Différences entre les versions de « Aux Poètes futurs »

Aller à la navigation Aller à la recherche
Aucun changement de taille ,  il y a 14 ans
m
Bot : Remplacement de texte automatisé (-oeu +œu)
(nouvelle page)
 
m (Bot : Remplacement de texte automatisé (-oeu +œu))
Depuis longtemps déjà nous serons au tombeau ;
Rien ne vivra de nous qu'un terne et froid lambeau
De notre oeuvreœuvre enfouie avec nos lèvres closes.
 
Songez que nous chantions les fleurs et les amours
Dans un âge plein d'ombre, au mortel bruit des armes,
Pour des coeurscœurs anxieux que ce bruit rendait sourds ;
 
Lors plaignez nos chansons, où tremblaient tant d'alarmes,
98 714

modifications

Menu de navigation