Testament de Platon (trad. Cousin)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Œuvres de Platon,
traduites par Victor Cousin
Tome treizième
◄   Pièces de vers Index Notes   ►


TESTAMENT DE PLATON.

Platon laisse et lègue ce qui suit : La métairie d’Hephæstia[1] qui a au Nord le chemin du temple de Céphisias[2], au Midi le temple d’Hercule chez les Hephæstiades, à l’Orient Archestrate de Phréarres[3], à l’Occident Philippe de Chollides[4]. Je défends de la vendre ou de l’aliéner ; mais je la donne en toute propriété au fils d’Adimante. Je lui donne de plus la métairie d’Érésides[5] que j’ai achetée de Callimaque, et qui a au Nord Eurymédon de Myrrhinuse[6], au Midi Démostrate de Xipète[7], à l’Orient le même Eurymédon, et à l’Occident le Céphise ; trois mines en espèces, un vase d’argent qui pèse cent soixante-cinq drachmes, une coupe qui en pèse quarante-cinq, une bague d’or et une paire de pendants d’or pesant ensemble quatre drachmes trois oboles. Euclide, le tailleur de pierres, me doit trois mines. J’affranchis Artémis ; je laisse quatre esclaves, Tychon, Bictas, Apolloniade, Denys ; enfin, le mobilier dont l’inventaire est entre les mains de Démétrius. Je ne dois rien à personne. Curateurs, Sosthène, Speusippe, Démétrius, Hégias, Eurymédon, Callimaque, Thrasippe.


Notes[modifier]

  1. Hephæstia, dème de la tribu Acamantide, ainsi appelée du temple de Vulcain (Hephaistos).
  2. Céphisias, une des tribus d’Athènes, ainsi nommée du fleuve Céphise.
  3. Phéarres, dème de la tribu Léontide.
  4. Chollides, autre dème de la même tribu.
  5. Érésides, dème de la tribu Acamantide.
  6. Myrrrhinuse, dème de la tribu Pandionide.
  7. Xipète, dème de la tribu Cécropide.