À une jeune fille (Bouilhet)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernières chansonsMichel Lévy Frères (p. 313-314).


(Traduit d’Anacréon.)


La fille de Tantale, en sa forme nouvelle,
Sur les bords phrygiens devint pierre, dit-on ;
Et les dieux ont donné le vol de l’hirondelle
À la fille de Pandion.

Que je sois ton miroir, pour que vers moi sans cesse
Tu penches ton beau front orné par les amours !
Que je sois ta tunique, ô ma blanche maîtresse,
Pour que tu me portes toujours !

Que je sois dans ton bain l’onde pure et choisie
Pour presser ton beau corps dans mes plis amoureux !
Que je sois le parfum, que je sois l’ambroisie
Pour embaumer tes longs cheveux !


Que je sois le collier qui sur ton sein ruisselle !
Le lien de ta gorge aux suaves appas !
Que je sois seulement ta sandale, ô ma belle,
Pour être foulé sous tespas !