« Page:Voltaire - La Raison par alphabet, 6e édition, Cramer, 1769, tome 1.djvu/259 » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
Robot : Remplacement de texte automatisé (-très + très- & - et + & & - âme + ame )
m (Phe: split)
 
m (Robot : Remplacement de texte automatisé (-très + très- & - et + & & - âme + ame ))
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
de fakirs, de talapoins, de bonzes, de moines blancs, noirs et gris, qui s’étaient tous imaginés que pour faire leur cour à l’Être suprême il fallait ou chanter ou se fouetter, ou marcher tout nus. J’entendis une voix terrible qui leur demanda, Quel bien avez-vous fait aux hommes ? À cette voix succéda un morne silence, aucun n’osa répondre, et ils furent tous conduits aux Petites-Maisons de l’univers ; c’est un des plus grands bâtiments qu’on puisse imaginer.
de fakirs, de talapoins, de bonzes, de moines blancs, noirs & gris, qui s’étaient tous imaginés que pour faire leur cour à l’Être suprême il fallait ou chanter ou se fouetter, ou marcher tout nus. J’entendis une voix terrible qui leur demanda, Quel bien avez-vous fait aux hommes ? À cette voix succéda un morne silence, aucun n’osa répondre, & ils furent tous conduits aux Petites-Maisons de l’univers ; c’est un des plus grands bâtiments qu’on puisse imaginer.


L’un criait, c’est aux métamorphoses de Xaca qu’il faut croire ; l’autre, c’est à celles de Sammonocodom ; Bacchus arrêta le soleil et la lune, disait celui-ci ; les dieux ressuscitèrent Pelops, disait celui-là. Voici la bulle ''in coena Domini'', disait un nouveau venu, et l’huissier des juges criait, Aux Petites-Maisons, aux Petites-Maisons.
L’un criait, c’est aux métamorphoses de Xaca qu’il faut croire ; l’autre, c’est à celles de Sammonocodom ; Bacchus arrêta le soleil & la lune, disait celui-ci ; les dieux ressuscitèrent Pelops, disait celui-là. Voici la bulle ''in coena Domini'', disait un nouveau venu, & l’huissier des juges criait, Aux Petites-Maisons, aux Petites-Maisons.


Quand tous ces procès furent vidés, j’entendis alors promulguer cet arrêt. De par l’éternel créateur, Conservateur, rémunérateur, Vengeur, pardonneur, etc. etc.
Quand tous ces procès furent vidés, j’entendis alors promulguer cet arrêt. De par l’éternel créateur, Conservateur, rémunérateur, Vengeur, pardonneur, etc. etc.
1 157 866

modifications

Menu de navigation