Différences entre versions de « Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/178 »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
(Pywikibot touch edit)
État de la page (Qualité des pages)État de la page (Qualité des pages)
-
Page corrigée
+
Page validée
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
<section begin="Poem123"/><poem>
<poem>D’amender ilz ont bien mestier,
+
D’amender ilz ont bien mestier,
 
Et je vous pri qu’on y pourvoye ;
 
Et je vous pri qu’on y pourvoye ;
Blosseville, [noble escuier,
+
Blosseville, [noble escuier,
 
Tous ces fatraz je vous envoye.]
 
Tous ces fatraz je vous envoye.]
 
Vous savez que du droit sentier
 
{{numVers|10}}En tel cas maint ung se desvoye ;
 
Avant qu’ilz aillent aultre voye,
 
Donnez leur ung tour du mestier.
 
Blosseville [noble escuier,
 
Tous ces fatraz je vous envoye,
 
{{numVers|15}}Ce non obstant que chacun voye
 
Que ne sont pas de main d’ouvrier.]
 
   
 
Vous savez que du droit sentier
{{Centré|{{sc|cxxiv}}<ref>{{sc|cxxiv}}. ''Ce quatrain, rimé sans doute par Blosseville, est
 
 
{{NumVers|10}}En tel cas maint ung se desvoye ;
la réponse à la pièce précédente.''</ref>}}
 
 
Avant qu’ilz aillent aultre voye,
{{lettrine|J}}E ne suis pas tant abusé
 
 
Donnez leur ung tour du mestier.
Que de me vouloir entremestre
 
 
Blosseville [noble escuier,
De corriger les faiz du maistre
 
 
Tous ces fatraz je vous envoye,
Qui est du mestier tant rusé.</poem>
 
 
{{NumVers|15}}Ce non obstant que chacun voye
 
Que ne sont pas de main d’ouvrier.]
  +
</poem>
  +
<section end="Poem123"/>
  +
<section begin="Poem124"/>{{T4|{{t|⁂|150}}|CXXIV<ref>CXXIV. ''Ce quatrain, rimé sans doute par Blosseville, est la réponse à la pièce précédente''.</ref>|lh=1em|mt=3em|mb=2em}}
  +
<poem>
 
{{lettrine|J}}{{sc|e}} ne suis pas tant abusé
 
Que de me vouloir entremestre
 
De corriger les faiz du maistre
 
Qui est du mestier tant rusé.
  +
</poem><section end="Poem124"/>
45 465

modifications

Menu de navigation