Utilisateur:Dovi/Mishnah/Avot/3:3

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rabbi Hanania, fils de Tradion, disait : « Si deux hommes s'asseyent ensemble sans échanger des propos de Tora, leur réunion est assemblée d'hommes frivoles, dont il est dit : ‘‘Heureux celui qui ne siège pas parmi les hommes frivoles (Psaumes 1,1). Mais si deux hommes s'asseyent ensemble et échangent des paroles de Tora, la Chekhina (présence divine) réside au milieu d'eux, ainsi qu'il est dit : ‘‘Ceux qui craignaient Dieu s'entretenaient l'un avec l'autre ; l'Éternel prêta attention à leurs paroles et un livre de mémoire fut écrit devant Lui, pour ceux qui craignent l'Éternel et honorent Son Nom (Malachie 3,16). Il est question ici de deux (personnes au moins). Mais d'où tire-t-on qu'une personne isolée s'adonnant à l'étude de la Tora, se verra elle aussi gratifiée d'un salaire par le Saint béni soit-Il ? Du verset : ‘‘Qu'il s'assoie solitaire et médite en silence, car il acquiert par cela (Lamentations 3,28). »