« De la démocratie en Amérique/Édition 1848 » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
raison de leur compagne, et un respect profond pour sa liberté. Ils
jugent que son esprit est aussi capable que celui de l’homme de
découvrir la vérité toute nue, et son cœur assez ferme pour la suivre ;
; et ils n’ont jamais cherché à mettre la vertu de l’un plus que celle
de l’autre à l’abri des préjugés, de l’ignorance ou de la peur.
 
le même jour, et qu’elles ne sont pas éloignées de considérer comme un
privilège la faculté qu’on
 
==[[Page:Alexis de Tocqueville - De la démocratie en Amérique, Pagnerre, 1848, tome 4.djvu/105]]==
leur laisse de se montrer futiles, faibles et craintives. Les
182 415

modifications

Menu de navigation