Apparition (Bouilhet)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernières chansonsMichel Lévy Frères (p. 237-238).


Près des colombes, sous les toits,
Au détour de la vieille rue,
Dans ma chambrette d’autrefois
Ma jeunesse m’est apparue ;

Ses cheveux flottaient sur son cou
Libres et blonds comme les gerbes ;
Ses yeux fixés on ne sait où
Étaient pleins de rayons superbes ;

Au seuil du pauvre appartement
Elle dressait toute sa taille ;
Et sa voix sonnait rudement,
Comme un clairon dans la bataille :


« Halte ici ! Passant curieux
Qui reviens, après dix années,
Troubler le silence pieux
Des murailles abandonnées ! »