Épigramme XV (Premier livre des Épigrammes de J.-B. Rousseau)

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Épigramme XV (Premier livre des Épigrammes de J.-B. Rousseau)
Œuvres de J. B. RousseauChez Lefèbvre, LibraireTome II (p. 277-278).
XV.
À UN PIED-PLAT[1] QUI FAISOIT COURIR DE FAUX BRUITS CONTRE MOI.

Vil imposteur, je vois ce qui te flatte :
Tu crois peut-être aigrir mon Apollon
Par tes discours ; et, nouvel Érostrate,
A prix d’honneur, tu veux te faire un nom ?
Dans ce dessein tu sèmes, ce dit-on,
D’un faux récit la maligne imposture.

Mais dans mes vers, malgré ta conjecture,
Jamais ton nom ne sera proféré ;
Et j’aime mieux endurer une injure,
Que d’illustrer un faquin ignoré.

  1. Gacon.