Auteur:Gabriel Mourey

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gabriel Mourey

()
Bandeau ombre claire.png

Œuvres[modifier]

  • Voix éparses…, 1883
  • Flammes mortes, 1888
  • Les Arts de la vie et le règne de la laideur, 1890-1900
  • L’Embarquement pour ailleurs, 1890
  • Les Directeurs de théâtres parisiens. Bouffes-parisiens. Eugène Larcher, 1891
  • Les Directeurs de théâtres parisiens… Folies-Dramatiques. Albert Vizentini, 1891
  • Lawn-tennis, pièce en 1 acte…, 1891
  • L’automne : drame en trois actes : interdit par la censure le 3 février 1893, avec Paul Adam
  • L’Embarquement pour ailleurs, 1893
  • Monada, 1894
  • Passé le détroit, la vie et l'art à Londres, 1895
  • Les Brisants, roman, 1896
  • L’Œuvre nuptiale, 1896
  • Trois cœurs, pièce en un acte, Paris, Odéon, 5 avril 1897
  • Cœurs en détresse, 1898
  • A French caricaturist Caran d'Ache, 1898
  • Les Minutes parisiennes. 1 heure, la Bourse, 1899
  • Paul Helleu, 1900
  • Jeux passionnés, roman, 1901
  • Des Hommes devant la nature et la vie : Rodin, Helleu, Le Sidaner, Steinlen, E. Claus, Paul Renouard, Ch. Cottet, J. W. Alexander, J.-F. Raffaelli, F. Thaulow, G. La Touche, A. Baertsoen, Aman-Jean, A. Lepère, 1902
  • Albert Besnard, 1905
  • Fêtes foraines de Paris..., 1906
  • Gainsborough, biographie-critique, 1906
  • Le Miroir, poèmes, 1908
  • Le Tintoret, 1908
  • Anglaises et Françaises. Écoles du XVIIIe siècle, 1909
  • Five essays on the art of Ignacio Zuloaga, by Don Miguel Utrillo, Arsène Alexandre, Gabriel Mourey, René Maizeroy and the Rev. Father M. Gil..., 1909

Traductions[modifier]

  • Poésies complètes de Edgar Allan Poe, avec une introduction de Joséphin Péladan, 1889
  • Poèmes et ballades de Algernon Charles Swinburne (1837-1909), 1891

Notices[modifier]

  • Œuvres de F. Borchardt, exposées à l'Art nouveau Bing, 22, rue de Provence, Paris. Avril, 1902
  • Poèmes arméniens anciens et modernes , traduits par Archag Tchobanian, et précédés d'une étude de Gabriel Mourey sur la poésie et l'art arméniens, 1902
  • Albert Besnard