Catalogue des tableaux, dessins, bas-reliefs et statues exposés dans les galeries du musée de la ville de Rennes (1876)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CATALOGUE

DES

TABLEAUX, DESSINS, BAS-RELIEFS ET STATUES

EXPOSÉS DANS LES GALERIES

DU

MUSÉE DE LA VILLE DE RENNES


IMPRIMERIE ALPHONSE LEROY FILS

A RENNES

1876

Le nouveau Catalogue contient :

1o Une notice historique sur l’origine du Musée et les modifications qu’il a subies depuis sa formation ;

2o Les noms des peintres et sculpteurs accompagnés d’une très-courte notice biographique de chacun d’eux ;

3o Le numéro d’ordre et le sujet traité ;

4o La dimension du tableau, celle des figures, la matière sur laquelle il est peint ;

5o Le nom du graveur, si le tableau a été gravé ;

6o La provenance du tableau, autant que nos recherches nous ont permis de la connaître.

NOTICE HISTORIQUE

SUR

LE MUSÉE DE PEINTURE & DE SCULPTURE

DE RENNES


On s’accorde généralement à reconnaître l’utilité des collections publiques, qui seules ont l’avantage de répandre le goût des arts dans toutes les classes de la société ; n’est-ce pas aussi une excitation salutaire et un moyen considérable de travail pour les artistes, ou pour ceux qui aspirent à l’être, que de pouvoir jouir librement de ce qui était autrefois le privilège de la fortune, et qui, par conséquent, n’était accessible qu’à un petit nombre d’élus ? Les collections publiques offrent surtout des garanties de conservation que ne peuvent présenter les galeries particulières, celles-ci finissant le plus souvent par se disperser au hasard des enchères.

Malgré ces avantages incontestés, ce ne fut que vers la fin du siècle dernier que s’ouvrirent à Paris les salles du Muséum français, composé des anciennes collections du Roi et des richesses recueillies dans les couvents et les églises supprimés ; à cette époque, les principales villes de la province commencèrent à réunir dans des locaux spéciaux les œuvres d’art que la dispersion des ordres religieux et l’émigration avaient laissées à leur disposition.

A Rennes, l’Administration communale choisit l’ancienne église de la Visitation pour y déposer les richesses recueillies aux diverses sources que nous venons d’indiquer ; ce local ayant bientôt reçu une autre destination, le dépôt fut transféré dans l’ancien couvent des Carmélites. Il ne resta pas longtemps en cet endroit, et lorsque la ville en prit possession il se trouvait installé, tant bien que mal, dans quelques salles de l’Evêché. C’est à ce moment que l’on nomma un conservateur chargé de l’organisation et de la surveillance de toutes ces richesses ; mais aucun caractère officiel ne consacrait encore cet essai de Musée, lorsqu’un arrêté des Consuls, en date du 17 fructidor an IX (1er septembre 1801), décréta la formation des Musées départementaux et la consacra par la distribution qui leur fut faite d’une partie des richesses que le Gouvernement avait à sa disposition.

Un certain nombre de tableaux, dont plusieurs en mauvais état, fut désigné pour grossir le noyau formé à Rennes ; mais les restaurations qu’exigeaient ces toiles nécessitaient des frais et du temps, une somme fut adressée à Paris pour couvrir la dépense, et en l’an XI (1803) seulement, la Ville put entrer en jouissance du don qui lui avait été fait deux ans auparavant.

La collection, malgré l’impulsion donnée par l’arrêté des Consuls, ne progressa guère et occupa les salles de l’Evêché jusqu’en 1814. A cette époque, le comte de Ferrières, commissaire extraordinaire en Bretagne, demanda qu’elle fût transférée dans un autre local, indiquant comme propre à cet effet quelques salles du Présidial. La Ville parlementa, elle savait que cette collection importante ne pourrait trouver place dans ce local étroit et humide ; elle triompha donc par la force d’inertie de cette exigence du comte de Ferrières. Mais, en 1815, la volonté du maréchal Soult se fit obéir sans réplique.

Le Musée évacua le palais épiscopal, les toiles furent déposées, sans ordre aucun, dans les salles basses du Présidial et y demeurèrent jusqu’en 1819 ; à cette date, ce qui en restait fut transporté dans la chapelle des Jésuites au Collège, lieu très-malsain pour une semblable collection.

On peut dire que le Musée de peinture de Rennes n’a été organisé et n’a pris réellement un peu d’éclat qu’à partir de 1859, date de son installation au Palais-Universitaire, sous la direction de M. J. Aussant. Depuis lors, le Gouvernement, reconnaissant l’intérêt qu’il y aurait à fonder un centre artistique en Bretagne, encouragea la Ville par ses dons ; l’Administration municipale et le Conseil, fiers de l’importance du Musée, n’épargnent rien de ce qui est nécessaire à, la prospérité de cet établissement, qui peut prendre désormais un des premiers rangs parmi ceux de la province.

L’administration du Musée est confiée à un Directeur conjointement avec une Commission. Cette Commission est composée de sept membres qui se réunissent sous la présidence du Maire de la ville.

Composition de la Commission :

MM. JAN (Jules), directeur du Musée, vice-président ;

DE MONTHUCHON (Stanislas), secrétaire ;

MARTENOT, architecte de la Ville ;

BIROTHEAU (Ferdinand), artiste peintre ;

LÉOFANTI (Adolphe), artiste peintre ;

BARRÉ ❄, sculpteur ;

LANGLOIS, architecte.


M. PAILLARD, Conservateur du Musée.


Rédigé et présenté à l’approbation de M. le Maire de Rennes, par le Directeur du Musée, soussigné.

A Rennes, le 15 février 1876.

J. JAN.

Vu et approuvé :

Le Maire de Rennes,

P. MARTIN.
ABRÉVIATIONS

H. — Hauteur.
L. — Largeur.
T. — Toile.
B. — Bois.
C. — Cuivre.
Fig. — Figure.
Gr. nat. — Grandeur naturelle.
pl. gr. que nat. — plus grand que nature.
Dem.-nat. — Demi-nature.
pet. nat. — petite nature.
M. C. — Musée Central.
Don du Gouv. — Don du Gouvernement.
PEINTURE

ÉCOLES D’ITALIE ET D’ESPAGNE

ALBANI (Francesco), dit l’Albane, né à Bologne en 1578, mort dans la même ville en 1660. (Ecole Bolonaise.)

Elève de Denis Calvaert, qu’il quitta bientôt pour suivre son ami Guido Reni à l’école des Carrache.

1. (D’après.) Actéon métamorphosé en cerf.

Diane, entourée de ses nymphes, étend le bras vers Actéon, dont la métamorphose commence déjà à s’accomplir.

H. 0.66. − L. 0.91. − T. − Fig. 0.30.

Don du Gouv.

ALLEGRI (Antonio), dit Le Corrège, né à Corregio en 1494, mort dans la même ville en 1534. Suivant quelques auteurs, élève de Fr. Bianchi. (Ecole Lombarde.)
2. (D’après.) L’Adoration des bergers (dite la Nuit du Corrège)

H. 0.69. — L. 1.20. — T. — Fig. 1.25.

Don du Gouv.

ARELLANO (Jean de), né à Santorcas en 1614, mort à Madrid en 1676. Elève de Jean de Solis. (Ecole Espagnole.)

N’ayant fait aucuns progrès jusqu’à l’âge de trente-six ans, il prit le parti de copier les fleurs de Mario Nuzzy. Son travail en ce genre n’a pu être surpassé par aucun peintre espagnol.

3. Fleurs dans un vase.

H. 1.00. — L. 1.13. — T.

BARBALUNGA. — Voir Ricci.
BARBIERI (Giovanni-francesco), dit IL GUERCINO, né à Cento, près Bologne, le 8 février 1591, mort en 1666. (Ecole Bolonaise.)

Paolo Zagnoni, peintre médiocre de Bologne, fut, à ce qu’on croit, le premier maître de Barbieri, surnommé le Guercino, parce qu’il était louche ; on sait aussi qu’il reçut des leçons de Cremonini. Il n’entra pas à l’école des Carrache, mais il étudia les peintures de Ludovico, qu’il aimait singulièrement, et se créa une manière vigoureuse toute particulière. L’estime où l’on tenait ses ouvrages en Italie et les nombreuses commandes dont il était chargé, lui firent refuser l’honneur d’être premier peintre des rois de France et d’Angleterre.

4. Jésus descendu de la Croix et pleuré par la Vierge.

H. 1.52. — L. 1.79. — T. — Fig. gr.

M. C.

5. (D’après.) Jésus descendu de la Croix et pleuré par les Anges.

H. 0.33. — L. — 0.42. — T. — Fig. 36.

Don de feu Boulay-Paty.

6. (D’après.) Tête d’étude.

H. 0.46. — L. 0.39. — T. — Gr. nat.

BASSAN (Le). − Voir Ponte (Jacopo da).
BORDONE (Paris) né à Trévise en 1500, mort à Venise en 1570. Elève du Titien et imitateur du Giorgione. (Ecole Vénitienne.)

Appelé en France en 1538, par François Ier, y fit le portrait du Roi et des principaux seigneurs de la Cour.

7. Portrait d’un personnage revêtu d’une simarre rouge.

H. 1.11. − L. 1.11. − T. − Dem. fig. gr. nat. BUONAMICI (Augustin), dit Tassi, né à Pérouse en 1506, mort en 1042. Elève de P. Bril, à Rome.

(Ecole Romaine.)

8. (Attribué à.) Paysage avec figures, bords d’une rivière.

H. 0.54. — L. 0.57. — T. — Fig. 0.07.

Don de feu Boulay-Paty.

CAFFI (Hippolyte), né à Bellune en 1814. (Ecole Italienne moderne.)

9. Caravane au désert.

H. 0.65. — L. 1.96. — T. — Fig. 0.12.

Don de M. de Monttessuy.

CALIARI (Paolo), dit Paul Véronèse, né à Vérone en 1528, mort à Venise en 1588. (Ecole Vénitienne.)

Destiné d’abord à suivre la carrière de son père Gabriele, sculpteur, il abandonna bientôt l’ébauchoir pour entrer dans l’atelier de son oncle Antonio Badile ; après avoir exécuté différents travaux à Vérone, il se rendit à Mantoue, puis à Vicence et enfin à Venise où il s’établit. Ses premières peintures, exécutées en 1555 dans l’église et dans la sacristie de Saint-Sébastien, le placèrent immédiatement au rang des plus grands artistes de l’époque, et son triomphe fut complet lorsqu’à la suite d’un concours établi par les procurateurs de Saint-Marc pour la peinture du plafond de la bibliothèque, ses rivaux lui décernèrent eux-mêmes la chaîne d’or destinée au vainqueur.

10. Persée délivrant Andromède.

Andromède voit avec effroi s’avancer le monstre qui doit la dévorer ; Persée fond du haut des airs pour le combattre. (Tableau gravé par Louis Jacob.)

H. 2.60. — L. 2.11. — T. — Fig. gr. nat.

M. C.

11. (D’après.) Le Baptême du Christ.

H. 2.45. — L — 1.55. — T. — Fig. pet. nat.

M. C.

CARACCI (Annibal), né à Bologne en 1560, mort à Rome en 1609. Elève de L. Carrache. (Ecole Bolonaise.)

12. Le Repos en Egypte. (Paysage.)

H. 0.25. — L, 0.28. — T. — Fig. 0.12.

CARACCI (Ludovico), né à Bologne en 1555, mort dans la même ville en 1619. Elève de Fontana, à Bologne, et du Tintoret, à Venise. (Ecole Bolonaise.)

Son école compta un nombre considérable d’élèves distingués et eut la gloire de former des artistes tels que le Dominiquin, le Guide, l’Albane, etc.

13. Martyres de saint Pierre et de saint Paul.

H. 2.89. — L. 2.05. — T. — Fig. pet. nat.

M. C.

14. Tête de saint Philippe.

H. 0.61. — L. 0.52. — T. — Gr. nat.

15. (Ecole des.) Tête couronnée de fruits.

H. 0.39. — L. 0.39. — B. — Gr. nat.

CERQUOZZI (Michel-Angelo), dit Michel-Aangelo delle Bataglie, né à Rome en 1600 ou 1602, mort dans la même ville en 1660. Elève d’un peintre flamand dont le nom est inconnu. (Ecole Romaine.)

16. Fleurs et fruits sur un tapis.

H. 1.30. — L. 0.98. — T.

17. (Attribué à.) Halte de voyageurs à la porte d’une auberge.

H. 0.41. — L. 0.54. — T. — Fig. 0.16.

CORREGIO (Il). — Voir Allegri.

DOLCI (Carlo), né à Florence en 1616, mort en 1686.

Elève de J. Vignali. (Ecole Florentine.)

18. (Ecole de.) Ecce Homo.

H. 0.81. — L. 0.64. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

DOMINIQUIN (Le). — Voir Zampieri.

FETI (Domenico), né à Rome en 1589, mort à Venise en 1624. Elève de Cigoli, peintre florentin. (Ecole Romaine.) Il accompagna à Mantoue le cardinal Ferdinand de Gonzague, son protecteur, étudia les œuvres de Jules Romain, et vers la fin de sa vie habita Venise.

19. Paysage ; au premier plan, des femmes lavent du linge.

H. — 0.98. — L. 1.28. — T. — Fig. 0.20.

M. C.

GIORDANO (Lucas), né à Naples en 1632, mort dans la même ville en 1705. Elève de Ribéra. (Ecole Napolitaine.)

Il se rendit à Rome où il entra dans l’atelier de Piétre de Cortone ; il visita l’Italie, copia tous les maîtres et acquit cette prodigieuse facilité qui lui fit donner le surnom de Fa-Presto. Après avoir visité l’Espagne, il revint dans sa patrie en 1692 et continua jusqu’à sa mort à peindre avec la même abondance.

20. Martyre de saint Laurent. Le grand-prêtre l’engage à sacrifier aux idoles.

H. 1.75. — L. 2.28. — T. — Fig. gr. nat.

M. C.

GUERCHINO (Il). — Voir BARBIERI.

GUIDO (Le). — Voir RENI.

LAURI (Philippo), né à Rome en 1623, mort en 1694.

Elève de Caroselli. (Ecole Romaine.)

21. (Attribué à.) Vénus désarmant l’Amour.

H. 0.16. — L. 0.20. — T. Fig. 0.15.

LICINIO (le chevalier JEAN-ANTOINE), dit LE PORDENONE, né à Pordenone en 1483, mort en 1539. (Ecole Vénitienne.)

Etudia et se forma d’après les tableaux du Giorgione.

22. (Attribué à.) Totila, roi des Ostrogoths, visite saint Benoist au mont Cassin.

H. 3.15. — L. 2.65. — T. — Fig. gr. nat.

LUCATELLI (Andrea), né à Rome vers la fin du XVIIe siècle, mort dans la même ville en 1741. On le croit élève de P. Anési. (Ecole Romaine.)

23. Paysage avec figure et animaux. Un berger joue de la flûte en gardant son troupeau.

H. 0 81. — L. 1.09. — T. — Fig. 0.36.

MALTÈSE (Francesco), né à Malte ; florissait à Rome vers 1640.

24. Nature morte.

H. 0.59. — L. 0.72. — T.

25. Pendant du précédent.

H. 0.59. — L. 0.72. — T.

MAZZUOLI (Francesco), dit le Parmesan, né à Parme en 1503 ou 1504, mort à Casalmaggiore en 1540. Elève de son père et du Corrège. (Ecole Lombarde.)

Le Parmesan est le premier peintre italien qui ait employé la gravure à l’eau-forte pour graver ses compositions.

26. (D’après.) Le mariage mystique de sainte Catherine.

Don du Gouv.

27. (D’après.) Le Christ mis au tombeau.

H. 0.93. — L. 0.74. — T. — Fig. 0.60.

Don du Gouv.

PALOMINO DE VELASCO (Don Aciscle), né à Bujalance (Andalousie) en 1653, mort à Madrid en 1726. (Ecole Espagnole.)

Conduit très-jeune à Cordoue pour étudier la théologie, la philosophie et la jurisprudence, il y reçut quelques leçons de Jean Valdès-Léal et se livra avec ardeur à son goût pour la peinture, sans négliger ses autres études ; alla à Madrid, en 1678, par les conseils d’Alfaro, dont il termina quelques tableaux ; travailla à l’Escurial et fut nommé peintre du Roi.

28. Vision de saint Antoine.

H. 1.62. — L. 1.23. — T. — Fig. pet. nat.

Acquisition de la Ville.

PANNICIATI (Giacomo), issu d’une famille noble, mort à Ferrare en 1540. Elève et imitateur de Dosso-Dossi.

29. (Attribué à.) L’arrivée des Mages.

H. 0.46. — L. 0.35. — B. — Fig. 0.32.

PARMESAN (Le). — Voir Mazzuoli.

PONTE (Jacopo da), dit le Bassan, né à Bassano en 1510, mort en 1592. Elève de son père et de Bonifazio à Venise. (Ecole Vénitienne.)

Il chercha d’abord à imiter la manière du Titien, puis bientôt il l’abandonna pour en prendre une plus vive et plus heurtée ; il affectionnait les" effets rigoureux de lumière artificielle.

30. Pénélope.

H. 0.92. — L. 0.85. — T. — Dem.-fig. pet. nat.

M. C.

31. (Ecole du.) La Circoncision. (Tableau gravé.)

H. 0.53. — L. 0.68. — T — Fig. 0.20.

PRIMATICCIO (Francesco), né à Bologne en 1490, mort à Paris en 1570. Elève d’Innocent d’Imola et de Jules Romain. (Ecole Bolonaise.)

Primatice donna une grande impulsion aux arts. Aidé de nombreux élèves, il exécuta une immense quantité de travaux en tous genres et contribua à fonder une école connue sous le nom d’Ecole de Fontainebleau, qui eut sur l’art français une grande influence jusqu’à l’époque de Poussin, Lebrun et Lesueur.

32. Bacchanale.

H. 0.35. — L. 0.46. — T. — Fig. 0.18.

RAPHAËL. — Voir Sanzio.

RENI (Guido), dit le Guide, né à Calvenzano, près de Bologne, en 1575, mort à Bologne en 1642. Elève de Denis Calvaert et des Carrache. (Ecole Bolonaise.)

Le Guide eut deux manières distinctes ; dans la première il ne s’appliquait qu’à reproduire les effets outrés et sombres ; il substitua ensuite à cette méthode une exécution claire et argentine.

33. (Attribué à.) Assomption de la Vierge.

Les médaillons en grisaille, de la bordure, sont peints sur agate.

Mesures indépendantes de la bordure : H. 0.85. — L. 0.60. — C. — Fig. 0.55.

34. (D’après.) Psyché et l’Amour.

H. 1.35. — L. 1.60. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

35. (D’après.) Ecce Homo.

H. 0.65. — L. 0.53. — T. — Buste gr. nat.

36. (D’après.) Copie française. Porcia, femme de Brutus, se donnant la mort.

H. 1.01 — L. 0.86. — T. Dem.-fig. gr. nat.

RICCI (Antonio), dit BARBALUNGA, né à Messine en 1600, mort en 1649. Elève du Dominiquin.

37. Sainte Barbe.

H. 0.73. — L. 0.60. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

ROBUSTI (Jacopo), dit il Tintoretto, né à Venise en 1512, mort en 1594. (Ecole Vénitienne.)

Elève du Titien qui devint bientôt, dit-on, jaloux de son talent et lui ferma son atelier. Tintoret ne se rebuta pas ; doué d’une prodigieuse facilité d’exécution, d’une imagination inépuisable, travaillant jour et nuit, il acquit bientôt une réputation que Titien et Paul Véronèse seuls purent atteindre.

38. Le Massacre des Innocents. (Tableau gravé.)

H. 1.34. — L. 1.86. — T. — Fig. 0.64.

M. C.

ROMAIN (Le). — Voir TREVISANI (Francesco).

SACCHI (Andrea), né à Nettuno en 1598, mort à Rome en 1661. Elève de l’Albane. (Ecole Romaine.)

39. La muse Euterpe.

H. 0.63. — L. 0.47. — T. — Buste gr. nat.

M. C.

SALVI (Giovanni-Battista), dit il Sasso-Ferrato, né à Sasso-Ferrato, marches d’Ancône, en 1605. Elève de son père, Tarquino Salvi, et du Dominiquin. (Ecole Romaine.)

40. (D’après.) La Sainte-Vierge priant.

H. 0.71. — L. 0.59. — T. — Buste gr. nat.

SANZIO (Raphaello), né à Urbino le 28 mars 1483, mort à Rome le 6 avril 1520. (Ecole Romaine.)

Le jeune Raphaello, après avoir reçu de son père les premiers éléments du dessin, fut placé, à l’âge de douze ou treize ans, chez le Pérugin, à Pérouse ; il fit de rapides progrès dans cette école et quitta son maître en 1500 pour se rendre à Sienne, puis à Florence où il demeura de 1504 à 1508. Appelé ensuite par Bramante, son parent, il fut présenté au pape Jules II, qui lui dpnna à décorer la salle dite Della Segnatura, au Vatican, A la mort de Jules II, Léon X, son successeur, continua sa protection à Raphaël, qui fut chargé, en 1514, à la mort de Bramante, de la direction des travaux du Vatican, et qui ne tarda pas à prendre celle de l’église Saint-Pierre.

Accablé de travaux, son activité redouble, son génie s’élève de plus en plus ; on le voit, en même temps, étudier l’antique, exécuter ses admirables fresques, diriger non-seulement les travaux du Vatican et ceux de Saint-Pierre, mais encore fournir des plans pour des palais à Rome et même à Florence. Son génie et son activité suffisent à tout ; mais, victime de son dévouement à l’art, ou, selon Vassari, usé par les excès, il succomba à trente-sept ans, laissant un si grand nombre d’œuvres de toutes espèces, qu’on ne comprend pas qu’une si courte existence ait pu suffire à les produire.

Ses principaux élèves furent : Jules Romain, Francesco Penni (dit il Fattore), Perino del Vaga, Garafolu, etc., etc.

41. (D’après.) La Transfiguration.

H. 0.59. — L — 0.38. — T — Fig. 0.20

42. (D’après.) Saint Jean-Baptiste dans le désert.

H. 1.25. — L. 0.96. — T. — Fig. dem.-nat.

43. (D’après.) Portrait en pied de Gaston de Foix.

H. 0.45. — L. 0.30. — T. — Fig. 0.35.

44. (D’après.) La Vierge à la chaise.

H. 1.00. — L. 0.83. — T. Dem.-fig. gr. nat.

45. (D’après.) Sainte Famille.

H. 1.60. — L. 1.20. — T. — Fig. gr. nat.

SASSO-FERRATO (il). — Voir Salvi.

SECCANTE (Sébastien), dit le Trombou d’Udine, né à Udine en 1665. Elève et gendre de Pomponio Amaltio. (Ecole Vénitienne.)

46. (Attribué à.) Descente de Croix.

H. 0.87. — L. 0.57. — B. — Fig. 0.48.

SIRANI (Elisabeth), née à Bologne en 1638, morte en 1665. Elève de son père, Giovanni-Andrea. (Ecole Bolonaise.)

Une des femmes les plus célèbres de son temps ; morte à 26 ans, après avoir terminé un grand nombre de tableaux. C’est à tort qu’on la croit élève du Guide, puisqu’elle n’avait que quatre ans lorsque ce dernier mourut.

47. La mort d’Abel.

H. 2.10. — L. 1.66. — T. — Fig. gr. nat.

M. C.

TASSI. — Voir Buonamici.

TEMPESTINO, né en 1680. Elève de Pierre Molyn, dit Tempesta. (Ecole Florentine.)

48. Marine : scène de tempête.

H. 0.63. — L. 0.93. — T.

TINTORETTO (Il). — Voir HOBUSTl.

TIZIANO. — Voir VECELLIO.

TREVISANI (Francesco), né à Capo-d’Istria en 1656, mort à Rome en 1746. (Ecole Vénitienne.)

Francesco vint à Venise, où il fut élève de Zanchi, dont il abandonna la manière, en arrivant à Rome, pour étudier celle de Carle Maratte ; il fit dans cette ville un nombre considérable de travaux.

49. Le repos de Diane.

H. 0.16. — L. 0.20. — T. — Fig. 0.14.

TROMBOU D’UDINE. — Voir SECCANTE.

VASSALLO (Anton-Maria), mort jeune. Détails inconnus.

50. Le Christ dans un entourage de fleurs.

H. 0.60. — L. 0.50. — T. — Buste 0.20.

51. La Vierge dans un entourage de fleurs.

H. 0.60. — L. 0.50. — T. — Buste 0.20.

VECELLIO (Tiziano), dit le Titien, né au bourg de Piève (chef-lieu de l’ancienne province de Cadore) en 1477, mort de la peste, à Venise, en 1570. Elève de Gentil Bellini et de Giovanni, frère de Gentil. (Ecole Vénitienne.)

52. (D’après.) Vénus attachant un bandeau sur les yeux de l’Amour.

H. 1.10. — L. 1.52. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

53. (D’après.) Madeleine priant.

H. 0.73. — L. 0.58. — B. — Buste gr. nat.

M. C.

VÉRONÈSE (Paul). — Voir Caliari.

ZAMPIERI (Dominique), dit le Dominiquin, né à Bologne en 1581, mort à Naples en 1641. Elève de Denis Calvaert et des Carrache. (Ecole Bolonaise.)

54. (D’après.) Le miracle de saint Nil.

H. 1.04. — L. 1.19. — T. — Fig. 0.92.

Don du Gouv.

INCONNUS DES ÉCOLES D’ITALIE & D’ESPAGNE


55. Les Pèlerins d’Emmaüs. (Ecole Bolonaise.)

H. 1.05. — L. 1.50. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

M. C.

56. Martyre de sainte Agathe.

H. 1.25. — L. 0.65. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

57. Sainte portant une lance.

H. 0.83 — L. 0.83. — T. — Dem.-fig. pet. nat.

58. L’Enfant-Jésus endormi sur la Croix.

H. 0.34. — L. 0.26. — B. — Fig. 0.35.

59. Saint Ambroise donnant aux pauvres les ornements de son église. (Ecole Espagnole.)

H. 1.05. — L. 1.35. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

60. Portrait de César Borgia, duc de Valentino. (Ecole Vénitienne.)

H. 0.60. — L. 0.47. — T. — Dem.-fig. dem.-nat.

Don du Gouv.

61. Descente de Croix.

Il est écrit, au bas de ce tableau : Novitiatus, s. o. c. Jésus.

H. 0.69. — L. 1.53. — B. — Fig. 0.72.

Don de M. Aussant.

62. Venise un jour de fête.

H. 0.70. — L. 0.97. — B. — Fig. 0.14.

Don de Mme Bégaud.

63. Jésus apparaissant à la Madeleine.

H. 0.94. — L. 0.70. — T. — Fig. 0.54.

Don de M. Binda.

64. Portrait d’un Bénédictin. (Ecole Espagnole.)

H. 0.80. — L. 0.64. — T. — Buste gr. nat.

Don de M. Aussant.

65. Scène d’hiver.

H. 0.45. — L. 0.64. — B.

66. Adam et Ève chassés du Paradis terrestre.

H. 0.48. — L. — 0.65. — T. — Fig. 0.40.

Don de M. Fiquemont.

67. Madeleine dans le désert avec un ange. (Ecole Vénitienne.)

H. 0.93. — L. 1.22. — T. — Fig. 1.12.

Don du Gouv.

ÉCOLES FLAMANDE, HOLLANDAISE & ALLEMANDE


ARTOIS (Jacques van), né à Bruxelles en 1613, mort dans la même ville en 1665. (Ecole Flamande.)

On l’a supposé élève de Wildens ou de Wader, mais les registres de la corporation des peintres de Bruxelles, dau, laquelle il fut reçu le 3 mai 1635, le citent comme élève de Jean Mertens. Les deux Téniers et Peter Bout furent souvent ses collaborateurs ; il fut le maître de Cornélis Huismans, de Malines.

68. Paysage avec figures.

H. 1.00. — L. 1.45. — T. — Fig. 0.10.

Don du Gouv.

ASSELYN (Jan), né à Anvers vers 1610, mort à Amsterdam en 1660. Elève de Ezaias van den Velde. (Ecole Hollandaise.)

Quelques-uns prétendent que ce fut Jean Miel qui lui donna des leçons. Le séjour de Rome développa ses heureuses qualités ; il fut un des premiers parmi ses compatriotes qui chercha à substituer dans le paysage la manière de Claude le Lorrain à celle des Brill et des Breughel, jusque-là fort en vogue

69. Paysage ; effet de soleil couchant.

H. 0.13. — L. 0.18. — B. BAMBOCHE (le}}. — Voir Laar (Pierre van)

BEGA (Kornelis-Pietersz), né à Harlem en 1620, mort dans la même ville en 1664. (Ecolo Hollandaise.)

Fils d’un sculpteur, élève d’Adriaan van Ostade. Il peignit surtout des scènes familières.

70. (D’après.) Le musicien ambulant.

H. 0.18. — L. — 0.15. — B. — Fig. 0.08.

BÉGYN (Abraham), né à Leyde en 1650. (Ecole Hollandaise.)

Peintre du roi de Truite ; mort à Berlin en 1696.

71. Vue du port de Marseille. (Tableau signé.)

H. 1.00. — L. 1.68. — T. — Fig. 0.22.

Acquisition de la Ville.

BENT (Jean van der), né à Amsterdam en 1650, mort en 1690. Elève de Wouverman (Philips) et de Van den Velde. (Ecole Hollandaise.)

72. Paysage avec figures et animaux ; berger et voyageurs près d’une cascade.

H. 0.95. — L. 1.25. — T. — Fig. 0.12. BOCKHORST (Jean van), dit Langen (Jan), né à Munster en 1610, mort à Anvers en 1668. (Ecole Flamande.)

Elève de J. Jordaens, il fut reçu en 1633 maître de la Gilde de Saint-Luc, à Anvers.

73. (Attribué à.) Un concert.

H. 0.33. — L. 0.28. — B Dem.-fig. 0.16.

BOTHNER. Détails inconnus. (Ecole Allemande.)

74. L’Amour désarmé par Vénus. (Signé et daté 1780.)

H. 0.97. — L. 1.36. — T. — Fig. pet. nat.

BRAUWER (Adriaan), né à Harlem en 1608, mort à Anvers en 1640. Elève de Franz Hals. (Ecole Hollandaise. )

75. Un crieur. (Signé A. B.)

H. 0.12. L. 0.09. — B. — Fig. 0.08

76. (D’après.) Homme tenant une cruche.

H. 0.14. — L. 0.10. — B. — Dem.-fig. 0.09.

77. (Attribué à.) Un chanteur.

H. 0.20. — L. 0.16. — B. — Buste de 0.16.

BREUGHEL (Jean), dit de Velours, né à Bruxelles eu 1569, mort à Anvers en 1625. (Ecole Flamande.)

Elève de Pierre Gœkindt. Après avoir passé quelque temps à étudier les fleurs et les fruits, il partit pour Cologne, puis pour l’Italie ; à son retour dans sa patrie il fut reçu, en 1507, membre de la corporation de Saint-Luc et nommée doyen en 1602. Breughel travailla de concert avec les peintres les plus habiles. Rubens, van Ralen, Rotten-Hammer, furent souvent ses collaborateurs.

78. Village an bord d’un canal.

H. 0.18. — L. 0.24. — B.

CHAMPAIGNE (Philippe de), né à Bruxelles en 1602, mort à Paris en 1674. (Ecole Flamande.)

Elève de Jacques Fouquiure, qu’il quitta jeune, il arriva à Paris en 1621 et fit la connaissance de Poussin avec lequel il se lia intimement et dont il reçu les conseils. Champaigneayant été nommé en 1627 peintre de la Reine, en remplacement de Du Chesne, son beau-père, qui venait de mourir, renonça au voyage d’Italie qu’il avait projeté et passa en France la plus grande partie de sa vie. Il concourut en 1628 à la fondation de l’Académie de peinture dont il devint le recteur.

79. La Madeleine pénitente. (Daté 1657.)

H. 1.30. — L 0.96. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

80. (D’après.) Portrait du président Guillaume de La Moignon.

H. 0.74. — L. 0.76. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

81. (D’après.) La Samaritaine.

H. 1.10. — L. 1.10. — T. — Fig. dem.-nat.

CRAYER (Gaspar de), né à Anvers en 1582, mort à Gand en 1669. (Ecole Flamande.)

Son père, qui faisait le commerce de tableaux, étant venu s’établir à Bruxelles, Crayer devint élève de Raphaël van Cocxie et fut nommé peintre de l’archiduc Ferdinand, après avoir été admis en 1607 dans la corporation des peintres. Plus tard, il se retira à Gand. La mort de Rubens survenue en 1640 et celle de Van Dyck en 1641 placèrent Crayer à la tête de l’Ecole Flamande, comme représentant avec Jordaens la manière que l’Ecole d’Anvers avait mise en honneur.

L’époque de la naissance de ce peintre était restée douteuse jusqu’au moment où M. W. Burger a pu la constater sur un tableau du Musée de Gand qui porte, à côté de sa signature, la date de 1668 et l’indication qu’il a été exécuté par le peintre à l’âge de 86 ans.

82. L’Elévation en Croix.

H. 3.66. — L. 2.72. — T. — Fig. gr. nat.

M. C.

83. La résurrection de Lazare. (Signé et daté : D Crayer PP, anno 1664.)

H. 3.52. — L. 2.74. — T. — Fig. gr. net.

M. C.

CUYP (Jakob-Gerritz), né à Dordrecht vers 1681. Elève d’Abraham Dloemaert. (Ecole Hollandaise.)

84. (Attribué à.) Famille hollandaise.

H. 1.25. — L. 1.52. — T. — Fig. dem.-nat.

Don de M. Aussant.

DECKER ou DEKKER (Conrad), vivait en 1675. On n’a aucun détail sur ila vie de cet artiste. (Ecole Hollandaise.)

85. (Attribué à.) Paysage avec figures ; cabaret sur le bord d’un chemin.

H. 1.08. — L. 1.51. — T. — Fig. 0.11.

DELORME (A.), Rotterdam. Détails inconnus. (Ecole Hollandaise.)

86. Intérieur d’un temple protestant. (Signé et daté : A. Delorme, 1052.)

H. 0.93. — L. 1.25. — B. — Fig. 0.12.

M. C. DYCK (Anton van), né à Anvers en 1599, mort à Londres en 1641. (Ecole Flamande.)

Son père, bon peintre sur verre, le plaça chez van Balen, où il resta deux ans ; ensuite il alla travailler dans les ateliers de Rubens. Il y fit des progrès si rapides que bientôt il put l’aider dans ses nombreux travaux. Van Dyck, dans ses tableaux et ses portraits, savait joindre les perfections de l’art aux charmes de la vérité. Si on ne le place pas, comme peintre d’histoire, au même rang que Rubens, on convient qu’il l’a surpassé par la délicatesse des teintes. Il n’a pas eu, il est vrai, la même abondance de génie, mais il avait des expressions plus fines, un meilleur caractère de dessin et plus de vérité dans la couleur.

87. Sainte Famille.

La Pinacothèque (Musée de Munich) possède une répétition de cet ouvrage, avec quelques variantes.

H. 1.18. — L. 1.19. — T. — Fig. gr. nat.

M. C.

88. (Attribué à.) Tête de vieillard. Etude.

H. 0.47. — L. 0.46. — B. — Gr. nat.

Don du Gouv.

89. (D’après.) La Vierge et l’Enfant-Jésus.

H. 1.33. — L. 0.99. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

90. (D’après.) Ecce Homo.

H. 0.55. — L. 0.46. — B. Dem.-fig. 0.43.

91. (Ecole de.) Sainte Agathe, martyre.

H. 0.64. — L. 0.64. — T. — Dem.-fig. dem.-nat.

92. (Ecole de.) Saint Sébastien, martyr.

H. 0.64. — L. 0.64. — T. — Dem.-fig. dem.-nat.

FAES (Peter van der), dit le Chevalier Lely, né à Soest (Westphalie) en 1618, mort à Londres en 1680. (Ecole Allemande.)

Le surnom de Lely vient de ce que Jean van der Faes son père était né à La Haye, dans une màison dont la façade était décorée d’une fleur de lys. Lely peignit d’abord le paysage, des sujets historiques, puis des portraits et finit par se donner entièrement à ce genre, passa en Angleterre et y peignit successivement toute la famille de Charles IER, Cromwel et Charles II.

93. Portraits de Charles ier, enfant, et du comte d’Arondel.

H. 1.34. — L. 1.04. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

FRANCE (Léonard de), né à Liège en 1735, mort en 1805. (Ecole Flamande.)

Elève de Jean Coëlers, il fut premier professeur à l’Académie de Liège.

94. Buveurs dans une grange.

H. 0.40. — L. 0.53. — B. — Fig. 0.15.

M. C.

FRANCK (FRANZ le jeune), né à Anvers en 1580, mort dans la même ville en 1642. (Ecole Flamande.)

Fils et élève de Franck le vieux, il voyagea en Italie. A son retour il fut élu, en 1615, doyen de la confrérie de Saint-Luc.

95. Jésus chez Simon le Pharisien.

Les sujets des grisailles qui entourent le tableau central sont tirés de la Vie de la Madeleine.

H. 0.55. — L. 0.83. — B. — Fig. 0.20.

HAARLEM (Corneille van), dit cornelisz, né à Harlem en 1562, mort en 1637. Elève de Gilles Coignet. (Ecole Hollandaise.)

96. Paysage représentant une forêt ; des insectes sur le premier plan.

H. 0.32. — L. 0.41. — B.

HÉMM (Jean-David de), né à Utrecht en 1600 ou 1604, mort à Anvers en 1674. (Ecole Hollandaise.)

Elève de son père, qu’il surpassa de beaucoup, quoique l’on confonde parfois quelques-uns de leurs tableaux.

97. Nature morte ; perroquet et écureuil mangeant des fruits.

H. 0.85. — L. 1.14. — T.

HEEMSKERCK (Martin). — Voir van Ven.

HERMAN (d’Italie). — Voir Swanevelt.

HERP (Gerard van), vivait dans le XVIIe siècle. Elève de Rubens. (Ecole Flamande.)

98. La Vierge au chardonneret.

H. 0.95. — L. 0.70. — B. — Dem.-fig. gr. nat.

HOND (David de), vivait dans le XVIIe siècle. Elève de Téniers le jeune. (Ecole Flamande.)

99. Combat naval entre les Turcs et les Espagnols. (Signé.)

H. 0.42. — L. 0.58. — T. — Fig. 0.08.

HUYSMANS (Cornelis), surnommé Huysmans de Malines, né à Anvers en 1648, mort à Malines le 1er juin 1727. (Ecole Flamande.)

Il fut élève de G. de Wit et de J. van Artois. Son beau talent resta d’abord ignoré et il vécut quelque temps dans la misère. Van der Meulen l’engagea à aller s’établir à Paris en lui donnant les plus belles espérances. Cependant Huysmans resta dans son pays, habita premièrement Anvers et ensuite Malines où il mourut.

Les tableaux de Huysmans, remarquables par une grande vigueur de coloris et par une largeur d’exécution qui pelle celle des meilleurs maîtres italiens, n’ont pas toujours été appréciés à leur juste valeur, mais aujourd’hui on a pour les œuvres de cet artiste l’estime qu’elles méritent.

100. Paysage boisé avec figures et animaux. Au premier plan, un berger conduisant un troupeau.

H. 1.70. — L. 2.43. — T. — Fig. 0.15.

Acquisition de la Ville.

JORDAENS ou JORDAANS (Jacques), né à Anvers en 1593, mort dans la même ville en 1678. (Ecole Flamande.)

Jordaens entra en 1607 comme élève dans l’atelier d’Adam van Noort et fut reçu en 1615 franc-maître de l’Académie de Saint-Luc ; il travailla avec Rubens lorsque celui-ci revint d’Italie, et s’identifia si bien avec la manière de ce peintre, qu’il l’aidait dans la plupart de ses grandes compositions.

101. Le Christ en croix. La Sainte-Vierge, saint Jean, la Madeleine et les saintes femmes sont près de la croix.

H. 2.37. — L. 1.71. — B Fig. gr. nat.

M. C.

KESSEL (FERDINAND VAN), né à Anvers en 1660, mort à Bréda en 1696. Elève de son père Johann van Kessel. (Ecole Flamande.)

102. Le Paradis terrestre.

H. 0.57. — L. 0.84. — T. — Fig. 0.09.

103. L’entrée dans l’Arche.

H. 0.57. — L. 0.84. — T. — Fig. 0.10.

104. Paysage avec oiseaux.

H. 0.17. — L. 0.22. — C.

KIERINGS (Jacques), né à Utrecht en 1590, mort à Amsterdam en 1646. (Ecole Hollandaise.)

105. Paysage. La création de l’homme.

H. 0.13. — L. 0.17. — c.

LAAR ou LAER (Pierre van), dit Bamboche et aussi LE SNUFFELAER, né à Laaren (Hollande) en 1595, mort à Harlem en 1675. Elève de Johann del Campo. (Ecole Hollandaise.)

106. Cheval blanc attaché à la porte d’une auberge.

H. 0.33. — L. 0.42. — T. — Fig. 0, 11.

LEERMANNS (Pierre). XVIIe siècle. Détails inconnus. (Ecole Hollandaise.)

On croit qu’il fut élève de Fr. van Mieris ; sa manière ressemble à celle de ce maître.

107. Un trompette qui veut embrasser une servante. (Signé et daté 1677.)

H. 0.31. — L. 0.25. — C. — Dem.-fig. 0.20.

LOTH (Karl), dit Carlo Loti, né à Munich en 1032, mort en 1698. Elève de son père Ulrick et du Vénitien Pierre Liberi. (Ecole Allemande.)

108. La Femme adultère.

H. 1.15. — L. 2.04. — Dem.-fig. gr. nat.

M. C.

MAAS ou MAES (Nicolas), né à Dordrecht en 1632, mort à Amsterdam en 1693. (Ecole Hollandaise.) Fut élève de Rembrandt et imita avec bonheur la manière de son maître ; il abandonna le genre historique pour le portrait.

109. Portrait d’un magistrat.

H. 0.60. — L. 0.49. — T. — Dem.-fig. 0.78.

Don du Gouv.

110. Portrait d’une jeune fille ; une femme âgée lui présente des fruits.

H. 0.35. — L. 0.30. — T. — Fig. 0.32. MEULEN (Aanton-Franz van der), né à Bruxelles en 1634, mort à Paris en 1690. Elève de Peter Snayers. (Ecole Flamande.)

Peintre de batailles et de paysages, van der Meulen fut attiré à Paris par le ministre Colbert, qui lui offrit un logement aux Gobelins, une pension de 2,000 livres et lui assura la protection du roi. Il suivit Louis XIV dans ses conquêtes et fut chargé d’immortaliser ses batailles par son pinceau, en sorte que ses tableaux représentent avec la plus grande fidélité l’histoire militaire du roi. Membre de l’Académie de peinture en 1673.

111. Convoi en marche sur le bord d’un canal traversant une forêt.

Diam. 0.16. — Fixé sur bois.

112. Pendant du précédent.

Diam. 0.16. — Fixé sur bois.

113. Chasse royale aux environs de Vincennes.

H. 0.36. — L. 0.62. — T. — Fig. 0.09.

114. Les clefs de Marsal remises à Louis XIV (1er septembre 1663).

H. 0.33. — L. 0.44. — T. — Fig. 0.09.

115. (Ecole de.) Tranchée devant Tournay.

H. 0.34. — L. 0.44. — C. — Fig. 0.09.

116. (Ecole de.) Combat près du canal de Bruges (août 1667).

H. 0.34. — L. 0.45. — C. — Fig. 0.08.

117. (Ecole de.) Bataille de Sintzheim.

H. 0.34. — L. 0.44. — C. — Fig. 0.09.

118. (Ecole de.) Siège de Maëstricht.

H. 0.34. — L. 0.44. — C. — Fig. 0.06.

119. (Ecole de.) Siège de Douai (4 juillet 1661).

H. 0.34. — L. 0.44. — C. — Fig. 0.10.

120. (Ecole de.) Siège de Courtrai.

H. 0.34. — L. 0.44. — C. — Fig. 0.06.

121. (Ecole de.) Investissement de Dôle.

H. 0.34. — L?0.45. — C. — Fig. 0.06.

122. (Ecole de.) Siège d’Anvers.

H. 0.34. — L. 0.44. — G. — Fig. 0.08.,

123. (Ecole de.) Siège de Mons.

H. 0.34. — L. 0.45. — C. — Fig. 0.09.

124. (Ecole de.) Siège de Cambrai.

H. 0.30. — L. 0.41. — C. — Fig. 0.08.

125. (Ecole de.) Valenciennes prise d’assaut.

H. 0.30. — L. 0.41. — C. — Fig. 0.06.

126. (Ecole de.) Investissement d’une place.

H. 0.32. — L — 0.56. — T. — Fig. 0.08.

127. (Ecole de.) L’armée du roi campée devant Tournay.

H. 0.34. — L. 0.45. — C. — Fig. 0.06.

128. (Ecole de.) Siège de la ville et du château de Namur (juin 1692).

H. 0.31. — L. 0.41. — G. — Fig. 0.06.

MIERIS (Frans van), dit le Vieux, né à Delft en 1635, mort à Leyde en 1681. (Ecole Hollandaise.) Elève d’Abraham Toornvliet et de Gerard Dow, qu’il a surpassé et qui le nommait prince de ses disciples.

129. Portraits des deux fils de Mieris, Willem et Jan.

H. 0.17. — L. 0.14. — C. Dem.-fig. 0.13.

MIERIS (Willem van), né à Leyde en 1662, mort dans la même ville en 1747. (Ecole Hollandaise.)

Fils et élève de Mieris le vieux, il peignit, comme son père, des scènes familières et étendit ce genre jusqu à l’histoire et la mythologi e.

130. Une dame à sa toilette. (Signé et daté.)

H. 0.41. — L. 0.52. — B. — Fig. 0.25.

MOUCHERON (Frederik), né à Embdenen 1632 ou 1633, mort à Amsterdam en 1686. Elève de Jean Asselyn. (Ecole Hollandaise.)

Moucheron vint à Paris, où ses tableaux étaient très-recherchés. Après un séjour de plusieurs années en France, il retourna en Hollande et se fixa à Amsterdam qu’il ne quitta plus. Adriaan van den Velde enrichit souvent ses tableaux de figures et d’animaux.

131. Vue d’une forêt ; entre les arbres, des chasseurs et des piqueurs conduisant une meute.

H. 0.67. — L. 0.57. — T.

MYTENS (A). Détails inconnus. On suppose qu’il habita La Haye depuis 1612 jusqu’en 1660. (Ecole Hollandaise.)

132. Ce tableau représente, croit-on, une fête donnée, dans une des salles du palais du Stathouder, à Loyse-Marie de Gonzague, lors de son voyage pour se rendre près de son époux, le roi de Pologne. (Signé et daté 1646.)

H. 0.60. — L. 0.74. — B. — Fig. 0.17.

NEEFFS (Peter), dit le Vieux, né à Anvers en 1570, mort en 1651. Elève de Hendrick van Steenwyck. (Ecole Flamande.)

Il peignit avec une grande exactitude de perspective et de détails les intérieurs d’églises gothiques. Les Franck, Téniers, Breughel ont fait ordinairement les figures de ses tableaux.

133. Vue intérieure d’une église gothique avec figures. (Signé ænavden neeffs.)

H. 0.50. — L. 0.62. — Toile sur bois.

NEER (Arthus van der), né à Amsterdam en 1619.

mort en 1683. (Ecole Hollandaise.)

134. (D’après.) Paysage. Clair de lune. (Signé A. V. N.)

H. 0.21. — L. 0.27. — B.

PORBUS (Franz), dit le Jeune, né à Anvers en 1570, mort à Paris en 1622. (Ecole Flamande.)

Fils de François Porbus le Vieux, il perdit son père dans un âge trop peu avancé pour avoir pu recevoir ses leçons ; ses débuts sont peu connus, on sait seulement qu’il fut reçu franc-maître de la corporation de Saint-Luc en 1591 ; il voyagea et finit par se fixer à Paris, où le roi Henri IV et la reine Marie de Médicis l’employèrent comme portraitiste. Il fut contemporain de Freminet.

135. Portrait de Charron, écrivain de l’époque de Henri IV.

H. 0.46. — L. 0.36. — B. — Buste gr. nat.

REMBRANDT VAN RYN (Paul), né près de Leyde le 15 juillet 1607, mort à Amsterdam en 1669. Elève de P. Lastman et de Jacques Pinas. (Ecole Hollandaise.)

136. (D’après.) Jeune femme à laquelle une vieille coupe les ongles des pieds. (Signé et daté R. L. 1632.)

H. 0.25. — L. 0.21. — B. — Fig. 0.24.

RUBENS (Pierre-Paul), né à Siégen (duché de Nassau) le 29 juin 1517, mort à Anvers le 30 mai 1640. (Ecole Flamande.)

Pierre-Paul Rubens naquit dans le duché de Nassau et non à Cologne, comme l’ont écrit presque tous ses biographes ; son père, Jean Rubens, docteur ès-lois et échevin de la ville d’Anvers, avait dû quitter cette ville en 1563 et se réfugier à Cologne par suite des périls que suscitaient autour de lui les guerres de religion.

Soupçonné d’entretenir des relations coupables avec Anne de Saxe, femme du prince d’Orange, Guillaume le Taciturne, Jean Rubens fut enfermé, en 1571, au château de Dillenbourg, d’où sa femme, Marie Pypelinex, n’obtint l’autorisation de le faire sortir, en 1573, que sous condition de résider dans une ville du duché de Nassau. Ils allèrent alors se fixer avec leur famille à Siégen, où naquit Pierre-Paul. Ce ne fut qu’en 1578 qu’ils purent retourner à Cologne. Jean Rubens mourut en 1587, et l’année suivante, sa veuve, revenue à Anvers avec ses enfants, plaça Pierre-Paul en qualité de page chez la comtesse de Lalaing ; mais le jeune homme se fatigua bientôt de sa vie d’oisiveté et l’abandonna pour suivre sa vocation, la peinture. Après avoir passé quatre années dans l’atelier de van Noort, il entra, en 1596, chez Otto Venius, peintre officiel de l’archiduc Albert, gouverneur des Pays-Bas.

Reçu franc-maître de l’Académie de Saint-Luc, en 1598, Rubens, âgé de vingt-deux ans, visita l’Italie et l’Espagne, où il fut comblé d’honneurs ; en 1608, il revint résider à Anvers, où il se maria. En 1620, Marie de Médicis, voulant embellir son palais du Luxembourg, le fit appeler et lui commanda l’histoire de sa vie en vingt tableaux ; ce fut le moment où sa gloire parut dans tout son éclat.

Rubens eut un grand nombre d’élèves, dont les plus célèbres sont : van Dyck, David Teniers, Jordaens, Cornélius Schut, Diepenbeck et Erasmes Qillinus.

137. Chasse aux tigres et aux lions. (Les animaux sont de F. Snyders.)

H. 2.53. — L. 3.19. — T. — Fig. gr. nat.

138. (Attribué à.) Le Christ en croix. (Esquisse.)

H. 0.69. — L. 0.32. — B. — Fig. 0.40.

RUISDAEL (Salomon), né à Harlem en 1670. (Ecole Hollandaise.)

139. (Attribué à.) Paysage. Vue Hollandaise.

H. 0.39. — L. 0.60. — B.

Don de M. de Monttessuy.

SANDRART (Joachim), né à Francfort-sur-le-Mein en 1606, mort en 1688. (Ecole Allemande.)

Elève de Mérian le Vieux (peintre allemand) et de Gerard Honthorst. C’est à cause des leçons qu’il reçut de ce dernier peintre, et de son séjour à Amsterdam, qu’on le place quelquefois à l’Ecole hollandaise. Il voyagea en Italie et en Angleterre et fut protégé par Charles ier. Plus tard, il vint résider à Nuremberg, où il mourut.

140. Sainte Famille dans un paysage.

H. 1.28. — L. 1.37. — T. — Fig. dem.-nat.

SCHOEVAERDTS (M.), vivait dans le milieu du XVIIe siècle. (Ecole Flamande.)

141. Paysage avec figures et animaux.

H. 0.22. — t. 0.29. — B.

SCHWARTZ (Christophe), ne à Ingolstadt en 1550, mort à Munich en 1594. Il fut élève du Titien à Venise.

(Ecole Allemande.)

142. Jésus crucifié entre le bon et le mauvais larron.

H. 0.73. — L. 1.05. — B. — Fig. 0.20.

M. C.

SLINGELANDT (PIERHE VAN), né à Leyde en 1640, mort en 1691. Elève de Gérard Dow. (Ecole Hollandaise. ) 143. Chat guettant un oiseau.

H. 0.19. — L. 0.22. — B.

SNYDERS (Franz), né à Anvers en 1579, mort en 1657. (Ecole Flamande.)

Elève de Pierre Breughel et d’Henri van Balen, il se livra à l’étude des fruits puis à celle des animaux et ne tarda pas à surpasser en ce genre tous les peintres qui l’avaient précédé ; il travailla souvent avec Rubens, qui le choisit pour peindre les fleurs, les fruits et les animaux de ses tableaux.

144. Dogue blessé.

H. 0.80. — L. 0.65. — T. — Gr. nat.

SNUFFELAER, dit Bamboche. — Voir Laar.

SPIERIECKX (P.), né en 4633. (Ecole Hollandaise.)

145. Paysage. Des nymphes jouent avec des satyres. (Signé et daté 1659.)

H. 0.37. — L. 0.80. — Fig. 0.10.

STORCK (Abraham), né à Amsterdam vers 1650. (Ecole Hollandaise.)

146. (Attribué à.) Combat naval.

H. 0.64. — L. 0.94. — T. STRY (Jacques van), né à Dordrecht en 1756, mort en 1815. Elève d’A. Lence à Anvers. (Ecole Hollandaise.)

Se forma d’après les ouvrages d’A. Cuyp et d’Hobbepia.

147. Vaches au repos.

H. 0.30. — L. 0.47. — T.

Don de M. de Monttessuy.

SWANEVELT (Herman van), dit Herman d’Italie, né à Voorden en 1620, mort à Rome en 1690. (Ecole Hollandaise.)

On croit qu’il eut pour maître Gerard Dow. Ce qui est certain, c’est que, jeune encore, il voyagea en Italie, se fixa à Rome, devint élève de Claude le Lorrain, et prit ce maître pour modèle.

148. Paysage avec figures ; dans le fond on aperçoit un lac.

H. 0.88. — L. 0.66. — T. — Fig. 0.12.

TACHENIUS. Détails inconnus. (Ecole Hollandaise.)

149. Paysage dans le genre de Both.

H. 1.42. — L. 1.12. — T. — Fig. 0.15.

Don de M. Aussant. TÉNIERS (David), dit LE VIEUX, né à Anvers en 1582, mort dans la même ville en 1649. (École Flamande.)

Elève de Rubens et d’Adam Elzheimer, à Rome, qui lui enseigna l’art de peindre le tableau de petites dimensions ; de retour à Anvers, il abandonna la grande peinture et se plut à représenter des fêtes, des cabarets, des alchimistes et 1 des scènes de sorcellerie.

150. Intérieur de cabaret.

H. 0.25. — L. 0.19. — B. — Fig. 0.24.

TÉNIERS (David), dit le Jeune, né à Anvers en 1,610, mort dans son châLeau de Perek, près Malines, en 1690. Elève de son père Téniers le Vieux, d’Adrien Brauwer et de Rubens. (Ecole Flamande.)

151. Intérieur de cabaret avec joueurs de cartes et fumeur.

H. 0.25. — L. 0.35. — B. Fig. 0.20.

152. (Ecole des.) Singes déguisés en soldats amenant devant leur officier un chat habillé en rouge.

H. 0.28. — L. 0.36. — T. — Fig. 0.20.

153. (Ecole des.) Singes déguisés en soldats jouant aux cartes.

H. 0.28. — L. 0.36. — T. — Fig. 0.20. 154. (Ecole des.) L’arracheur de dents.

H. 0.44. — L. 0.32. — B. — Fig. 0.22.

155. (Ecole des.) Le déjeuner de famille.

H. 0.38. — L - 0.54. — T. — Fig. 0.28.

156. (Ecole des.) Chirurgien pansant le pied d’un vieillard.

H. 0.38. — L. 0.54. — T. — Fig. 0.28.

TOL (DOMINIQUE VAN), vivait dans le XVIIe siècle. Elève de Gérard Dow. (Ecole Hollandaise.) On a de lui des chefs-d’œuvre, mais ils sont rares, ayant peu produit.

157. Intérieur hollandais : un vieillard se coupant les ongles.

H. 0.30. — L. 0.25. — B. — Fig. 0.20.

VARÉGE. Détails inconnus. Elève de Poelemburg. (Ecole Hollandaise. )

158. Sainte Famille, avec une ronde de petits anges.

H. 0.31. — L. 0.40. — B. — Fig. 0.22.

Don de M. Legraverend.

VEEN (van), dit Heemskerk (Martin), né à Heemskerk >f en 1498, mort en 1574, surnommé le Raphaël hollandais. (Ecole Hollandaise.)

Elève de J. Schoorl, qui voyant les grands progrès de son élève l’éloigna de lui. Il se rendit en Italie, étudia l’antique et s’inspira des œuvres de Michel-Ange ; à son retour il exécuta un Saint Luc assis peignant la Vierge, qui le fit recevoir dans la confrérie des peintres de Harlem. C’est probablement ce tableau que possède le Musée de Rennes.

459. Saint Luc peignant la Vierge.

H. 2.03. — L. 1.45. — B. — Fig. gr. nat.

M. C.

VUCHEL ou VIECHEL. Détails inconnus. (Ecole Allemande.)

160. Un homme écoutant une femme qui lui dérobe un ornement de sa toque.

H. 0.94. — L. 0.75. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

WAWEN-BROVCK (M.). Détails inconnus. (Ecole Allemande. )

161. Paysage avec ruines et animaux. (Signé et daté 1629.)

H. 0.35. — L. 0.55. — B.

WILDENS (Jean), né à Anvers en 1580, mort eu 1642.

(Ecole Flamande.) A fait le paysage de quelques tableaux de Rubens et de Rombouts qui se trouvent à Anvers.

162. Paysage avec chasse au sanglier.

H. 0.42. — L. 0.72. — T. — Fig. 0.1 0.

WOUWERMAN (Pieter), né à Harlem en 1625, mort en 1683. (Ecole Hollandaise.)

Elève de son frère Philips et de Roeland Roghman, paysagiste habile. Il chercha surtout à imiter la manière de son frère.

163. Marché aux chevaux. (Signé et daté P. W. 1675.)

H. 1.37. — L. 1.89. — T. — Fig. 0.23.

WYNANDTS (Jan), né à Harlem vers 1600, mort après 1677. (Ecole Hollandaise.)

Elève de van den Velde et de Philips Wouwerman. Les auteurs hollandais ne donnent aucun détail sur la vie de cet artiste célèbre, dont on ne connaît même pas exactement les dates de naissance et de mort. Cependant Wynandts doit être compté parmi les plus habiles paysagistes de la Hollande. Ostàde, Wouwerman, Lingelbach, Adriaan van den Velde, van Thulden, etc., ont souvent fait des figures dans ses tableaux.

164. Paysage avec figures ; un chasseur tient des chiens en laisse.

H. 0.54. — L. 0.44. — B. — Fig. 0.05.

165. Paysage. Pendant du précédent.

H. 0.54. — L. 0.44. — B. — Fig. 0.05.

ZACHT-LEVEN (Herman), né à Rotterdam en 1609, mort à Utrecht en 1685. Il fut élève de van Goyen.

(Ecole Hollandaise.)

166. Marine. Sur le devant, une barque avec pavillon hollandais. (Signé.)

H. 0.32. — L. 0.45. — T.

ZEEGERS ou SEGHERS (Gérard), né à Anvers en 1589, mort dans la même ville en 1651. (Ecole Flamande.)

Elève de van Balen et d’Abraham Janssens. Il voyagea en Italie et s’inspira des œuvres du Caravage et de Manfredi.

167. Saint Jean l’évangéliste.

H. 1.10. — L. 1.30. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

M. C.

168. Saint Ambroise.

H. 1.10. — L. 1.30. — T Dem.-fig. gr. nat.

M. C.

169. Saint Marc.

H. 1.10. — L. 1.30. — T. Dem.-fig. gr. nat.

M. C.

ZEEMAN (V.). Détails inconnus. (Ecole Hollandaise.)

170. Combat naval. Explosion d’un navire. (Daté 1611.)

H. 0.27. — L. 0.53. — B.

HONTHORST (Gerard), né à Utrecht le 4 novembre 1590, mort dans la même ville le 27 avril 1656. Elève d’Abraham Bloemaert. (Ecole Hollandaise.)

Voulant étudier les grands maîtres italiens, Gerard partit pour Rome où il passa plusieurs années. L’habileté qu’il montra à représenter les effets de lumière lui fit donner le surnom de Gherardo della notte (Gérard de la nuit), sous lequel il est connu en Italie. Honthortt passa ensuite en Angleterre où il exécuta plusieurs portraits et tableaux remarquables pour le roi Charles Ier. Il revint en Hollande, se fixa à La Haye et devint le peintre du prince d’Orange.

Rubens estimait le talent de cet artiste distingué et lui rendit visite pendant son voyage en Hollande.

170 bis. Saint Pierre reniant Jésus-Christ[1].

H. 1.50. — L. 1.97. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

Don du Gouv.

INCONNUS DES ÉCOLES FLAMANDE, HOLLANDAISE & ALLEMANDE

171. Poissons.

H. 0.44. — L. 0.62. — T.

v Don du Gouv.

172. La Reine des deux.

H. 0.86. — L. 0.67. — B. Fig. 0 35.

173. Saint Alexis mort.

H. 1.50. — L. 1.92. — T. — Fig. gr. nat.

174. Pêches et raisins sur une table.

H. 0.17. — L. 0.28 - - B.

175. Jeune garçon volant un homme endormi.

H. 0.16. — L. 0.18. — B. — Dem.-fig. 0.09.

176. Paysage. Voyageurs au pied d’une vieille tour.

H - 0.23. — L. 0.31. — B. — Fig. 0.03.

177. L’Amour formant son arc.

H. 1.20. — L. 0.90. — T. — Fig. gr. nat.

178. Des insectes.

H. 0.17. — L. 0.21. — B.

179. Ecce Homo. (Peinture du XVe siècle.)

H. 1.13. — L. 0.78. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

180. Tête de vieillard. (Etude.)

H. 0.45. — L. 0.38. — T. — Gr. nat.

181. Pêches et raisins sur une console recouverte d’une draperie rouge.

H. 0.41. — L. 0.30. — T.

182. Nature morte. (Ecole Allemande.)

H. 1.17. — L. 0.96. — T.

Acquisition de la Ville.

183. Scène d’hiver.

H. 0.45. — L. 0.64. — B. — Fig. 0.25.

184. L’art de la peinture.

H. 0.52. — L. 0.60. — T. — Fig. 0.20.

Don de M. Aussant.

185. Les Beaux-Arts.

H. 0.52. — L. 0.60. — T. — Fig. 0.24.

Don de M. Aussant.

186. Portrait d’homme avec un écusson.

H. 0.40. — L. 0.31. — T. — Dem.-fig. de 0.36.

Don de M. Aussant.

187. La vente des oignons de tulipes. (Satire hollandaise. )

H. 0.54. — L. 0.74. — B. — Fig. 0.45.

Don de M. Aussant.

188. Charcutier ouvrant un porc.

H. 0.24. — L. 0.34. — B. — Fig. 0.18.

Don de M. Aussant.

189. Paysage avec figures.

H. 0.45. — L. 0.45. — T. — Fig. 0.09.

Don de M. Aussant.

190. Abraham et les trois anges.

H. 0.35. — L. 0.42. — Fig. 0.12.

Don de M. Aussant.

191. Adam et Ève avec les animaux de la création.

H. 0.46. — L. 0.74. — Fig. 0.27.

Don de M. Aussant.

192. Paysage avec figures et (tnirnaux.

H. 0.30. — L. 0.38. — B. — Fig. 0.07.

Don de M. Aussant.

193. Paysage avec figures ; effet de neige.

H. 0.37. — L. 0.49. — T. — Fig. 0.06.

Don de M. Aussant.

ÉCOLE FRANÇAISE ANCIENNE & MODERNE


ABEL DE PUJOL (Alexandre-Denis), né à Valenciennes en 1785, mort à Paris en 4861. Elève de David. Médaille en 1810, 1814 ; premier prix de Rome en 1811, ❄ 1822, 0. ❄ 1853, membre de l’Institut en 1835. (Ecole Française moderne.)

194. Noëmi quitte la terre de Moab pour retourner à Bethléem, Ruth l’accompagne ; Orpha, son autre belle-fille, renonce à la suivre. (Signe et daté 18321)

H. 3.41. — L. 2.63. — T. — Fig. gr. nat.

Don du Gouv.

ALIGNY (Claude-Félix-Théodore CARUELLE D’), né à Chaumes (Nièvre) en 1798. Elève de Régnault et de Watelet. Médaille en 1831, 1837, ❄ 1842. Directeur des Beaux-Arts de Lyon. (Ecole Française moderne.)

195. Paysage ; moine en prière dans la solitude. (Signé et daté 1839.).

H. 1.-35, — L. 1.00. — T. — Fig. 0.20.

Don du Gouv.

ANASTASI (Auguste-Paul-Charles), né à Paris le 15 décembre 1820. Elève de Paul Delaroche et de Corot. Médaille en 1848, 1865, ❄ 1868. (Ecole Française moderne.)

196. Paysage ; bords de la Meuse à Zuindrecht. (Signé et daté 1857.)

H. 0.62. — L. 0.93. — T.

Don du Gouv.

BAADER (Louis-Marie), né à Lannion (Côtes-du-Nord). Elève de Yvon. Médaille en 1866. (Ecole Française moderne.)

197. Le rappel des abeilles.

H. 1.15. — L. 1.87. — Fig. 0.75.

Don du Gouv.

BAUGIN (Lubin), vivait dans le XVIIe siècle ; on ignore la date de sa naissance et celle de sa mort. Il fut reçu à l’Académie royale de peinture le 4 août 1654.

Baugin exécuta un grand nombre de dessins destinés à être reproduits en tapisserie. Il avait étudié les maitres italiens, particulièrement le Parmesan, le Guide et les autres peintres gracieux dont il chercha à imiter la manière. Ses contemporains l’avaient surnommé le Petit Guide.

198. La Sainte-Vierge, l’Enfant-Jésus et saint Jean.

H. 1.20. — L. 0.93. — T. — Fig. gr. nat.

BEAUIER; florissait en 1815. Elève de Régnault. (Ecole Française moderne.)

199. Duguesclin recevant des envoyés de Charles V l’épée de connétable. (Salon de 1824.)

H. 2.94. — L. 3.90. — T. — Fig. gr. nat.

Don du Gouv.

BERTIN (Jean-Victor), né à Paris en 1775, mort dans la même ville le 18 juin 1842. Elève de Valenciennes. Médaille en 1808, ❄ 1817. (Ecole Française-moderne.)

Ses travaux, les succès de son école attirèrent l’attention du Gouvernement, et la création d’un nouveau prix permit à ses disciples de concourir pour la pension de Rome.

200. Paysage ; offrande au dieu Pan. (Signé et daté 1816.)

H. 1.14. — L. 1.63. — T. — Fig. 0.11.

Don du Gouv. -

BESNARD (Jean-Baptiste). Détails inconnus.

201. Abraham renvoyant Agar.

H. 2.50. — L. 1.85. — T. — Fig. 1.35.

Don de M. le marquis de Piré.

BIHAN (Alexandre LE), né à Langonnet (Morbihan). Elève de Gleyre et de Cabanel. (Ecole Française moderne.) 202. Pèlerinage en Bretagne.

H., 1.30.2.60. — T. Fig 0.75.

Don du Gouv.

BIROTHÈAU (Ferdinand), né à La Roche-sur-Yon (tendée). Elève de Drolling. (Ecole Française moderne.)

203. Rallier du Baty, maire de Rennes de 1695 à 1734.

H. 1.10. — L. 0.89. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

Acquisition de la Ville.

BLANCHARD (Jacques), né à Paris en septembre 1600, mort dans la même ville en 1638. Elève de Bellori, son oncle maternel.

Visita l’Italie et s’y fit une réputation qui le précéda à son retour à Paris ; mort jeune, mais en laissant un nombre considérable d’ouvrages. Ses contemporains le surnommèrent le Titien français.

204. La flagellation du Christ.

H. 1.40. — L. 1.58. — T. — Fig. 1.15.

M. C.

BLIN (Francis), né à Rennes le 10 septembre 1827, mort dans la même ville le 26 juillet 1866, Elève de Picot. Médaille en 1865 et 1866. -(Ecole Française moderne.) 205. Paysage ; souvenir de la Creuse. (Salon de 1863.)

H. 1.30. — L. 1.95. — T.

Don du Gouv.

206. Le matin dans la lande ; souvenir de Monterfil (Ille-et-Vilaine). — (Salon de 1857.)

H. 1.30.- L. 2.27. — T.

Don du Gouv.

BOISSELAT, 1837. (Ecole Française moderne.)

207. Portraits de Boulay-Paty et de M. Lelellier.

H. 1.60. — L. 1.28. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

Don de M. Houlày-Paty.

BOULANGER (GUSTAVE-HODOLPHE-CLARENCE), né à Paris en 1824. Elève de Jollivet et de Paul Delaroche. Grand prix de Rome en 1849 ; médaille 1857, 1859, 1863, ❄ 1865. (Ecole Française moderne.)

208. Le repas des dieux ; copie d’un plafond de Raphaël à la Farnésine.

H. 3.34 — L. 7.64. — T. — Fig. gr. nat.

Don du Gouv.

BOULLONGNE (Louis, le jeune), né à Paris en 1654, mort dans la même ville en 1733. Elève de son père Louis Boullongne, le vieux. Premier prix de Rome en 1672, membre de l’Académie royale de peinture en 1681, directeur en 1722.

209. La femme malade, guérie en touchant les vêtements du Christ. (Signé et daté.)

H. 3 51. — L. 2.05. — T. — Fig. gr. nat.

M. C.

BOULLONGNE (Bon), hé à Paris en 1649, mort dans la même viiïe en 1717. Egalement élève de son père, Jiouis Boullongne. Membre de l’Académie royale de peinture en 1677.

210. Enfant jouant avec des oiseaux.

H. 0.82. — L. — 1.38. — T. — Fig. 0.80.

Don de M. Letarouilly.

BOURDON (Sébastien), né à Montpellier le 2 février 1616, mort à Paris le 8 mai 1671. Elève de son père.

Il fut un des douze fondateurs de l’Académie de peinture, dont il devint le recteur en 1655.

211. Soldats jouant aux cartes dans un édifice ruiné.

H. 0.43. — L. 0.34. — T. — Fig. 0.16.

BUSSON (Charles),

BUSSON (Charles), né à Montoire (Loir-et-Cher). Elève de Raimond et Français. Médaille 1855, 1857, 1859, 1863/1867, ❄ 1866.
212. Un soir sur les bords du Loir ; paysage avec figures. — (Salon de 1863.)

H. 1.12. — L. 1.54. — T. — Fig. 0.16.

Don du Gouv.

CALLOT (Jacques), né à Nancy en 1592, mort en 1635. Elève de Cl. Henriot.
213. (Attribué à.) Une ville près d’une rivière glacée, sur laquelle on voit des patineurs.

H. 0.23. — L. 0.46. — B.

214. (Attribué à.) Autre vue dans le même genre ; sur le devant, un carrosse.

H. 0.23. — L. 0.46. — B.

CASANOVA (Jean-François), né à Londres en 1730, mort à Bruhl, près de Vienne, en 1805. Elève de Guardi et de Simonelli. Peintre de batailles.

Le séjour prolongé de ce peintre en France, les nombreux travaux qu’il y exécuta, son admission à l’Académie le 28 mai 1763, l’ont fait classer dans l’Ecole française par la plupart des biographes, malgré que né en Angleterre, il fût d’origine vénitienne et qu’il mourût en Autriche.

215. Voyageurs, surpris par un orage.

H. 2.26. — L. 2.82. — T. — Fig. 0.60.

M. C.


216. Scène d’ouragan ; un arbre brisé par la tempête écrase dans sa chute un cavalier qui cherche à passer un torrent.

H. 2.26. — L. 2.82. — T. — Fig. 0.60.

M. C.


217. Attaque de voleurs pendant la nuit ; effet de lune.

H. 2.26. — L 2.82. — T. — Fig. 0.60.

M. C.


218. Des voyageurs, montés sur un chariot attelé de quatre chevaux, sont précipités dans un torrent par la rupture d’un pont de bois.

H. 2.26. — L. 2.82. — T. — Fig. 0.60.

M. C.


CAZES (Pierre-Jacques), né à Paris en 1676, mort dans la même ville en 1754. Elève de Houasse et de Bon Boullongne.


219. Télémaque racontant ses aventures à Calypso.

H. 0.82. — L. 1.00. — T. — Fig. 0.65. .65.

CHAIGNEAU (Ferdinand), né à Bordeaux. Elève de Picot et de Brascassat. (Ecole Française moderne.)

220. L’hiver ; étude au carrefour de l’Epine, forêt de Fontainebleau.

H. 1.12. — L. 1.80. — T.

Don du Gouv.

CHARPENTIER (Joseph), peintre français du XVIIIe siècle.

221. Portrait en pied du duc de Penthièvre, grand amiral de France et gouverneur de Bretagne. (Signé.)

H. 2.52. — L - 1.62. — T. — Fig. gr. nat.

CHÉRON (Elisabeth), née à Paris en 1648, morte dans la même ville en 1711. Reçue à l’Académie de peinture de Paris en 1672.

222. Madeleine tenant un vase de parfums.

H. 0.64. — L. 0.44. — B. — Buste gr. nat.

COLSON (Jean-françois-gilles), né à Dijon en 1733, mort à Paris en 1803. Elève de frère Imbert, à Avignon et de Nonotte, à Lyon.

223. Portrait d’Hélène-Marie Eon de Vieux-Châtel.

H. 0.72. — L. 0.58. — T. — Buste gr. nat. Don de M. le marquis de Piré.

224. Portrait de Rosnyvinen de Piré (Pierre-Marie), auteur de la canalisation de la Bretagne.

H. 0.72. — L. 0.58. — T. — Buste gr. nat.

Don de M. le marquis de Piré.

CORNEILLE (Michel), dit l’Ainé, né à Paris en 1642, mort aux Gobelins en 1708. Elève de son père, Corneille. Il fut reçu à l’Académie royale de peinture, le 19 septembre 1663.

Donna pour tableau de réception l’Apparition de Jésus à sainf Pierre sur le bord de la mer Tibériade, que possède le Musée de Rennes.

225. Jésus après sa résurrection, apparaît à saint : Pierre sur le bord de la mer Tibériade.

H. 0.74. — L - 0.60. — T. — Fig. 0.35.

M. C.

COUDER (Louis-charles-auguste), né à Paris en 1790. Elève de David et de Régnault ❄ 1832, membre de l’Institut en 1839, 0. ❄ 1841, médaille 1848. (Ecole Française moderne.) 226. Tanneguy du Châtel enlevant du château de Vincennes le Dauphin, qui fut plus tard Charles VU, pour le soustraire aux attaques du duc de Bourgogne, en 1418. (Signé.)

H. 3.12. — L. 2.38. — T. — Fig. pl. gr. que nat.

Don du Gouv.

COURTOIS (Jean), peintre du XVIIe siècle. Elève de Robert Courtois, peintre verrier du Mans.

227. Paysage avec figures ; effet de soleil levant.

H. 0.26. — L. 0.26. — B.

228. Paysage aîtec figures ; effet de soleil couchant.

H. 0.26. — L. 0.26. — B.

COUSIN (Jean), né à Soucy, près de Sens, vers 1500, mort vers 1589.

On n’a malheureusement que fort peu de documents authentiques concernant la vie de ce grand artiste. Jean Cousin se livra d’abord à la peinture sur verre et eut pour maître en ce genre Jacques Hympe et Tassin Grassot, qu’il surpassa de beaucoup. Comme peinture à l’huile, on ne connaît de lui que le Jugement dernier, que possède le Louvre, et le tableau portant l’inscription d’El’a prima Pandora, trouvé au château de Montbard. Deux autres tableaux lui sont attribués : une Descente de Croix, qui est à Mayence, et S les les Noces de Cana, au Musée de Rennes ; tous deux proviennent du Musée Central et ont été donnés par le Gouvernement lors de la création des Musées départementaux, en l’an IX (1801).

Comme sculpteur, Jean Cousin occupe un des premiers rangs parmi les plus grands génies de la Renaissance.

229. Jésus aux noces de Cana.

H. 3.40. L. 2.59. — T. — Fig. gr. nat.

M. C.

COYPEL (Noel), né à Paris en 1628, mort dans la même ville en 4707. Elève de Quillerier ou Guillerié. Membre de l’Académie de peinture en 1663, directeur de l’Ecole de Rome en 1672, directeur perpétuel de l’Académie de Paris en 1095.

230. La Résurrection du Christ. (Signé et daté.)

H. 3.50. — L. 2.55. — T. — Fig. pet. nat.

On doit encore à cet artiste les peintures décoratives de la Grand’Chambre d’audience du Parlement de Bretagne, aujourd’hui Palais de Justice de Rennes,

COYPEL (Antoine), né à Paris en 1661, mort dans la même ville en 1722. Elève de son père, Noël Coypel. Membre et directeur de l’Académie royale de peinture et premier peintre du roi.

231. Jupiter et Junon sur le mont Ida.

H. 1.78. — L. 1.53. — T. — Fig. dem.-nat.

232. Vénus apportant des armes à Enee.

H. 1.78. — L. 1.53. — T. — Fig. dem.-nat.

D’ARGENT (Yan), né à Saint-Servais (Finistère). (Ecole Française moderne.)

233. Le retour des champs.

H. 1.26. — L. 2.48. — T. — Fig. 0.65.

Don du Gouv.

DESPORTES (François), né le 21 février 1661, au village de Champigneul (en Champagne), mort à Paris le 15 avril 1743.

Fils d’un laboureur, fut envoyé à Paris à l’âge de 12 ans, entra chez Nicassius, artiste flamand, qui avait un peu de réputation comme peintre d’animaux, mais qui, vieux, infirme, ivrogne, ne put guère donner de bons conseils à son unique élève, réduit à copier des gravures ; plus tard, il devint l’ami de C. Audran et peignit avec lui au château d’Anet et à la ménagerie de Versailles ; se rendit en Pologne et y fit les portraits du roi, de la reine et de presque toute la cour. Louis XIV le fit rappeler, et il revint en France vers la fin de 1696. A cette époque, il renonça à faire des portraits pour se donner entièrement à la peinture des animaux ; fut reçu à l’Académie en 1699 ; suivait le roi à la chasse dont il peignait les principaux épisodes.

ri 234. Chasse au loup. (Signé et daté 1725.) Tableau gravé par Joullain.

H. 3.36. — L. 3.32. — T.

Don du Gouv.

DEVUEZ (Arnould), né à Saint-Omer en 1642, mort à Lille en 1719 ou 1720.

Son père, Italien d’origine, le plaça d’abord chez un peintre de Saint-Omer qui, deux ans après, l’adressa à Paris au frère Luc, récollet et peintre de mérite, qui lui fit faire de rapides progrès ; il visita Rome et Venise, puis revint à Paris et aida Lebrun dans ses nombreux travaux ; plus tard, il fut envoyé à Lille, par Louvois, pour exécuter un tableau destiné à un couvent de cette ville, où il se fixa.

235. Saint Bonaventure prêchant dans un concile.

Ses auditeurs expriment par leurs gestes et l’expression de leurs figures, l’attention qu’ils portent à sa parole.

H. 2.98. — L. 4.25. — T. — Fig. gr. nat.

Don du Gouv.

DOUTRELEAU (Mme). (Ecole Française moderne.)

236. Envahissement des sables d’Escoublac.

H. 0.65. — L. 0.82. — T. — Fig - 0.35.

Acquisition de la Ville.

DROUAIS (François-Hubert), né à Paris le 14 décembre 1727, mort dans la même ville le 21 octobre 1775. Elève de Nonotte, Carle Van Loo, Natoire et Boucher. Membre de l’Académie de peinture en 1758.

237. (Attribué à.) Portrait d’enfant. (Famille de Piré.)

H. 0.75. — L. 0.62. — T. — Fig. gr. nat.

Don de M. le marquis de Piré.

DUMOUTIER (Daniel), mort en 1631. On croit qu’il fut élève d’un des peintres italiens attachés à la cour t de François ier.

238. Femme âgée tenant des perles.

H. 0.58. — L. 0.50. — T. — Buste gr. nat.

DUPLESSIS, né à Rennes. (Ecole Française moderne.)

239. Scène de l’enfance de Duguesclin.

H. 1.08. — L. 0.90. — T. — Fig. 0.56.

Acquisition de la Ville.

240. Portrait du pape Pie VI. (Copie d’après L. David.)

H. 0.92. — L. 0.74. — T. — Buste gr. nat.

Acquisition de la Ville.

DUVEAU (Louis-jean-noel), né à Saint-Malo le 25 décembre 1818, mort à Paris en 1867. Elève de M. Laloue et de M. L. Cogniet. Médaille en 1846, 1848, 1864. (Ecole Française moderne.)

241. La messe en mer. (Salon de 1864.) En 1793, les églises étant fermées, les pêcheurs des côtes de Bretagne allaient en mer entendre la messe et recevoir les sacrements.

H. 1.87. — L. 3.50. — T. — Fig. 0.50.

Don du Gouv.

ERARD DE BRESSUIRE (Charles), né à Nantes en 1606, mort à Rome en 1689. Directeur de l’Académie de Paris.

242. La Prudence et la Vérité. (Allégorie.)

H. 3.70. — L. 1.95. — T. — Fig gr. nat.

FERDINAND (Louis-Elle), né à Paris en 1648, mort à Rennes le 5 septembre 1717. Il fut reçu à l’Académie le 28 juin 1681, et donna pour tableau de réception le portrait de Samuel Bernard.

243. La Présentation de la Vierge au temple (Signé et daté 1702.)

H. 3.06 — L 2.21 — T. — Fig. gr. nat.
244. Le Christ en croix.

H. 2.32. — L. 1.40. — T. — Fig. 1.36.

On doit à Ferdinand les peintures qui ornent le plafond d’une des salles du Palais de Justice de Rennes.

FOSSE (Charles DE LA), né à Paris en 1636, mort dans la même ville le 13 décembre 1716.

Son père, qui était orfèvre, lui fit enseigner les éléments du dessin par Chauveau, dessinateur et graveur. Le jeune de la Fosse centra ensuite chez C. Lebrun, où il resta jusqu’à l’âge de 22 ans ; puis il partit pour l’Italie, s’arrêta à Rome et y étudia l’antique et les peintures de Raphaël, se rendit ensuite à Venise et y passa trois années à étudier les grands coloristes. De retour en France, il travailla pour les châteaux royaux et différentes églises de Paris, entra a l’Académie le 23 juin 1673.

On doit à de la Fosse la coupole des Invalides ; cet immense travail, terminé en 1705, lui fait le plus grand honneur.

245. Le Sacrifice d’Iphigénie.

H. 2.22. — L. 2.12. — T. — Fig. pet. nat.

Don du Gouv.

GALLOCHE (Louis), né à Paris en 1670, mort en 1761. Elève de Louis Boullongne. Membre de l’Académie de peinture en 1711.

246. Saint Pierre emmené en captivité.

H. 0.98. — L. 1.29. — T. — Fig. 0.45.

M. C.

GELLÉE ou GILLÉE (Claude), dit le Lorrain, né en 1600 au château de Chamagne (sur les bords de la Moselle), mort à Rome le 21 novembre 1682.

Ayant perdu ses parents à l’âge de douze ans, il alla à Fribourg retrouver son frère aîné, bon graveur sur bois, qui lui apprit les premières notions du dessin ; partit pour l’Italie, séjourna à Rome et ensuite à Naples, où il étudia avec ardeur la perspective et l’architecture, sous Geoffroy Walls, peintre de Cologne ; retourna à Rome et entra à l’atelier d’Augustin Tassi, qui le prit en amitié et le garda chez lui jusqu’en 1625 ; revint alors dans sa patrie et fut employé par Claude Dervet, peintre du duc de Lorraine ; repartit pour Rome et y fonda une école.

Claude étudiait tous les phénomènes de la nature avec l’attention la plus scrupuleuse ; c’est ainsi que tout en ne peignant pas d’après nature, ses ouvrages sont remplis d’une si grande vérité, d’éclat et de force inimitables ; les détails sont exacts et vrais sans servilité ; ses effets de lumière sont rendus avec un charme ravissant ; avec quelques touches, il crée des horizons sans bornes, fait naître l’aurore et resplendir le jour.

247. Paysage avec figures.

H. 0.87. — L. 0.64. — T. — Fig. 0.08.

248. (Attribué à.) La Fuite en Egypte ; effet de soleil couchant.

H. 0.50. — L. 0.40. — T. — Fig. 0.08.

GINAIN (EUGÈNE-LOUIS), né à Paris. Elève d’Abel de Pujol. Médaille en 1857, 1861, 1863. (Ecole Française moderne.)

249. Le cheval de soumission. — (Salon de 1871.)

H. 1.20. — L. 0.90, - T. — Fig. 0.60.

Don du Gouv.

GUÉ (Jean-marie-oscar). Médaille en 1834, 1840.

(Ecole Française moderne.)

250. Les saintes femmes au tombeau du Christ.

H. 1.64. — L. 1.45. — T. — Fig. 0.45.

Don du Gouv.

GUÉRIE, né à Paris. Elève de Drolling. (Ecole Française moderne.)

251. Tête d’Ethiopien. (Etude.)

H. 0.80. — L. 0.64. — T. — Gr. nat.

Don de M. Jan.

GUÉRIN (Jean-baptiste-paulin), né à Toulon (Var), en 1783, mort à Paris en 1855. Elève de Vincent. Médaille en 1817, Ye en 1817. (Ecole Française moderne.) 252. Ulysse en butte au courroux de Neptune. (Signé et daté.) Salon de 4824.

H. 4.03. — L. 3.27. — T. — Fig. plus gr. que nat.

Don du Gouv.

GUIAUD (Jacques), né à Chambéry. Elève de L. Cogniet. Médaille en 1843, 1846. (Ecole Française moderne. )

253. L’escalier des Géants à Venise.

H. 1.50. — L. 1.07. — T. — Fig. 0.18.

Don du Gouv.

GUILLEMOT (CHAHLES-N.), né à Paris en 1786, mort en 1831. Elève d’Allais et de David. Premier prix de Rome en 1808, médaille en 1819. (Ecole Française moderne.)

254. Les amours de Sapho et de Phaon. (Signé et daté.)

H. 2.66. — L. 2.90. — T. — Fig. pl. gr. que nat.

Don du Gouv.

JACQUAND (Claudius), né à Lyon en 1805. Elève de Fleury-Richard. Médaille en 1824, 1836, ❄ 1839. (Ecole Française moderne.) Le comte de Comminges reconnaissant Adélaïde sous le costume des Trappistes au moment où on va l’enterrer.

Dernière scène des Mémoires ducomte de Comminges. (Signé et daté 1836.)

H. 1.63. — L. 2.06. — T. — Fig. dem.-nat.

Don du Gouv.

JADIN (Muis-GoDEFROY), né à Paris en 1805. Elève de Hersent et d’Abel de Pujol. Médaille en 1834, 1840, 4848, 1855, & 1854. (Ecole Française moderne.)

256. Relais de chasse.

H. 0.33. — L. 0.63. — T.

Don de M. Lanjuinais.

JAN (Jules), né à Valenciennes (Nord). Elève de Drolling. (Ecole Française moderne).

257. Leperdit, maire de Rennes de 1793 à 1794.

H. 1.10. — L. 0.89. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

Don de l’auteur.

JEAURAT (Etienne), né à Paris le 8 juillet 1699, mort à Versailles le 14 décembre 1789.

Il fut élève de Wleughels, qui, nommé directeur de l’Ecole de Rome, l’emmena avec lui en Italie. Sa réception à l’Académie eut lieu le 24 juillet 1743. Il a peint des sujets historiques et des tableaux de genre qui ont été gravés.

258. Nature morte.

H. 0.36. — L. 0.43. — T.

JOBBÉ-DUVAL (Félix), né à Carhaix (Finistère), en 1821. Elève de P. Delaroche et de Gleyre. Médaille en 1851, 1857, ❄ 1861. (Ecole Française moderne.)

259. La fiancée de Corinthe. (Sujet tiré de Goethe.) Salon de 1852.

H. 2.99. — L. 3.50. — T. — Fig. pl. gr. que nat.

Don du Gouv.

On doit aussi à cet artiste la décoration du plafond d’une des salles du Palais de Justice de Rennes.

JOLIN (Edouard), né à Nantes. Elève de P. Delaroche et de Robert Fleury. (Ecole Française moderne.)

260. Après la bataille d’Auray, alors que Montfort contemplait le corps de Charles de Blois en versant des larmes, Chandos lui dit : « Assez pleuré, vous venez de gagner le duché de Bretagne. » (Salon de 1868.)

H. 1.60. — L. 2.10. — T. — Fig. gr. nat.

Don du Gouv. JOURJON (Toussaint-François), né à Rennes en 1809, mort dans la même ville en 1857. Elève de Gros et de Drolling. Second grand prix de Rome, sculpture, en 1836. (Ecole Française moderne.)

261. Portrait en pied de Louis-Philippe Ier. (D’après Gérard.)

H. 2.37. — L. — 1.62. — T. — Fig gr. nat.

Don du Gouv.

262. Bélisaire demandant l’aumône ; il est reconnu par un soldat qui avait servi sous ses ordres, au moment où une femme dépose une obole dans son casque. (Copie d’après L. David.)

H. 0.98. — L. 1.14. — T. — Fig. 0.55.

Acquisition de la Ville.

JOUVENET (Jean), né à Rouen en 1644, mort à Patis en 1707. Elève de son père, Laurent Jouvenet, et de Ch. Lebrun. Membre de l’Académie royale de peinture le 27 mars 1675, puis directeur en 1707.

263. Jésus au jardin des Oliviers. (Signé et daté.)

H. 3.88. — t. 2.58. — T. — Fig. gr. nat.

264. Portrait d’homme en cuirasse.

H. 1.17. — L. 1.23. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

265. (D’après.) Apollon et Thétys.

H. 1.61. — L. 1.23. — T Fig. 0.80

Jouvenet vint à Rennes en 1696, et fut chargé de peintures décoratives. (Voir au Palais de Justice.)

LALLEMAND (Jean-baptiste), né à Dijon en 4710, mort en 1803.

266. Intérieur d’un édifice ruiné, avec figures.

H. 0.39. — L. 0.30. — T. — Fig. 0.06.

Don de M. Aussant.

LEBRUN (Charles), né à Paris le 24 février 1619, mort dans la même ville le 12 février 1690.

Fils d’un sculpteur médiocre, il fut dès son enfance placé chez Simon Vouet, par le chancelier Séguièr ; en 1642, ayant obtenu de son protecteur le moyen d’aller à Rome, il s’y rendit avec N. Poussin ; rappelé à Paris en 1648, Lebrun fut chargé de nombreux travaux et prit une part des plus actives à la fondation de l’Académie, dont il fut nommé directeur en 1683. C’est à Lebrun que l’on dut, en 1666, la création de l’Ecole française à Rome.

267. La Descente de croix. (Tableau gravé par B. Atidran.)

H. 5.45. — L,. 3.27. — T. — Fig. pl. gr. que nat.

M. C. LESUEUR (Eustache), né à Paris le 19 novembre 1617, mort dans la même ville le 30 avril 1655. Elève de Simon Vouet, l’un des douze fondateurs de l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1648.

268. (Ecole de.) Jésus dans le désert, servi par les anges.

H. 2.66. — L. 2.43. — T. — Fig. gr. nat.

LOGEROT (Antoine-Dominique), né à Andélancourt (Haute-Marne) en 1776, mort à Rennes en 1844. (Ecole Française moderne.)

269. Portrait en pied de Louis XVIII. (D’après le baron Gérard.)

H. 2.97. — L. 2.17. — T. — Fig. gr. nat.

Acquisition de la Ville.

LOO (Charles-André), dit Carle van, né à Nice en 1705, mort à Paris en 1765. Elève de L. van Loo, son père, et de J.-B. van Loo, son frère. Premier prix de l’Académie en 1724, membre de l’Académie en 1735, directeur 1763.

270. Portrait d’Innocente-Guillemette de Rosnyvinen de Piré, comtesse de la Villetéard.

H. 0.75. — L. 0.62. — T. — Dem.-fig. gr. nat. :

Don de M. le marquis de Piré.

LOO (LOUIS-MICHEL VAN), né à Toulon en 1707, mort à Paris en 1771. Elève de son père J.-B. van Loo.

Premier prix de l’Académie en 1725.

271. (D’après.) Portrait de Louis XV.

H. 1.44. — L. 1.07. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

Don du Gouv.

272. (Ecole des.) Portrait du maréchal de Brancas.

H. 0.75. — L. 0.65. — T. — Buste gr. nat.

273. (Ecole des.) Jeune martyr crucifié.

H. 1,22. — L. 1.85. — T. — Fig. 130.

MARCHAL (Charles-françois), né à Paris. Elève de Drolling et de Fr. Dubois. Médaille en 1864, 1866, 1873. (Ecole Française moderne.)

274. Le dernier baiser d’une mère. — (Salon de 1863.)

H 1.03. — L. 0.84. — T. — Fig. 0.80.

Don du Gouv.

MARQUIS (Pierre-charles), né à Tonnerre (Yonne). Elève de Guillon Lethière. Médaille en 1836, 1859, 1863. (Ecole Française moderne.)

275. Saint Louis, accompagné de la reine Blanche, sort du Châtelet pour se rendre à Notre-Dame. La corporation des oiseleurs donne la liberté à un grand nombre d’oiseaux, en l’honneur du nouveau règne.

— (Salon de 1857.) Signé et daté.

H. 1.50. — L. 1.15. — T. — Fig. 0.60.

Don du Gouv.

MEYNIER (Charles), né à Paris en 1768, mort en 1832. Elève de Vincent. Grand prix de Rome en 1789, membre de l’Institut en 1816. (Ecole Française moderne.)

276. Alexandre-le-Grand cédant Campaste à Apelles. (Signé et daté 1822.)

H. 1.14 — L. 1.45. — T. — Fig. 0.78.

Don du Gouv.

MIGNARD (Pierre), né à Troues en 1610, mort à Paris en 1695. Elève de Simofi Vouet. Directeur et chancelier de l’Académie de peinture.

277. (Attribué à.) Portrait (une dame en costume de cour.

H. 1.14. — L. 0.86. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

278. (Attribué à.) Portrait de femme ; un enfant lui présente des fleurs.

H. 1.14. — L. 0 86. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

279. (Attribué à.) Portrait de femme en costume de travestissement.

H. 1.14. — L. 0.86. — T. Dem.-fig. gr. nat.

MONNOYER (Jean-baptiste), né à Lille le 19 juillet 1634, mort à Londres le 16 février 1699.

Ce peintre, après avoir fait ses premières études dans sa ville natale, arriva fort jeune à Paris, où il se fit bientôt remarquer ; il fut reçu, en 1655, membre de l’Académie de peinture, dont il fut nommé conseiller en 1679.

Choisi par lord Montaigu pour décorer son hôtel, à Londres, il y exécuta d’immenses peintures avec La Fosse et Rousseau, et continua à résider en Angleterre.

280. Un vase ornementé, rempli de fleurs et entouré de guirlandes.

H. 0.83. — L. 1.40. — T.

Don de M. Letarouilly.

281. Vase contenant des fleurs et des fruits.

H. 0.73. — L. 0.60. — T.

282. Pendant du précédent.

H. 0.73. — L. 0.60. — T.

MOUCHOT (Louis), né à Paris. Elève de Drolling et de Belloc. Médaille en 1865, 1867, 1868, ❄ 1872. (Ecole Française moderne.) 283. Le bazar des tapis dans le Khan, au Caire. (Salon de 1866.)

H. 0.92. — L. 0.22. — T. — Fig. 0 24.

Don du Gouv.

NAIN (Louis et ANTOINE, dits les frères LE), nés à Laon, travaillaient vers le milieu du XVIIe siècle. Reçus membres de l’Académie royale de peinture ; leurs lettres de réception furent signées par Lebrun, le 1er mars 1648.

Jusqu’à présent, il a été impossible de pouvoir attribuer un portrait ou un tableau à tel Le Nain plutôt qu’à tel autre ; les auteurs les ont toujours confondus lorsqu’ils ont parlé de leurs œuvres, et ceux qui ont cherché à établir quelque distinction dans leur manière ont rendu la question plus obscure,

284. Le nouveau-né : effet de lumière.

H. 0.76. — L. 0.91. — T Dem.-fig. gr. nat.

285. La Sainte-Vierge, sainte Anne et l’Enfant-Jésus auquel des anges présentent des fruits.

H. 0.38. — L. 0.58. — T. — Dem.-fig. 0.26.

NATOIRE (Charles-joseph), né à Nîmes en 1700, mort à Castel-.Gondolfo, près de Rome, en 1777. Elève de Lemoyne. Membre de l’Académie de Paris en 1734 ; directeur de l’Ecole de Rome en 1751.

286. Saint Etienne prêchant l’évangile (Signé et daté 1745.)

H. 2.44. — L. 1.75. — T. — Fig. l.36.

M. C.

NOËL (Louis), né à Quimper. Elève de Charion. Médaille en 1853. (Ecole Française moderne.)

287. Paysage. (Signé et daté 1859.)

H. 0.27. — L. 0.37. — T.

Don de M. Aussant.

PATEL (le fils), né au XVIIe siècle. (détails inconnus.)

Elève de son père, Patel le vieux ; il travailla avec lui au Louvre, à la décoration du cabinet d’Anne d’Autriche.

288. Ruines sur les bords de la mer. (Signé et daté 1706.)

H. 0.22. — L. 0.33. — C.

289. Paysage avec ruines et figures. (Signé et daté 1705.)

H. 0.17. — L. 0.35. — C.

290. (Attribué à.) Paysage avec ruines et figures.

H. 0.02. — L. 0.48. — T.

Don de M. Aussant. PELOUSE (Léon-Germain), né à Pierrelaye (Seine-et-Oise). Médaille 2e classe, 1873. (Ecole Française moderne.)

291. Sous bois.

H. 2.14. — L. 3.00. — T.

Don du Gouv.

PINGUILLY-L’HARIDON (Octave), né à Paris. Elève de Charlet. Médaille 1847, 4848, ❄ 1851, 0. ❄ 1862. (Ecole Française moderne.)

292. Les petites mouettes. (Signé.) — (Salon de 1861.)

H. 0.75. — L. 0.95. — T.

Don du Gouv.

POUSSIN (Nicolas), né aux Andelys (Normandie), en juin 1594, mort à Rome le 19 novembre 1665.

Placé chez un maître qui devait lui enseigner le latin, le jeune Poussin, au lieu de se livrer à l’étude de cette langue, employait tout son temps à dessiner ; ses croquis attirèrent l’attention de Quentin Varin, peintre de mérite, né à Beauvais, mais établi alors aux Andelys. A force d’instance, Poussin obtint de son père la permission de se livrer exclusivement à son goût pour la peinture et d’entrer chez Varin.

Après avoir profité des leçons de ce maître jusqu’à l’âge de 18 ans, il partit pour Paris, où il reçut d’abord les conseils de Ferdinand Elle ; il entra ensuite dans l’atelier d’un peintre peu connu, nommé Lallemand.

Au printemps de 1624, il partit pour l’Italie et y resta jusqu’en 1640 ; il se décida alors à rentrer en France, où les ordres du roi le rappelaient depuis deux ans ; mais en septembre 1642, après avoir exécuté de nombreux travaux à Paris, il repartit pour Rome qu’il ne quitta plus.

Poussin a fait une étude approfondie et constante de l’antique ; cependant, il sut rester éminemment original ; novateur hardi, il ne se laissa pas séduire par l’art facile de S. Vouet, dont la vogue à Paris était immense, et à Rome où il passa la plus grande partie de son existence, il demeura Français par la pensée, par la forme et par l’exécution.

293. Ruines d’un arc de triomphe, avec figures. (On croit que les ruines sont de Lemaire.)

H.0.97. — L. 0.75. — T. — Fig. 0.25.

294. (D’après.) Le Ravissement de saint Paul.

H. 0.41 L. 0.32. — C. — Fig. 0.32.

295. (D’après.) L’Eucharistie.

296. (Id.) Le Baptême.

297. (Id.) L’Extrême-Onction.

298. (Id.) La Confirmation.

H. 0.81. — L. 1.17. T. — Fig. 0.28.

QUESNEL (François), né en 1542, mort en 1619.

299. Portrait d’Eléonore Galligaï, maréchale d’Ancre, sœur de lait de Marie de Médicis.

H. 0.46. — L. 0.36. — B. — Buste gr. nat.

RESTOUT (Jean), deuxième du nom, né à Rouen le 26 mars 1692, mort à Paris, aux Galeries du Louvre, le 1er janvier 1768. Membre de l’Académie de peinture, 1750 ; directeur, puis chancelier en 1761.

Il était fils de Jean Restout, premier du nom, peintre assez habile, et de Marie-Madeleine Jouvenet, sœur du célèbre Jean Jouvenet. Jean ayant perdu son père dès son enfance, fut confié aux soins de son oncle maternel, Jean Jouvenet, dont il devint un des élèves les plus distingués.

300. Orphée aux enfers, réclamant Euridice.

H. 3.60. — L. 5.76. — T. — Fig. gr. nat.

Don du Gouv.

Ce tableau a été exécuté pour être reproduit en tapisserie aux Gobelins.

SEGÉ (Alexandre), né à Paris. Elève de M. Fiers et de M. L. Cogniet. Médaille 1869, 1873, ❄ 1874. (Ecole Française moderne.)

301. Les pins de Plédéliac (Côtes-du-Nord). — (Salon de 1873.)

H. 1.35. — L. 2.02. — T.

Don du Gouv.

SERRES (Charles de), né à Paris. Elève de Ruder. (Ecole Française moderne.) 302. Une bourriche de pensées.

H. 0.60. — L. 0.73. — T.

Don du Gouv.

SERRUR (Henri-Auguste-César), né à Lambérsart (Nord). Elève de Regnault. (Ecole Française moderne.)

303. Tobie ensevelissant les morts pendant la captivité à Babylone.

H. 3.40. — L. 2.50. — T. — Fig, pl. gr. que nat.

Don du Gouv.

THOUDOUZE (Edouard), né à Paris. Prix de Rome en 1871. (Ecole Française moderne.)

304. Ero et Aphrodite.

H. 1.90. — L. 2 83. — T. — Fig. gr. nat.

Don du Gouv.

TOURNIÈRES (Robert), né à Caen en 1668, mort dans la même ville en 1752. Elève de Bon Boullongne et de L. de La Haye. Membre de l’Académie royale de peinture en 1716.

305. Portrait d’un maréchal de France décoré d’un cordon bleu.

H. 0.38. — L. 0.31. — T. — Dem.-fig. 0.33.

TROY (FRANÇOIS DE), né à Toulouse en 16-15, mort à Paris en 1730. Elève de son père, N. de Troy, et de N. Loir. Membre de l’Académie royale de peinture en 1674.

v306. Portrait d’homme. Epoque Louis XIV.

H. 0.72. — L. 0.59. — T. — Buste gr. nat. .,

307. Portrait de femme. Mêmer époque.

H. 0.72. — L. 0.59. — T. — Buste gr. nat.

On croit que ce sont les portraits du marquis et de la marquise de Ponchartrain.

TROY (JEAN-FRANÇOIS DE), né à Paris en 1679, mort à Rome en 1752. Elève de son père, François de Troy.

Membre de l’Académie de peinture en 1708 ; directeur de l’Ecole de Rome en 1738.

308. Portrait d’une jeune femme vêtue de satin blanc.

H. 0.81. — L. 0.64. — T. — Buste gr. nat.

VAFFLARD (Pierre-antoine-auguste), né à Paris en 1777. Elève de Régnault. Médaille en 1827. (Ecole Française moderne.) 309. Le gouverneur de Château-Randon dépose les clefs de la place près du lit de mort de Duguesclin.

H. 3.15. — L. 4.30. — T. — Fig. gr. nat.

Don du Gouv.

VAUTENET (LOUIS-JEAN-AULNETTE DU), né à Rennes en 1786, mort à sa terre du Breuil, en Meillac, en 1863. (Ecole Française moderne.) »

310. La reine Blanche délivre des prisonniers. (Signé et daté 1821.)

H. 0.92. — L. 1.30. — T. — Fig. 0.32.

Don de l’auteur.

VERDIER (François), né à Paris en 1651, mort en 1730.

Elève de Lebrun. Membre de l’Académie royale de peinture en 1678.

311. David et le grand-prêtre.

H. 2.29. — L. 1.74. — T. — Fig. gr. nat.

VIGNON (Claude), né à Tours en 1590, mort en 1675.

312. Sainte Catherine, martyre.

H. 1.07. — L. 1.83. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

M. C.

VOILLEMOT (André-charles), né à Paris. Elève de Drolling. Médaille 1870, * 1870. (Ecole Française moderne.) 3±$y velléda. — (Salon de 1869.) -*»" •

H. 2.30. — L. 1.45. — T. — Fig. gr. nat.

Don du Gouv.

WATEAU (Antoine), né à Valenciennes en 1684, mort à Nogent-sur-Marne en 17-21. Elève de Gillot et d’Audran. Membre de l’Académie royale de peinture en 1717.

314. (Ecole de.) Pierrot et Colombine.

H - 0.18. — L. - 0.14. — T. — Fig. 0.12.

INCONNUS DE L’ÉCOLE FRANÇAISE


315. Saint Pierre pleurant ses péchés.

H. 0.72. — L. 0.58. — T. — Buste gr. nat.

316. Portrait de Bertrand d’Argentré, sénéchal de Rennes (1519-1590).

H. 1.35. — L. 1.03. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

Don de M. le marquis de Piré.

317. Un bal à la cour des Valois.

H. 1.63. — L. 1.94. — T. — Fig. 0.65.

318. La femme entre deux âges.

H. 1.17. — L. 1.70. — T. — Dem.-fig gr. nat.

319. Portrait de Joachim Descartes, conseiller au Parlement de Bretagne, petit-neveu du grand Descartes.

H. 0.82. — L. 0.70. — T. — Buste gr. nat.

Don de M. le marquis de Pirée

320. Fuite en Egypte. (Copie.)

H. 2.60. — L. 1.60. — T. — Fig. gr. nat.

321. L’Adoration des bergers.

H. 1.34. — L. 0.98. — T. — Fig. 0.45.

322. Portrait d’une abbesse.

H. 1.00. — L. 0.87. — T. Dem.-fig. gr. nat.

323. Trompe-l’œil.

H. 0.80. — L. 0.63. — T.

324. Trompe-l’œil.

H. 0.80. — L. 0.63. — T.

325. Portrait d’homme. Epoque Louis XIV.

H. 0.60. — L. 0.50. — T. — Buste gr. nat.

Don de M. Aussant.

326. Portrait de femme. Epoque Louis XIV.

H. 0.60. — L. 0.50. — T. — Buste gr. nat.

Don de M. Aussant.

327. Portrait d’homme. Epoque Louis XIV.

H. 0.73. — L. 0.55. — T. — Buste gr. nat.

Don de M. Aussant.

328. Paysage montagneux.

H. 0.46. — L. 0.61. — T.

Don du Gouv.

329. Jeune femme. Epoque Louis XIV.

H. 0.81. — L. 0.64. — T. — Dem.-fig. gr. nàt.

Don de M. le marquis de Piré.

330. Madeleine.

H. 0.30. — L. 0.24. — B. — Dem.-fig. 0.25.

Don de M. le marquis de Pire.

.331. Portrait d’homme. Epoque Louis XV.

H. 0.80. — L. 0.65. — T. — Buste gr. nat.

332. Portrait de femme. Epoque Louis XV.

H. 0.80. — L. 0.65. — T. — Buste gr. nat.

333. Portrait de Bertrand Rosnyvinen de Pirée H. 0.72. — L. 0.59. — T. — Buste gr. nat.

Don de M. le marquis de Pire.

334. Portrait de Guillaume-Gabriel Rosnyvinen de Pire.

H. 0.72. — L. 0.59. — T. — Buste gr. nat.

Don de M. le marquis de Pire.

335. Portrait de jeune homme. Costume Louis XV.

H. 0.72. — L. 0.60. — T. — Buste gr. nat.

336. Portrait de jeune homme. Costume Louis XV.

H - 0.72. — L. 0.60. — T. — Buste gr. nat.

337. Madeleine.

H. 1.00. — L. 0.80. — T. — Dem.-fig. gr. nat.

338. Portrait d’homme. (De la famille de Piré.)

H. 0.68. — L. 0.57. — T. — Buste gr. nat.

Don de M. le marquis de Piré.

339. Portrait d’homme.

H. 0.64. — L. 0.48. — T. — Buste gr. nat.

Don de M. le marquis de Piré.

340. Les oiseleurs : paysage avec figures.

H. 0.62. — L - 0.79. — T. — Fig. 0.26.

Don de la famille Aussant.

341. Portrait de Madame la comtesse de Bonteville, née de Rosnyvinen de Piré.

H. 0.72. — L. 0.58. — T. — Buste gr. nat.

Don de M. le marquis de Piré.

342. Portrait de Rosnyvinen (Pierre-Marie).

H. 0.70. — L - 0.52. — T. — Buste gr. nat.

Don de M. le marquis de Piré.

343. Portrait d’Hélène-Marie Eon du Vieux-Châte, femme de Rosnyvinen (Pierre-Marie).

H. 0.70. — L. 0.52. — T. — Buste gr. nat.

Don de M. le marquis de Piré.

344. M. le marquis de Piré en costume de dragon.

H. 0.80. — L. 0.65. — T Buste gr. nat.

Don de M. le marquis de Piré.

345. Madame la marquise de Piré, née Judith Piquet.

H. 0.80. — L. 0.65. — T. — Buste gr. nat.

Don de M. le marquillllde Piré.

346. Hercule et la Volupté.

H - 0.35. — L. 0.34. — T. — Fig. — 0.25.

Don de la famille Aussant.

347. Paysage. (Genre historique.)

H. 0.27. — L. 0.39.

Don de la famille Aussant.

348. Paysage ; barque avec personnages.

H. 0.35. — L. 0.48. — T.

Don de la famille Aussant.

349. Portrait de Louis-Philippe.

H. 0.71. — L. 0.58. — T. — Buste gr. nat.

Don du Gouv.

350. Le vaisseau le Scipion au combat du 18 prairial, an II de la République.

H. 0.96. — L. 1.47. — T.

Don de M. Pierre Lessird.

351. Naufrage du vaisseau la République sur la Roche-Migan, 8 nivôse, an III de la République.

H. 0.65. — L. 0.96. — T.

Don de M. Pierre Lessard.

352. Naufrage du vaisseau le Scipion, 10 pluviôse, au III de la République.

H. 0.65. — L. 0.96. — T.

Don de M. Pierre Lessard.

DESSINS

AVERTISSEMENT

La collection des Dessins dont on publie le Catalogue a pour elle toute l’authenticité désirable ; provenant du Cabinet d’un de ces hommes qui, au XVIIIe siècle, savait joindre aux qualités du magistrat celles du véritable amateur, M.

le marquis de Robien, auquel elle appartenait, l’avait rassemblée tant par ses relations avec les plus curieux collectionneurs du temps, que par le grand nombre d’acquisitions qu’il fit faire lors de la vente Crozat.

Les Dessins sont placés par Ecoles.

La petite dimension de beaucoup de ces Dessins a forcé d’en réunir un certain nombre dans chacun des cadres, et pour faciliter aux amateurs la recherche de ces Dessins, nous avons établi le Catalogue comme il suit, savoir : 1o Ecole Italienne ; 2o Ecoles Flamande, Hollandaise et Allemande, et 3o l’Ecole Française

Les Dessins renfermés dans chaque cadre portent les nos 1, 2, 3, 4, etc., plus ou moins, selon la grandeur de chacun, avec le nom du maître, le lieu et les dates de sa naissance et de sa mort, et une courte notice s’il y a lieu.

DESSINS

ÉCOLES D’ITALIE


1er CADRE. — MARATTI, CARLO, né à Camerano en 1625, mort en 1713. Elève d’A. Sacchi. (Ecole Romaine.) — (Attribué à.)

1. Figure académique. (Dessin au crayon rouge relevé de blanc.)

H. 0.42. — L. 0.25.

2e CADRE. — BEGNI, JULES-CÉSAR, de Pesaro, mort en 1679. Elève de Cimatori.

1. Un martyr. (Dessin demi-circulaire à la plume.)

H. 0.26. — L. 0.30.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIE siècle.)

2. Paysage avec figures ; sujet inconnu. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.17. — L. 0.24. 3e CADRE. — LIPPI, FRA PHILIPPO, né à Florence en 1412, mort en 1469. (Ecole Florentine.)

1. Etude de draperies. (Dessin au crayon, relevé de blanc. )

H. 0.16. — L. 0.15.

DONATELLO, né à Florence en 1383, mort en 1466.

Connu comme sculpteur célèbre. (Ecole Florentine.) — (Attribué par Mariette à.) 2. Le massacre des Innocents. (Dessin à la plume.)

H. 0.30. — L. 0.20.

LIPPI, FRA PHILIPPO, etc.

3. Etude de draperies. (Dessin au crayon, relevé de blanc.)

H. 0.16. — L. 0.17.

PALLAIOLO, PIERRE, né à Florence en 1433, mort en 1498. Elève d’A. delCastagno. (Ecole Florentine.) 4. Etude de tête. (Dessin au crayon, relevé de blanc.)

H. 0.20. — L. 0.17.

BOTICELLI, PIERRE-FRANÇOIS. (XVIE siècle.) Elève d’Andre del Sarte.

5. Etude de tête. (Dessin au crayon, relevé de blanc.)

H. 0.19. — L. 0.14.

4e CADRE. — VINCI, LÉONARD DE, né au château de Vinci, près de Florence, en 1452, mort en 1519.

Elève de Verrochio, André. (Ecole Florentine.) 1. Etude de draperies. (Dessin sur toile, lavé à l’encre de Chine, relevé de blanc.)

H. 0.31. — L. 0.20.

MEDULA, ANDRÉ, dit LE SCHIAVONE, né à Sebenico (Dalmatie) en 1522, mort en 1882. Elève du Titien.

2. VAdoration des bergers. (Dessin au crayon, lavé à l’encre de Chine, relevé de blanc.)

H. 0.30. — L. 0.21.

4,

VINCI, LÉONARD DE. (Ecole de.) 3. Portrait d’homme vu de profil et coiffé d’un bonnet.

(Dessin au crayon noir.) 4 H, 0.26. — L. 0.18. K

VINCI, LÉONARD DE. — (Attribué à.) 4. Une petite tête vue de trois quarts. (Dessin à la plume.)

H. 0.08. — L. 0.07.

FARINATI. (Dates inconnues.) — (Attribué à.) 5. Attaque d’un château fortifié. (Dessin à la plume et lavé à l’encre de Chine.)

H. 0.11. — L. 0.17.

5e CADRE. — BUONAROTI, MICHEL-ANGELO, né près d’Arezzo en 1474, mort en 1564 ; peintre, sculpteur et architecte. Elève de Gairlandajo. (Ecole Florentine.) — (D’après.) 1. La Vierge tenant l’Enfant-Jésus, dite la Vierge des Jlédicis. (Dessin à la plume.)

H. 0.32. — L. 0.22.

BANDINELLI, BACCIO, né à Florence en 1487, mort en 1559. Elève de Fra Rustici, peintre et scufpteur.

(Ecole Florentine.) — (Attribué à.) 2. Un homme tenant un enfant sur ses épaules. (Figure académique à la plume.)

H. 0.40. — L. 0.14.

3. Figure académique. (A la plume.)

H. 0.37. — L. 0.19.

6e CADRE. BANDINELLI, BACCIO. Comme ci-dessus.

— (Attribué à.)

1. Figure académique. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.32. — L. 0 19.

PENNI, Luc, frère de François, mort en 1500. Elève de Raphaël et de Perino del Vaga. (Ecole Florentine.) 2. Le Christ descendu de la Croix. (Dessin lavé au bistre et relevé de blanc.)

H. 0.25, — L. 0.39.

SANZIO, RAPHAËL, né à Urbino en 1483, mort à Rome en 1520. Elève du Perugin. (Ecole de.) 3. Jupiter et Léda. (Dessin au crayon, lavé et relevé de blanc.)

H. 0.13. — L. 0.18.

BANDINELLI, BACCIO, etc.

4. Deux têtes. (Dessin à la plume.)

H. 0.16. — L. 0.22.

7e CADRE. — BARTOLOMMEO, FRA, né à Sienne en 1404. (Ecole Florentine.) 1. La Sainte- Vierge assise, tenant son enfant sur ses genoux, au milieu d’un groupe d’anges. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.25. — L. 0.20.

ZUCCARO ou ZUCCHERO, FRÉDÉRIC, né en 1542, mort à Ancône en 1609. Elève de son frère Thadée. (Ecole Romaine. )

2. Un roi donnant des paroles de consolation aux blessés après un combat.

H. 0.31. — L. 0.21.

ECOLE FLORENTINE. (XVIE siècle.) 3. Pieds et mains. (Etude au crayon rouge.)

H. 0.22. — L. 0.18.

BANDINELLI, Baccio, comme ci-dessus. — (Attribué à.)

4. Evêque donnant le baptême.

H. 0 16. — L. 0.19.

TESTA, Pierre, dit LUCCHESINO né à Luçques çn 1617, mort à Rome en 1650. Elève de P. D. Gortone et du Dominiquin. (Ecole Florentine.)

5. La mort d’Adonis.

H. 0.12. — L. 0.17.

BANDINELLI, Baccio, etc. — (Manière de.)

6. Homme lançant une pierre. (Figure académique à la plume.)

H. 0.18. — L. 0.11.

8e CADRE. — CANGIAGE.

1. La Vierge et l’Enfant-Jésus. (Dessin à la plume.)

H. 0.21. — L. 0.17.

SALEMBENI, Ventura, dit BEVILAQUA, né à Sienne en 1557, mort en 1613. Elève de son père. (Ecole Romaine.) — (Attribué à.)

2. Le Christ à la colonne. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.23. — L. 0.09.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIe siècle.) 3. La Reine des deux et l’Enfant-Jésus donnant la bénédiction. (Dessin lavé et relevé de blanc.)

H. 0.23. — L. 0.18.

TEMPESTA, ANTOINE, né à Florence en 1555, mort en 1630. Elève de Sainti-Titi et de Stradamus.

(Ecole Florentine.) — (Attribué à.)

4. Paysage avec figures. (Dessin à la plume et lavé à l’encre de Chine.)

H. 0.17. — L. 0.13.

SESTO ou SELTO, CÉSAR DE, dit LE MILANÈSE, né à Sesto, près Milan, mort en 1524. Elève de Léonard de Vinci. (Ecole Lombarde.) — (Attribué à.)

5. Paysage avec figures. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.20. — L. 0.28.

TEMPESTA, ANTOINE. (Comme ci-dessus.) — (Attribué à.)

6. Paysage. (Dessin à la plume et lavé à l’encre de Chine). Au premier plan est représentée la Tentation de saint Antoine.

H. 0.17. — L. 0.13.

9e CADRE. — ECOLE ROMAINE. (XVIe siècle.)

1. Guerriers combattant sur les bords de la mer ; à gauche, des chevaux marins. (Dessin lavé au bistre, relevé de blanc.)

H. 0.24. — L. 0.44.

VINCI, LÉONARD DE, etc. (Ecole de.)

2. Tête vue de face. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.18. — L. 0.15.

MARANDI, J.-M., né en 1622, mort en 1717.

3. Tête de vieillard. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.18. — L. 0.15.

ECOLE FLORENTINE. (XVIIe siècle.) 4. La Sainte-Vierge apparaissant à deux religieux agenouillés. (Dessin lavé à l’encre de Chine.)

H. 0.21. — L. 0.16.

10c CADRE. — FARINATI, PAUL.

1. Dessus de porte de forme arabe ; à droite, des guerriers boivent à une fontaine ornée de lions ; à gauche d’autres guerriers apportent un porc. (Dessin lavé au bistre relevé de blanc.)

H. 0.23. — L. 0.40.

VANNI, RAFAELLO, dit LE CHEVALIER, né à Sienne en 1596, mort vers 1657. Elève d’Antoine Carrache.

(Ecole de Sienne.) 2. La Sainte-Vierge, l’Enfant-Jésus et sainte Catherine.

(Dessin lavé à l’encre de Chine et relevé de blanc.)

H. 0.22. — L. 0.16.

ECOLE ITALIENNE. (XVIE siècle.) 3. Jésus lavant les pieds des apôtres.

H. 0.21. — L. 0.27.

RICCI, SEBASTIANO, né à Belluno (en 1659, mort en 1734. (Ecole Vénitienne.) 4. La Sainte Famille. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.19. — L. 0.14.

11e CADRE. — ECOLE ITALIENNE. (Commencement du XVIe siècle.) 1. La Musique, figure allégorique. (Dessin lavé, sur parchemin. )

H. 0.20. —L. 0.17.

VANUCCI, PIERRE, dit LE PÉRUGIN, né à Citta della Pieva en 4446, mort en 1524. Elève dePietro de Pérouse et d’Andrea del Verocchio. (Ecole Romaine.) — (Attribué à.) 2. Femme debout devant un pupitre. (Dessin lavé.)

H. 0.17. — L. 0.13.

CANTA GALLINA, RÉMI, né en 1556, mort en 1624.

— (Attribué à.) 3. Deux hommes vus de dos. (Dessin à la plume et lavé au bistre.)

H. 0.12. —L. 0.09.

TANUCCI, PIERRE, etc. (Ecole de.) 4. Religieux tenant une palme et un livre, avec fond de paysage. (Dessin à la plume et lavé au bistre.) Il. 0.18. — L. 0.10.

SANZIO, RAPIIAEL: (Ecole de.) 5. Un repas dans uii monastère ; (Dessin à la plume et lavé au bistre.)

H. 0.26. — L. 0.19.

TANUCCI, PIERRE, etc.

6 & 7. Deux études de draperies. (L’une au crayon rouge, l’autre au crayon noir ; toutes les deux relevées de blanc.) Les deux dessins réunis ont en hautr 0.29, en largr 0.12.

42e CADRE. — BARTOLOMEO, FRA, etc. — (Attribué à.) .1. Femme debout tenant un masque dans sa main. (Dessin à la plume.)

H. 0.23. — L. 0.13.

SAUZIO, RAPHAËL. — (D’après.)

2. Muse assise sur une voussure. (Dessin au crayon, relevé de blanc.)

H. 0.21. — L. 0.1 6.

FRANCO, BAPTISTE, dit SiMOLEi, né à Venise en 1498, mort en 1561. (Ecole Vénitienne). — (Attribué à.) 3. Figures académiques. (Dessin à la plume.)

H. 0.27. — L - 0.18.

BUONAROTI, MICHEL-ANGELO, etc. — (D’après.)

A. Mater Dolorosa. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.21. — L. 0.19.

ECOLE ROMAINE. (XVIe siècle.)

5. Persée et Andromède.

H. 0.19. — L. 0.13.

ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.)

6. Distribution d’aumônes.

H. 0.12. — L. 0.16.

13e CADRE. — CAMPI, BERNARDINO, né à Crémoneen 1522 ; vivait encore en 1590. — (Attribué à.)

1 & 2. Chaque dessin se compose de deux têtes dessinées à l’encre et lavées au bistre.

I. — H. 0.14. — L. 0.13.

2. — H. 0.13. — L. 0.12.

BUONACCORSI, PIERRE, dit PERINO DEL VAGA, né à Florence en 1501, mort en 1547. Elève de Chirlândaïo et de Raphaël Sanzio. (Ecole Florentine.) 3. Fragment de bataille. (Dessin à la plume, lavé au bistre. )

H. 0.18. — L. 0.26.

BUONACCORSI, PIERRE, etc.

4. Dessin d’ornement avec figltres. (A la plume, lavé au bistre.)

H. 0.36. — L. 0.18.

CARPI, JÉRÔME, né à Ferrare en 1501, mort en 1556. Elève de Grarofolo.

5 & 6. Deux figures d’hommes formant gaine. (Dessin à l’encre, lavé au bistre.)

5. — H. 0.18. — L. 0.08.

6. — H. 0.17. — L. 0.09.

14e CADRE. — RAMENGHI, BARTHÉLÉMY (le vieux, dit LE BAGNACAVALLO), né à Bagnacavallo en 1484, mort en 1542. (Ecole Bolonaise.) — (D’après.)

1. La Circoncision. (Dessin au crayon relevé de blanc.)

H. 0.41. — L. 0.46.

15e CADRE. — FIORI, FRÉDÉRIC, dit BAROCCI, né à Urbain en 1528, mort en 1612. Elève du Vénitien Baptiste. (Ecole Romaine.)

1. Etude d’épaule et de bras. (Dessin au pastel.)

H. 0 25. — L. 0 19.

BERETTINI, PIERRE, dit DE CORTONE, né à Cortone en 1596, mort en 1669. (Ecole Romaine.) —(Ecole de.)

2. Marhjre de saint Etienne. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.25. — L. 0.19.

FIORI, FRÉDÉRIC, dit BAROCCI, etc.

3. Tête d’enfant. (Dessin au pastel.)

H. 0.29. — L. 0.20.

TESTA, PIERRE, dit LUCCIIESINO.

4. Amours jouant dans un paysage. (Dessin à la plume. )

H. 0.13. — L. 0.20.

POLINO, CESARE. (Détails inconnus.)

5. La Sainte Famille. (Dessin à la plume, lavé au bistre. )

H. 0.10. — L. 0.09.

16e CADRE. — FERRAGSANI. (Détails inconnus.)

1. Etude de bras, mains et tête. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.19. - L. 0.26.

ECOLE ITALIENNE. (XVIE siècle.) 2. Moine tenant une branche de lis. (Dessin lavé au bistre. ) 1H. 0.28. — L. 0.21. #

v SALIMBENI, VENTURA.

3. La Vierge couvrant les saints de son manteau. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.24. — L. 0.19.

FERRI, CIRO, né à Rome en 1634, mort en 1689. Elève de P. de Cortone. (Ecole Romaine.) 4. Un sacrifice antique. (Dessin à la plume, lavé au bistre. )

H. 0.19. — L. 0.19.

ÉCOLE ITALIENNE. (Fin du XVIE siècle.) 5. Le Christ en croix, la Sainte-Vierge, saint Jean, etc.

(Dessin à la plume, lavé au bistre ou à la sépia.)

H. 0.20. — L. 0.14.

17e CADRE. — ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.) 1. La Nativité. (Dessin à la plume, lavé et relevé de blanc. )

H. 0.19. —L 0.20.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIE siècle.) -2. La Sainte-Vierge et F Enfant- Jésus. (Demi-figure.) Dessin terminé par un croissant. (Dessin à la plume, lavé à la sépia ou au bistre.)

H. 0.14. — L. 0.11.

CARPI, JÉRÔME, né à Ferrare en 4501, mort en 1556.

(Ecole Romaine.)

3. Figure d’homme se terminant en gaîne. (Dessin à la plume, lavé à la sépia.)

H. 0.18. — L. 0.09.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIE siècle.)

4. Martyre de saint Etienne. (Dessin à la plume, lavé à la sépia.)

H. 0 17. — L. 0.26.

BUONAROTI, MICHEL-ANGELO. — (D’après.)

5. Figure d’un guerrier shabillant. (Dessin lavé à la sépia.)

H. 0.37. — L. 0.17.

18e CADRE. — ZUCCHERO, FRÉDÉRIC, etc.

1. Saint Marc. (Dessin au crayon noir, lavé au bistre.)

H. 0.12. — L. 0 18.

ZUCCHERO, FRÉDÉRIC, etc.

2. Crucifiement de saint Pierre. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.46. — L. 0.30.

ZUCCHERO, FRÉDÉRIC, etc.

3. Un enfant assis. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.19. — L. 0.10.

ZUCCHERO, FRÉDÉRIC, etc.

4. Prise d’habit de moine dans un couvent. (Contreépreuve.)

H. 0.19. — L. 0.16.

ZUCCHERO, FRÉDÉRIC, etc.

5. Femme versant de l’eau. (Dessin au crayon rouge et mine.)

H. 0.16. — L. 0.10.

19e CADRE. — VECCHI ou VECCHIS, JEAN DE, né à Borgo San-Sepolero en 1536, mort en 1614.

(Ecole Romaine.) 1. L’Annonciation. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.19 - L. 0.24.

FÉTI, DOMINIQUE, né à Rome en 1589, mort en 1624.

Elève de Cigoli. (Ecole Romaine.) 0 2. Intérieur de buanderie ; femme près d’une cuve. (Dessin à la plume, lavis bleuâtre.)

H. 0.18. — L. 0.28.

MUZIANO, JÉRÔME, dit LE MUTIEN, né à Aqua-Fredda (Brescian) en 1528, mort en 1592. Elève de Romanino ; fut le fondateur de l’Académie de Saint-Luc.

3. Saint Jérôme en prière ; deux anges apparaissent dans le fond du paysage. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.41. — L. 0 28.

20" CADRE. — CAVEDONE, JACOPO, né à Sassuolo (duché de Modène) en 1577, mort en 1660. Elève d’Annibal Carrache et du Guide. (Ecole Bolonaise.) 1. Sainte Madeleine. (Esquisse à l’huile sur papier.)

H. 0.25. — L. 0.13.

MOTTA, RAPHAEL, dit RAFAELLINO DA REGGIO, né à Reggio en 1550, mort en 1578. Elève de Lelio Orsi.

— (Attribué à.) 2. Le Père éternel. (Dessin à la plume, lavé et relevé de blanc.)

H. 0.32. — L. 0.24.

CAVEDONE, JACOPO. (Comme ci-dessus.) 3. Saint en extase. (Esquisse à rhuile sur papier.)

H. 0.24. — L. 0.12.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIE siècle.) 4. Madeleine. (Dessin lavé au bistre.) H 0.21, - L. 0.15.

CASOLANO, HILAIRE OU CHRISTOPHE, né à Sienne ; vivait en 1595. Elève de son père et de Christophe Roncalli. — (Attribué à.) 5. Le Christ descendu de la croix. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.15. — L 0.S12 21e CADRE. — ECOLE ITALIENNE. (XVIIE siècle.) 1. Figure d’homme. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.21. — L. 0.20.

ECOLE DE PARME. (XVIIE siècle.) 2. Des Amours. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.09. — L. 0.09.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIE siècle.) 3. Figure d’homme. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.21. — L. 0.19.

LANFRANC, GIOVANI, né à Parme en 1581, mort en 1647. Elève des Carrache. — (Attribué à.) 4. Une foule effrayée en voyant le ciel entr’ouverl ; de petits anges dans les nuages. (Dessin à la plume, lavé à l’encre.)

H. 0.21. — L. 0.19.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIE siècle.) 5. Des Amours. (Dessin à la plume.)

H. 0.31. — L. 0.22.

BOLOGNE, JEAN DE. — (Attribué à.) 6. Une fontaine monumentale.

H. 0.21. — L. 0.15.

22e CADRE. — BERNINI, J.-LAURENT, dit LE CHEVALIER BERNIN, né à Naples en 1598, mort en 1680.

Elève de Pielro Bernini, son père. (Ecole de.) 1. Ange portant une corne d’abondance. (Dessin à la plume et lavé.)

H. 0.15. — L. 0.09.

PIPI, JULES, dit JULES ROMAIN, né à Rome en 1492, mort en 1546. Elève de Raphaël Sanzio. (Ecole de.)

2. Continence de Scipioll. (Dessin à la plume, lavé au bistre. )

H. 0.30. — L. 0.29.

BERNINI, J.-LAURENT. (Ecole de.) 3. Ange portant une corne d’abondance. (Dessin à la plume et lavé.)

H. 0.15. — L. 0.09.

CARRACHE, ANNIBAL, né à Bologne en 1560, mort en 1609. Elève de Louis Carrache. (Ecole de.)

4. Homme pesant avec une romaine. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.21. — L. 0.16.

ECOLE ROMAINE. (XVIIe siècle.) 5. Un satyre poursuivant une nymphe. (Dessin à la plume.)

H. 0.15. — L. 0.22.

ECOLE ITALIENNE. ( Fin du XVIe siècle.) 6. La Résurrection.. (Dessin lavé à l’encre de Chine.)

H. 0.22. — L. 0.16.

23e CADRE. — ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.) 1. Saint Sébastien. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.25. — L. 0.19.

BUONAROTI, MICHEL-ANGELO.

2. Figure académique, vue de dos. (Dessin à la plume.)

H. 0.35. — L. 0.13.

ROMANELLI, JEAN-FRANÇOIS, né à Viterbe en 1617, mort en 4662. Elève du Dominiquin et de P. de Cortone.

3. Portrait d’Angelo Canini, graveur sur pierre. (Dessin à la mine et en couleur. A été retouché.)

H. 0.23. — L. 0.15.

ANGELI, dit PHILIPPE NAPOLITAIN, né à Rome, mort en 1643.) - (Attribué à.) I. Figure drapée, vue de dos. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.15. — L. 0.09.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIe siècle.) 5. Un vaisseau. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.20. — L. 0.22.

24e CADRE. — GUARINI, BERNARD, né à Ravenne, mort en 1617.

1. La mort d’Adonis. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.24. — L. 0.35.

MOLA, PIERRE-FRANCESCO, né à Coldré (Milanais), en 1612, mort en 1668. Elève de Prospero Orsi et dé Giuseppe d’Arpino à Rome. — (D’après.) 2. Moine en extase. (Dessin à la mine et au crayon rouge.)

H. 0.29. — L. 0.21.

DUGHET, GASPARD, dit LE GUASPRE, né à Rome en 1613, mort en 1675. Elève et beau-frère de N.

Poussin. — (Attribué à.) 3. Paysage. (Dessin à la plume.) V H. 0.20. — L. o.si.

25e CADRE. — ZUCCHERO, FRÉDÉRIC, etc.

1. Guerrier poursuivant une femme dans l’intérieur d’un temple. (Dessin au crayon, simple esquisse.)

H. 0.21. — L. 0 14.

ECOLE ITALIENNE. (XV-IIE siècle.) 2. La Vierge, l’Enfant-Jésus, une sainte et des anges.

(Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.32. — L. 0.22.

  • BERRETTINI, PIERRE, dit DE GORTONE.

3. Femme plaçant des guirlandes.

H. 0.24. — L. 0.15.

SACCHI, Andrea, né à Rome en 1598, mort en 1661.

Elève de l’Albane. (Ecole Romaine.)

4. Figure académique. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.22. — L. 0.13.

ECOLE ITALIENNE. (Commencement du XVIe siècle.)

5. Jésus descendit de la croix. (Dessin à la plume.)

H. 0.12. — L. 0.17.

26e CADRE. — BERRETTINI, Pierre, etc. — (Copie d’après.)

1. L’Enfant-Jésus sur les genoux de la Vierge offre une branche de lis à sainte Catherine. (Dessin lavé au bistre, relevé de blanc.)

H. 0.38. — L. 0.50.

27e CADRE. — FERI, CIRO, etc.

1. Figure de femme assise sur des nuages, ayant un lion à sa gauche et deux anges portant un cartouche à sa droite. (Dessin à la plume et au crayon rouge, relevé de blanc.).

H. 0.16. — L. 0.29. MORO, Laurent del, né à Florence, mort vers 1725. Elève de Chiavistelli. (Ecole Florentine.)

2. Un évêque donnant l’habit monastique. (Dessin à la plume, lavé à l’encré.)

H. 0 26. — L. 0.16.

ZUCCHERO, Frédéric, etc. (Ecole de.)

3. Saint Etienne devant le Grand-Prêtre. (Dessin à la plume.)

H. 0.18. — L. 0.24.

MORO, Laurent del, etc.

4. Un évêque distribuant des aumônes. (Dessin à la plume, lavé à l’encre.)

H. 0.26. — L. 0 17.

28e CADRE. — MANTEGNA, Andréa, né à Padoue en 1430, mort en 1506. Elève du Sqarcione. — (Attribué à.)

1. Jeune homme portant un joug. (Dessin lavé.)

H. 0.20. — L. 0.15.

ECOLE FLORENTINE. (XVe siècle.)

2. Figure d’homme drapé. (Dessin au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.20. — L. 0.10.

CAMPAGNOLA, DOMINIQUE, né à Venise en 1482, mort en 1550. Elève du Titien. — (Attribué à.) 3. Paysage et fabriques ; des guerriers au premier plan. (Dessin à la plume.) !

H. 0.18. — L. 0.15.

VECELLIO, TIZIANO, dit LE TITIEN, né au bourg de Piève (chef-lieu de l’ancienne province de Cadore), en 1477, mort en 1576. Elève de Gentile Bellini.

(Ecole Vénitienne ) — (Attribué à.) 4. Paysage avec figures et fabriques. (Dessin à la plume.)H. 0.20. — L. 0.32.

ECOLE VÉNITIENNE. (XVIe siècle.) 5. Paysage : Apollon écorchanl Marsyas. (Dessin à la plume. )

H. 0.17. — L. 0 23.

29e CADRE. — LUCIANO, SÉBASTIEN, dit FRA SEBASTIANO DEL PIOMBO, né à Venise en 1485, mort en 1547. Elève de Bellini, puis de Giorgione. —

(D’après.) 1. Le Christ à la colonne. (Dessin à la plume.)

H. 0.27. — L. 0.18.

CAMPAGNOLA, DOMINIQUE, etc.

2. La piscine de Siloé. (Dessin à la plume.)

H. 0.21. — L. 0.27.

ECOLE VÉNITIENNE. (XVIIe siècle.) — (Copié d’après un tableau ancien de l’.) k k 3. Le Sacrifice d’Abraham. (Dessin lavé à l’encre de Chine, relevé de blanc.)

H. 0.15. — L. 0.11.


CJESARI, JOSEPH, dit LE JOSEPIN OU LE CHEVALIER - D’ARPINO, né en 1552 ou 1560 à Arpino (royaume de Naples), mort en 1640. Elève de Roncalli. (Ecole Napolitaine.)

4. Portrait d’homme à barbe. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.15. — L. 0.12.

ECOLE VÉNITIENNE. (Deuxième moitié du XVIE siècle.)

5. Portrait de femme vue de trois quarts. (Dessin aux crayons noir et rouge.)

H. 0.19. — L. 0.13.

30e CADRE. — RAZZI, GIAN-ANTONIO, dit LE CHEVALIER SODOMA, né à Verceil en 1479, mort en 1554.

— (Attribué à.) 1. La Vierge sur des nuages et entourée d’anges. (Dessin lavé à la sépia.)

H. 0.21. — L. 0.25.

ECOLE ITALIENNE. (XVIE siècle .) 2. Tête de femme, profil en raccourci. (Dessin aux crayons rouge et noir.)

H. 0.24. — L. 0.18.

CALIARI, PAOLO-VÉRONÈSE, né à Vérone en 1528, mort en 1588. Elève de son oncle Antonio Badile.

- (D’après.) 3. Figures de femme et d’enfants dans un motif d’architecture. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.15. — L. 0.20.

ROBUSTI, JACQUES, dit LE TINTORET, né à Venise en 1512, mort en 1594. Elève du Titien. — (D’après.) 4. Figures exprimant l’élonnement. (Dessin lavé à l’encre de Chine, relevé de blanc.)

H. 0 18. — L. 0.25.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIe siècle.) 5. Tête vue de trois quarts. (Dessin au crayon rouge.) - H. 0.16. — L. 0.12.

CALLIARI, PAOLO-VÉRONÈSE. — (Attribué à.) 6. Femme agenouillée. (Dessin à la plume.)

H. 0.27. — L. 0.16.

31o CADRE. — ECOLE ITALIENNE. (XVIo siècle.) 1. Dessin représentant trois figures dans différentes positions ; au-dessous, des cavaliers combattant.

(Dessin à la plume, et à la mine.)

H. 0.24. — L. 0.16.

PALMA, JACQUES (le jeune), né à Venise en 1544, mort en 1628. Elève de son père, Palma Antoine. (Ecole Vénitienne.)

2. Etude d’homme couché ; demi-figures de femmes.

(Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.26. — L. 0.40.

CORONA, LEONARDO, né à Murano en 1561, mort en 1605. Elève de Rocco. (Ecole Vénitienne.) - (Attribué à.) 3. Le Christ mort, la Vierge, la Madeleine et un apôtre. (Dessin à la plume et au crayon rouge.)

H. 0.19. — L. 0.20.

SANZIO, RAPHAËL. (Ecole de.) 4. Vévanouissement de la Vierge. (Dessin à la plume.)’ H. 0.20. — L. 0.18.

32e CADRE. — BUONACCORSI, PIERRE, dit PERRINO DEL VAGA. — (Attribué à.) 1. Naissance d’un enfant, peut-être de la Vierge, (Dessin lavé au bistre.) — Autour, quatre {igures.,’ avec les attributs de la chasse. (Dessins lavés au bistre et en couleur.)

H. 0.35. — L. 0.35.

ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.)

2. Figure d’hommt drapé. (Dessin à la plume.)

H. 0. 30. — L. 0.13.

ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.)

3. Le retour de l’Enfant prodigue. (Dessin à l’encre et lavé.)

H. 0.09. — L. 0.13.

4. Le couronnement d’épines. (Dessin à l’encre et lavé.)

H. 0.09. — L. 0.12.

33e CADRE. — PROCACCINI, CAMILIO, né à Bologne en 1548, mort en 1G2G. Elève de son père. (Ecole Bolonaise.) — (Attribué à.)

1. Amour tenant une chèvre. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.19. — L. 0.14.

PIPI, JULES, dit JULES ROMAIN. (Ecole de.)

2. Homme et femme assis sur un lit. (Dessin lavé au bistre et relevé de blanc.)

H. 0.25. — L. 0.22.

ECOLE ITALIENNE. (Fin du XVIe siècle.)

3. Jésus descendu de la Croix et posé sur les genoux de sa mère. (Dessin lavé à l’encre de Chine et relevé de blanc.)

H. 0.20, — L. 0.21.

CALDARA, POLIDORE, dit CARAVAGE, né à Caravaggio (Milanais) en 1495, mort en 1543. Elève de Mathurin de Florence et de Raphaël. — (D’après.)

4. Homme assis, tenant une corne d’abondance. (Dessin à la plume, relevé de blanc.)

H. 0.14. — L. 0.14.

34e CADRE. — SCHEDONE, BARTOLOMMEO, né à Modène en 1570, mort en 1615. On le croit élève des Carrache.

1. Femme tenant un enfant dans ses bras. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.22. — L. 0.19.

CARRACHE. (Ecole des.)

2. Paysage avec fabrique : des personnages dans un bateau et un homme tenant un cheval. (Dessin à la plume.)

H. 0.34. — L. 0.23.

ECOLE FLORENTINE. (Moitié du XVIe siècle.)

3. Etude de têtes de chevaux ; enfants couchés, autres debout. (Dessin aux crayons rouge et noir.)

H. 0.24. — L. 0.18.

ECOLE D’ITALIE. (XVIIe siècle.) 4. Tête d’homme couronfié de lauriers. (Dessin à la plume.)

H. 0.10. — L. 0 09.

ECOLE ROMAINE. (XVIIe siècle.)

5. L’adoration des Mages. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.14. — L. 0.19.

35e CADRE. — CARRACHE, AUGUSTIN, né à Bologne en 1558, mort en 1601. Elève de Louis Carrache. (Ecole Bolonaise.)

1. Le repos de la Sainte Famille. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.18. — L. 0.12.

CARRACHE, AUGUSTIN, etc. — (Attribué à.)

2. Deux hommes jouant du luth et chantant. (Dessin à la plume.)

H. 0.33. — L. 0.26.

CARRACHE, ANNIDAL, etc.

3. Jeune homme, demi-figure. (Dessin au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.18. — L. 0.09.

36e CADRE. — ECOLE ITALIENNE.

1. Trois femmes tenant une lurne ; Jupiter et Junon dans les nuages. (Dessin à la mine, lavé au bistre.)

H. 0.30. — L. 0.14.

SAMMACHINI, Horace, né à Bologne en 1532, mort en 1577. Elève de Pellegrini, dit Tibaldi. (Ecole Bolonaise.)

2. Diane et Endymion. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.25. — L. 0.20.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIe siècle.)

3. Figures d’hommes et de femmes. (Dessin à la plume.)

H. 0.14. — L. 0.15.

ECOLE ITALIENNE. (Fin du XVIe siècle.)

4. Deux figures académiques. (Dessin à la plume et au bistre.)

H. 0.38. — L. 0.22.

37e CADRE. — MOLA, PIERRE-FRANÇOIS, etc.

1. Sujet inconnu. (Dessin à la plume, crayon rouge et lavis. )

H. 0.19. — L. 0.26.

ALBANI, FRANCESCO, dit L’ALBANE, né à Bologne en 1578, mort en 1660. Elève de Denis Calvaert (peintre flamand) et des Carrache. (Ecole Bolonaise.) — (D’après.)

2. Amours portant un bélier (arme de guerre). (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.24. — L. 0.21. Ecole italienne (Fin du XVIe siècle.)

3. Un saint à genoux dans un paysage ; le Père éternel et son Fils, portés par des anges, lui apparaissent.

(Dessin lavé au bistre, rétouché.)

H. 0.19. -I L. 0.14.

BARBIERI, GIOVANNI-FRANCESCO, dit LE GUERCHIN, né à Cento, près Bologne, en 1590, mort en 1666. (Ecole Bolonaise.) - (D’après.)

4. La Vierge assise sur des nuages et entourée d’anges. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.28. — L. 0.21.

38e CADRE. -ECOIE FLORENTINE. (Fin du XVIe siècle.)

1. Figure académique. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.40. — L 0.23.

GRIMALDI, J.-FRANCESCO, dit LE BOLOGNÈSE, né à Bologne en 1606, mort en 1680. (Ecole Bolonaise.) (Attribué à.)

2. Paysage avec figures. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.34. — L. 0.22.

CANTARINI, SIMON, dit LE ’PESARÈSE, né à Pesaro en 1612, mort en 1648. Elève du Guide. (Ecole Bolonaise.)

3. La fuite en Egypte. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.19. — L. 0.14. Ecole Italienne. (XVIIe siècle.)

4. La Circoncision. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.18. — L. 0.17.

39e CADRE. — ECOLE ITALIENNE. (XVIIe siècle.)

1. La Vierge apparaissant à un moine et à sainte Catherine. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.35. — L. 0.25.

CANSIAGI, LUCAS, né en 1527, mort en 1589. (Ecole de Gênes.)

2. Silène et deux bergers. (Dessin à la plume.)

H. 0.40. — L. 0.28.

40e CADRE. — ECOLE ITALIENNE. (Fin du XVIe siècle.)

1. Ange jouant du luth. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.30. — L. 0.22.

ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.)

2. Un chien. (Dessin lavé à l’encre de Chine.)

H. 0.12. — L. 0.17.

ECOLE BOLONAISE. (XVIe siècle.)

3. Femme tenant un enfant ; une tête d’enfant au-dessous. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.06. — L. 0.09.

ORDOARDO-FIARLDI. (Détails inconnus.)

4. Dessin d’ornement. (Lavé au bistre.)

H. 0.10. — L. 0.42.

MANTEGNA, ANDREA. — (Attribué à.)

5. Plusieurs figures au crayon rouge ; une académie, un saint Sébastien et un guerrier portant un trophée.

H. 0.40. — L. 0.26.

41e CADRE. — ECOLE FLORENTINE. (XVIe siècle.)

1. La Justice. (Dessin à la plume.)

H. 0.18. — L. 0.11.

VECELLIO, TIZIANO, dit LE TITIEN. — (Attribué à.)

2. Figure d’homme de dos et drapé. (Dessin au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.41. — L. 0.23.

ECOLE ITALIENNE. (Commencement du XVIIe siècle.)

3. Femme assise, tenant un enfant et lisant. — (Attribué au Corrège.)

H. 0.17. — L 0.14

ALLEGRI, ANTOINE, dit LE CORRÈGE, né à Corregio (Modenais), en 1494, mort en 1534. Elève de Fr. Bianchi. (Ecole de.) 4. Deux têtes de femmes : l’une de profil, l’autre de trois quarts. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.11. — L. 0.15.

ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.)

5. Tête d’homme avec de la barbe. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.15. — L. 0.12.

42e CADRE. — ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.)

1. Décollation de saint Jean-Baptiste. (Dessin au crayon noir, mis au carreau.)

H. 0.19. — L. 0.21.

MANTEGNA, ANDREA, etc. (Ecole Vénitienne.) — (Attribué à.)

2. Enlèvement de Proserpine. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.12. — L. 0.31.

BELLINI, JENTILE, né à Venise en 1421, mort en 1507.

Elève de son père Jacques Bellini. — (Attribué à.)

3. Mater Dolorosa. (Dessin à la plume.)

H. 0.13. — L. 0.09.

ZUCCHERO. (Ecole des.)

4. Jésus et la Samaritaine. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.15. — L. 0.21.

ECOLE BOLONAISE. (XVIIE siècle.)

5. Un évangéliste. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.27. — L. 0.21.

ROSA, SALVATOR, né à Renella (près de Naples), en 1615, mort en 1673. Elève de Fracansano. (Ecole de Naples.) — (Attribué à.)

6. Job sur le fumier, insulté par la foule. (Dessin à la plume.)

H. 0.11. — L. 0.20.

43e CADRE. — ZUCCHERO, etc. — (D’après Paul Véronèse.)

1. Femmes et hommes effrayés. (Dessin aux crayons noir et rouge.)

H. 0.21. — L. 0.16.

PIPI, JULES, dit JULES ROMAIN. (Ecole de.)

2. Supplice de Régulus. (Dessin rond à la plume, lavé au bistre.)

Diamètre 0.33.

ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.)

3. Un homme nu pressant une grappe de raisin, une femme tenant une pomme, des figures de géométrie et la moitié d’un blason. (Dessin à la plume.)

H. 0.21. — L. 0.16.

44e CADRE. — ECOLE ITALIENNE. (Fin du XVIe siècle.)

1. Guerriers combattant. (Dessin à l’encre, lavé au bistre.)

H. 0.28. — L. 0.21.

ZUCCHERO. (Ecole des.)

2. Evêque baptisant un roi. (Dessin à la plume et lavé.)

H. 0.39. — L. 0.25.

ZUCCHERO. — (Attribué à.)

3. Costumes de femmes. (Dessin aux crayons noir et rouge.)

H. 0.24. — L. 0.18.

ANGELI, PIIILIPPO, dit LE NAPOLITAIN. — (Attribué à.)

4. Paysage. (Dessin à la plume.)

H. 0.06. — L. 0.19.

45e CADRE. — ECOLE ROMAINE. (XVIIe siècle.)

1. Une Renommée. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.16. — L. 0.25.

GAULI, JEAN-BAPTISTE, dit LE BACICCIO, né à Gênes en 1639, mort en 1705. Elève de Bernini.

2. Loth et ses filles. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.14. — L. 0.21.

MATURINO DE FLORENCE, mort à Florence en 1528.

Elève de R. Sanzio. — (Attribué à.) 3". Combat des Amazones. (Dessin lavé au bistre, relevé de blanc.)

H. 0.25. — L. 0.42.

ECOLE FLORENTINE. (Fin du XVIe siècle.)

4. Figure d’homme drapé. (Dessin au crayon.)

H. 0.33. — L. 0.20.

46e CADRE. — CARACCI, LUDOVICO, né à Bologne en 1555, mort en 1019. Elève de Fontana et du Tintoret. — (Attribué à.)

1. La Visitation. (Dessin lavé à l’encre, relevé de blanc.)

H. 0.26. — L. 0.21.

ECOLE VÉNITIENNE. (XVIe siècle.) — (Attribué à F.)

2. Oiseau sur une branche. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.16. — L. 0.11.

ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.)

3. Petite tête de Christ. (Dessin à la plume.)

H. 0.05. — L. 0.05.

ECOLE ITALIENNE. (Commencement du XVIIe siècle.)

4. Homme drapé. (Dessin aux crayons noir et rouge.)

H. 0.38. — L. 0.20.

CARDI, LUDOVICO DA CIGOLI, né à Cigoli en 1559, mort en 1613. Elève de Allori et Santi Tito. (Ecole Florentine. — (Attribué à.)

5. La Madeleine. (Dessin à la plume.)

H. 0.13 — L. 0.09.

47e CADRE. — ECOLE VENITIENNE. (Fin du XVIe siècle.)

1. Judith et Holopherne. (Dessin à la plume.)

H. 0.25. — L. 0.38.

ECOLE INCONNUE. (XVIIe siècle.)

2. Un Triton. (Dessin rond, aux crayons noir et blanc.)

Diamètre 0.15.

ECOLE FLORENTINE. (Fin du XVe siècle.)

3. Tête d’homme vue de trois quarts. (Dessin un peu détérioré.)

H. 0.19. — L. 0.11.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIe siècle.)

4. Pluton sur son char. (Dessin rond, à la plume et lavé.)

Diamètre 0.13.

48e CADRE. — VECELLIO, TIZIANO, dit TIZIANELLO, fils de Marc, né en 1620.

1. Un paysage. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.18. — L. 0.16.

ECOLE FLORENTINE. ( Fin du XVIe siècle.)

2. Martyre de saint Laurent. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.35. — L. 0 26.

ECOLE VÉNITIENNE. (Commencement du XVIe siècle.)

3. Paysage ; un chien, au premier plan. (Dessin à la plume. Fragment.)

H. 0.15. — L. 0.11.

MOLA, PIERRE-FRANÇOIS. (Ecole Bolonaise.)

4. Sujet inconnu. (Dessin à la plume, crayon rouge et lavis.)

H. 0.15. — L. 0.19.

ECOLE ITALIENNE. (Commencement du XVIe siècle.)

5. Feuilles d’ornements. (Dessin à l’encre, lavé au bistre. )

H. 0.14. — L. 0.11.

49e CADRE. — ECOLE DE FONTAINEBLEAU. (Dans le goût du Rosso.)

1. Orion, Diane et Apollon. (Dessin au lavis, relevé de blanc.)

H. 0.38. - L. 0.54.

50e CADRE. — ECOLE DE FONTAINEBLEAU. (Dans le goût du Rosso.) 1. Diane et les nymphes à la chasse ; Vénus et l’Amour dans les nuages. (Dessin au lavis, relevé de blanc.)

H. 0.39. — L. 0.55.

51e CADRE. — ECOLE ITALIENNE.

1. Départ de Réberca. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.21. — L. 0.29.

ETIENNE DE LAULNE, STEPHANUS. — (Attribué à.)

2. Le départ de Tobie. (Dessin rond, à la plume et lavé.)

Diamètre 0.14.

ETIENNE DE LAULNE, STEPHANUS. — (Attribué à.)

3. Guerriers devant un portique. (Dessin rond, à la plume et lavé.)

Diamètre 0.16.

52e CADRE. — ECOLE ITALIENNE. (XVIIe siècle.)

1. Deux anges au-dessus d’un paysage. (Dessin lavé au bistre, relevé de blanc.)

H. 0.22. — L. 0.23.

ECOLE DE FONTAINEBLEAU.

2. Un faune allaitant un satyre. (Dessin à la plume.)

H. 0.13. — L. 0.10.

ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.)

3. Guerriers combattant, montés sur des chars. (Dessin à la plume. En mauvais état.)

H. 0.17. — L. 0.28.

53e CADRE. — ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.)

1. L’incrédulité de saint Thomas. (Dessin au bistre.)

H. 0.26. — L. 0.22.

PRIMATICCIO, FRANÇOIS, dit LE PRIMATICE, né à Bologne en 1504, mort en 1570. Elève d’Innocent d’Imola, de Raminghi, de Jules Romain. — (Manière de.)

2. Homme assis, tête à barbe et coiffée d’un chapeau, demi-vêtu. (Dessin au crayon rouge, relevé de blanc.) H 0.11. — L. 0.17.

PRIMATICCIO, FRANÇOIS, etc. — (Idem.)

3. Homme assis et drapé. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.14. — L. 0.14.

BARBATELLI, BERNARD, dit LE POCETTI, né à Florence en 1542, mort en 1612. Elève de Ghislandais.

4. Figure assise, vue de dos. (Dessin au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.28. — L. 0.21.

ECOLE FLORENTINE. (XVIe siècle.) — (Attribué à F.) 5. Figure drapée, vue de dos. (Dessin au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.27. — L. 0.12.

54e CADRE. — BANDINELLI. — (Manière de.)

1. La Vierge, l’Enfant-Jésus et saint Jean. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.29. — L. 0.21.

ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.)

2. Femme drapée, tenant un livre. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.30. — L. 0 22.

ECOLE ITALIENNE. (Fin du XVe siècle.) - (Attribué à l’.).

3. Tête de Vierge. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.15. — L. 0.20.

ECOLE ITALIENNE. (Fin du XVIe siècle.)

4. Jeune homme tenant un panier. (Demi-figure.) (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.21. — L. 0.17.

55e CADRE. — PIPI, JULES, dit JULES ROMAIN. (D’après.)

1. Femme enlevée au milieu d’un combat. (Dessin à laplume. )

H. 0.22. — L. 0.36.

ECOLE DE FONTAINEBLEAU. — (Attribué à F.)

2. Dessin d’ornements. (A la plume et.lavé au bistre.)

H. 0.16. — L. 0.23.

ECOLE DE FONTAINEBLEAU. — (Attribué à l’.)

3. Dessin d’ornements. (A la plume et lavé au bistre.) V H. 0.16. — L. 0.23.

BUONACCORCI, PIERRE, dit P. DEL VAGA, etc.

4. Deux dessins retouchés. Sujets inconnus. (Dessins à la plume et lavés au bistre.)

H. 0.07. — L. 0.11.

56e CADRE. — ROSSO DEL, dit MAITRE ROUX, né à Florence en 1496, mort en 1541. — (D’après le.)

1. Une allégorie. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.28. — L. 0.42.

BUONAROTI, MICHEL-ANGE. — (D’après le dessin de la galerie Médicis.)

2. Dessin au crayon rouge.

H 0.24 — L. 0.15

ROSSO, etc. — (Attribué,au.)

3. Mars et Vénus. (Dessin à la plume.)

H. 0.13. — L. 0.19.

57e CADRE. — VINCI, LÉONARD DE, etc. (Ecole de.)

1. Ange à genoux tenant une branche de lis. (Dessin au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.27. — L. 0.19.

VINCI, LÉONARD DE.

2. Etude de draperies. (Dessin sur toile au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.28. — L. 0.21.

ECOLE VÉNITIENNE. (Fin du XVe siècle.) — (Attribué à T.)

3. Evêque agenouillé devant un pape et lui baisant les pieds. (Dessin à la plume et lavé.)

H. 0.28. — L. 0.19.

RAZZI, GIAN-ANTONIO, dit LE SODOMA, etc.

4. Saint Sébastien. (Dessin à la plume.)

H. 0.29. — L. 0.11.

ECOLE FLORENTINE. (Commencement du XVIe siècle.)

5. Figure académique. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.29. — L. 0.07.

58e CADRE. — DELLA MARIA, né à Bologne. (Dates inconnues.) — (Ecole Bolonaise.)

1. Saint Paul l’ermite avec deux lions. (Dessin demi-circulaire, lavé au bistre.)

H. 0.19. — L. 0.27.

ECOLE FLORENTINE. (XVIe siècle.) 2. Minerve armée de la foudre. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.26. — L. 0.16.

PASTERINI, JACOPO, né à Venise en 1615.

3. Evéque donnant la communion à des malades. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.27. — L. 0.19.

59e CADRE. — ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.)

1. Dessin d’architecture : portion d’un portique avec les armoiries d’un pape, et un tableau représentant l’adoration des Mages. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.38. — L. 0.33.

ECOLE ITALIENNE. (Deuxième moitié du XVIe siècle.)

2. L’évanouissement de la Vierge et les saintes femmes. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.26. — L. 0.17.

ECOLE VÉNITIENNE (Fin du XVIe siècle.) - (Attribué à l’.)

3. Une martyre. (Dessin à la plume, lavé à l’encre de Chine.)

H. 0 23. — L 0.17.

60e CADRE. — ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.)

1. La Madeleine baisant les pieds du Christ. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.20. — L. 0.17.

ECOLE FLORENTINE. (Commencement du XVIe siècle.)

2. Homme et femme appuyés sur le même bâton. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.20. — L. 0.16.

ECOLE ITALIENNE. (XVIe siècle.) - (Attribué à l’.)

3. Femme et amours. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.13. — L. 0.10.

ECOLE FLORENTINE. (XVe siècle.)

4. Homme drapé, vu de face. (Dessin au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.26. —L. 0.11.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIe siècle.)

5. Saint en extase devant les anges portant le globe du monde. (Dessin à la plume, lavé en couleurs.)

H. 0.16. — L. 0 10.

61e CADRE, - BUONAROTI, MICHEL-ANGE. (Ecole de.)

1. Marsyas. (Dessin d’après l’antique, au crayon noir.)

H. 0.22. — L. 0.10.

SANZIO, RAPHAËL. — (D’après.)

2. Guerrier tenant un drapeau, un lion couché à ses pieds. (Dessin à la plume.)

H. 0.21. — L. 0.14.

SANZIO, RAPHAËL. — (Attribué à.)

3. Figure d’une des Sybilles de Sainte-Marie-de-la-Paix, à Rome. (Dessin à la plume.)

H. 0.15 - L., 0.03.

SANZIO, RAPHAËL. (Ecole de.)

4. Jupiter. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.08. — L. 0.05.

SANZIO, RAPHAËL. (Ecole de.)

5. Figures et ornements. (Dessin à la plume.)

H. O.N. — L. 0.10.

SANZIO, RAPHAËL. (Ecole de.)

6. Ornements. (Dessin à la plume.)

H. 0.11. — L. 0.13.

62e CADRE. — SANZIO, RAPHAËL. — (D’après.)

1. La Transfiguration. (Etude du nu des figures de ce tableau.) (Dessin à la plume.)

H. 0.54. — L. 0.37.

63e CADRE. — BUONAROTI, MICHEL-ANGE. — (D’après.)

1. Trois figures d’hommes nus, avec détails anatomiques. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H 0.25. — L. 0.39.

ECOLE FLORENTINE.

2. Portrait de Fra Bartholomeo. (Dessin à la plume.)

H. 0.10. — L. 0.07.

CARRACHE. — (ALtribué aux.)

3. Tête d’homme. (Dessin à la plume.)

H. 0.32. — L. 0.16.

ECOLE FLORENTINE. (XVIe siècle.)

4. Portrait de Michel-Ange, de face et de profil.

Diamètre 0.10.

64e CADRE. — ZAMPIERI, DOMINIQUE, dit LE DOMINIQUIN, né à Bologne en 1581, mort en 1641. Elève de D. Calvaert et d’Augustin Carrache.

1. Sainte debout, tenant une palme. (Dessin à la plume, relevé de blanc.)

H. 0.27. — L. 0 16.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIe siècle.)

2. L’Assomption. (Dessin à la plume.)

H. 0 30. — L. 0.22.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIe siècle..)

3. La Sainte Famille. (Dessin à la plume et lavé.)

H. 0.31. — L. 0.22.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIe siècle.)

4. Sainte à genoux. (Dessin à l’encre de Chine, relevé de blanc.)

H. 0.21. — L. 0.14.

65e CADRE. — CALDARA, POLIDORE, dit LE CARAVAGE. — (Attribué à.)

1. Dessin d’ornement pour l’avant d’un navire (Dessin à la plume, lavé et relevé de blanc.)

H. 0.25. — L. 0.42.

VASARI, GEORGIO, né à Arezzo en 1512, mort en 1574.

Elève de Michel-Ange et d’André dçl Sarto ; fondateur de l’Académie de Florence.

2. Brennus mettant son épée dans la balance. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.30. — L. 0.26.

66e CADRE. — ALLORI, ANGELO, dit LE, BRONZINO, né à Florence en 1501, mort en 1570. Elève du Pontormo.

1. Figure académique assise par terre. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.26. — L. 0.43.

BOSCOLI, ANDREA, mort en 1606. Elève de Ciarpi. (Ecole Florentine.)

2. Figure académique couchée. (Dessin au crayon rouge et à la mine.)

H. 0.32. — L. 0.25.

67e CADRE. — SACCHI, ANDREA. (Ecole Romaine.)

1. Saturne. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.28. — L. 0.40.

VASARI, GEORGIO. — (Attribué à.)

2. Une allégorie. (Dessin à la plume et lavé.)

H. 0.34. — L. 0.25.

68e CADRE. — ABBATE, NICOLO DEL, né à Modène en 1509, mort en 1671. Elève du Primatice.

1. Femme assise, la tête couronnée de lauriers, tenant une grenade de la main droite, des attributs à ses pieds. (Dessin lavé à la sépia.)

H. 0.29. — L. 0.25.

BUONAROTI, MICHEL-ANGE. — (D’après.)

2. Femme tenant un enfant. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.26. — L. 0.19.

ECOLE VÉNITIENNE. (XVIe siècle.)

3. Portrait d’artiste. (Dessin à la plume.)

H. 0.16. — L. 0.12.

69E CADHE. — CANCIAGI, LUCA, né en 1527, mort en 1589. (Ecole de Gènes.) — (Attribué à.)

1. Combat dans les airs. (Croquis à la plume.)

H. 0.21. — L. 0.38.

ECOLE ITALIENNE. (XVIIe siècle.)

2. Amours. (Etude à la plume, lavée au bistre.)

H. 0.21. — L. 0.28.

70e CADRE. — FONTANA, ALBERT, mort en 1558. (Attribué à.)

1. Conversion de saint Paul. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.30. — L. 0.43.

POLINO, CÆSARE. (XVIIe siècle.)

2. Sainte Famille. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.13. — L. 0.20.

BOSCHI, ALPHONSE. — (Attribué à.)

3. Spadassin tirant son épée. (Dessin à la plume.)

H. 0.16. — L. 0.14.

71e CADRE. — PIPI, JULES. — (Attribué à.)

1. Amours jouant avec un lapin, sous une guirlande de fleurs et de fruits. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.22. — L. 0.35.

PRIMATICCIO, François, dit le Primatice. — (Attribué à.)

2. Jésus descendu de la croix. (Dessin lavé au bistre, relevé de blanc.)

H. 0.23. — L. 0.20.

72e CADRE. — ECOLE VÉNITIENNE. (XVIe siècle.)

1. Retour de l’Enfant prodigue. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.28. — L. 0.43.

ECOLE ITALIENNE.

2. Enfants assis et couchés. (Dessin à la plume et lavé au bistre.)

H. 0.30. — L. 0.31.

73e, 74e, 75e & 76e CADRE. — ALBANI, FRANÇOIS, dit L’ALBANE. (Ecole Bolonaise.) — (D’après.)

Quatre pointures à la gouache. (Sujets allégoriques.)

H. 0.26. — L. 0.31.


ÉCOLES FLAMANDE, HOLLANDAISE ET ALLEMANDE


77e CADRE. — ECOLE FLAMANDE. (XVIIe siècle.)

1. Scène de carnaval. (Dessin à la plume.)

H. 0.20. — L. 0.27.

ECOLE FLAMANDE. (XVIIe siècle.)

2. Le Couronnement d’épines. (Dessin rond à la plume, lavé au bistre et en couleurs.)

Diamètre 0.15.

ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

3. Paysage. (Au crayon noir.)

H. 0.20. — L. 0.26.

78e CADRE. — GOLTZIUS, HENRI, né à Mulbrack en 1558, mort à Harlem en 1617. (Ecole de.)

1. Guerrier enlevant une femme. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.22. — L. 0.14.

ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

2. Paysage. (A la plume.)

H. 0.13. — L. 0.20.

ECOLE FLAMANDE. (XVIIE siècle.)

3. Portrait de femme. (Aux crayons noir et rouge.)

H. 0.23. — L. 0.20.

79e CADRE. — ECOLE ALLEMANDE. (Epoque d’Albert Durer.)

1. L’Annonciation. (Au crayon noir, relevé de blanc.)

Diamètre 0.18,

KRANASH, LUCAS, né à Wittenberg en 1515, mort en 1586. — (Attribué à.)

2. Tête d’homme. (Aux crayons noir et rouge.)

H. 0.28. — L. 0.21.

ECOLE ALLEMANDE. (Epoque de Wohlgemutte, Michel, né à Nuremberg en 1434, mort en 1519.)

3. Saint Christophe portant l’Enfant-Jésus sur ses épaules. (Dessin à la plume.)

H. 0.21. — L. 0.17.

ECOLE ALLEMANDE. (Epoque d’Albert Durer.)

4. La Vierge jouant avec son Enfant. (Dessin à la plume.)

H. 0.13. — L. 0.10.

SCHOEN ou SCHEENGAUER, MARTIN, né à Kulmbach en 1420, mort en 1486. — (Attribué à.)

5. Femme assise. (Dessin à l’encre.)

H. 0.16. — L. 0.15.

80e CADRE. — SOLIS, VIRGILE, né à Nuremberg en 1514, mort en 1562.

1. Adoration des Bergers. (Dessin à la plume, lavé en couleurs.)

H. 0.11. — L. 0.11.

ECOLE ALLEMANDE. (XVIe siècle.)

2. Deux hommes armés, servant de support à des larmoiries. (Dessin à la plume, lavé en couleurs.)

H. 0.41. — L. 0.31.

SPRANGER, BARTHÉLEMY, né en 1546, mort à Prague en 1628. — (Attribué à.)

3. Mercure. (Dessin à la plume.)

H. 0.21. — L. 0.16.

ALDEGRAEVER, HENRI, né à Soest(Westphalie) en 1502, mort en 1560. — (Attribué à.)

4. La Vierge et une sainte revétissant un évêque à genoux au pied d’un autel. (Dessin à la plume.)

H. 0.20. — L. 0.08.

ECOLE FLAMANDE. (XVIIe siècle.)

5. Les Evangélistes inspirés par le Saint-Esprit. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.23. — L. 0.18.

81e CADRE. — ECOLE ALLEMANDE. (XVIIe siècle.)

1. Homme en costume du XVe siècle. (Dessin à la plume, signé M. M., daté 1609.)

H. 0.23. — L. 0.18.

BRIL, PAUL, né à Anvers en 1554, mort à Rome en 1662.

— (Attribué à.)

2. Une ruine antique. (Lavis à l’encre.)

H. 0.27. — L. 0.20.

CALVAERT, DENIS, dit LE FLAMAND, né à Anvers en 1565, mort en 1619.

3. La Vierge au ciel, saints en adoration. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.21. — L. 0.15.

GONDT. (Détails inconnus.)

4. Sujet inconnu. (Lavé au bistre.)

H. 0.11. — L. 0.08.

ELZHEIMER, ADAM, dit ADAM DE FRANCFORT et TÉDESCO, né à Francfort en 1574, mort à Rome en 1620.

5. Paysage. (Lavé au bistre, relevé de blanc.)

H. 0.11. — L. 0.17.

82e CADRE. — OTHO VENIUS, né à Leyde en 1556, mort à Bruxelles en 1634. Fondateur de l’Ecole Flamande. (Ecole de.)

1. Pilate se lavant les mains. (Dessin rond à la plume, lavé au bistre.)

Diamètre 0.21.

VRIEND, FRANÇOIS DE, dit FRANZ FLORIS, né à Anvers en 1520, mort en 1570. — (Attribué à.)

2. Le camp d’Israël pendant l’absence de Moïse. (Dessin à la plume, lavé.)

H. 0.25. — L. 0.31.

ECOLE FLAMANDE. (Commencement du XVIIe siècle.)

3. Deux moines couronnés, tenant chacun une épée.

(Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.11. — L. 0.09.

ECOLE FLAMANDE. (Commencement du XVIIe siècle.)

4. Jésus et ses disciples faisant la Pâque. (Dessin à la plume, lavé à l’encre de Chine.)

H. 0.10. — L. 0.15.

ECOLE FLAMANDE. (Commencement du XVIIe siècle.)

5. Moine martyr. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.11. — L. 0 09.

83e CADRE. — ECOLE FLAMANDE. (Commencement du XVIIe siècle.)

1. Tête d’homme coiffée d’un bonnet. (Au crayon rouge.)

H. 0.26. — L. 0.18.

VOS, MARTIN DE, né à Anvers en 1531, mort en 1604.

Elève de Franz Floris.

2. Jésus guérissant la mère de saint Pierre. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.20. — L. 0.25.

VOS, MARTIN DE. (Comme ci-dessus.)

3. Femme couronnant un fleuve. (Dessin rond à la plume-et lavé.) Diamètre 0.15.

VOS, MARTIN DE, etc.

4. Massacre de vierges. (Dessin demi-circulaire à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.18. — L. 0.37.

84e CADRE. — BRIL, PAUL.

1. Paysage. (A la plume, lavé au bistre.)

H. 0.19. — L. 0.27.

BRIL, PAUL.

2. Paysage. (A la plume, lavé au bistre.)

H. 0.22. — L. 0.36.

BRIL, PAUL.

3. Paysage. (A la plume, lavé au bistre.)

H. 0.18. - L. 0.30.

ECOLE FLAMANDE. (Fin du XVIIe siècle.)

4. La muse Uranie. (Dessin aquarellé.)

H. 0.15. — L. 0.15.

ECOLE FLAMANDE. (Fin du XVIIe siècle.)

5. La muse Clio. (Dessin aquarellé.)

H. 0.15. — L. 0.15.

85e CADRE. — BREUGHEL, JEAN, dit DE VELOURS, né à Bruxelles en 1569, mort en 1625.

1. Paysage avec voitures et figures à cheval. (Dessin à la plume, à l’encre de Chine.)

H. 0.20. — L. 0.31.

SAVERY, ROLAND, né à Anvers en 1576, mort en 1639.

2. Andromède. (Dessin à la plume, lavé au bistre et bleu.)

H. 0.18. — L. 0.27.

BREUGHEL, JEAN, etc. (Ecole de.)

3. Voiture attelée, avec figures. (Esquisse à l’huile.)

H. 0.18. — L. 0.29.

ECOLE FLAMANDE. ( Commencement du XVIIe siècle.)

4. Prêche dans la montagne. (Dessin rond, lavé au bistre, relevé de blanc.) Diamètre 0.21.

86e CADRE. — SNEYDERS, FRANZ, né à Anvers en 1579, mort en 1657. — (Attribué à.)

1. Chasseurs défendant leur gibier contre des chiens.

(Dessin à la plume.)

H. 0.19. — L. 0.31.

VINCKEBOONS, DAVID, né à Malines en 1578, mort en 1629. — (Attribué à.)

2. Paysage d’hiver. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.21. — L. 0.31.

MONPER, JOSSE DE, né à Bruges en 1580, mort en 1638.

3. Route traversant un village. Effet d’hiver. (Dessin à la plume, lavé.)

H. 0.24. — L. 0.31.

87e CADRE. — ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

1. Fumeur. (Dessin à la mine.)

H. 0.23. — L. 0.19.

BRAUWER, ADRIAAN, né à Harlem-en 1608, mort en 1640. — (Attribué à.)

2. Une fête. (Dessin à la plume, lavé au bistre, relevé de blanc. Dessin malade.)

H. 0.18. — L. 0.26.

TENIERS, DAVID (le jeune), né à Anvers en 1610, mort en 1694.

3. Paysage. (Dessin au crayon mine.)

H. 0.17. — L. 0.27.

TENIERS, DAVID (le jeune). — (Imitation de.)

4. Homme et femme dansant. (Dessin au crayon mine.)

H. 0.19. — L. 0.27.

TENIERS, DAVID (le jeune).

5. Tentation de saint Antoine. (Dessin à la mine et encre rouge.)

H. 0.19. — L. 0.27.

88e CADRE. — THULDEN, THÉODORE VAN, né à Boisle-Duc en 1607, mort en 1686.

1. Sainte, ou la Vierge, aux pieds de laquelle est un homme à genoux. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.25. — L. 0.13.

DIEPENBEKE, ABRAHAM VAN, né à Bois-le-Duc en 1617, mort à Anvers en 1675.

2. La Sainte-Trinité ; les saints en adoration. (Dessin au crayon, relevé de blanc.)

H. 0.29. — L. 0.19.

QILLYN, ERASME, né à Anvers en 1607, mort en 1678.

3. La Vierge tient une balance dans laquelle est d’un côté le monde, de l’autre un livre ; deux saints maintiennent l’équilibre. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.18. — L. 0.13.

UDEN, LUCAS VAN, né à Anvers en 1595, mort en 1660.

4 & 5. Deux paysages. (Dessins à la mine, de même dimension.)

H. 0.09. — L. 0.15.

ECOLE FLAMANDE. (XVIIe siècle.)

6. Homme vu de dos. (Au crayon rouge.)

H. 0.13. — L. 0.09.

89e CADRE. — MANDER, CARL VAN, né à Meulbekc, près Courtray, en 1548, mort en 1606.

1. Dessin allégorique. (A la plume, lavé, sur papier teinté.)

H. 0.18. — L. 0.29.

TENIERS.

2. Soldats dans un camp. (Dessin au crayon.)

H. 0.22. — L. 0.17.

ECOLE ALLEMANDE. (XVIe siècle).

3. Clio assise au milieu des Muses. (Dessin octogone à la plume et lavé à l’encre, sur papier teinté.)

H. 0.10. — L. 0.10.

REMBRANDT VAN RYN, PAUL, né près de Leyde en 1607, mort en 1669. — (Manière de.)

4. Croquis de femme et d’homme. (A la plume.)

H. 0.10. — L. 0.05.

DYCK, ANTON VAN, né à Anvers en 1599, mort en 1641.

- (Attribués à.)

5 & 6. Deux dessins de mains. (Au crayon noir.)

No 5. — H. 0.09. — L. 0.12.

No 6. — H. 0.10. — L. 0.08.

90e CADRE. — ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle).

1. Paysage. (Au crayon, lavé à l’encre de Chine.)

H. 0.20. — L. 0.27.

TENIERS. (Attribué à.)

2. Singes dans une cuisine. (Dessin à la mine et lavé.)

H. 0.18. — L. 0.29.

ECOLE HOLLANDAISE.

3. Paysage. (A l’aq uarelle.)

H. 0.18. — L. 0.24.

ECOLE FLAMANDE. (Commencement du XVIIe siècle.)

4. Paysage avec figures. (A la plume.)

H. 0.27. — L. 0.45.

91e CADRE. — ECOLE HOLLANDAISE. (Commencement du XVIIe siècle.)

1, 2, 3, 4. Paysages. (Au crayon noir, lavés et relevés de blanc.)

H. 0.21. — L. 0.26.

92e CADRE. — CHAMPAIGNE, PHILIPPE VAN, né À Bruxelles en 1602, mort en 1674.)

1. Etude de moine.

H. 0.24. — L. 0.20.

CHAMPAIGNE, JEAN-BAPTISTE VAN, né à Bruxelles en 1643, mort en 1688.

2. Tête de vieillard.

H. 0.14. — L. 0.12.

ECOLE FLAMANDE. (XVe siècle.)

3. Paysage. (Lavé à l’encre.)

H. 0.19. — L. 0.26.

ECOLE HOLLANDAISE. (XVe siècle.)4. Deux têtes d’hommes. (A la plume.)

H. 0.13. — L. 0.19.

MÉRIAN, MATHIEU, né à Bâle en 1593, mort en 1651.

5. Vue du Tibre et du fort Saint-Ange. (Dessin à l’encre de Chine.)

H. 0.23. - L. 0.40.

93e CADRE. — RUBENS, PIERRE-PAUL, né à Siégen (duché de Nassau) en 1577, mort en 1640.

1. Nymphes et Tritons. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.22. — L. 0.44.

ECOLE FLAMANDE. (Fin du XVIe siècle.)

2. Une noce dans un village. (Dessin à la plume, lavé en couleurs.)

H. 0.21. — L. 0.26.

POELENBURG, KORNELIS, né à Utrecht en 1586, mort en 1660. — (Attribué à.)

3. Femmes nues se reposant. (Dessin lavé à l’encre.)

H. 0.19. — L. 0.30.

94e CADRE. — LUCAS (DE LEYDE), né à Leyde en 1494, mort en 1537. — (Attribué à.)

1. Portrait d’homme. (Dessin à la plume.)

H. 0.16. — L. 0.12.

ECOLE FLAMANDE. ( Fin du XVIe siècle.)

2. Le Christ assis sur une fontaine à laquelle les malheureux viennent se désaltérer ; au fond, la Cène et le Crucifiement. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.24. — L. 0.20.

VISSCHER, CORNEILLE DE, né à Couda (Hollande) en 1512. — (Attribué à.)

3. Portrait de femme. (Dessin au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.24. — L. 0.19.

BLOEMAERT, ABRAHAM, né à Gorcum en 1567, mort à Utrecht en 1647.

4. Homme tenant un coq. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.17. — L. 0.13.

BLOEMAERT, etc.

5. Paysage avec chaumière. (Dessin à la plume, sur papier teinté.)

H. 0.18. — L. 0.26.

RUBENS, PIERRE-PAUL.

6. Têtes d’homme et de femme. (Au crayon noir.)

H. 0.14. — L. 0.19.

95e CADRE. — GOYEN, JAN VAN, né à Leyde en 1596, mort à La Haye en 1650.

1, 2, 3. Marines. (Dessins ronds au crayon noir.)

Diamètre 0.21.

BRAMER, LÉONARD, né à Delft (Hollande) en 1596.

4. Latone et les paysans. (Dessin rond au crayon.)

Diamètre 0.12.

ECOLE FLAMANDE. (XVIIe siècle.)

5. Paysage. (Lavé au bistre.)

H. 0.18. — L. 0.30.

BRAMER, LÉONARD, etc.

6. Le Christ portant la Croix. (Dessin au lavis.)

H. 0.17. — L. 0.14.

96e CADRE. — WATERLOO, ANTOINE, né à Amsterdam en 1618, mort en 1662. (Ecole de.)

1. Dessin. (Au crayon noir.)

H, 0.29. — L. 0.37.

BOTH, JAN, dit BOTH D’ITALIE, né à Utrecht en 1610, mort en 1650. — (Attribué à.)

2. Paysage. (Lavé à l’encre de Chine.)

H. 0.10. — L. 0.16.

REMBRANDT VAN RYN, PAUL.

3. Paysage : vue d’une ville, avec moulin à vent. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.13. — L. 0.28.

VENNE, ADRIAAN VAN DER, né à Delft en 1589, mort à La Haye en 1662.

4. Un ange supportant des armoiries d’évêque. (Dessin à la plume, lavé.)

H. 0.12. — L. 0.08.

97e CADRE. — ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

1. Paysage avec ruines. (Dessin à la .plume et lavé.)

H. 0.18. — L. 0.29.

ROGMAN, ROELAND, né à Amsterdam en 1591, mort en 1087.

2. Paysage. (Lavé à l’encre de Chine.)

H. 0.11. — L. 0.21.

OSTADE, ADRIEN VAN, né à Lubeck en 1610, mort à Amsterdam en 1685. — (Attribué à.)

3. Intérieur de cuisine. (Dessin à la mine et à la plume.)

H. 0.18. — L. 0.17.

REMBRANDT VAN RYN. (Ecole de.)

4. Sujet inconnu. (A la plume.)

H. 0.18. — L. 0.23.

98e CADRE. — LIVENS ou LIEVENS, JAN, né à Leyde en 1607.

1. Un seigneur et un berger. (Paysage lavé à l’encre.)

H. 0.18. — L. 0 30.

ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

2. Pêcheurs sur les bords de la mer. (Lavé au bistre.)

H. 0.15. — L. 0.29.

HORST. On croit qu’il fut élève de Rembrandt. (XVIIe siècle.)

3. Le Christ assis au haut d’un escalier. Sur les marches sont des anges portant les instruments de la Passion ; au bas, Job et saint Laurent assis. (Dessin à la plume.)

H. 0 19. — L. 0.14

ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

4. Sujet inconnu. (A la plume et lavé.)

H. 0.11. — L. 0.19.

SAFTLEVEN, HERMAN, né à Rotterdam en 1609, mort en 1685.

5. Etude de cheval. (Dessin à la mine et lavé.)

H. 0.12. — L. 0.14.

SANDRART, JOACHIM ; IlrS à Francfort en 1606, mort en 1688. — (Attribué à.)

6. Une Minerve formant support à des armoiries. (Dessin lavé.)

H. 0.30. — L. 0.13.

99e CADRE. — FLINCK, GOVAGRT, né à Clèves en 1616, mort à Amsterdam en 1660.

1. Esquisse d’an portrait de femme. (Dessin au crayon.)

H. 0.23. — L. 0.19.

METSU, GABRIEL, né à Leyde en 1615, mort à. Amsterdam en 1658. — (Attribué à.)

2. Femme endormie. (Dessin aux crayons noir et blanc.)

H. 0.31. — L. 0.22.

ECOLE FLAMANDE. (XVIIe siècle.)

3. Femme tenant un serpent. (Dessin aux crayons noir et blanc.)

R. 0.27. — L. 0.23.

BEGA, KORNELIS, né à Harlem en 1620, mort en 1664.

4. Tête d’enfant. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.20. — L. 0.16.

BEGA, KORNELIS, etc.

5. Femme endormie tenant un livre. (Dessin à la mine.)

H. 0.19. — L. 0.15.

iOOe CADRE. — ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

1. Paysage. (Lavé à l’encre de Chine.)

H. 0.20. — L. 0.28.

WATERLOO, ANTOINE. (Ecole de.)

2. Paysage. (Au crayon noir.)

H. 0.30. — L. 0.24.

ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

3. Figure académique. (Dessin au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.19. — L. 0.16.

WOUWERMAN, PHILIPS, né à Harlem en 1620, mort en 1668. — (D’après.)

4. Halte de soldats causant avec des femmes. (Dessin à la mine.)

H. 0.18. — L. 0.20.

BERGHEM, NWOLAAS, né à Harlem eu 4024, mort en 1683. — (Attribué à.)

5. Un bélier. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0 10. — L. 0.12.

104e CADRE. — LAIRESSE, GÉRARD DE, né à Liège en 1040, mort à Amsterdam en 1741, — (Attribuéà.)

1. Les amours de Mars et de Vénus. (Dessin à la mine et au crayon rouge.)

H. 0.30. — L. 0.40.

SCHALKEN, GODFnIED, nu à Dordrecht en 1043, mort à La Haye en 1700. — (Attribué à.)

2. Femme à genoux. (Dessin nu crayon rouge.)

H. 0.28. — L. 0.20.

EVERDINGEN, ALUEUT VAN, né à Alkmaart en 1621, mort en 1675. — (Attribué à.) 3. Paysage : vue de montagnes. (Lavé à l’encre de Chine.)

H. 0.15. — L. 0.19.

EVERDINGEN, ALUEUT VAN, etc.

4 & 5. Deux paysages de mêmes dimensions. (Lavés au bistre.)

H. 0.10. — L. 0.10.

102e CADRE. — LINGELBACH, JOHANNES, né à Francfort en 1625, mort à Amsterdam en 1687.

1. Paysage. (Dessin lavé à l’encre.)

H. 0.27. — L. 0.41.

RUISDAEL, JAKOB, né à Harlem vers 1630, mort en 1681.

— (Ecole de.)

2. Dessin. (Au crayon.)

H. 0.15. — L. 0.19.

KABEL, ADRIAN VAN DER, né à Risvick en 1631, mort en 1695.

3. Paysage : vue de côtes. (Dessin lavé à l’encre de Chine.)

H. 0.09. — L. 0.15.

DOES, JACQUES VAN DER, dit LE VIEUX, né à Amsterdam en 1623, mort en 1673.

4. Un mouton. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.09. — L. 0.14.

103e CADRE. — ECOLE ALLEMANDE. (XVIe siècle.)

1. Sujet tiré de l’histoire romaine. (Dessin à la plume.)

H. 0.31. — L. 0.28.

JARDIN, KAREL DU, né à Amsterdam en 1635, mort à Venise en 1678. — (Attribué à.)

2. Animaux dans un paysage. (Dessin au crayon rouge.)

H 0.30. — L. 0.21.

JARDIN, KAREL DU, etc. — (Attribué à.)

3. Animaux dans un paysage. (Dessin lavé en couleurs.)

H. 0.18. — L. 0.15.

104e CADRE. — ROTTENHAMER, JoiiANN, né à Munich en 1544, mort en 1604.

1. Couronnement de la Vierge. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.28. — L. 0.18.

LINT, PIERRE VAN, né à Anvers en 1609, mort en 1668.

2. Une martyre. (Dessin au crayon rouge.)H. 0.15. — L. 0 12.

RUBENS, PIERRE-PAUL. (Ecole de.)

3. Saint Antoine de Padoue tenant l’Enfant-Jésus. (Dessin à la plume et au crayon, lavé à l’encre.)

H. 0.08. — L. 0.06.

ECOLE FLAMANDE. (XVIIe siècle.)

4. Saint Jean et son agneau. (Dessin lavé à l’encre.)

H. 0.14. — L. 0 10.

RUBENS, PIERRE-PAUL. (Ecole de.)

5. Saint Simon.

H. 0 08. — L. 0.06.

6. Sainte Thérèse.

H. 0.08. — L. 0.06.

7. Un carme martyr.

H. 0.08. — L. 0.06.

105e CADRE. — HISBENS. (Ecole Flamande,)

1. Hommes et femmes. (Dessin à la plume.)

H. 0.28. — L. 0.19.

ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

2. Paysage. (Lavis à l’encre de Chine.)

H. 0.15. — L. 0.19.

ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

3. Marine. Vue d’un pont de bois. (Dessin à la plume, lavé au bleu.)

H. 0.11. — L. 0.07.

ECOLE FLAMANDE. (XVIe siècle.)

4. Figures d’hommes et de femmes. (Dessin à la plume.)

H. 0.18. — L. 0.16.

106e CADRE. — VERSCHUURING, HENRI, né à Gorcum en 1627, mort en 1690. — (Attribué à.)

1. Paysage avec figures. (Lavé à l’encre.)

H. 0.17. — L. 014.

ECOLE FLAMANDE. ( Fin du XVIe siècle.) -..

2. Quatre figures de femmes. (Dessin à la plume.)

H. 0.19. — L. 0.28.

HISBENS. (Ecole Flamande.)

3. Homme appuyé contre un arbre. (Dessin à la plume.}’ H. 0.28. — L. 0.18.

BREENBERGH, BARTHÉLÉMY, né à Utrecht en 1621, mort en 1660 ; connu en Italie sous le nom de Bartholomée. — (Attribué à.)

4. Ruines d’un temple. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.18. — L. 0.24.

ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

5. Paysage. (Dessin lavé à l’encre.)

H. 0.12. — L. 0.20.

ELZHEIMER, ADAM. (Ecole Allemande, fin du XVIe" siècle.) — (Attribué à.)

6. Paysage. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.12. — L. 0.19.

107e CADRE. — KABEL, ADRIAN VAN DER. (Ecole , Hollandaise, XVIIe siècle.) — (Attribué à:)

1. Personnages faisant une offrande sur un autel antique. (Dessin à la plume, lavé.)

H. 0.20. — L. 0.15.

ECOLE FLAMANDE. (XVIIE siècle.)

2. Motif d’architecture orné de figures. (Dessin à l’encre, lavé au bistre.)

H. 0.28. — L. 0.17.

VERSCHUURING, HENRI. (Ecole Allemande, XVIIe siècle.) — (Attribué à.)

3. Cavaliers arrêtés près d’une fontaine. (Dessin lavé à l’encre.)

H. 0.23. — L. 0.17.

108e CADRE. — ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

1. Femme allant au marché. (Dessin à la mine et à la plume.)

H. 0.19. — L. 0 13.

ZUSTRIS ou SUSTER, LAMBERT, né à Amsterdam.

(XVIe siècle.) — (Attribué à.)

2. Une allégorie religieuse. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.21. — L. 0.29.

ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

3. Femme à la campagne. (Dessin à la mine et à la plume.)

H. 0.19 L. 0.13.

TORENVLIET, JACQUES, né à Leyde en 1641, mort en 1719.

4. Femme se regardant dans un miroir. (Dessin aux crayons rouge et noir.)

H. 0.15. — L. 0.12.

TORENVLIET, JACQUES.

5. Homme jouant de la guitare. (Dessin à la mine et au crayon rouge.)

H. 0.14. — L. 0.13.

HOUBRACKEN VAN, né à Dordrecht en 1660, mort en 1709.

6. Moine délivrant un possédé. (Dessin à la plume et lavé.)

H. 0.14. — L. 0.10.

10e CADRE. — MEULEN, ANTON-FRANZ VAN DER, né à Bruxelles en 1634, mort à Paris en 1690. — (D’après.)

1. Groupe de cavaliers. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.15. — L. 0.14.

BLOEMEN, PETER VAN, né à Anvers en 1658, mort en 1713.

2. Homme étrillant des chevaux. (Dessin à la mine.)

H. 0.18. — L. 0.24.

ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

3. Paysage avec figures. (Au crayon noir, relevé de blanc. )

H. 0.13. — L. 0 10.

GHEYN, JACQUES DE, né à Utrecht en 1665, mort en 1725. — (Attribué à.)

4. Portrait d’homme. (Dessin rond à la plume.) Diamètre 0.13.

HOLSTEIN, PETER, né à Harlem. (XVIe siècle.) — (Attribué à.)

5. Nymphe et Satyre. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.17. — L. 0.21.

LIVENS, JAN, né à Leyde en 1607. — (D’après.)

6. Tête d’homme de profil. (Dessin au crayon.)

H. 0.12. — L. 0.11.

110e CADRE. — DURER, ALBRECHT, né à Nuremberg en 1471, mort en 1528.

1. Dessin allégorique. (En couleurs et à la plume.)

H. 0.30. — L. 0.21.

GRUN, JEAN-BARTHÉLÉMY, dit BALDUNG GRUN, rré â r Gmund (Souabe) en 1470, mort en 1545.

2. Saint Sébastien. (Dessin à la plume.)

H. 0.29. — L. 0.19.

DURER, ALBERT, etc. — (Attribué à.)

3. La Vierge et l’Enfant-Jésus.

H. 0.26. — L. 0.20.

llle CADRE. — ORLEY, BERNARD VAN, né à Bruxelle& en 1490, mort en 1560. — (D’après.)

1. Dames et seigneurs dans un paysage ; au fond, fabriques et animaux. (Desin au bistre et rehaussé d’or.)

H. 0.37. — L. 0.37.

NOORT, ADAM VAN, né à Anvers en 1557, mort en 1641.

Il fut le maître de Rubens. — (D’après.)

2. Sujet inconnu. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.29. — L. 0.20.

ECOLE FLAMANDE. (XVIIe siècle.)

3. Monument architectural surmonté d’un chevalier ; Hercule à gauche. (Dessin à la plume, lavé au bistré.)

H. 0.24. — L. 0 17.

112e CADRE. — JORDAENS, JACQUES, né à Anvers en 1593, mort en 1678.

1. Nymphes et Satyres. (Dessin lavé en couleurs.)

H. 0.21. — L. 0.25.

JORDAENS, JACQUES, etc. — (Attribué à.)

2. La femme adultère. (Dessin lavé en couleurs.)

H. 0.29. — L. 0.35.

413e CADRE. — ECOLE FLAMANDE. (XVIe siècle.)

1. Sac d’un village ; guerriers à cheval. (Dessin à la plume et lavé.)

H. 0.20. — L. 0.31.

ROTTENHAMER, JOIIANN.

2. Diverses scènes de la vie de Jésus ; à droite et à gauche, deux docteurs. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.25. — L. 0.20.

STOCK, JAN VAN, né à Anvers. (XVIIe siècle.)

3. Jésus au Jardin des Oliviers. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.18. — L. 0.12.

114e CADRE. — BAUDEWYNS, NICOLAS, né à Bruxelles en 1660, mort en 1700.

1. Paysage. (Dessin à la plume.)

H. 0.32. — L. 0.41.

BOUT, PIERRE, né à Bruxelles en 1660.

2. Paysage. (Dessin à la plume.)

H. 0.31. — L. 0.19.

ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

3. Des patineurs. (Dessin à la plume.)

H. 0.16. — L. 0.20.

115e CADRE. — ECOLE FLAMANDE. (XVIIe siècle.)

1 & 2. Deux têtes de femmes. (Au crayon rouge.)

No 1. — H. 0.23. — L. 0.17.

No 2. — H. 0.26. — L. 0.16.

ECOLE FLAMANDE. (XVIe siècle.)

3. Le temple de Sibylle à Tivoli. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.20. — L. 0.31.

ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

4. Chèvres. (Dessin à la plume.)

H. 0.09. — L. 0 14.

ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIE sièèle:)

5. Homme et femme à cheval au bord de la mer. (Dessin à l’encre rouge.)

H. 0.09. — L. 0 16.

116e CADRE. — ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

1. Paysage. (Dessin au crayon noir et lavé.)

H. 0.14. — L. 0.31.

I ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

2. Halle de marchands. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.20. — L. 0.32.

ECOLE HOLLANDAISE. (XVIIe siècle.)

3. Paysage, agreste et sauvage. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.15. — L. 0 22.

117e CADRE. — GLAUBER, JOHANNES, dit POLIDOR, né à Utrecht en 1646, mort à Amsterdam en 1726. - (Attribué à.)

1. Fabriques. (Dessin à la plume, lavé au bistre.) V - H. 0.30. — L. 0.40.

GLAUBER, JOHANNES, etc.

2. Un temple à Vesta. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.32. — L. 0.21.

118e CADRE. — DURER, ALBERT ; etc. ( Ecole Ge:

1. — Le Christ en croix ; au pied de la croix un saint et une sainte labourent et arrosent la terre d’où naissent des rinceaux au milieu desquels sont : saint Pierre, saint Paul, saint Jean, saint Jacques, saint André et un autre saint portant un instrument de musique. (Dessin à la plume, lavé au bistre, relevé de blanc sur fond sombre, mis au carreau ; signé et daté 1518.)

H. 0.56. — L. 0.44.

119e CADRE. — BURGKMAYR, JEAN, né, à Augsbourg en 1473, mort en 1559.

1. Un guerrier et une dame à cheval ; à droite et à gauche des armoiries, dans un cartouche est écrit : Engttberteis Coùes de Nassau, etc. (Dessin à la plume, lavé en couleurs.)

H. 0 36. — L. 0.49.

VERSCHUURING, HENRI, etc. (Ecole de.)

2 & 3. Paysages. (Deux dessins de même dimension.)

H. 0.10. - L. 0.15.

HOLAART, J., né à Dordrecht en f716, mort en 1772.

4. Paysage. (Dessin à l’aquarelle.)

H. 0.10. — L. 0.16..

l20e CADRE. — RUBENS, PIERRE-PAUL, etc.

ï, Herafte ivreA soutenu par un satyre et un faune, ; - entourés d’antres figures, dont un vieux faune cou(,’ vert de la peau de l’ion, el un enfant à cheval sur la massue, etc. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.33. — L. 0.1

RUBENS, PIERRE-PAUL. (Ecole de.)

2. Femme noie. (Dessin aux crayons noir et rouge.)

H. 0.29. — L. 0.25.

DYCK, ANTON VAN.

3. Descente de croix. (Croquis lavé au bistre.)

H. 0.21. — L. 0.15.

121e CADRE. — ECOLE FLAMANDE. (XVIIe siècle.)

1. Tète d’homme. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.23. — L. 0.15.

DYCK, ANTON VAN.

2. Homme. (Dessin à la plume, lavé à l’encre, relevé de blanc, forme ovale.)

H. 0.23. — L. 0.19,

RUBENS, PIERRE-PAUL, etc. (Ecole de.)

3. La Vierge, l’Enfant-Jésus, sainte Catherine et des anges. (Dessin aux crayons rouge et noir.)

H. 0.03. — L. 0.1 DYCK, ANTON VAN, etc.

4. Supplice de plusieurs guerriers ; des anges apportent des palmes. (Dessin au crayon rouge et à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.29. — L. 0.32.

DYCK, ANTON VAN. — (D’après.)

5. Tête d’homme. (Au crayon rouge.)

H. 0.11. — L. 0.08.

DYCK, ANTON VAN. — (D’après.)

6. Tête d’enfant. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.09. — L. 0.08.

ÉCOLE FRANÇAISE

122e CADRE. — ECOLE FRANÇAISE. (XVIe siècle.)

1. Le prophète Balaam et l’Ange. (Dessin à la plume, lavé au bistre, relevé de blanc.)

H. 0.20. — L. 0.18.

COUSIN, JEAN, né à Soucy, près de Sens, vers 1520, mort vers 1589. — (Attribué à.)

2. Enfants jouant. (Etude à la plume.)

H. 0.13. — L. 0.17.

NIEULAN. (Détails inconnus.)

3. Ruines. (Dessin à la plume et lavé.)

H. 0.14. — L. 0.20.

VOUET, SIMON, né à Paris en 1590, mort en 1649.

Elève de son père Laurent Vouet. Fut prince de l’Académie de Saint-Luc, à Rome.

4. Allégorie, ou Vénus et les Amours. (Dessin au crayon noir et mis au carreau.)

H. 0.21. — L. 0.18.

LAGNEAU. Vivait en 1629. (Détails inconnus.)

5. Tête d’enfant. (Dessin lavé en couleurs.)

H. 0.14. — L. 0.13.

VOUET, SIMON, etc.

6. Etude d’homme, vu de dos. (Dessin aux crayons noir et blanc.)

H. 0.21 — L. 0.25.

123e CADRE. — HYRE, LAURENT DE LA, né à Paris en 1606, mort en 1656. — (Dans la manière de.)

1. Sujet inconnu. (Dessin au crayon, forme ronde.) Diamètre 0.21.

LAGNEAU. (XVIIe siècle.)

2. Portrait d’homme, de face. (Dessin aux crayons noir et rouge.)

H. 0.23. — L. 0.15.

LAGNEAU. (XVIIe siècle.)

3. Portrait d’homme, de profil. (Dessin aux crayons noir et rouge.)

H. 0.23. —L. 0.16.

BELLANGÉ, THÉODORE, né à Nancy en 1596, mort au milieu du XVIIe siècle. Elève de Henriot et de S. Voue t. — (Attribué à.)

4. Sujet allégorique. (Dessin au crayon et lavé.)

H. 0.21. — L. 0.15.

COTELLE, JEAN, né à Meaux, date inconnue, mort en 1676. Elève de S. Vouet ; fut membre de l’Académie. — (Attribué à.)

5. Mercure tombe évanoui en voyant Mars sur son rhar, le fer et le feu à la main ; la Discorde et les Furies se réjouissent. (Dessin à la plume et au bistre. )

H. 0.19. — L. 0.26.

BOULLONGNE, Louis, né à Paris en 1609, mort en 1674 ; fut membre de l’Académie. — (Attribué à.)

6. L’adoration des Bergers. (Dessin au bistre.)

H. 0.12. — L. 0.13.

124e CADRE. — LEBRUN, CHARLES, né à Paris en 1619, mort en 1690 ; fut membre de l’Académie de Paris et prince de l’Académie de Saint-Luc à Rome.

Elève de S. Vouet. (Ecole de.)

1. Sainte en adoration. (Dessin au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.30. — L. 0.24.

LAFAGE. (Détails inconnus.)

2. Homme drapé. (Dessin à la plume.)

H. 0.25. — L. 0.15.

FOSSE, CHARLES DE LA, né à Paris en 1686, mort en 1716. Elève de Chauveau et de -Lebrun ; fut membre de l’Académie.

3. Le Baptême du Christ. (Dessin aux crayons noir et rouge.)

H. 0.31. — L. 0.20.

CALLOT, JACQUES, né à Nancy en 1593, mort en 1635.

Elève de Henriot. — (D’après.)

4. Hommes conduits au supplice. (Dessin à la plume, copié par Jean Brondes.)

H. 0.10. — L. 0.20.

INCONNU. (Esquisse de maître, peut-être italien.)

5. Figure sur un char traîné par un âne que frappent deux hommes ; deux ânes sur le devant. (Dessin à la plume.)

1 H. 0.11. — L. 0.19.

CALLOT, JACQUES. — (D’après.)

6. Homme que l’on fusille. (Dessin copié à là plume par Jean Brondes.)

H. 0.08. — L. 0.21.

125e CADRE. — HUGUET ou HUET, JEAN-BAPTISTE, né à Paris au XVIIIe siècle.

4. Vénus sur son char traîné par deux colombes ; l’Amour s’apprête à vider une coupe que lui remplit probablement Bacchus tous deux assis sur une treille.

(Des vers sont au bas de ce dessin, qui est aquarelle.)

H. 0.17. — L. 0.20.

CHAPRON, NICOLAS, né à Châteaudun en 1596, mort en 1647. Elève de S. Vouet. — (Attribué à.)

2. Apollon et Marsyas devant le roi Midas. (Dessin à la plume, lavé.)

H. 0.25. — L. 0.19.

VIGNON, CLAUDE, né à Tours en 1590, mort en 1675. - (Attribué à.)

3. Les amours de Mars et de Vénus. (Dessin aux crayons noir et rouge.)

H. 0.28. — L. 0.20.

POUSSIN, NICOLAS, né aux Andelys en 1594, mort à Rome en 1665. Elève de Quentin Varin, de Ferdinand Elle, puis de Lallemant. — (Imitation de.)

4. Paysage. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.22. — L. 0.31.

LAGNEAU. (XVIIe siècle.)

5. Tête de mendiant.

H. 0.14. — L. 0.11.

CORNEILLE, MICHEL (le Vieux), né à Orléans en 1603, mort en 1664. Elève de S. Vouet ; fut membre de l’Académie.

6. La Faite en Egypte. (Dessin rond à la plume et lavé au bistre.)

Diamètre 0.12.

126e CADHE. — ECOLE FRANÇAISE. (XYIIe siècle.)

1. Saint Antoine de Padoue en adoration devant l’Enfant-Jésus. (Dessin à la plume, lavé au bistre, relevé de blanc.)

H. 0.35. — L. 0.24.

LEPAUTRE, JEAN, né à Paris en 1617, mort en 1682.

Fut membre de l’Académie. — (Attribué à.)

2. Saint François en adoration devant une croix.

(Dessin lavé à l’encre.)

H. 0.26. — L. 0.36.

ECOLE FRANÇAISE. (XVIIe siècle.) — (D’après un maître italien.)

3. Sainte Famille. (Dessin au crayon mine.)

H. 0.11. — L. 0.12.

CHAUVEAU, FRANÇOIS, né à Paris en 1613, mort en 1676. Elève de L. de la Hyre. Fut membre de l’Académie. — (Attribué à.) 4. Jésus au milieu des docteurs. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.19. — L. 0.15.

127e CADRE. — LEPAUTRE, JEAN, etc. — (Attribué à.)

1. Deux amours portant une corbeille de fleurs. (Dessin au crayon et à la plume.)

H. 0.28. — L. 0.18.

LESUEUR, EUSTACIIE, né à Paris en 1G17, mort en 1655. Elève de S. Vouet. Fut membre de l’Académie de Paris et de l’Académie de Saint-Luc, à Rome. — (Dans la manière de.)

2. Martyre d’une sainte. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.25. — L. 0.31.

LOIR, NICOLAS-PIERRE, né à Paris en 1021, mort en 1679. Elève de Bourdon. Fut membre de l’Académie.

3. Dessin allégorique. (A la plume.)

H. 0.23. — L, 0.17.

PICARD. (Détails inconnus.) — (Attribué à.)

4. Une dame malade. (Dessin à la plume, lavé à l’encre de Chine.)

H. 0.12. — L. 0 07.

COYPEL, NOËL, né à Paris en 1628, mort en 1707.

Elève de Guillerié ; fut membre de l’Académie de Paris et direteur de l’Académie de Rome.

5. Tête de vieillard. (Dessin au crayon et au pastel, sur fond gris.)

H. 0.18. — L. 0.23.

FOUCHÉ, NICOLAS, élève de Mignard, né à Paris en 1670.

6. Femme tenant une cage dans laquelle un enfant met un oiseau ; elle-même cherche à en saisir un autre.

H. 0.16. — L. 0.12.

428e CADRE. — PATEL, PIERRE, né en 1653, mort en 1703. Elève de S. Vouet.

1. Ruines sur le bord de la mer. (Dessin lavé en couleurs.)

H. 0.11. — L. 0.16.

WAEL (DE), né en 1558, mort en 1633 ; étudia la peinture à Paris.

2. Hommes et femmes au bord de la mer, regardant passer une barque ornée d’un dais ; dans le fond s’élève un château fort. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.19. — L. 0.31.

PATEL, PIERRE, etc.

3. Paysage avec ruines antiques. (Dessin lavé en couleurs.)

H. 0.11. — L. 0.16.

PATEL, PIERRE, etc.

4. Temple ruiné dans un paysage. (Dessin lavé en couleurs. )

H. 0.11. — L. 0.16.

CHAVANNES. (Détails inconnus.)

5. Paysage. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.20. — L. 0.18.

TESTELIN, Louis, né à Paris en 1615, mort en 1655.

Elève de S. Vouet ; fut membre de l’Académie. —

(Attribué à.)

6. Syrinx poursuivie par Pan. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.08. — L. 0.10.

129e CADRE. — LEBRUN, CHARLES, etc.

1. Jupiter. (Dessin à la mine.)

H. 0.25. — L. 0.21.

PUGET, PIERRE, né à Marseille en 4622, mort en 1694.

Peintre et surtout statuaire célèbre.

2. Milon de Crotone. Première idée du maître pour la composition du groupe de ce nom. (Dessin lavé au bistre.)

H. 0.37. — L. 0.28.

LEBRUN, CHARLES. (Ecole de.)

3. Ange tenant une épée. (Dessin à la mine, sur papier gris. )

H. 0.23. — L. 0.18.

MIGNARD, PIERRE, né à Troyes en 4640, mort en 1695.

Elève de S. Vouet. Fut membre de l’Académie. —

(Attribué à.)

4. Enfant présenté au roi. (Dessin à l’encre, lavé au bistre.)

H. 0.12. — L. 0.17.

CORNEILLE, MICHEL, etc. —(Attribué à.)

5. Apothéose de sainte Madeleine. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.21. — L. 0.16.

130e CADRE. — VOUET, SIMON. (Ecole de.)

1. Descente du Saint-Esprit sur la Vierge et les Apôtres. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.40. — L. 0.32.

LEBRUN, CHARLES, etc.

2. Projet de plafond ; plusieurs divinités. (Dessin ovale à la plume et lavé à l’encre.)

H. 0.24. — L. 0.34.

VERDIER, FRANÇOIS, né à Paris en 1651, mort en 1730.

Elève de Lebrun. Fut membre de l’Académie.

3. Le dieu Mars. (Dessin relevé de blanc.)

H. 0.19. — L. 0.26.

431e CADRE. — VOUET, SIMON, etc. (Ecole de.)

1. Femme nue assise et un en fant à ses pieds. (Dessin au crayon.)

H. 0.25. — L. 0.20.

BOSSE, ABRAHAM, né à Tours en 1621, mort en 1678.

Elève de Callot. — (Attribué à.)

2. Le noble jeu de billard. (Dessin à la plume et lavé.)

H. 0.24. — L. 0.39.

LAGNEAU. (XVIIe siècle.)

3. Portrait d’homme.

H. 0.23. — L. 0.20.

HYRE, LAURENT DE LA, etc. — (Attribué à.)

4. Intérieur d’une galerie. (Dessin au crayon mine.)

H. 0.18. — L. 0.14.

BOURDON, SÉBASTIEN, né à Montpellier en 1646, mort en 1671. Elève de son père ; fut membre de l’Académie.)

5. Elie emporté sur un char de feu. (Dessin lavé en rouge. )

H. 0.19. — L. 0.14.

132e CADRE. MARIA METZEAU. (Détails inconnus.)

1. Portrait de Virginie da Vezzo VelletranOj femme de S. Vouet. (Dessin aux crayons noir et blanc.)

H. 0.30. — L. 0.20.

PERRELLE, NICOLAS, né à Paris en 1638.

2. Intérieur d’un portique avec figures. (Dessin à la plume et lavé.)

H. 0.21. — L. 0.31.

NANTEUIL, ROBERT, né à Reims en 1630, mort en 1678, célèbre graveur de portrait. — (Attribué à )

3. Portrait d’homme. (Dessin au crayon et lavé.)

H. 0.15. — L. 0.13.

COYPEL, ANTOINE, fils de Noël, né à Paris en 1661, mort en 1722. Elève de son père.

4. Tête de femme. (Dessin aux crayons rouge, blanc et noir.)

H. 0.15. — L. 0.15.

DIEU, ANTOINE, né à Paris en 1662, mort en 1727.

5. La Vierge abritant sous son manteau de saintes martyres. (Dessin à l’encre rouge, lavé et mis au carreau. )

H. 0.16. — L. 0.21.

TORTEBAT, FRANÇOIS, le Jeune, né en 1652, mort en 1718.

6. Projet de portrait d’un magistrat avec deux enfants, dont l’un tient une balance et fautre une épée. (Dessin à la plume et lavé.)

H. 0.22. — L. 8.21.

133e CADRE. — WATTEAU, JEAN-ANTOINE, né à Valenciennes en 1684, mort en 1721. Elève de Gillot et d’Audran. Fut membre de l’Académie. — (D’après.)

1. Singe sculptant un buste. (Peinture à l’huile, sur papier.)

H. 0.22. — L. 0.16.

FERDINAND, LOUIS-ELLE, né à Paris en 1648, mort à Rennes en 1717. Fut membre de l’Académie.

2. Portrait en pied d’un Premier Président. (Dessin au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.34. — L. 0.29.

CONTRE-ÉPREUVE. (XVIIIE siècle.)

3 Hommes assis ; au-dessous une tête d’homme. (Dessin an crayon rouge.)

H. 0.27. — L. 0.18

134e CADRE. — VOUET, SIMON, eLc. (Ecole de.)

1. Saint Pierre délivré de prison. (Dessin au crayon rouge, lavé au bistre, mis au carreau.)

H. 0.20. — L. 0.19.

FERDINAND, LOUIS-ELLE, etc.

2. Portrait d’homme, tête coiffée d’une calotte. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.23. — L. 0.22.

ECOLE FRANÇAISE. (XVIIe siècle.)

3. La Vierge apparaissant à des moines dans un désert.

(Dessin à la plume.)

H. 0,16. — L. 0.20.

DUMONT, JEAN, dit LE ROMAIN, né à Paris en 1700. Fut membre de l’Académie.

4. Homme assis sur une chaise, l’èpée au côté. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.26. — L. 0.18.

GILLOT, CLAUDE, né à Langres en 1673, mort en 1722. Elève de J. Corneille. Fut membre de l’Académie.

5. Femme à laquelle des Amours ont mis un bandeau et qu’ils entraînent. (Dessin au crayon ronge.)

H. 0.15. — L. 0.21.

ECOLE FRANCAISE. (XVIIIe siècle.)

6. Tête de femme. (Dessin au crayon, relevé de blanc.)

H. 0.24. — L. 0.22.

135e CADRE. — LEMOINE, FRANÇOIS, né à Paris en 1688, mort en 1737. Elève de Galloche. Fut membre de l’Académie.

1. Tête au pastel.

H. 0.34. —L. 0.25.

VfîRNANSÂL. (XVIIe siècle.) Elève de Lebrun.

2. Descente du Saint-Esprit sur la Vierge et les apotres.

(Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.20. — L. 0.13.

FERDINAND, LOUIS-ELLE.

3. La présentation de la Vierge au Temple. Première pensée du maître en cherchant la composition du tableau que possède le Musée de Rennes. (Dessin aù crayon, relevé de blanc.)

H. 0.41. — L. 0.25.

DUMONT, JEAN, dit LE ROMAIN, etc.

4. Femme assise. (Dessin au crayon rouge.)

H. O.IO. — L. 0.15.

PERRIER, François, né à Saint-Jean-de-Lônc en 1590, mort en 1650. Elève de Lanfranc. — (Attribué à.)

5. Le Temps. (Dessin à la plaine, lavé au bistre.)

H. 0.15. — L. 0.13.

136e CADRE. — DUMONT, JEAN, etc. — (Attribué à.)

1. Femme assise dans un fanteuil. (Dessin au crayon rouge.) rouge.) — L. 0.19.

NATOIRE, CHARLES, né à Nîmes en 1700, mort en 1777.

Elève de Lemoine. Fut directeur de l’Académie de Rome.

2. Tête de femme couronnée de fleurs. (Dessin au pastel.)

H. 0.32. — L. 0.24.

NATOIRE, CHAULES, oLe.

3. Téte de femme, de trois quarts. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.24. — L. 0 17.

PARROCEL, ETIENNE, né à Paris en 1720. (Le grand nombre de peintres de ce nom interdit toute attribution précise.)

4. Repos de la Sainte Famille. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.12. — L. 0.18.

ECOLE FRANÇAISE. (XVIIe siècle.)

5. La Sainte Famille. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.11. — L. 0.08.

TRÉMOLIÈRE, PIERRE-CHARLES, né à Cholet en 1703, mort en 1739. Elève de J.-B. van Loo. Fut membre de l’Académie.

6. Minerve distribuant des couronnes. (Dessfh ovale, au crayon rouge.)

H. 0.20. — L. 0.14.

137e CADRE. — DUMOUSTIER, DANIEL, mort en 1631 ; portraitiste célèbre des règnes de François 1er et Henri IV. — (Attribué à.)

1. Portrait de femme. (Au crayon rouge.)

H. 0.28. — L. 0.18.

LAGNEAU. (XVIIe siècle.)

2. Portrait d’homme. (Dessin au crayon noir et en couleurs. )

H. 0.42. — L. 0.33.

LAGNEAU. (XVIIe siècle.)

3. Portrait d’homme. (Dessin au crayon noir et en couleurs. )

H. 0.20. — L. 0.13.

138e CADRE. — ECOLE FRANÇAISE. (XVIIe siècle.)

1. L’Abondance. (Figure allégorique à l’encre de Chine et aquarellée.)

H. 0.31. — L. 0.17.

NANTEUIL, etc. — (Attribué à.)

2. Portrait de femme. (Dessin aux crayons noir et rouge.)

H. 0.24. — L. 0.21.

ECOLE FRANÇAISE. (XVIIIe siècle.)

3. Un musicien estropié jouant de la vielle ; un autre homme derrière lui, fumant sa pipe. (Dessin à la plume et aquarellé.)

H. 0.26. — L. 0.16.

STELLA. (Détails inconnus.) — (Attribué à.)

4. Etudes de têtes et de main. (Dessin aux crayons noir et rouge.)

H. 0.21. — L. A-28.

PERRIER, FRANÇOIS, etc. (Attribué à.)

5. Un satyre, demi-figure. (Dessin au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.20. — L. 0.16.

139e CADRE. — HALLE, CLAUDE-GUY, né à Paris en 1651, mort en 1736 ; fut membre de l’Académie.

1. Evêque tenant un coeitr ; auprès de lui, une sainte avec un drapeau ; dans le fond, des religieuses agenouillées ; au ciel, des anges avec palmes. (Dessin à l’encre, relevé de blanc.)

H. 0.18. — L. 0.11.

ECOLE FRANÇAISE. (XVIIIe siècle.)

2. Epervier dévorant un lièvre. (Dessin aux crayons ; noir et rouge.)

H. 0.24. — L. 0.37.

LAFAGE. (Détails inconnus.)

3. Figure académique. (Dessin à la plume.)

H. 0.15. — L. 0.08.

FOSSE, CHARLES DE LA, etc.

4. Portrait de femme. (Dessin au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.22. — L. 0.18.

CHANTEREAU. (Détails inconnus.)

1 5. Deux chasseurs. (Dessin au crayon noir, relevé de blanc.)

H. 0.15. — L. 0.12.

ECOLE FRANÇAISE. (XVIIe siècle.)

6. Deux hommes à table, l’un embrasse sa compagne tandis que l’autre boit. (Dessin aquarelle.)

H. 0.21. — L. 0.19.

140e CADRE. — LOO, CARLE OU CHARLES-ANDRÉ VAN, né à Nice en 1705, mort en 1765. Elève de Legros.

Fut directeur de l’Académie. — (Attribué à.)

1. Tête coiffée d’un casque. (Dessin au crayon.)

H. 22. — L. 0.18.

GLAIN, PASCAL DE, né en France en 1769.

2. Dessin allégorique. (A la plume et au bistre.)

H. 0.11. — L. 0.13.

BREBIETTE, PIERRE, né à Mantes-sur-Seine en 1609.

3. Les amours de Mars et de Vénus. (Dessin aux crayons noir et rouge.)

H. 0.25. — L. 0.17.

ECOLE FRANÇAISE. (XVIIE siècle.)

4. Paysage avec figures. (Dessin lavé à l’encre de Chine.)

H. 0.20. — L. 0.13.

HALLE, CLAUDE-GUY.

5. Saint Jean l’évangéliste. (Dessin à la plume, lavé et relevé de blanc.)

H. 0.16. — L. O.N.

I’ HALLE, CLAUDE-GUY.

6. Constantin apercevant une croix dans le ciel. (Dessin lavé et relevé de blanc.)

H. 0.07. — L. 0.13.

141e CADRE. — WATTÉAU, JEAN-ANTOINE. (Ecole de.)

1. Un homme. (Dessin au crayon rouge, relevé de blanc. )

H. 0.19. — L. 0 09.

2. Une femme assise. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.18. — L. 0.15.

3. Un homme. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.17. — L. 0.07.

4. Deux femmes. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.19. —L. 0.17.

5. Un homme. (Dessin aux crayons rouge et blanc.)

H. 0.17. — L. 0.10.

6. Un homme. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.19. — L. 0.11.

7. Une femme assise. (Dessin aux crayons rouge et blanc. )

H. 0.18. — L. 0.13.

8. Un homme à genoux. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.15. — L. 0.15.

9. Un homme assis. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.14. — L. 0.10.

10. Un homme assis. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.14. — L. 0.10.

142o CADRE. — WATTEAU, JEAN-ANTOINE.

1. Un guitariste. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.24. — L. 0.17.

WATTEAU, JEAN-ANTOINE. (Ecole de.)

2 & 3. Costumes de femmes.

1er. — H. 0.22. — L. 0.13.

2e. — H. 0.22. — L. 0.12.

WATTEAU, JEAN-ANTOINE. (Ecole de.)

4. Un violoniste. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.29. — L. 0.16.

WATTEAU, JEAN-ANTOINE. (Ecole de.)

5. Femmes et hommes. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.15. — L. 0.20.

WATTEAU, JEAN-ANTOINE. (Ecole de.)

6. Une femme assise par terre. (Dessin au crayon rouge, relevé de blanc.)

H. 0.14. — L. 0.20.

WATTEAU, JEAN-ANTOINE.

1. Des figures, dans un paysage. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.16. — L. 0.11.

143e CADRE. — WATTEAU, JEAN-ANTOINE. (Ecole de.)

1. Trois hommes. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.17. — L. 0.26.

2. Homme et femme. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.15. — L. 0.19.

3. Hommes. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.15. — L. 0.23.

4. Homme. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.29. — L. 0.11.

5. Femme. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.24. — L. 0.09.

6. Homme assis. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.11. — L. 0.23.

144e CADRE. — WATTEAU, JEAN-ANTOINE. (Ecole de.)

1. Homme en habit militaire. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.21. — L. 0.11.

2. Homme. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.20. — L. 0.13.

3. Homme. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.20. — L. 0.10.

4. Homme vu de dos. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.16. — L. 0.09.

5. Hommes. (Dessin au-crayon noir.) V H. 0.19. — L. 0.17.

6. Femmes. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.21. — L. 0.14.

LEPRINCE. — (Attribué à.)

7. Musiciennes : l’une jouant du violon et l’autre du tambour de basque. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.17. — L. 0.15.

Don de M. Ch. Brossault.

145e CADRE. — ECOLE FRANÇAISE. (XVIe siècle.)

4. Portrait de la duchesse de Florence.

H. 0.32. — L. 0.22.

2. Id. de la Reine-Régente.

H. 0.32. — L. 0.22.

3. Id. de la cousine de la Reine-Régente.

H. 0.29. — L. 0.21.

4. Id. de Henri II.

H. 0.29. — L. 0.21.

(Dessins au crayon, légèrement coloriés.)

146e CADRE. — ECOLE FRANÇAISE. (XVIIe siècle.)

1. Tête de femme. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.13. — L. 0.11.

2. Tête d’enfant. (Dessin à la mine.)

H. 0.13. — L. 0.11.

3. Tête de femme. (Dessin à la mine.)

H. 0.13. — L. 0.11.

4. Téte d’homme. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.13. — L. 0.11.

VOUET, SIMON, etc. (Ecole de.)

5. La Vierge apparaissant à deux malades. (Dessin au crayon, relevé de blanc.)

H. 0.25. — L. 0.19.

LERAMBERT, JEAN. (XVIe siècle.)

6. Un saint évêque porté sur des nuages.

H. 0.33. — L. 0.21.

7. Saint Marc porté sur les nuages. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.33. — L. 0.21.

147e CADRE. — LESUEUR, EUSTACHE, etc. — (Imitation de.)

1. Un ange. (Dessin au crayon noir, sur papier gris.)

H. 0.41. — L. 0.22.

LESUEUR, EUSTACHE. — (D’après.)

2. Martyre de saint Laurent. (Dessin au lavis.)

H. 0.33. — L. 0.22.

HALLE, CLAUDE, etc. — (Attribué à.)

3. Martyre de saint Laurent. (Dessin à la plume, lavé au bistre, relevé de blanc.)

H. 0.24. — L. 0.18.

VOUET, SIMON. (Ecole de.)

4. Figure d’homme drapée. (Dessin au crayon noir.)

H. 0.30. — L. 0.17.

148e CADRE. — CORNEILLE, MICHEL, etc.

1. L’Annonciation. (Dessin à la plume, lavé et relevé de blanc.)

H. 0.25. — L. 0.13.

ECOLE FRANÇAISE, (XVIIe siècle.)

2. Plafond. (Dessin à la plume, lavé à l’encre.)

H. 0.21. — L. 0.26.

UBILESQUI, ALEXANDRE, dit ALEXANDRE, né à Paris en 1649, mort en 1717. Elève de Lebrun ; fut membre de l’Académie.

3. L’Annonciation. (Dessin à la plume et lavé.)

H. 0.18. — L. 0.18.

ECOLE FRANÇAISE. (XVIIe siècle.)

4. Saint Jérôme. (Dessin à la plume, lavé au bistre.)

H. 0.21. — L. 0.17.

INCONNU.

5. Paysage : montagnes et plantes. (Dessin lavé et relevé de blanc.)

H. 0.10. — L. 0.14.

LOIR, NICOLAS-PIERRE, né à Paris en 1624, mort en 1679. Elève de S. Bourdon ; fut membre de l’Académie. — (Attribué à.)

6. Naissance d’Adonis. (Dessin à la plume, lavé à Fencre.)

H. 0.15. — L. 0.23.

149e CADRE. — COYPEL, NOEL.

1. Portrait de Coypel par lui-même. (Dessin au crayon.)

H. 0.32. — L. 0.25.

HERBUYSAN.

2. Sainte Famille. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.14. — L. 0.14.

COYPEL, Antoine, etc.

3. Apollon. (Dessin aux crayons rouge et blanc.)

H. 0.32. — L. 0.26.

BERTIN, Nicolas, né à Paris en 1667, mort en 1736. Elève de Jouvenet ; fut directeur de l’Académie.

4. Faucheurs au repos. (Dessin au crayon rouge.)

H. 0.16. — L. 0.17.

ECOLE FRANÇAISE. (XVIIe siècle.)

5. Le repos de la Sainte Famille. (Dessin à la plume.)

H. 0.21. — L. 0.16.

150e CADRE. — BAR, Bonaventure DE, né à Paris en 1700, mort en 1729. Elève de Hallé.

1. Homme appuyé sur un bâton. (Dessin à la mine.)

H. 0.24. — L. 0.11.

2. Femme vue de dos. (Dessin à la mine.)

H. 0.27. — L. 0.13.

3. Homme vu de face. (Dessin à la mine.)

H. 0.24. — L. 0.09. — L. 0.09.

BELLE, ALEXIS-SIMON, né à Paris en 167 £ , mort.enl734.

4. Un cavalier. (Dessin à la plume.)

H. 0.05. — L. 0.05.

ECOLE FRANÇAISE. (XVIIe siècle.)

5. La Vierge et l’Enfant-Jésus sur un piédestal. (Dessin à la plume.)

H. 0.08. — L. 0.05.

ROBIEN (M. LE PRÉSIDENT DE).

6. Paysage avec figures. (Dessin à la plume.)

H. 0.24. — L. 0.35.

151e CADRE. — BAR, BONAVENTURE DE.

1. Quatre croquis à la mine.

H. 0.16. — L. 0.10.

2. Un homme. (Dessin à la mine.)

H. 0.29. — L. 0.18.

HUGUET ou HUET, né à Paris au XVIIIe siècle.

3. Les noces de Cana. (Dessin lavé au bistre, relevé de blanc.)

H. 0.27. — L. 0.36.

152o CADRE. — LANCRET, NICOLAS, né à Paris en 1690, mort en 1743. Elève de P. d’Ulin et de Gillot ; fut membre de l’Académie.

1. Femme. (Dessin aux crayons noir, rouge et blanc.)

H. 0.28. — L. 0.20.

2. Femme. (Dessin aux crayons noir, rouge et blanc.)

H. 0.28. — L. 0.25.

3. Femme. (Dessin aux crayons noir, rouge et blanc.)

H. 0.27. — L. 0.22.

PARROCEL, CHARLES, né à Paris en 1688, mort en 1753.

Elève de Lafosse ; fut membre de l’Académie.

4. Tête de soldat, époque Louis XV. (Dessin aux crayons noir, rouge et blanc.)

H. 0.27. — L. 0.24.

153E. — INCONNU.

Portrait de Louis XIV, de la Reine et du Dauphin. (Miniature sur vélin.)

H. 0.20. - L. 0.21.

154e. — CHARDIN, Jean-BAPTISTE-SIMON, né à Paris en 1699, mort en 1779 ; fut membre de l’Académie. — (Attribué à.)

Nature morte. (Dessin au pastel.)

H. 0.40. — L. 0.61.

155E. — DUMOUTIER, DANIEL.

Portrait d’Elisabeth de France, sœur aînée de Louis XIII, fille de Henri IV et épouse de Philippe IV, roi d’Espagne. (Dessin.)

H. 0.42. — L. 0.29.

Don de M. Aussant.

156e. — ECOLE FRANÇAISE. (XVIIe siècle.)

Portrait de Pujet. (Don de M. Aussant.)

H. 0.46. — L. 0.34.

157e. — NORBLIN DE LA GOURDAINE, JEANPIERRE, né à Nisy, près Sens, en 1746, mort en 1830. Elève de Casanova.

Une bataille. (Aquarelle.)

H. 0.15. — L. 0.20.

Don de M. Aussant.

158e. — INCONNU. (Epoque Louis XV.) Elévation d’un maître-autel. (Dessin à l’encre de Chine.)

H. 0.43. — L. 0.30.

Don de M. Aussant.

159e. — INCONNU. (Epoque Louis XVI.)

Portrait de femme. (Forme ronde.)

Diamètre 0.15.

160e. — INCONNU. — Paysage. (Dessin à la gouache.)

Diamètre 0.12.

161e. — Sainte Catherine. (Dessin à la plume et au bistre.)

H. 0.18. — L. 0.14.

Don de M. Aussant.

162e. — INCONNU.

Intérieur d’une église. (Dessin au crayon, lavé au bistre.)

H. 0.27. — L. 0.21.

Don de M. Aussant.

163e. — POSAGIS, JOLI.

Une voûte avec obélisque. (Lavé à l’encre de Chine et au bistre.)

H. 0.27. — L. 0.21.

Don de M. Aussant.

164e. — INCONNU.

Portrait de Mme de Piré mère. (Pastel.)

H. 0.53. — L. 0.45.

Don de M. le marquis de Pire.

165e. — PATEL le père. — (D’après.)

Paysage avec ruines. (Pastel.)

H. 0.30. — L. 0.50.

166e. — BEVALET fils, vivait en 1740.

Un écureuil, un lézard, papillon, raisins et figues sur une table de marbre. (Aquarelle.)

H. 0.42. — L. 0.55.

Don de M. Aussant.

167e. — BLONDEL.

La Tricoteuse. (Pastel.)

H. 0.71. — L. 0.58.

168e. — INCONNU.

Sainte Famille. (Pastel.)

H. 0.46. — L. 0.60.
SCULPTURE
SCULPTURE

BRONZES

BARRÉ, né à Nantes, méd. en 1843, ❄ 1858.

1. — Turquely, poëte.

Buste gr. nat. — Acquisition de la Ville.

2. — Boulay-Paty, poëte.

Buste gr. nat. — Acquisition de la Ville.

3. — Leperdit, maire de Rennes en 1793 et 1794.

Buste gr. nat. — Acquisition de la Ville.

COYSEVOX (Antoine), né à Lyon en 1640, mort en 1720.

4. — La France triomphante sur la mer. (Bas-relief provenant du monument élevé à Louis XIV sur la place du Palais de Rennes.)

H. 1.36. — L. 2.18. — Fig. 0.70.

5. — La Bretagne offrant à Louis XIV le projet de sa statue équestre. — L’auteur s’est représenté dans le personnage placé près de la Bretagne. (Bas-relief provenant du même monument.)

H. 1.36. — L. 2.18. — Fig. g. 0.70.

FRÉMIET (Emmanuel), né à Paris. Elève de Rude ; méd. de 3e classe 1849, 2e classe 1851, 3e classe 1855, 1860.

6. — Artilleur à cheval.

Statuette. — H. 0.32. — Don du Gouv.

7. — Cuirassier à cheval.

Statuette. — H. 0.33. — Don du Gouv.

8. — Carabinier à cheval.

Statuette. — H. 0.33. — Don du Gouv.

LÉOFANTI (Adolphe), né à Rennes.

9. — Lanno, sculpteur.

Buste gr. nat. — Acquisition de la Ville.

MARBRES

DUBOIS (Julien-Charles), né à Rennes. Elève de MM. Logerot et Chaumont ; méd. de 3e classe en 1842.

10. — Joueur d’onchets'. (Salon de 1842.) Statue gr. nat. — Don du Gouv.

GÉRARDIN (A.).

11. — Silène.

Buste p et. nat.

12. — L’Automne.

Buste pet. nat.

13. — Jeune homme.

Buste pet. nat.

14. — Jeune femme.

Buste pet. nat.

GOURDEL (Pierre).

15. — Le petit Savoyard. (D’après Julien Gourdel.)

Statue gr. nat. — Acquisition de la Ville.

16. — Letarouilly, architecte.

Buste gr. nat. — Don de l’auteur.

17. — Lucas (Hippolyte), poëte.

Buste gr. nat. — Don de l’auteur.

LANNO (FRANÇOls-GASPARD-AIMÉ), né à Rennes ; prix de Rome 1827, méd. de 2e classe 1845, 3e classe 1855, * 1855.

18. — Lesbie.

Statue gr. nat. — Don de l’auteur.

19. — Noé.

Statue gr. nat. — Léguée par l’auteur.

MALKNECHT (Dominique), dit MOLCHNEHT, né à Greden en Tyrol (Autriche), le 13 novembre 1793 ; vint en France en 1810 ; naturalisé Français en 1846. Médaille de 2e classe au Salon en 1831.

20. — Louis XVI.

Statue colossale. — Don du Gouv.

THOMAS (Gabriel-Jules), né à Paris. Elève de Ramet et Dumont ; prix de Rome 1848, médaille 3e classe 1857, lre classe 1861.

21. — La Pensée.

Statue gr. nat. — Don du Gouv.

TRAVAUX (Pierre), né à Corsaint (Côte-d’Or). Elève de Jouffroy et de l’Ecole de Dijon ; méd. 3e classe 1853, 1855, 1857, 1859, 1861.

22. — La Rêverie.

Statue gr. nat. — Don du Gouv.

INCONNUS.

23. — Une jeune fille caressant un lévrier. (Ouvrage florentin. )

Statue pet. nat. — Don de M. le marquis de Piré.

24. — Satyre.

Buste pet. nat.

25. — Daphné.

Buste pet. nat.

26. — Cléopâtre.

Buste gr. nat.

27. — Antinoüs.

Buste pet. nat.

28. — Femme ayant des fleurs dans les cheveux.

Buste pfet. nat.

29. — Femme.

Buste gr. nat.

30. — Homère.

Buste gr. nat.

31. — Caracalla.

Buste gr. nat.

32. — Apollon.

Buste pet. nat.

33. — Erigone.

Buste pet. nat.

34. — Bacchus.

Buste gr. nat.

35. — Ariane.

Buste pet. nat.

36. — L’Hiver.

Buste pet. nat.

37. — Vénus de Médicis.

Buste pet. nat.

38. — Tête de femme couronnée de lauriers.

Buste pet. nat. — Don de M. Aussant.

PIERRE


BARRÉ, né à Nantes, etc.

39. — La Madeleine.

Statue pl. gr. que nat. — Acquisition de la Ville.


PLATRES


BARRÉ, etc.

40. — Descartes.

Statue gr. nat. — Don de l’auteur.

CHAUMONT (Antoine-Bernard), né à Aurillac en 1755, mort à Rennes en 1828.

41. — Ornements.

Bas-relief. — H. 1.37. — L. 0.80. — Don de l’auteur.

FESSARD.

42. — Lanjuinais.

Buste gr. nat.

GOURDEL (Julien).

43. — Le petit Savoyard. (Modèle du marbre.) Statue gr. nat. — Don de l’auteur.

44. — La petite fille au chien.

Statue gr. nat. — Don de l’auteur.

45. — Niobé.

Statue gr. nat. — Don de l’auteur.

46. — Anaxagore.

Statue pet. nat. — Don de l’auteur.

47. — Toullier.

Buste gr. nat. — Don de l’auteur.

GOURDEL (Pierre), etc.

48. — Letarouilly (Auguste), ancien président du Tribunal de commerce.

Buste gr. nat. — Don de l’auteur.

49. — Duguesclin.

Buste pl. gr. que nat. — Don de l’auteur.

50. — Merlin, l’Enchanteur.

Buste pl. gr. que nat. — Don de l’auteur.

51. — La Riboisière.

Buste gr. nat. — Don de l’auteur.

52. — Ginguené.

Buste pl. gr. que nat. — Don de l’auteur.

53. — La Bletterie.

Buste pl. gr. que nat. — Don de l’auteur.

54. — La Tour-d’Auvergne.

Buste gr. nat. — Don de l’auteur.

HOUDON. — (D’après.)

55. — La Frileuse.

Statuette. — H. 0.50. — Don de M. Aussant.

LANNO (François-Gaspard-Aimé), etc.

56. — Samson.

Statue pl. gr. que nat. — Don de l’auteur.

57. — Figure académique.

Bas-relief. — Fig. 1.23. — Don de l’auteur.

58. — Tête de femme représentant les Sciences.

Buste gr. nat. — Don de l’auteur.

59. — Tête de femme représentant les Arts.

Buste gr. nat. — Don de l’auteur.

60. — De Barante.

Buste gr. nat. — Don de M. Léofanti.

61. — Maréchal Brune.

Buste pl. gr. que nat. — Don de M. Léofanti.

MAINDRON (Etienne), né à Champtoceaux (Maine-etLoire). Elève de David d’Angers.

62. — Velléda.

Statuette. — H. 0.49. — Don de M. de Botherel.

MAROCHETTI (LE BARON).

63. — Groupe-modèle de six figures exécuté en marbre pour le tombeau de Mme la comtesse de la Riboisière, à Paris.

Fig. pl. gr. que nat. — Donnée en 1857 par M. le comte de la Riboisière.

PETITOT (Messidor-lebon).

64. — Percier.

Buste gr. nat.

SUC, de Nantes.

65. — Herschell.

Buste gr. nat. — Don de l’auteur.

66. — Poisson.

Buste gr. nat. — Don de l’auteur.

TOULMOUCHE.

67. — Satan.

Statue gr. nat. — Don de l’auteur.

MOULAGES SUR L’ANTIQUE

68. — Apollon du Belvédère.

Don du Gouv.

69. — Laocoon et ses fils.

Don du Gouv.

70. — Le Gladiateur.

Don du Gouv.

71. — Vénus de Médicis.

Don du Gouv.

72. — Statue funéraire du Chevalier messire Jacques Guibé, seigneur du Chesnay, etc., moulée sur un tombeau provenant de l’ancienne cathédrale de Rennes.

Acquisition de la Ville.

INCONNU.

73. — Un Fleuve.

BOIS

INCONNU.

74. — Panneau sculpté représentant des fleurs.

75. — Panneau sculpté représentant des fleurs.


TERRE

GOURDEL (Pierre).

76. — Thomas Conecte.

Buste gr. nat. — Don de l’auteur.

77. — Descartes.

Buste gr. nat. — Don de l’auteur.

78. — Agrippa. (D’après l’antique.) Buste gr. nat. — Don de l’auteur.

79. — Lucius Verus. (D’après l’antique.) Buste gr. nat. — Don de l’auteur.

80. — Flore.

Statuette. — H. 0.52. — Don de l’auteur.

GRAILLON.

81. — Des joueurs de cartes.

Bas-relief. — H. 0.18. — L. 0.25. — Fig. 0.15.

Acquisition de la Ville.

Inconnu.

82, 83, 84, 85. — Quatre groupes.

86, 87, 88, 89. — Quatre figures seules.

90, 91, 92, 93. — Quatre vases ornés de guirlandes de fleurs.
TABLE GÉNÉRALE
DU CATALOGUE

TABLE ALPHABÉTIQUE

DES

Auteurs des Œuvres exposées dans le Musée.


Les numéros indiquent les pages du Catalogue ; les lettres qui précèdent les numéros désignent :

P. la peinture,

D. les dessins,

S. la sculpture.


Abel de Pujol. P. 61

Abbate (Nicolo del). D. 157

Albani (François, dit l’Albane). P. 9, D. 137-159

Aldegraever (Henri). D. 163

Aligny (Claude). P. 61

Allégri (A., dit Le Corrège). P. 9, D. 14

Allori (Angelo, dit Le Bronzino). D. 156

Anastasi (Auguste). P. 61

Angeli (dit Philippe le Napolitain). D. 126-143

Arellano (Jean de). P. 10

Artois (Jacques van). P. 29

Asselyn (Jean). P. 29


Baader (Louis-Marie). P. 62

Bamboche. (Voir Laar.)

Bandinelli (Baccio). D. 110-111-112-149

Bar (Bonaventure de). D. 223-224

Barbalung a. (Voir Ricci).

Barbatelli (Bernard, dit Le Pocetti). D. 148

Barbieri (Giovanni-Francesco). P. 10, D. 138

Barré. S. 281-236

Bartolomeo (Fra, dit San Marco). D. 111-116

Bassan. (Voir Ponte.)

Baudewyns ou Boudwyns (Nicolas). D. 190

Baugin (Lubin). P. 62

Beaunier. P. 63

Béga (Kornelis Pietersz). P. 30, D. 179

Begni (Jules-César). D. 107

Begyn (Abraham). P. 30

Bellangé (Théodore). D. 196

Belle (de la). D. 224

Bellini. D. 141

Bent (Jan van der). P. §0

Berghem (Nicolas). D. 180

Bernini (Ecole de). D. 125

Berrettini (Pierre, dit de Cortone). D. 119-128

Bertin (Jean-Victor). P. 63

Bertin (Nicolas). D. 223

Besnard (Jean-Baptiste). P. 63

Bevalet fils. D. 228

Bihan (Le). P. 63

Birotheau (Ferdinand) P. 64

Blanchard (Jacques) P. 64

Blin (Francis). p. 64

Bloemaert (Abraham). D. 174

Bloemen (Pierre van). D. 186

Blondel. D. 228

Bockhorst ( Jean van). P. 31

Boisselat. P. 65

Bologne (Jean de). D. 124

Bordone (Paris). P. 11

Boschi (Alphonse). D. 158

Boscoli (Andréa). D. 157

Bosse (Abraham). D. 205

Both (Jean, dit Both d’Italie). D. 175

Bothner. P. 31

Boticelli (Pierre-François). D. 108

Boulanger (Gustave). P. 65

Boullongne (Bon). P. 66

Boullongne (Louis). P. 65, D. 197

Bourdon (Sébastien). P. 66, D. 206

Bout (Peter). D. 190 Bramer (Léonard). D. 175

Brauwer (Adriaan). P. 31, D. 169

Brebiette (Pierre). D. 214

Breenbergh (Barthélémy). D. 184

Breughel (Jean, dit de Velours). P. 32, D. 167

Id. (Manière de). D. 167

Bril (Paul). D. 164-166-167

Buonamici (Augustin, dit Tassi). P. 12

Buonaccorsi (Pierre). D. 117-118-133-150

Buonaroti (Michel-Ange). D. 110-126-150-155-157

Id. (D’après). D. 117-121-153

Burgkmayr (Jean). D. 192

Busson (Charles). P. 67 Gœsari ;(Joseph). D. 13i O&ffi. (liippolytc). p 1*2 Caldava (Polydorc)., D. 1J3G-15(> Caliari (Paolo, dit Taul Véronèse). P. H2, D. 132 Callot (Jacques). p. 07, D,. 108 Calvacrt (Denis). D, HH Canipagnola (Dominique). D. 180 Campi de Crémone. D. 117 Cangiage. D. 11’2 Cansingi (Lucas). D 139-15$ Ganta Gallina (Rémi). D, ^5 Cantarini (Simon). D. 138 Cardi (Ludovico da Cigoli). D. 145 Carpi (Jérôme). D. 118-121 Carracci (Annibal). P. 13, D. 125-136 Id. (Augustin). B. 136 Id. (Ludovico). P. 13, D. 144 Id. (Ecole des). p. 14, D. 135-155 Casanova (Jean-François). p. 07 Casolano (Crisloforo). D. 123 Cavedone (Jacopo). D. 123 Cazes (Picrrc-Jacques). p. 08 Cerquozzi (Michel-Angelo). P. 14 Ghaigneau (Ferdinand). P. 69 Champaigne (Philippe de). p. 32, D. 172 Champaigne (Jean-llaptiste de). D. 172 Chantereau. D. 214 Chaperon (Nicolas). D. 499 Chardin. D. 225 Charpentier (Joseph). P. 69 Chaumont. S. 236 Chauveau (François). D. 200 Chavannes. D. 203 Chéron (Elisabeth-Sophie). P. 69 Colson (Jean-François). P. 69 Corneille (Michel, dit le Jeune). P. 70, D. 200-204-221 Corona (Leonardo). D. 133 Corregio. ( Voir Allegri ) Cotelle (Jean). D. 197 Couder (Louis-Charles-Auguste). P. 70 Courtois vJean). P. 71 Cousin (Jean). P. 71, D. 195 Coypel (Antoine). P. 72, D. 206-223 Coypel (Noël). P. 72, D. 202-222 Coysevox. S. 231 Crayer (Gaspard de). P. 33 Cuyp (Jacob). P. 34 D’Argent (Yan). P. 73 Decker ou Dekker (Conrad). P. 34 Della-Maria. D. 151 Delorme. P. 34 Desportes (François). P. 73Devuez (Arnould). P. 74 Diepenbeke (Abraham van). D. 170 Dieu (Antoine). D. 207 Does (van der). D. 181 Dolci (Carlo). p. 14, Dominiquin (Le). Voir Zampieri.

Donatello. * D. 108

  • Doutreleau \l\ime). -P., 74 Drouaisi ( François-Hubert).. P. 75 Dubois. — S. 23^ Dughet (Gaspard). D. 127 Dumont (Jean). D. 208-210 DumouLier (Daniel). P. 75, D. 211-226 Duplessis. P. 75, Durer (Albrecht). — D. 187 Id. (Ecple d’). D. 188-192 Duveau (Louis-Noël). P- 76 Dyck (Anton van). P. 35, D. 171-193-194 * Elzheimer (Adam). D, 164-184 Erard de Bressuire. P. 76 Everdingen (Albert vaa). D. 180 Faës (Peter van der). P. 36 Farinati. D. 109-114 Ferdinand (Louis-Elle). P. 76, D. 207-208-209 Ferri (Ciro). D. 120-128 Ferragsani. D. 119 Fessard. S. 236 Feti (Dominico). P. 15, D. 122 Fiori (Frédéric, dit Barocci). D. 118-119 Flinck (Govaert). D. 178 Fontana (Albert). D. 158 Fosse (de La). P. 77, D. 198-213 Fouché (Nicolas). D. 202 France (Léonard de). p. 36 Franck (Franz, le jeune). P. 37 Franco (Baptiste). D. 117 Fremict. S. 239

Galluche (Louis).. — P. 77 Gauli (Jean-Baptiste, dit Le Baciccio). D. 143 Gelée (Claude, dit Le Lorrain). P. 78 Gérard 111. S. 232 Gheyn (Jacques de). D. 187 Gillot (Claude). D. 209 Ginaiu (Eugène-Louis). P. 79 Giordano (Lucas). P. 15 Glain (Pascal de). D. 214 Glauher (Jan). D. 191 Grimaldi (J.-Francesco). D. 138 Grutl (Jean, dit Baldung Grun). D. 188 GoJzius. D. 161 Gont. D. 164 Gourdel (Julien). S. 236 ,Gourdel (Pierre). S. 233-237-240 Goyen (Jan van). D. 175 Graillon. S. 240 Guarini (Bernard). D. 127 Gué (Jean-Marie). P. 79 Guercino. (Voir Barbieri.) Guérie. P. 79 Guérin (Jean-Baptiste-Paulin). P. 79 Guiaud. P. 80 Guido (11). Voir Reni.

Guillemot (Charles). P. 80 Haarlem ( Corneille van). P. 37 Hallé (Claude). D. 213-215-221 Heinm (Jean-David de). P. 37 Heemskerck (Martin). Voir Van Véen.

Herbuysan. D. 223 Hermans d’Italie. (Voir Swanevelt.) Herp (Gérard van). P. 38 Hire (Laurent de La). D. 196-205 Hishens. D. 183-184 Holaart (J.). D. 192 Holstein (Peter). D. 187 BOlld (David de). P. 38 HonLhorst (Gérard). P. 57 Horst. D. 177 Houbracken (van). D. 186 Houdon. S. 237 Huguet. D. l!)8-22i Huysmans (Cornelis). P. 38 Jacquand (Claudius). P. 80 Jadin (Louis-Godefroy). P. 81 Jan (Jules). P 81 Jardin (Karel du). D. 181-182 Jeaurat (Etienne). P. 81 Johbé-Duval (Félix). P. 82 Jolin (Edouard). P. 82 Jordaens ou Jordaans (Jacques). P. 39, D. 189 Jourjon (Toussaint-François). P. 83 Jouvenet (Jean). P. 83 Kabol ( Adrian van der). L). 181-184 Kessel (Ferdinand van). P. 39 Kierings (Jacques). P. 40 Kranash (Lucas). Il. 162

Laar ou Laer (Pierre van). P. 40 LagHeau. D. 196-199-205-211-212 Lairesse (Gérard de). D. 180 Lallemand (Jean-Baptiste). P. 84 Lancret (Nicolas). D. 225 Lanfranc (Giovanni). D. 124 Lanno. S. 233-238 Laulne (Stephanus de). D. 147 Lauri (Pliiiippo). P. 16 Lebrun (Charles). P. 84, D. 203-205 Id (Ecole dei. D. 197-204 Leermans (P.). P. 40 Lefage ou Lafage. D. 197-213 Lely (Pierre van der Faës). P. 36 Lemoine (François). D. 209 Léofanti. S. 232 Lepautre (Jean\ D. 200-201 Leprince. D. 219 Lerambert (Jean). D. 220 Lesueur (Eustache). P. 85 Id. (Epoque de). D. 201-221 Licinio (Jean-Antoine). P. 16 Lievens (Jean).. D. 177-187 Lingelbach (Jean). D. 181 Lint (Peter van). D. 182 Lippi (Fra-Philippo). I). 108 Logerot (Antoine-Dominique). P. 85 Loir (Nicolas-Pierre). D. 201-222 Loo (Charles-André van). P. 85, D. 214 Loo (Louis-Michel van). P. 86 Loth (Karl, dit Carlo Loti). P. 41 Lucas (de Leyde). D. 173 Lucatelli (Andréa). P. 16 Luciano (Sébastien). D. 130 Maas ou Maës picolas). P. 41 Maindron. S. 238 Malknecht. S. 233 Maltèse (Francesco). P. 16 Mander (Cari van). D. 170 Mantegna (André). D. 129-140-141 Marandi (J.-M.). D. 114 Maratti (Carlo). D. 107 Marchai (Charles-François). P. 86 Maria-Metzeau. D. 206 Marochetti. S. 238 Marquis (Pierre-Charles). P. 86 Maturino de Florence. D. 143 Mazzuoli (Francesco). P. 17 Medula (André, dit Le Schiavonje). D. 109 Merian (Mathieu). D. 173 Metzu (Gabriel). D. 178 Meulen (Anton-Franz van der). P. 42, D. 186 Meynier (Charles). P. 87 Mieris (Frans van, dit le Vieux). P. 44 Mieris (Willem van). P. 44 Mignard (Pierre). P. 87, D. 204 Mola (Pietro-Francesco). D. 127-)37-146 Monnoyer (Jean-Baptiste). p. N8 Monper (Josse de). D. 168 Moro (Laurent del). D 129 Motta (Raphaël). D. 193 Moucheron (Frederick). P. 45 Mouchot (Louis). P. 88 Muziano l,Jérôme). D. 122 Mytens (A.). p 45 Nain (Le) (Louis et Antdne). P. 89 Nanteuil (Robert). D. 206-212 Natoire (Charles-Joseph). P. 89, D. 210 Neefs (Peler). p. 45 Neer (Arthus van der). p. 46 Nieulan. D. 195 Noël (Louis). P. 90 Noort (Adam van). D. 188 Norblin (Jean-Pierre). D. 226 Odoardo-Fiarldi. D. 140 Orley (Bernard van). D. 188 Ostade (Adrien van). D. 176 Otho-Venius (Ecole de). D. 165 Pallaiolo (Pierre). D. 108 Palma (le Jeune). D. 133 Palomino da Valesco. P. 17 Panniciati (Giacomo). P. 18 £ Parmesan ( Le). Voir Mazzuoli. , tmp"’Purrocel (Etienne). — ; D, 211 Parrocel (Charles). D. 225 Paslerini (Jacopo). D- 152 Palel (le père). D. 227 Patel (fils\ , P. 90, D. 202-203 Pelouse. P. 91 Penni (Luc). — D. 110 Perelle Nicolas). D. 206 Perrier (François).. D. 210-213 Petilot. S. 238 Picard. D. 201 Pinguilly-l’Haridon (Octave). P. 91 Pipi (Jules, dit Jules Romain). D. 149-158 Id. (Ecole de). D. 125-134-142 Poelenburg (Kornelis). D. 173 Polino (Cœsare).. D. 119-158 Ponte (Jacopo da). P. 18 Porbus (Franz). P. 46 Posagis (Joli). D. 227 Poussin (Nicolas). P. 91 Id. (Imitation du). 1). 199 Primaticcio (Francesco). P. 19, D. 159 Id. (Manière du). — D 148 Procaccini (Camilio). D. 134 Pugel. — D. 204 Quesnel (François). P. 92 Quillyn (Erasme). D. 170 Ramenghi (Barthélémy). D. 118 Raphaël d’Urbino. (Voir Sanzio.) Razzi (Gian-Antonio). D. 131-151 Rembrandt (Paul van Ryn). P. 47, D. 171-176-177 Reni (Guido\ P. 19 Restout (Jean). P. 93 Ricci (Antonio, dit Barbalunga). P. 20 Ricci (Sebastiano). D. 115 Robien (le président). D. 224 Robusti (Jacopo). P. 20, D. 132 Rogman (Roeland). D. 176 Romain (Le). Voir Trevisani.

Romanelli. D. 126 Rosa (Salvator). D. 142 Rosso (Rosso del). D. 150 Rottenhamer (Johann). I). 182-189 Rubens (Peter-Paul). P. 47, D. 173-174 Id. (Ecole de). D. 182-193 Ruisdaël (Salomon). P. 48, D. 193 Ruysdaël (Jacques). — (Ecole de.) D. 181 Sacchi (Andrea). P. 21, D. 128-157 Salimbeni (Ventura). D. 112-120 Salvi (Giovanni-Baptista). P. 21 Sammachini (Horace). D. 137 Sandrart (Joachim). P. 49, D. 178 Sanzio (Raphaello). P. 21, D. 154 Id. (Ecole de). P. 22, D. 111-116-133-154 Sasso-Ferrato (II). Voir Salvi.

Sastleven ou Zacht-Leven. D. 178 Savery (Roland). D. 167 Schalcken (Godefroy). D. 180 Schedone (Bartoolomeo). D 135 Schoen ou Scheengauer (Martin). D. 162 Schoevaerdts (M.). P. 49 Schwartz (Christophe). P. 49 Seccante (Sébastien). P. 23 Ségé (Alexandre P. 93 Serres (Charles de). P. 93 Serrur (Henri-Auguste-César). P. 94

Sesto, dit Le Milanèse. D. 113 Sirani (Elisabeth). P. 23 Slingelandt (Pierre van). P. 119 Sneyders ou Snyders (Franz). P. 50, D. 168 Snuffelaër, dit Bamboche. (Voir Laar.) Solis (Virgile). D. 163 Spierieckx (P.). P. 50 Spranger (Barthélémy). D. 163 Stella D. 212 Stock (Jan van). D. 189 Storck (Abraham). P. 50 Stry (Jacques van). P. 51

Suc. S. 239

Swanevelt (Herman van). P. 51

Tachenius. p. 51

Tassi. (Voir Buonamici.)

Tempesta (Antoine). D. 113 Tempestino. P. 24 Teniers (David, le Vieux). P. 52, D. 171 Teniers (David, le Jeune). P. 52, D. 169 Testa (Pierre). D. 112-119 Testelin (Louis). D. 203 Thomas. S. 234

Thoudouze. P. 94 Thulden (Théodore van). D. 169 Tintoretto (II). Voir Robusti.

Tiziano (dit Le Titien) Voir Vecellio.

Toi (Dominique van). p. 53 Torenviiet. D. 186 Tortebat (François). D. 207 Toulmouche. S. 239 Tournières (Robert). P. 94

Travaux. S. 234 Trémolière (Pierre-Charles). D. 211 Trévisani (Francesco). p. 24 Trombou d’Udine. (Voir Seccante ) Troy (François de). P. 95 Troy le fils (Jean-François de). p. 95 Ubileski (Alexandre). D. 222 Uden (Lucas van). D. 170 Vafflard (Pierre-Antoine-Auguste), p. 95 Vanni (Rafaello, dit le Chevalier). D. 114 Vanucci (Pierre, dit Le Perugin). D. 115-116 Varège. P. 53 Vasari (Georgio). D. 156-157 Vassalo (Anton-Maria). P. 24 Vautenet (Du) (Louis-Jean). p. 96

t Yecchi (Jean de). p 25’ 1) ; - i~30-~1 4 tecellio ( Tiziano). P. 25, D. 130-140-145

Veen (van). P. 54

Venne (Adrien van der). D. 176

Verdier (François). P. 90, D. 205

Vernansal. D. 209

Véronèse (Paul). Voir Caliari.

Verschuuring (Henri). D. 183-185-4 ^3

Vignon (Claude). P. 96, D. 1

Vinckeboons (David). D. 1

Vischer (Corneille de). D. 1.

Vinci. (Léonard de). D. 109-1

Id. (Ecole de). D. 109-114-151

Voillemot (André-Charles). P. 9Qj

Vos (Martin de). D. 16W

Vouet (Simon). D. 196-1

Id. (Ecole de). D. 204-205-208-220-2 3

Vriend (François de, dit Franck Floris). D,.

Vuchel ou ViecbeI. P. du

Waël (de). D. 202

Wateau. P. 97, D. 216-2UL,

Id. (Ecole de). D. 207-215-216-217-21&i

Waterloo (Antoine). D. 175-179.

Wawem-Brovck (M.) P..

Wildens (Jean). P. 55

Wouwerman (Pieter) P. 55

Id. (Philippe). D. 179

Wynants (Jean). P. 55 Zacht-Leven (Herman). P. 56 Zampieri (Dominique, dit Le Dominiquin). P. 25, D. 155 Zeegers ou Seghers (Gérard). P. 56 Zeeman (V.). P. 57 Zucchero (Frédéric). D. 111-121-122-127-142-143 Id. (Ecole de). D. 129-141-143 Zustris (Lambert).D. 185

  1. Ce tableau ayant été donné au Musée depuis l’impression des premières feuilles du Catalogue, le nom de l’auteur, n’a pu être mis à son ordre alphabétique.