L’entrée d’Espagne/Laisse CX

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄   Laisse CIX Laisse CX Laisse CXI   ►
CX[1]

Mout fu joianz Carles le filz Pepin
2690E confortez Franços et Angeïn ;
Mout fu proiez l’autisme Roi divin
Por dan Rollans nostre quens palatin.
La o Feragu cheï do veir sovin
E sor son sir versa l’Amoraïn,

2695Plus d’un arpant trotast un vieil roncin
Anz che levast en estant le Païn.
Au redrecer si maldist Apolin,
Machon son Diex, Trevegant e Jopin.
Rollant l’entant, si s’an rit sovre din ;
2700A aute vos escrie en ses latin :
« Dam Feragu, or ne su je fraïn,
« Mais mout me poise, par le cor saint Fermin,
« Dou buen cheval ch’est mort a tiel destin,
« Ch’ensi savoit tornoier por chemin :
2705« Anz valoit il .c. besant por pestrin.
53 a« Se de ceste ovre venez a bone fin,
« Prendrez le mon, che val son pois d’or fin :
« N’en a o segle melor, fors Vellantin.
— Par Machomet », respont le Saracin,
2710« Je ne voldroie, por l’avoir de Monfrin,
« Resploiter d’oi ta mort jusqu’el maitin ;
« Par mon cheval, de ce su je endivin,
« Anchué avrois de moi fellons visin. »


◄   Laisse CIX Laisse CX Laisse CXI   ►
  1. — 2691 lautissime — 2693 doucer souin. — 2695 A trostast — 2698 et opin — 2699 si samit son redin — 2700 autre — 2701 or ne fuie f. — 2707 Prendez — 2708 pors — 2711 Resploiter doi la m.