Voyage à la Guadeloupe/31

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Monnoyer (p. 295-306).

Température.

La latitude de la Guadeloupe semblerait annoncer une température beaucoup plus élevée encore que celle qu’on y éprouve réellement, parce qu’une légère brise de mer vient presque continuellement rafraîchir l’atmosphère. Je vais donner quelques résultats de mes observations qui pourront satisfaire la curiosité à cet égard.

J’eus soin de placer mon thermomètre de Réaumur de manière qu’il ne fût que le moins possible influencé par le calorique réfléchi. Je le suspendis dans un cabinet dont la fenêtre était exposée à l’est, et de manière que le vent ne le pût frapper directement. Les jalousies, toujours fermées, ne permettaient point aux rayons du soleil d’y pénétrer, et écartaient en grande partie ceux que les corps environnants pouvaient réfléchir. Je faisais ordinairement mes observations à six heures du matin, à midi et à huit heures du soir.

La température varie souvent d’un moment à l’autre. Dans un beau jour, un nuage qui dérobe le soleil pendant quelques instants, peut faire baisser le thermomètre de plusieurs degrés, surtout s’il fait du vent. Une légère averse produit le même effet, ensuite l’instrument remonte au même point.

Lu température varie encore selon les lieux. Dans les hauteurs, elle est toujours moins élevée, Quelquefois, elle est insupportable dans les vallons et dans les endroits bas. En y descendant, au soir d’un beau jour, on croit se plonger dans un bain de vapeur ou entrer dans une étuve.

En général, la température varie plus le midi que le matin et le soir ; c’est-à-dire que la différence de température d’un midi à l’autre est plus grande que celle d’un matin ou d’un soir à l’autre. L’excédant de température, à midi, venant de la présence du soleil sur l’horizon, l’état de l’atmosphère, qui varie sans cesse, produit sans doute cette différence. Ce qui le fait croire, c’est que la température, à midi, est plus constante dans les mois de novembre, décembre, janvier, qui sont les mois les plus froids, que dans ceux de juillet, août et septembre, qui sont les plus chauds.

La justesse des observations que j’ai consignées dans les tableaux suivants est incontestable, appuyée surtout sur une durée de quatre années, à trois expériences par jour. Elle pourrait donc servir de point de comparaison aux astronomes qui manqueraient de données positives sur ce sujet, qui a bien son utilité.

TEMPÉRATURE MOYENNE.
Années. Mois. HEURES DU JOUR.
6 h. du m. Midi. 8 h. du s.
1818 Janvier 17° 40′ 22° 33′ 21° 10′
Février 19° 30′ 22° 05′ 20° 45′
Mars 20° 32′ 22° 46′ 21° 35′
Avril 21° 20′ 24° 08′ 22° 45′
Mai 22° 50′ 24° 40′ 23° 40′
Juin 22° 55′ 24° 45′ 23° 52′ 30″
Juillet 23° 05′ 24° 40′ 23° 47′ 30″
Août 23° 10′ 25° 15′ 24° 15′
Septembre 22° 50′ 25° 20′ 23° 25′
Octobre 22° 24° 22′ 30″ 23° 02′
Novembre 22° 55′ 23° 55′ 22° 50′
Décembre 20° 32′ 30″ 23° 21° 40′
1819 Janvier 19° 30′ 21° 55′ 20° 45′
Février 19° 25′ 22° 07′ 38″ 20° 20′
Mars 19° 25′ 22° 35′ 20° 10′
Avril 21° 07′ 30″ 23° 25′ 21° 32′ 30″
Mai 21° 55′ 24° 32′ 30″ 23°
Juin 23° 07′ 30″ 24° 50′ 23° 40′
Juillet 23° 15′ 24° 45′ 23° 40′
Août 23° 10′ 24° 45′ 23° 07′ 30″
Septembre 22° 30′ 24° 45′ 23° 40′
Octobre 22° 30′ 24° 25′ 23° 10′
Novembre 20° 45′ 23° 25′ 22°
Décembre 20° 15′ 23° 10′ 21° 45′
1820 Janvier 20° 22° 25′ 21° 10′
Février 19° 40′ 21° 35′ 20° 35′
Mars 18° 50′ 22° 55′ 21°
Avril 21° 07′ 30″ 23° 55′ 22° 15′
Mai 22° 07′ 30″ 24° 55′ 23° 35′
Juin 22° 30′ 24° 50′ 23° 30′
Juillet 22° 10′ 25° 23° 45′
Août 22° 32′ 30″ 25° 23° 50′
Septembre 22° 24° 20′ 23° 20′
Octobre 21° 35′ 24° 15′ 23° 15′
Novembre 20° 45′ 23° 47′ 30″ 22° 25′
Décembre 20° 25′ 23° 10′ 22°
1821 Janvier 19° 20′ 21° 34′ 20° 33′ 30″
Février 18° 45′ 21° 50′ 20° 30′
Mars 19° 40′ 23° 20′ 21° 45′
Avril 20° 40′ 23° 45′ 22° 15′
Mai 21° 30′ 24° 15′ 22° 55′
Juin 22° 40′ 24° 45′ 23° 40′
Juillet 23° 02′ 30″ 25° 15′ 23° 55′
Août 23° 30′ 25° 24°
Septembre 23° 24° 17′ 30″ 23° 30′
Octobre 22° 50′ 25° 23° 30′
Novembre 21° 55′ 24° 15′ 23° 05′
Décembre Nos observations à la Basse-Terre cessent ici.

Quoique je n’aie point fait mes observations à la ville durant le mois de décembre 1821, d’après les résultats que j’ai obtenus de celles que j’ai faites aux Trois-Rivières, lieu plus frais que la Basse-Terre, j’ose presque affirmer que la température n’a point été plus basse que je ne la donne ici, dans les tableaux qui vont suivre. J’ai apporté à leur confection la même exactitude, la même minutie qu’aux précédents, et ma manière de procéder a été semblable, puisque j’ai toujours opéré sur les quatre années 1818, 19, 20 et 21.

MAXIMUM DE TEMPÉRATURE.
Années. HEURES DU JOUR.
6 h. du m. Midi. 8 h. du s.
1818 24°
les 6 et 12 août.
les 1, 2, 13 et 19 septembre.
26° 40′
le 13 septembre.
25°
le 21 août.
1819 24°
le 27 juin et le 2 juillet.
26° 30′
le 3 septembre.
25°
le 3 septembre.
1820 23° 20′
le 5 août.
26° 30′
le 12 septembre.
25°
le 12 septembre.
1821 24° 30′
le 10 août.
26° 30′
le 10 août.
25° 50′
le 9 août.

Après avoir consigné les différentes phases de la moyenne et de la haute température, je vais, pour mieux établir l’échelle de proportion, joindre ici un troisième cadre, celui de la température la plus basse.

MINIMUM DE TEMPÉRATURE.
Années. HEURES DU JOUR.
6 h. du m. Midi. 8 h. du s.
1818 17°
le 3 janvier.
21° 30′
les 9 et 15 févr.
19° 30′
le 24 janvier.
1819 18°
le 14 mars.
21°
les 21 et 23 janv.
19°
le 14 mars.
1820 17°
le 12 mars.
20° 30′
le 18 février.
19° 30′
les 17 et 18 févr.
1821 17° 30′
le 14 février.
21°
les 1, 2 et 13 fé­vrier.
19° 30′
le 13 février.

J’arrêterais bien là l’exposé de mes petits travaux astronomiques, mais comme j’ai rarement vu de semblables détails dans tous les livres des voyageurs qui ont écrit sur la Guadeloupe, je vais donner encore le résumé de quelques observations que j’ai faites à l’ombre, dans mon cabinet, sur la marche du thermomètre.

Quantième. Heures du jour. Élévation du thermomètre. État du ciel.
le 17 septembre 1818. 10 h. du m. 24° Ciel très-peu nuageux jus­qu’à 2 heures après midi, en­suite fort nua­geux.
11 h. 24° 40′
midi. 25°
1 h. du s. 25° 20′
2 h. 25° 50′
3 h. 25° 40′
4 h. 25° 30′
5 h. 25° 15′
6 h. 25°
7 h. 24° 40′
8 h. 23°
le 18 septembre 1818. 10 h. du m. 24° Ciel plus ou moins nuageux.
midi. 25°
1 h. du s. 25° 15′
2 h. 25° 30′
4 h. 25°
le 20 septembre 1818. 8 h. du m. 23° 30′ Ciel plus ou moins nuageux.
10 h. 23° 50′
11 h. 24° 20′
midi. 24° 50′
2 h. du s. 25° 20′
4 h. 25° 50′
le 21 septembre 1818. 6 h. du m. 23° 40′ Ciel fort nua­geux, temps orageux.
10 h. 23°
11 h. 23° 30′
midi. 24°
2 h. du s. 23° 40′
4 h. 23°
5 h. 23° 15′
6 h. 24° 10′
le 21 juillet 1820. midi. 24° 30′ Ciel peu nuageux.
2 h. du s. 25°
3 h. 25° 40′
5 h. 25°
8 h. 24° 30′
le 26 août 1820. midi. 25° 20′ Ciel peu nuageux.
2 h. du s. 25° 50′
3 h. 26°
5 h. 25°
8 h. 24° 30′
le 10 septembre 1820. midi. 25° 50′ Ciel très-peu nuageux, vent d’est fort.
2 h. du s. 26° 15′
4 h. 26°
6 h. 25° 30′
8 h. 24° 50′

Pour terminer ce chapitre, je vais donner le résultat de mes observations sur la marche du thermomètre exposé au soleil. Je suspendais cet instrument à une chaise, dans une galerie ouverte au sud-ouest.

Quantième. Heures du jour. Élévation du thermomètre. État du ciel. Observations particulières.
22 mars 1818. midi. 47° 15′ nuageux.
20 septembre 1818. midi. 47° nuageux.
30 janvier 1820. 2 h. du s. 48° beau ciel.
2 h. 1/2. 51° 15′
2 h. 55'. 50° 30′
3 h. 50° 15′
10 février 1820. 2 h. du s. 44° nuageux. un nuage blanc dérobe le soleil 2 m. et le thermo­mètre baisse de 2° 20′.
2 h. 1/2. 48° 30′
2 h. 50'. 48°
20 février 1820. 2 h. du s. 46° 15′ Très-peu nuageux, vent d’est assez fort.
2 h. 15. 49°
2 h. 40. 51° 40′
2 h. 45. 51° 50′
2 h. 50. 51° 30′
2 h. 55’. 51°
3 h. 50°
20 février 1820. 2 h. du s. 35° Ciel semé de légers nuages. Un nuage blanc dérobe le soleil 2’ et le thermomè­tre baisse de 5° 30′.
2 h. 15. 38° 30′
2 h. 30. 41°
2 h. 40. 38°