75%.png

Œuvres poétiques de Chénier/Moland, 1889/Non, ces doctes beautés

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Œuvres poétiques, Texte établi par Louis MolandGarnierVolume 1 (p. 278).

LXIII[1]


Fragm. élég.


Non, ces doctes beautés n’ont plus d’attraits pour moi,
Dont le cœur ne bat plus ni d’amour, ni d’effroi ;
Qui sont faites à tout ; dont le hardi sourire
Entend tout, connaît tout, sait tout ce qu’on veut dire ;
Dont, même en nous trompant, le visage imposteur
Daigne feindre l’amour et jamais la pudeur.

  1. Édition de G. de Chénier.