Sujet sur Wikisource:Forum des nouveaux

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
AstroNecta (discussioncontributions)

Bonjour.


J'ai commencé de travailler sur un texte édité en 1736. Livre:Du halde description de la chine volume 1.djvu. Dans cette édition, on trouve des ſçavans, de la ſageſſe et des Magiſtrats.

Ma question est de savoir s'il faut transcrire le ſ ou bien s'il faut le transformer en s contemporain ?

Merci !

VIGNERON (discussioncontributions)

Bonjour,

Sur ce point, Wikisource laisse à la première personne qui retranscrit l'ouvrage la liberté de choisir de laisser les s long ou bien de les transformer en s rond.

Si vous choisissez les s long, dans vos préférences, vous pouvez activer le gadget Caractères spéciaux automatiques (accents, apostrophes) qui permet de remplacer automatiquement la séquence de touches ^s par un ſ (ce qui peut faire gagner un temps considérable).

Hsarrazin (discussioncontributions)

Bonjour @AstroNecta

Je vois que le livre a déjà été transcrit, et qu'on en est au stade de la validation. Dans ce cas, l'usage veut que le valideur respecte le choix du premier contributeur.

Dans ce cas, il s'agit, d'après quelques sondages au hasard, de @Wuyouyuan. Il me semble donc qu'il faut laisser les s longs tels qu'il les a transcrits (ou non), ou en discuter avec lui

Très cordialement,

AstroNecta (discussioncontributions)

OK !

Je vais reprendre ce que j'ai fait, en remettant les s au lieu des s-long.

Wuyouyuan (discussioncontributions)

Pour ce vaste ouvrage d'un grand intérêt et difficilement accessible, j'avais fait le choix d'une modernisation radicale dans l'intérêt du lecteur. Les & sont devenus des ''et'', et le ſ un ''s''. J'avais considéré que la recherche d'"authenticité" était contraire au but. C'est pourquoi j'avais aussi méprisé, ou réintégré dans le texte, les notes marginales (qui sont plutôt des signets). Mais si vous êtes amoureux des textes authentiques, il y en a un, plus vieux d'une centaine d'années, et d'un autre Jésuite "chinois" Lettre du R. P. Nicolas Trigaut, l’an 1607 dont j'ai fait aussi, pour le lecteur, une variante à la typographie plus reposante (l'ouvrage est en attente de validation). Note: le quatrième volume, que j'avais laissé "non corrigé" (split d'un texte déverminé, lisible, mais à mettre au point), ayant été découragé par le manque d'intérêt (pour moi) du sujet, peut être remis à la forme de l'original.

AstroNecta (discussioncontributions)

Bonsoir Wuyouyan.


Je reviens sur les modifications d'aujourd'hui et reprend votre choix très juste, de transcrire les s-longs avec des s modernes.

Auriez-vous la possibilité d'insérer le volume 12 de 1717 ? Il y a les lettres du père d'Entrecolles sur la porcelaine ou sur la vaccination ?

Merci !

Wuyouyuan (discussioncontributions)

J'avais pris l'édition de 1736, en quelque sorte le livre de poche, parce qu'il n'y avait pas d'autre fac-simile utilisable alors. Mais bien sûr la "vraie" édition est l'in-folio imprimé à Paris. Je sais qu'il y a maintenant d'autres ressources. Je vais regarder. En attendant, feuilletez l'édition de 1735, après l'avoir téléchargée sur Chineancienne.fr https://www.chineancienne.fr/17e-18e-s/du-halde-description-de-la-chine/

Répondre à « s ou ſ dans un texte de 1736 ? »