Œuvres poétiques de Chénier/Moland, 1889/Les calomnies, même réfutées

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Œuvres poétiques, Texte établi par Louis MolandGarnierVolume 2 (p. 338).

XXIII[1]


Les calomnies, même réfutées, n’en laissent pas moins de longues traces dans les cœurs passionnés qui les ont recueillies avec joie et qui les voyent détruire avec regret.

  1. Publié dans l’édition de 1840.