« Veus tu chasser celuy qui ne craint point la mort »

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean-Baptiste ChassignetMespris de la vie et consolation contre la mort

« Veus tu chasser celuy qui ne craint point la mort »


Veus tu chasser celuy qui ne craint point la mort
De son pays natal ? ailleurs il a sa place
Que l'on ne peut forcer, & tient la terre basse
Comme un logis ouvert, ou chacun loge, & dort

Veus-tu l'emprisonner ? un plus estroit ressort
Tu ne luy peut donner, que la debile masse
De ce cors charougneus plein d'ordure, & de crasse,
Ou pesle mesle bruit la noise & le discort :

Le veus-tu massacrer ? vainement tu t'essayes
De le faire mourir, les plus mortelles playes
Le font estre immortel, joüissant du vray bien

Or aille maintenant quiconque nous menace
De couper de nos jours l'imparfaitte filace
Puisque sur l'homme fort la crainte ne peut rien.