États Membres de l’ONU (2006)

La bibliothèque libre.
 
Aller à : navigation, rechercher


l’ONU
2006
Communiqué de presse des Nations Unies ORG/1469
Infos:Le Soudan du Sud a déclaré son indépendance du Soudan le 9 juillet 2011 et a été admis comme nouvel État Membre par l'Assemblée générale des Nations Unies le 14 juillet 2011. République du Sud-Soudan a été admis comme membre de la 193e des Nations Unies



3 juillet 2006
Logo of the United Nations (B&W).svg
Nations Unies
Communiqué de presse
ORG/1469

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York


ÉTATS MEMBRES DE L’ONU

 


On trouvera ci-après la liste des 192 États Membres de l’Organisation des Nations Unies (ONU) avec la date de leur admission, depuis l’admission du Monténégro, le 28 juin 2006:



États Membres Date d’admission
Afghanistan 19 novembre 1946
Afrique du Sud 7 novembre 1945
Albanie 14 décembre 1955
Algérie 8 octobre 1962
Allemagne[1] 18 septembre 1973
Andorre 28 juillet 1993
Angola 1er décembre 1976
Antigua-et-Barbuda 11 novembre 1981
Arabie saoudite 24 octobre 1945
Argentine 24 octobre 1945
Arménie 2 mars 1992
Australie 1er novembre 1945
Autriche 14 décembre 1955
Azerbaïdjan 2 mars 1992
Bahamas 18 septembre 1973
Bahreïn 21 septembre 1971
Bangladesh 17 septembre 1974
Barbade 9 décembre 1966
Bélarus[2] 24 octobre 1945
Belgique 27 décembre 1945
Belize 25 septembre 1981
Bénin 20 septembre 1960
Bhoutan 21 septembre 1971
Bolivie 14 novembre 1945
Bosnie-Herzégovine[3] 22 mai 1992
Botswana 17 octobre 1966
Brésil 24 octobre 1945
Brunéi Darussalam 21 septembre 1984
Bulgarie 14 décembre 1955
Burkina Faso 20 septembre 1960
Burundi 18 septembre 1962
Cambodge 14 décembre 1955
Cameroun 20 septembre 1960
Canada 9 novembre 1945
Cap-Vert 16 septembre 1975
Chili 24 octobre 1945
Chine 24 octobre 1945
Chypre 20 septembre 1960
Colombie 5 novembre 1945
Comores 12 novembre 1975
Congo (République démocratique du)[4] 20 septembre 1960
Costa Rica 2 novembre 1945
Côte d’Ivoire 20 septembre 1960
Croatie[5] 22 mai 1992
Cuba 24 octobre 1945
Danemark 24 octobre 1945
Djibouti 20 septembre 1977
Dominique 18 décembre 1978
Égypte[6] 24 octobre 1945
El Salvador 24 octobre 1945
Émirats arabes unis 9 décembre 1971
Équateur 21 décembre 1945
Érythrée 28 mai 1993
Espagne 14 décembre 1955
Estonie 17 septembre 1991
États-Unis d’Amérique 24 octobre 1945
Éthiopie 13 novembre 1945
Ex-République yougoslave de Macédoine[7] 8 avril 1993
Fédération de Russie[8] 24 octobre 1945
Fidji 13 octobre 1970
Finlande 14 décembre 1955
France 24 octobre 1945
Gabon 20 septembre 1960
Gambie 21 septembre 1965
Géorgie 31 juillet 1992
Ghana 8 mars 1957
Grèce 25 octobre 1945
Grenade 17 septembre 1974
Guatemala 21 novembre 1945
Guinée 12 décembre 1958
Guinée-Bissau 17 septembre 1974
Guinée équatoriale 12 novembre 1968
Guyana 20 septembre 1966
Haïti 24 octobre 1945
Honduras 17 décembre 1945
Hongrie 14 décembre 1955
Îles Marshall 17 septembre 1991
Îles Salomon 19 septembre 1978
Inde 30 octobre 1945
Indonésie[9] 28 septembre 1950
Iran (République islamique d’) 24 octobre 1945
Iraq 21 décembre 1945
Irlande 14 décembre 1955
Islande 19 novembre 1946
Israël 11 mai 1949
Italie 14 décembre 1955
Jamahiriya arabe libyenne 14 décembre 1955
Jamaïque 18 septembre 1962
Japon 18 décembre 1956
Jordanie 14 décembre 1955
Kazakhstan 2 mars 1992
Kenya 16 décembre 1963
Kirghizistan 2 mars 1992
Kiribati (République de) 14 septembre 1999
Koweït 14 mai 1963
Lesotho 17 octobre 1966
Lettonie 17 septembre 1991
Liban 24 octobre 1945
Libéria 2 novembre 1945
Liechtenstein 18 septembre 1990
Lituanie 17 septembre 1991
Luxembourg 24 octobre 1945
Madagascar 20 septembre 1960
Malaisie[10] 17 septembre 1957
Malawi 1er décembre 1964
Maldives 21 septembre 1965
Mali 28 septembre 1960
Malte 1er décembre 1964
Maroc 12 novembre 1956
Maurice 24 avril 1968
Mauritanie 27 octobre 1961
Mexique 7 novembre 1945
Micronésie (États fédérés de) 17 septembre 1991
Monaco 28 mai 1993
Mongolie 27 octobre 1961
Monténégro (République du)[11] 28 juin 2006
Mozambique 16 septembre 1975
Myanmar 19 avril 1948
Namibie 23 avril 1990
Nauru (République de) 14 septembre 1999
Népal 14 décembre 1955
Nicaragua 24 octobre 1945
Niger 20 septembre 1960
Nigéria 7 octobre 1960
Norvège 27 novembre 1945
Nouvelle-Zélande 24 octobre 1945
Oman 7 octobre 1971
Ouganda 25 octobre 1962
Ouzbékistan 2 mars 1992
Pakistan 30 septembre 1947
Palaos 15 décembre 1994
Panama 13 novembre 1945
Papouasie-Nouvelle-Guinée 10 octobre 1975
Paraguay 24 octobre 1945
Pays-Bas 10 décembre 1945
Pérou 31 octobre 1945
Philippines 24 octobre 1945
Pologne 24 octobre 1945
Portugal 14 décembre 1955
Qatar 21 septembre 1971
République arabe syrienne[12] 24 octobre 1945
République centrafricaine 20 septembre 1960
République de Corée 17 septembre 1991
République démocratique populaire lao 14 décembre 1955
République de Moldova 2 mars 1992
République dominicaine 24 octobre 1945
République populaire démocratique de Corée 17 septembre 1991
République slovaque[13] 19 janvier 1993
République tchèque[14] 19 janvier 1993
République-Unie de Tanzanie[15] 14 décembre 1961
Roumanie 14 décembre 1955
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord 24 octobre 1945
Rwanda 18 septembre 1962
Sainte-Lucie 18 septembre 1979
Saint-Kitts-et-Nevis 23 septembre 1983
Saint-Marin 2 mars 1992
Saint-Vincent-et-Grenadines 16 septembre 1980
Samoa 15 décembre 1976
Sao Tomé-et-Principe 16 septembre 1975
Sénégal 28 septembre 1960
Serbie[16] 1er novembre 2000
Seychelles 21 septembre 1976
Sierra Leone 27 septembre 1961
Singapour 21 septembre 1965
Slovénie[17] 22 mai 1992
Somalie 20 septembre 1960
Soudan 12 novembre 1956
Sri Lanka 14 décembre 1955
Suède 19 novembre 1946
Suisse 10 septembre 2002
Suriname 4 décembre 1975
Swaziland 24 septembre 1968
Tadjikistan 2 mars 1992
Tchad 20 septembre 1960
Thaïlande 16 décembre 1946
Timor-Leste 27 septembre 2002
Togo 20 septembre 1960
Tonga (Royaume des) 14 septembre 1999
Trinité-et-Tobago 18 septembre 1962
Tunisie 12 novembre 1956
Turkménistan 2 mars 1992
Turquie 24 octobre 1945
Tuvalu 5 septembre 2000
Ukraine 24 octobre 1945
Uruguay 18 décembre 1945
Vanuatu 15 septembre 1981
Venezuela 15 novembre 1945
Viet Nam 20 septembre 1977
Yémen[18] 30 septembre 1947
Zambie 1er décembre 1964


* *** *


Notes:

  1. La République fédérale d’Allemagne et la République démocratique allemande ont été admises à l’ONU le 18 septembre 1973. Du fait du rattachement de la République démocratique allemande à la République fédérale d’Allemagne, qui a pris effet le 3 octobre 1990, les deux États allemands se sont unis pour former un seul État souverain.
  2. Le 19 septembre 1991, la Biélorussie a informé l’Organisation des Nations Unies que son nom serait désormais le Bélarus.
  3. La République fédérale socialiste de Yougoslavie fut l’un des membres fondateurs de l’Organisation des Nations Unies, puisqu’elle en a signé la Charte le 26 juin 1945 et qu’elle l’a ratifiée le 19 octobre 1945, et ce jusqu’au démembrement du pays survenu avec la création, puis l’admission au sein des Nations Unies, de la Bosnie-Herzégovine, de la République de Croatie, de la République de Slovénie, de l’ex-République yougoslave de Macédoine, et de la République fédérative de Yougoslavie (Serbie, Monténégro)
    La République de Bosnie-Herzégovine a été admise comme État Membre de l’ONU suite à l’adoption par l’Assemblée générale de la résolution A/RES/46/237 en date du 22 mai 1992.
  4. La Zaïre a été admise à l’Organisation des Nations Unies le 20 septembre 1960, Le 17 Mai 1997, elle a pris le nom de République démocratique du Congo
  5. La République fédérale socialiste de Yougoslavie fut l’un des membres fondateurs de l’Organisation des Nations Unies, puisqu’elle en a signé la Charte le 26 juin 1945 et qu’elle l’a ratifiée le 19 octobre 1945, et ce jusqu’au démembrement du pays survenu avec la création, puis l’admission au sein des Nations Unies, de la Bosnie-Herzégovine, de la République de Croatie, de la République de Slovénie, de l’ex-République yougoslave de Macédoine, et de la République fédérative de Yougoslavie (Serbie, Monténégro).
    La République de Croatie a été admise comme État Membre de l’ONU suite à l’adoption par l’Assemblée générale de la résolution A/RES/46/238 en date du 22 mai 1992.
  6. Entrées à l’Organisation des Nations Unies le 24 octobre 1945, l’Égypte et la Syrie étaient Membres fondateurs de l’Organisation. Après le plébiscite du 21 février 1958, l’Égypte et la Syrie se sont unies pour former la République arabe unie, qui a continué à être représentée à l’Organisation avec un siège unique. Le 13 octobre 1961, la Syrie a recouvré son statut d’État indépendant et repris son siège à l’Organisation des Nations Unies. Le 2 septembre 1971, la République arabe unie a changé son appellation en République arabe d’Égypte.
  7. La République fédérale socialiste de Yougoslavie fut l’un des membres fondateurs de l’Organisation des Nations Unies, puisqu’elle en a signé la Charte le 26 juin 1945 et qu’elle l’a ratifiée le 19 octobre 1945, et ce jusqu’au démembrement du pays survenu avec la création, puis l’admission au sein des Nations Unies, de la Bosnie-Herzégovine, de la République de Croatie, de la République de Slovénie, de l’ex-République yougoslave de Macédoine, et de la République fédérative de Yougoslavie (Serbie, Monténégro).
    L’Assemblée générale a admis aux Nations Unies, par sa résolution A/RES/47/225, le 8 avril 1993, l’État provisoirement dénommé à toutes fins à l’Organisation des Nations Unies "ex-République yougoslave de Macédoine" en attendant que soit réglée la divergence qui a surgi au sujet de son nom.
  8. Entrée à l’Organisation des Nations Unies le 24 octobre 1945, l’Union des Républiques socialistes soviétiques était Membre fondateur de l’Organisation. Par une lettre datée du 24 décembre 1991, le Président de la Fédération de Russie, Boris Eltsine, a informé le Secrétaire général que la Fédération de Russie, avec l’appui des 11 pays membres de la communauté d’États indépendants, succédait à l’Union soviétique au Conseil de sécurité et dans tous les autres organes de l’ONU.
  9. Par une lettre datée du 20 janvier 1965, l’Indonésie a annoncé sa décision de se retirer de l’Organisation des Nations Unies "à ce stade et dans les circonstances actuelles". Par un télégramme daté du 19 septembre 1966, elle a annoncé sa décision de "coopérer à nouveau pleinement avec l’Organisation des Nations Unies et de reprendre sa participation aux activités de l’Organisation". Le 28 septembre 1966, l’Assemblée générale a pris acte de cette décision et le Président de l’Assemblée a invité les représentants de l’Indonésie à siéger à l’Assemblée.
  10. La Fédération de Malaisie a été admise à l’Organisation des Nations Unies le 17 septembre 1957. Le 16 septembre 1963, elle a pris le nom de Malaisie à la suite de l’admission de la nouvelle Fédération de Singapour, Sabah (Bornéo septentrional) et Sarawak. Singapour est devenu un État indépendant le 9 août 1965 et est entré à l’Organisation des Nations Unies le 21 septembre 1965.
  11. Le Monténégro a proclamé son indépendance à l’égard de la Serbie le 3 juin, après un référendum organisé le 21 mai. Le 28 juin 2006, l’Assemblée générale a admis le Monténégro en tant que 192e État Membre de l’ONU, en vertu de sa résolution A/RES/60/264.
  12. Entrée à l’Organisation des Nations Unies le 24 octobre 1945, l’Égypte et la Syrie étaient Membres fondateurs de l’Organisation. Après le plébiscite du 21 février 1958, l’Égypte et la Syrie se sont unies pour former la République arabe unie, qui a continué à être représentée à l’Organisation avec un siège unique. Le 13 octobre 1961, la Syrie a recouvré son statut d’État indépendant et repris son siège à l’Organisation des Nations Unies.
  13. Entrée à l’Organisation des Nations Unies le 24 octobre 1945, la Tchécoslovaquie était Membre fondateur de l’Organisation. Dans une lettre datée du 10 décembre 1992, son Représentant permanent a informé le Secrétaire général que la République fédérative tchèque et slovaque cesserait d’exister le 31 décembre 1992 et que les République tchèque et République slovaque, États successeurs, demanderaient à être admises à l’Organisation des Nations Unies. Après réception de sa demande, le Conseil de sécurité a recommandé le 8 janvier à l’Assemblée générale d’admettre la République tchèque et la République slovaque à l’Organisation. La République tchèque et la République slovaque sont ainsi devenues, le 19 janvier 1993, des États Membres de l’Organisation des Nations Unies.
  14. Entrée à l’Organisation des Nations Unies le 24 octobre 1945, la Tchécoslovaquie était Membre fondateur de l’Organisation. Dans une lettre datée du 10 décembre 1992, son Représentant permanent a informé le Secrétaire général que la République fédérative tchèque et slovaque cesserait d’exister le 31 décembre 1992 et que les République tchèque et République slovaque, États successeurs, demanderaient à être admises à l’Organisation des Nations Unies. Après réception de sa demande, le Conseil de sécurité a recommandé le 8 janvier à l’Assemblée générale d’admettre la République tchèque et la République slovaque à l’Organisation. La République tchèque et la République slovaque sont ainsi devenues, le 19 janvier 1993, des États Membres de l’Organisation des Nations Unies.
  15. Le Tanganyika a été admis à l’Organisation des Nations Unies le 4 décembre 1961 et Zanzibar le 16 décembre 1963. A la suite de la ratification, le 26 avril 1964, du traité d’union entre le Tanganyika et Zanzibar, les deux États ont été représentés à l’Organisation avec un siège unique sous le nom de République-unie de Tanganyika et de Zanzibar et, à partir du 1er novembre 1964, sous le nom de République-Unie de Tanzanie.
  16. La République fédérale socialiste de Yougoslavie fut l’un des membres fondateurs de l’Organisation des Nations Unies, puisqu’elle en a signé la Charte le 26 juin 1945 et qu’elle l’a ratifiée le 19 octobre 1945, et ce jusqu’au démembrement du pays survenu avec la création, puis l’admission au sein des Nations Unies, de la Bosnie-Herzégovine, de la République de Croatie, de la République de Slovénie, de l’ex-République yougoslave de Macédoine et de la République fédérative de Yougoslavie (Serbie, Monténégro).
    Dans une lettre en date du 3 juin 2006, le Président de la République de Serbie a informé le Secrétaire général que le siège de la Serbie-et-Monténégro sera occupé par la République de Serbie, à la suite de la déclaration de l’indépendance du Monténégro. La Serbie-et-Monténégro, a été admise, sous le nom de République fédérative de Yougoslavie (Serbie, Monténégro), comme État Membre de l’ONU suite à l’adoption par l’Assemblée générale de la résolution A/RES/55/12 en date du 1er novembre 2000. Ayant pris le nom de République fédérale de Yougoslavie (Serbie, Monténégro), elle informait l’ONU, dans une lettre datée du 5 février 2003, que son nom officiel était désormais Serbie-et-Monténégro.
  17. La République fédérale socialiste de Yougoslavie fut l’un des membres fondateurs de l’Organisation des Nations Unies, puisqu’elle en a signé la Charte le 26 juin 1945 et qu’elle l’a ratifiée le 19 octobre 1945, et ce jusqu’au démembrement du pays survenu avec la création, puis l’admission au sein des Nations Unies, de la Bosnie-Herzégovine, de la République de Croatie, de la République de Slovénie, de l’ex-République yougoslave de Macédoine, et de la République fédérale de Yougoslavie (Serbie, Monténégro).
  18. Le Yémen a été admis à l’Organisation des Nations Unies le 30 septembre 1947 et le Yémen démocratique le 14 décembre 1967. Le 22 mai 1990, les deux États ont fusionné et sont depuis lors représentés comme un seul et même État dénommé "Yémen".







Flag of the United Nations.svg

PD-icon.svg

Ce travail est extrait d’un document officiel des Nations Unies. La politique de cette organisation est de maintenir la plupart de ses documents dans le domaine public afin de disséminer « aussi largement que possible les idées contenues dans les Publications des Nations Unies ».

Conformément à ST/AI/189/Add.9/Rev.2 de l’ONU disponible en anglais seulement, les documents suivants sont dans le domaine public mondial :

  1. Les actes officiels,
  2. Les documents des Nations Unies qui sont distribués avec un symbole de l’ONU,
  3. Le matériel public d’information conçu principalement pour informer le public des activités des Nations Unies (non compris le matériel d’information du public qui est destiné à la vente).