Différences entre versions de « Page:La Nouvelle Revue - 1899 - tome 117.djvu/459 »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
aucun résumé de modification
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 6 : Ligne 6 :
 
le feuillage des rares buissons, son joli poil fauve à reflets
 
le feuillage des rares buissons, son joli poil fauve à reflets
 
d’or, il le sifflait et {{lang|en|Rob Roy}} accourait au galop. Ces jours-là, quand
 
d’or, il le sifflait et {{lang|en|Rob Roy}} accourait au galop. Ces jours-là, quand
le feu brillait, l’installation d’Etienne ressemblait assez à. uri campement :
+
le feu brillait, l’installation d’Étienne ressemblait assez à un campement :
la selle et la sangle trainaient sur l’herbe et le jeune
+
la selle et la sangle traînaient sur l’herbe et le jeune
marquis avec son costume de èhasseur pouvait être pris pour un
+
marquis avec son costume de chasseur pouvait être pris pour un
Cow-boy amateur ou pour un chouan fin de siècle.
+
{{lang|en|Cow-boy}} amateur ou pour un chouan fin de siècle.
 
<nowiki />
 
<nowiki />
 
{{interligne}}{{t3|{{rom-maj|V|5}}}}{{interligne}}
 
{{interligne}}{{t3|{{rom-maj|V|5}}}}{{interligne}}
82 498

modifications

Menu de navigation