Appel (Valère Gille)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Parnasse de la Jeune BelgiqueLéon Vanier, éditeur (p. 103).


Appel


Voix du plain-chant ! Voix de l’amour, voix secourable !
De l’azur tout en fleur neigent de blancs pardons !
Cloche d’appel dans la nuit déserte ! Tendons
Nos mains jointes, nos mains tremblantes de coupable !

Le fardeau d’un passé criminel nous accable
Seigneur ! Et nul salut n’a lui ! nous n’entendons
Que nos remords, nous ne voyons que des chardons
Hérissés sous nos pas dans des plaines de sable !

Voix de clarté ! Voix d’espérance ! En nous descend
Quelque chose de doux comme des yeux d’enfant,
Et la crainte de ceux qui s’en vont est bannie !

Voix du devoir ! Écoutons-la nous avertir,
Si maternelle ! Et pour que soit le repentir,
Le Christ semble revivre encor son agonie.