Fail(du)}} (ramage de Raguenel), s{{e|r}} dudit lieu, par. de Domploup, — du Château-Létard, par. de Saint-Erblon, — de la Hérissaye, par. de Pleumeleuc.}}
Réf. 1427 à 1513, par. de Saint-Erblon, év. de Rennes.
{{A|Réf. de 1427 à 1513, par. de Saint-Erblon, év. de Rennes.


Ecartelé d’argent et de sable (Sceau 1403).
Ecartelé d’argent et de sable (Sceau 1403).
Ligne 19 : Ligne 21 :


Fondu dans du Rouvray, qui ont pris les armes du Fail par lettres de 1588.}}
Fondu dans du Rouvray, qui ont pris les armes du Fail par lettres de 1588.}}
|1|2}}
{{AN|
{{AN|
{{sc|Faisant}} (or. du Berry), s{{e|r}} du Pont-Faisant et de la Roche.}}
{{sc|Faisant}} (or. du Berry), s{{e|r}} du Pont-Faisant et de la Roche.}}
D’argent à trois faisans de gueules (Arm. 1696).
{{A|D’argent à trois faisans de gueules (Arm. 1696).
{{bloc smaller|''Charles'', conseiller au parlement en 1556.}}
{{bloc smaller|''Charles'', conseiller au parlement en 1556.}}
|1|2}}
{{AN|
{{AN|
{{sc|Fallégan}}, s{{e|r}} de Kerglas.}}
{{sc|Fallégan}}, s{{e|r}} de Kerglas.}}
{{A|

Déb., réf. 1669, ress. de Guingamp.
Déb., réf. 1669, ress. de Guingamp.


Ligne 31 : Ligne 35 :
{{bloc smaller|
{{bloc smaller|
''Jouhan'', syndic et miseur des bourgeois de Guingamp en 1539 ; ''Yves'', capitaine de la milice et maire de Guimgamp en 1607 ; ''Louise'', épouse en 1660 Gabriel le Gualès, s{{e|r}} de Kervranec.}}
''Jouhan'', syndic et miseur des bourgeois de Guingamp en 1539 ; ''Yves'', capitaine de la milice et maire de Guimgamp en 1607 ; ''Louise'', épouse en 1660 Gabriel le Gualès, s{{e|r}} de Kervranec.}}
|1|2}}
{{AN|
{{AN|
{{sc|Falloux}} (orig. d’Anjou), s{{e|r}} du Lys, — de Chozé, — de Chateaufort, — de la Hamonnière.}}
{{sc|Falloux}} (orig. d’Anjou), s{{e|r}} du Lys, — de Chozé, — de Chateaufort, — de la Hamonnière.}}
{{A|

D’argent au chevron de gueules, surmonté de trois étoiles de sable (Arm. 1696).
D’argent au chevron de gueules, surmonté de trois étoiles de sable (Arm. 1696).
{{bloc smaller|
{{bloc smaller|
Ligne 39 : Ligne 44 :


Un membre de cette famille élevé à la dignité de comte en 1830 ; un ministre de l’instruction publique en 1849, membre de l’Académie française, allié à la dernière héritière de Caradeuc de la Chalotais. (Famille éteinte).}}
Un membre de cette famille élevé à la dignité de comte en 1830 ; un ministre de l’instruction publique en 1849, membre de l’Académie française, allié à la dernière héritière de Caradeuc de la Chalotais. (Famille éteinte).}}
|1|2}}
{{AN|
{{AN|
{{sc|Falluère (de la)}}, ''voyez'' {{sc|Fèvre (le)}}.}}
{{sc|Falluère (de la)}}, ''voyez'' {{sc|Fèvre (le)}}.}}
{{AN|
{{AN|
{{sc|Faou (du)}} (ramage de Léon), vicomte dudit lieu, par. de ce nom, — s{{e|r}} de Runanquinieuc, de Langoat, du Lézart, des Salles et de Kerénez, par. de Rosnoën, — de
{{sc|Faou (du)}} (ramage de Léon), vicomte dudit lieu, par. de ce nom, — s{{e|r}} de Runanquinieuc, de Langoat, du Lézart, des Salles et de Kerénez, par. de Rosnoën, — de}}
1 074

modifications

Menu de navigation