Utilisateur:Dovi/Mishnah/Avot/3:22

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Il disait aussi : « À quoi peut être comparé celui dont la sagesse excède les œuvres ? À un arbre aux branches abondantes mais qui a peu de racines ; survienne une tempête, elle le déracine et le renverse, ainsi qu'il est dit : ‘‘Il sera comme la bruyère dans une lande qui ne jouit point de l'arrivée du beau temps ; il habitera les lieux arides du désert, sur un terrain rocailleux et inhospitalier (Jérémie 17,6). » Mais celui dont les œuvres excède la sagesse ressemble à un arbre qui a peu de branches mais de nombreuses racines ; tous les vents du monde se déchaîneraient contre lui qu'ils ne parviendraient pas à le déraciner, ainsi qu'il est dit : ‘‘Il sera comme un arbre bien planté au bord de l'eau, qui étend ses racines jusqu'à la rivière ; lorsque les grandes chaleurs arriveront, il ne s'en apercevra même pas ; son feuillage sera toujours vert ; il ne redoutera point les années de sécheresse et ne cessera de produire des fruits (Jérémie 17,8). »