Traité des sièges et de l’attaque des places/Table des matières par ordre alphabétique

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



TÀBLE DES MATIERES

par ordre alphabetique


A

Allemands. Qhez les-, les iieutenanvgéuéraux _d’nrtillu·ie _ commandent à ceux d’infanter.ie,`et de cavalerie, efceu; . de Pinfantérié à ceux de la cavalerie, a·;8._î _ ·’ ' U , ··

Amas defascines àlatetç des carnys, 32, 5g.’ _ . ; _ · j

Armées assiégeantes.‘Force des—g-, 53. · ’ ·

Armée ifobservation. Utililé d’u¤e ·-., 13, ZÃÃ,,Ã6à» Earce defg, pour résister à 1Tdrmée de secours , 254. . ’ ·

Armée de secours. Dispositious q1e’l’—pour’forc¢r lesïlignes , · de l’a1·mée assî£geeute,_aI,5. . · _ , _ ; .· .

Arras. Lignes d'-, 29, 246, 350.

Aru11erie.QAgir de concert.a=veè_l};-`, 5o, Opinion comruune i des ofûciers de Pe ,- io7. Relàchsrueub .du;serv’ee_dans l’.-7, z3g. Utilite de l’-epou: 1’attaque;et là défhxse iles _ places;_à_3g,·g,6g. Attributions du end-maître._de l’-, · 2’73· Projet de uiettre toute I’}-en tm régimeps*.i · I

Assaut. Préparatïs,px>1i,r lÉed’unï ouvrage, 197·,c$I où Pain peutisoutenir un ou ileuxg—, ata. Ouinion de Vauban sur . les F, 148, _;4q. Css ou Pon iloit livrer les ·-— de jour. ou de nuit, 266.

Attaques. Préparatifs des-- , 31. — de places situées surçies ’rivières, L§,·_0piniou de Yauhau sur_1es—-fausses, dou? ’ . bles, séparées ou ·l·iées, So. Avis particulier sur F-5-_des ’pinces irréguli§r¢s,;no5, — d’une.ulace slout Pençeinte fest

 q¤•·:|at M toursrouvertes par des ejehorsen `

terre, nro. 4d’ixle·piace située dans ummarais; 213. -—- • hi ° vnu ny unis: ‘

dIPill8liIIɧ|I!‘SbI\*l|,II‘,I ·Av;sirl«
 U TU',.

mf 341; au mçinn p’uhiH 1¢Is1iv¢.à 1•—a«  P*¤|u*59 A ,_ &•p¤·•••· f•¤••• I wi, ···Jma;..1.‘· · « · L|dl|~5||è;. Ppup dq-jnldns din, 08. lui¤•1·el•· tha «¤_.»4,11p«, 113,13n. . · BC ' h11q¤•|•;Inî1•·d•s-·ü|¢°pr•¤1|lre et‘i·I£'&unRIv1Mcc Qulfîi Wa " ` L

 •ic•lxg  19% ‘· ‘ A · `

Bodon, Batterie: decthle autre 1e•·—;11l·Pt·t••d••· ï_ 1 ` · I · · lh|nc1ISl«j’•t11•i•xî1!1•i=-Ilel plseuï t•I»1BS. l¤—~ m un «ùùu•¤11••q—«1• En pqMtvy¤\»¤Àù», É _·.1· 1* , `_·, Batteries.- dc psfhlihce gt.-tvgcugc des — B le deuxième putllele, 107. Objet et tracé des pre- ' mièneü-L-; iblè Tempo néceutiire I ln construction des -¥, 1 1 1. fombœ des pièces un -·· i ricochet, 113: Propriétéi du- à·1i¤ocI1et‘, 114.-âe brèche contre la demi-lune d'¢ttuq11e, 116: T ·h1·è1;bc^cn¤ti·e les bestiaux, 1•B.··

 à*ti; nb; 5. — de pierriers, un. — cùltrc les

demi-Inneuoollttcnkl , 129. — til che1nih'e0¤ie1·t; 135). ·-biches du comounment du chemin couvef1,.1l|2•— bitines ln 60T’üIà` E- i` ricochet canin |eo·c011r· Lines, 160. Avis sur les — qui ti1•ent`i'p|cine charge, 238. I ‘ ‘ ` V Bayonne. Uîfôcnltés du bdttteâ ricochet B'ci\·tdel}e de —, , *87,216. ‘ ` ·" " - '· ‘•'¢ - V nucmxin·1;..mm1·m;«11¢e1pu·e1«s=un1&a·;·:s: * ' Besançon; Quelques partici de -··‘uo1it't'o1tiien'à Mm 11n— , tionmêes, Il9· · ” f` " ` ` ' l E . PAR ORDRE ADPDABUTIQUE. 5 I 5 Bitche. Difficultés dàltnquer, 224. _— - Blindes. Dimensions des — , 33. 'Cas. ou les — doivent etre fortes, 14;, 143. i · _ . ' ·`f ' Blocus. Places à l’attaque desquelles les — sont le plus con= .v¤nableq,·225. Manièteœle faire lcs—, 215. Cas les- sont convertis en siéges,_226. ` ' ` · Bombardiers. Projet de ,·«1·1¢ pour une 'compagnie dei-, · 286. ` . ` · " Bombes. Emploi des—pour élargir les brèches`, m3, 144. Bourgognaxle duc-de). Dédicace au. duc de f--S, 308. - -· B0·yaux de tranchée. Voyez Retours. '. _' , Brèche. Manière de hÃ.I2l.I'B¢!}|.·j1,il·I'], 142. Usage_des·bbmbes pour élargir la.-}, 14 4. Moment debattre en A lorsirubn fait 'un passage de fossé ·plein d’eeu courants, 154. Des — _ par la mine, 173, 179, 182,- rg}. Usage du feupounem- - pêcher. Papprocho delaé , 230. ‘· _ Bùchers à allumer denuit chiant les lignesponr empecher les ' 8I1·l'PI'b|¢«|;.2]|ë, 252•- É ‘· . ‘ ' .· . Camouüet.-Moyens de glonxier ]89·- . I I- _` _ ·- Camp. Distance de la_ tète elujaux,1igEs—2n,- I58.`]de}n in la plnceraâ,. 256, · ' ’ " · ·_ _ ` · :,,__e._l_ ». Campemengllèale relative au_5· , 202 , ._ _ _ __ I _ I · cum. Emploi du - aenpag .;;.*1.}.. là 1..._u~¤q§1i§«-., m. Avantage du ·-pour faire brècbe, 163. 1 ·; _ Canonniers. Drojctigîe solde p_o¤f}jne,compagnie ne 2§6, Capitales des mvruges. Manière de prendre les prolongemens des-—, _5g. Usage des ppolongemens des -,,68. \ · I u Camot._Mét'hode se ponrîmesurer la distance dfun point accessible} nn pointqui ne l’est_*pas, 6,EL,,_note.._ _ _ ’ Casal. Les lignesldeg-+·forcées de jour, 248. _ __ ` ;__ ` . Cavalerie. Force de le garèie de —, 53. Emploi ue la- pour ' · · , I — I $16

 (D68!. $6;|l>\D#·ll• Une! ip C8

• ‘ ·. · I.! J:. · f • (hills': Intlllhl et sh,

 un. au •«e¤·.·«,4··«.u-4...

' iaeunn, ». - . — dgnnildeuplh •¤•t]•l|l·¢ mme, 53. · üllaiiiob. Quantité de`—d• paysans nécessaires pour les à lpes, I6. . ‘ Cht·*:•¤y.Dil¤•ltes derlhaebu hlroulaleçide-—•¤ •| S, std. ` ' ` *4 $••snetp••î¤ gilles. ûlüetln essieu-, sq. ïthofûbjvatii L leinïsinr les-deus In‘¤e¤•¤¤ei¤· ¤¤¤¤••|¤r1~¤¤•·:I•o·•¢8» · ' · Cbmind••tn¤•gs••a1¤•tt•qun;5a. ‘ _. ‘ '· Chemin mwa-:. Cu où Pnehiraunqm tem . Que}, ng. Mtagleàçzpe :31. Lo- p¤¤\ts1u~le1aillautdI'-·«1•7,n dehüe mana lmulelm du man., las. ··a¤. ne. places d'armes, 137, :38. Chminemens. Voy: Retours. Clrconvallation. Quantité de paysans et de chariots a com- xnandet pour la-, 16. Etendue de la — Tune petite place, V 55, a53. Attequqyt défense des lignes de-, a[,5, sly;. Dllleultés de forcer les liguu de — de jour, M8. Diflicul - téa dïmpecher qulelles ne le soient de nuit, Mg. De tous les retranclnemens, les lignes du- sont les plus mauvais ,

53.

Citadelle. Maxime relative È l'att•que des plaees qui ont une — , 265 . Clermont en Lrgonne. Dî£E¤ul¤és d’attaquei· -, su. Cbmmandemene. importance d’o¢cupe1· les- ,43, :56. ‘ Comminges. Les'- utiles pour. faciliter l’ël1eule¤ent des brèches, ui. ` ` ` · l · . mn ORDRE ALPHABÉTIQUE. 51q Contre-batteries,. 1 18. _ — ( Contre-forts. ce qu'il faut faire quand Yébonlèment ne suit `pas celui du parapet, 144. _ _ I Contre-gardes. Propriété des — sun les bastions, 219. _ · Contrevallation. Cas ou les lignes de —_.sont utiles, 30. La première place d’armes remnlace les lignes de -e, 84. Maxime relative au tracé des lignes de —, 258· _ . Conrtine. Batterieshde hreche contre là-,.119 , ]58· llçtte-, ries pourchasser l’enne1ni des défenses de la -· , 160.- ` . ï · . ` D- - i. ` I Défense. Mention du Tnàùé Je Ya -¢ des Places, 5, 2ooL· à __ · Ddiors. Faiblesse des —-len terre à fossés secs, Il 1. " I Demi-lune. Cheminemens contre la — du front d’att2que, 89. _ Batteries de brèclxecontre la méine, 1 16,_14,2.' Manœuyre pour s‘empare1.· de la — sans livrer d’assaut, 1 45. Log »«·· ens I dans la -, 146, 158. Attaque .desî+n0n revétties en mag: connerie, 147} " I~ _ .' l ` I I, _ Demi—places d’Éî·l1tes. Utilité desy;, qc. `_ ` ' " Descentes ae fossé, 140. ` ' I Directeur de la tranchée. Fonctions du--, 64, 233, 266; _ Dragons. Utilité des - au défaut d’infanterie, 1° pour Pin- yestissement, ig; 2° fmur la défense des lignes, 247. . Du Vignau; Exercicei de·Méiières de —¢l(él,-I 51 , note. _ Ecopes, pour jeter de 'l’eau‘ sur le feu, 15. l I Embrasnres. Dimensions des-, 1 xp. _ Epanlemens', derriere les lignes, 28, 242 ;_ cour la garde de tranchée, 52.· · ' Espoupes, sorte `de pelles, 36. · _ _ _ Éspions. Services que rendent les-, 251. ' _' _. — · ‘ · I — 5¤8 mm.: ou narines. ·. ,, , ,«, Fe ‘ · Flllfls Piltîütl — ,.2&6. N ` · I6an’üü¤i1¤•_d¤—sa. mais des armani; mes: (Hà 6e._‘s.•aI¤ax de-sulrnniocenpiapnan ° [QM, 85. Qnhül la-ëgtmr wüld la Nasa Qnparpslaplaea, 158. ‘ ‘ ' fïsasjülk. Pruprlûth ¢Id··-, aug. Attaques Tlllpltce oi I g a--, neg. • la ,5,; Epi . hmriu pour rico — gto , ·l"l•·a•. Bataille de—,citée, 275. illllu Oljetdas mcians — et chateaux, ass., Ioztlhation. latina dela—¤od¤rne, 21:3. Fosses, sem, plehsd'eau,nvètus, dans la me, $5, LG, 256. L · Ftlsliits. I.dala—rëdiga,avee Vanlùathiiülîlain, Il sur Iüxtillerlè, 269. . _ hs,aph,¤¤insadxpiuqas les S¤îs•e•hhi¥;•l•îoa•,3a; îgnuraiaot hr! des sieges, jo} ne I patins, nog. Fribourg. Dîlïicnltés de ricochet le fort Saint-Pierre de — , 87: ,216. ' . ¤ · ' · Tusiliers. Sur le régi1oe¤t·des—du•roî, 274. _ _ · ‘ I G. "L · _ . Gablous. Dimensions des—de sape, 3.1. 9*0 mêmes, . 32. Usagedes —··hrcis, 34, f3:. ` . . Galerie. - blindée dans le passage du fossé, 15:. Idepfdans · le passage du chemin couvert, 1 63. —- de mipes, n88. Qarde de la tranchée. Force de la -, $3. Uispositionde la —,7¤,88,g2,g8. ' · r Gardes de cavalerïe, 65, gg. l' · Garoisom. Les-ne se commettent pas auj0n1·d’l;ui à une dernière affaire, 201 , 212. , _ ‘ Général. Fonctions du + en‘ chef, 33uss , PAR QRDRE ALPHABÉTIQUE. Zig Glacis. Cas où le-:- est plat et fott large., 127. Grenades. P01wtée,des—-a main , 132. Mention de — à Qmer, 143. Voyez Pavertisseinent, ' ' · , " •I' _ I l ` _ î . H. · " , Harcourt. Le comte d’—-force de jour les lignes de Casal, 248. _ _ _. — I Hollandais. Les —— emploient des obus et des mortiersà nades, 124.. ‘ ' ` `- Hôpital. Position du petit-51 , 88. Anciens-mal admig nistres, 57. · ` '· · I 'ï'· Humières. Mt-le maréchal d' — ,_ grand—m§tre de Partillerie , 269. _ * ; ` , _ _ Infanterie. Voyez Èardelde la tranchée. Ingénieurs. Quartier des 4, 53-;-— trèsàores autrefois, 56. Force des brigades d’ —, 57. Service pènîble des--, 58. ' Voyez aussi Directeur 'de la tmnclzée. ' · .• · Insulte de_la demi-lune à la sape, 148. ' ` — a• Investissement. Manière de faire -l'— d’une place, 17 etsuiv. _ . "J•. _ `I · • Joux. Objet ducbâteau de.-; 224.. _ i ' Kehl. Voyez Siège. _ ' · ·. 7 à _ ` ' L. . . _ . Landau. Qualité des fossés de —, 45. 5 a déjà soutenm deux ' grands sièges. 45. Llartillerie a été mal'sérvie au siège ` de- en 1703; 239. Avis sur les' attaques de - en 17o3'. Vo_yez.Attaques. '· · ` ' _ "`· ' - _ Lignes. Règles à suivre idans la disposition des —i`,`a3, 256. · .· , $9 ' Q? . $9 rumba ` les-etueiuuà ny v _|•g-,'•6· nguqnu — , , wub: ¤•¢‘«a11—· jymlryeai le __ [ 4I•1••h· |'•a•1tî`, ' ' * ' :· ' 1 •

 ·4•· l ' V

$;°*‘·‘·*·*‘···=··•—··u«·.-.,·,· , _ · ha - ab Flandre non! les bailleur «l•·\¤u lu L Q hl mika ”• ·

 ûeaflv e¤paz£d•la•lî1·i¤tl¤•;£•£1n\¢ de

, 1* . . ' · · l ài. aa ·?h.a««¢s·1·r«m1«1·, A

 Dllnlds lI‘n11ag•1r -•, aux .

• •‘ ,

   · I "‘

ll••¤1•••· Uv M •¤••1••¤•¤••-—y `i _ -*6- !“fî¢h(·IDPOI'(Él¢lIIIWllkw Seych-en 1FQJ , 83. Maximes, 72 , 9}, 161, 256, 259. _ . Mècbe. Quantité de —, 1/,. Uuge de la —; en place de COI‘· deau pour tracer les tranchées, 64. Bouts de —- allumée pour reconnaitre de nuit les capitales des ouvrages, 68. ,_ Mesures pour les charges du ricoclnet, IIÃ. • Mines. L'el'l'el des- est incertain, 163. Calcul de la charge des —·, 171*. En fait de — , celui qui tient le dessous a tou- jours Yavantage, lj'2. Calcul dc la capacité de la chambre d'u¤e—- , 175. Table des charges et des chambres des - _ pour faire Brèche, 179. Cou1puaeme.¤t du feux, 183; Mllllèftl de Chlfgtf ll.'! -— , l9÷ A Mineur. Attachcment du -·, 185. Exemples des dlflicultén de l.lllllCl|¢|¤¢¤( du-, 22g et univ. Ciseaux de - pour travailler sans bruit, 189. Chiennes des — dans la guerre PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE. 521 souterraine, 191. Projet de solde p0ur`une compagnie de -f, I86'· · _ _ . . · " Montmédy. Diffiüxltés de battre ,à ricochet -,87. _ Mont·-Royal, autrefois une des meilleures places Élurope, 218, 224. ` ` _ = · · —. M¤m.n1rneums. au siége ae -·, M4. _ -· . Mortiers. Position des --, 120. A quoi les —doivent tirer, 122. Calibre des -·—,° 123. Les — a grenades portatifs sont de peu d’effet ,· 124. ` i Mouzon. Objet de —, ZIÀ .`.· I q Munitions. Voyez Magasins. · j N. · _ Namur. Difficuhés de ricocher le front attaqué du chateau de -—, 87, 2:6. _ · ' · · O. _' . Obus. Opinion de Vauban sur les —î :24. Ofûciers généraux. Les- doivent surveiller la construction des lignes , 27. Fonctions des — àla tranchée, 232. Nombre d’ -dans une armée commandée par un maréchal de France, 233. = - u Orange. Les princes d’ —_emplo!aient° des mois entiers à la caînstruction des lignes, 243. I Orillons. Exjplede l’utilité des —, 228. _ Outils. Quantité d’€—#, 15. Choix des —, 36. Il sufüt de faire prendre des — au travailleurs la première nuit, 65. Ouvrages à c0rne. Parallèle des — suivant q11’ils sont situés sur les bastions ou sur les courtines , 206. Attaques des — sur lgbastîons, 207 ; sur les courtines, 208. Palisspdes. Les- ne sont.pas ruinées aussi facilement par les batteries directes qu’elles le sontpar les batteries à ri- I . 2 I -_gpçss,s••@ s~s·A·~ä\z•• l·•.is•¤o·••pns¤¤·•·• lh=- |l!||§|• W; IK

 *2 · J

· ' _ _ ` "y' da·* _._ · dapstlt-···,§s.Ids•• _ QQ- t , * 5 `

 ¤bs·—-qldasleaa ùannte, sh.--

,.aIdas·_ •¤•¤¤••· •$•· la- 1·•€]|•~1·¤ ¤• ` - ‘5‘• _ * • v _ `hillcolses de conquérir ll-, 1g g. m.·1!¤snhrcds—-pour l••l[ç•as,sQ. Psialslajauaea du-, s6· 'Ndu das--, as,. l\Hisboas•g.Diücattbdss·icoel1crqnelq¤ss§·¤¤ts dc-, 87. D•ata·lottaaa•|aitaaa dép Ia-, 1§o;·u¢a· ' · ` Iiasrins, ae portent pas l•iu,_sas· Viapasûûua du-«-, lil . Hçats Iinaaslnas dus-, Sa. Ilpsts la os*•l•¤i§·|*j§taha¤;ig.·II\l| lwsltlllts ur- M wi W i ' Places d'arsnes. Temps nécessaire a Pexéeutioo des-, 7s. Distance de la première aux dehors les plus avancés, 83. Etendue et profil des-, 83 ct suiv. Cas où Pon établit la troisième- a 13 Ullllù toises des angles saillans du clie- min couvert, 86, M7 , sh. Cas où l'ou fait une quataièmc — , 88. Propriétés partiaulièœs dc, la ugisièmc —, ag. Propriétés générales des- trois —, gs. Cas où la troisieme - est tracée sur le glacis, :17. Utilité des —, ne dussent— elles avoir que 50, 60 à zoo mises d'cteudne, as-;. Places fortes. Utilité des ·-· en général, 7, io. ·— issattaqua· bles, Ai. Pourquoi les- ne font plus une louve résis- tance, zoo. Défauts ct objet utile des petites —, 226 , 225. Plates-formes. — des batteries de canon, 1 10. —— des batte- ries a bombes, 1 :0. Ponts. Les — sur chcvalets préférables aux - sur bateaux , ss. Nombre des- nécessairesà chaque passage des lignes, , un ORDRE ALPHABÉTIQUE. , · 525 22, 257. —Ko¢tanà pour passer les fossés pleins d’eau°, 15o note,`157. ` -- Portes et barrières des lignes, 29. ` `· ` Portières des emhrasures, I-II. Poudre. Quantité de-;-pour un siège, 14. Composition et fabrication de la-, 164; Explication des effets de la -·~ ` 166. Poids d’un litre de —, 173 , note. U Profils des lignes', 25, 3x, 24x. ' P1·ojectîles.¢Quantité de — , 14. Prolongeme¤s.'—des_ capitales, 59. -— des courtines, 1*60. , . ‘ Q, ` Quartiers. Ponts nécessaires à la communicationdes --, 22. - R. _ Reconnaissance des places. Utilité des plans méme fautifs pour la-, 38. Manière de faire la -·, soit de jour, soit de nuit, 3g. Instant le plus favorable, pour voir, 40. Ob- jets a considérer lorsque les places sont dans des marais, . 42; en plaine, 44 ; à front de place et terrain égal , 47. Conclusion, 50. · _ . Redans. Dimensions des — des lignes , 24. ·- Redoutes.-—-ou forts particuliers que l’on faisait autrefois _ pour fortifier les lignes, 2g, 243··*·8'l1X extrémités des places d’armes, pl,. 13. ` A Régimens. Eloge de l‘o1·p.nisation des —, 281. · Retours ou boyaux de tranchée. Tracé et longueur des -·, 67, 68, _124. Cas ou les- sont eniilés , ISI; Ne point em- harrasser les —— parLdes matériaux , 262. Retranchemens. Attaque des —dans les bastions , 161. Une ' armée qui ajoute de bons —— aux avantages de la position qu'elle occupe, peut faire tète à une armée d’un tiers plus forte, 255. ·· ` ` ' Revers. ··- de la tpanchée, 69. — de la 3° place d’armes, 87. Ricochet. Plsees contre lesquelles onne peut employer le -, ` 2 1* I $24 rssu urs snuhss ' ‘|•;, ssl, ss4.Hs¤ilrs«l•tirss·h-, usstsniv. Pnprïltss ib•~I||tt•s·|Ui—, ui. Cd·Q1tl•1Is Yeüsssllf Il un ah-, ::6. lssnsn d•sp¤dtis•sqd,p••rs¤• top ilnseqnspetvssttltreltlttlsss-1,•sg. _ lsiçsyteesnünsipnùslsups ls-visitslstur Q] dsl - · "• I . I · , 8. , _ Sous i terre. Quantité ds-, :6. llsiohtsclcsgslions, 16§||QIl| ùiredsserhssns, :34. Sein!.-Cnislsin. Accident qui fsrlllit srriver l-, 280. $sin•—Iî|•|sI(Ior¤sesde):~àdigssveeVsnbs¤ethFres•liis·• tnlhwiresurhrtillerie, sûg. 7¤_y.Avertiss¤ent,p. :. 8•Ih•·Dile\s|||stIsrico¤her||fIst8•i¤¤-Pierr•d•—, 2:6. otqetdss hm ds-, 2:4. §pe.D&nls|n dela--, 1’y0É||‘Vlü$ sur les daube-· nsnsls-, 17. Prix¢É—, 1·s Preçh ds ls-uns; l¤d¤s••,•;g. Ud? esnssnss tmsrebsràts-,89. ·|P@··Giû·Gl1-d1*Ilt slQe, Co. Projet pour une compagnie de-, 2gG. Secours. Manière d’introdnire des —dsns une place assié~ Kécs ¤4‘• Service. Nombre dc jours francs de—à le tranchée, 64; dans une place, so:. Servois. M. —proposc une correction su moyen de Vsubsn pour mesurer ln distance de Ponverture de ln tranchée nu chemin couvert, 63. Sièges. Résolution des-, :1. Règles générales à observer dans les — poury faire peu de fautes, 23:. Temps propres aux — , Iôûs Les — exigent un homme d'¢xpericnce,de têtu et de caractère, qui cn sit ls principale direction, 266. Sièges d'Ath , 83, :57; de Barcelone, 263; de Cambrai, :48; de Clermont, 225, 230; de Kehl, 23g; dc Lsndsu, A5, 239, 263; de Mnstricht, 83; de Mons, 21A; de Mom- médy, 56, 1:10, 228; de Mouzon, 225, 230; de Plnilis- PAR ORDRE AIÃPHABETIQUE. bourg, 150; de Sainte·Menebould, 229; de Stenay, 57, 1/,0, 229; de Valenciennes, 22, 156, 250, 257, 259; de . Vieux-Brisach, l;, 239. ' Signal pour l’attaque du chemin couvert, 129. Sorties. Maximes à suivre pour s’0pposer avec beaucoup d'a- vantage aux-, 92. Conclusion, 94. Objets divers des —, 95. — intérieures, 103. Les ——, du moins les grandes, sont peu fréquentes aujourd’hui , :06. · , Suisses, sont adroits a faire les gabions , 32. Mauvaises com- pagnies — du royaume, 305 , 3o6. _ T. Tenailles. Excellente qualité des —, 157. Manière de faire abandonner les —-, 162. ' Terrassier. Tâche d'un mauvais —, 24.- _ Tours bastionnées. Le système des — est fort bon, 219. At- taque des-, 220. V ` Tranchée. On doit compter sur un mois de —- ouverte, 14. Ouverture de la -, 59, 65. Moyen de mesurer. la distance de l’0uverture de la — au chemin couvert, 61. Usage de E cette distance, 63. Que le parapet de la.- n’est pas à l’é- preuve du canon , 237. Hautbois pour réjouir la ——, 305. Travailleurs. Départ des- pour la tranchée, 65. Ce qui est recommandé aux-, 67. I Traverses diverses, IIS. · ` V. n Vauban. Dédicace de —au duc de Bourgogne, 3. — de- mande , avec rang de colonel, le commandement de la com- pagnie de sapeurs dont il propose la création, 303. Villeneuve. Manuel du sapeur parle capitaine--cité, 80, note. V , FIN DE TABLE DES MATIERES.