Différences entre les versions de « Page:Revue des Deux Mondes - 1918 - tome 44.djvu/86 »

Aller à la navigation Aller à la recherche
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page non corrigée
+
Page corrigée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 28 : Ligne 28 :
 
pas dans la paix. Mort, il s'est échappé. Celui qui était le mouvement et la vie n'a pas accepté de se coucher dans une tombe.
 
pas dans la paix. Mort, il s'est échappé. Celui qui était le mouvement et la vie n'a pas accepté de se coucher dans une tombe.
   
Les cris forcenés de nos ennemis, pareils en furieuse satis-
+
Les cris forcenés de nos ennemis, pareils en furieuse satisfaction à ceux des Grecs saluant la dépouille d'Hector, mais
faction à ceux des Grecs saluant la dépouille d'Hector, mais
 
 
plus méthodiques et moins harmonieux, ne manquèrent pas
 
plus méthodiques et moins harmonieux, ne manquèrent pas
 
d'accueillir la chute de Guynemer. Ils attendirent trois semaines
 
d'accueillir la chute de Guynemer. Ils attendirent trois semaines
 
pour être poussés. Ce long stage dans un triomphe qui fut,
 
pour être poussés. Ce long stage dans un triomphe qui fut,
comme on le pouvait prévoir, discourtois et grossier, est lui-même déconcertant. Ce n'est que le 6 octobre que la Woche
+
comme on le pouvait prévoir, discourtois et grossier, est lui-même déconcertant. Ce n'est que le 6 octobre que la ''Woche''
consacre à Guynemer, sous le titre : L'Aviateur français qui a
+
consacre à Guynemer, sous le titre : ''L'Aviateur français qui a''
234 752

modifications

Menu de navigation