Correspondance 1812-1876, 4/1862/DVIII

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


DVIII

À SON ALTESSE LE PRINCE NAPOLÉON (JÉRÔME),
À PARIS


Nohant, 25 février 1862.

Oui, vous seul êtes franc et courageux dans cette officine d’hypocrisie. Ne vous laissez pas effrayer de tous ces cris, marchez toujours, cher prince, et soyez sûr que la vraie France est avec vous. Elle vous tiendra compte de ces fureurs que vous soulevez, et votre place est déjà marquée dans l’histoire du progrès comme un rayon de vérité perçant les ténèbres. Nos cœurs vous suivent et le mien vous bénit.

GEORGE SAND.