Épilogue du premier recueil des Fables de La Fontaine

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fables, premier recueil : livres iv, v, viClaude Barbin & Denys Thierry (p. 231-232).

Epilogue

Bornons icy cette carriere.
Les longs Ouvrages me font peur.
Loin d’épuiſer une matiere,
On n’en doit prendre que la fleur.
Il s’en va temps que je reprenne
Un peu de forces & d’haleine
Pour fournir à d’autres projets.
Amour ce tyran de ma vie
Veut que je change de ſujets ;
Il faut contenter ſon envie.
Retournons à Psiché : Damon vous m’exhortez
A peindre ſes malheurs & ſes felicitez.
J’y consens : peut-eſtre ma veine

En ſa faveur s’échauffera.
Heureux ſi ce travail eſt la derniere peine
Que ſon époux me cauſera !