Le Mespris de la vie et consolation contre la mort/« La plus grand part du monde alors qu’elle s’engage »

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Mespris de la vie et consolation contre la mort
Le Mespris de la vie et consolation contre la mortNicolas de Moinge (p. 39).
XXIX.


La plus grand part du monde alors qu'elle s'engage
Dans les flos mariniers, afin de voyager
Cherchant mondes nouveaus, sous un Ciel estranger
Ne pense aucunement aus hasars de l'orage.

C'est commencer trop tard d'instruire son courage
A valeureusement souffrir quelque danger,
Quant il est ja venus sur nous se descharger,
La prevoyance rend le jugement plus sage.

Que si nous avions tous aus cerveaus imprimez
Les maus que nos voisins endurent, opprimez
Comme ayant de tous temps libre acces à nous mesmes

Nous serions moins peureus ; car l'homme prevoyant
De sa condition le sujet ondoyant
N'endure jamais rien de subis, ou d'extremes.