100%.png

Œuvres complètes de Theophile (Jannet)/Si j’estois dans un bois poursuivi d’un lion

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

SONNET.


Si j’estois dans un bois poursuivy d’un lion,
Si j’estois à la mer au fort de la tempeste,
Si les Dieux irritez vouloient presser ma teste
Du faix du mont Olympe et du mont Pelion ;

Si je voyois le jour que vid Deucalion
Où la mort ne cuida laisser homme ny beste,
Si pour me devorer je voyois toute preste
La rage des flambeaux qui brusloient Ilion,

Je verrois ces dangers avecques moins d’ennuy
Que les maux violents que je souffre aujourd’huy
Pour un mauvais regard que m’a donné mon ange.

Je voy desjà sur moy mille foudres pleuvoir :
De la mort de son fils Dieu contre moy se venge
Depuis que ma Phillis se fasche de me voir.