Chanson des sculpteurs

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Cros Le Coffret de santal

Chanson des sculpteurs



 


Proclamons les princip’s de l’art !
        Que tout l’mond’ s’épanche !
Le marbre est un’ matière à part,
        Y en n’a pas d’plus blanche.

Proclamons les princip’s de l’art !
         Que personn’ ne bouge !
La terr’ glais’, c’est comm’ le homard ;
         Quand c’est cuit, c’est rouge.


Proclamons les princip’s de l’art !
         Que tout l’mond’ s’amuse !
Le bronz’ dure, à moins qu’ par hasard,
         Pour des cloch’s on n’ l’use.

Proclamons les princip’s de l’art !
         Que tout l’mond’ se soûle !
Quoique l’plâtr’ soit un peu blafard,
         Il coul’ bien dans l’moule.

Proclamons les princip’s de l’art !
         Que tout l’mond’ s’entende !
Les contours des femm’s, c’est du lard,
         La chair, c’est d’ la viande.