100%.png

Dictionnaire de Trévoux/2e édition, 1721/Abajour

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
◄  Abaeuz
Abaiser  ►

ABAJOUR, s. m. Terme d’Architecture, Spiraculum, espece de fenêtre en forme de grand soupirail, dont l’embrasement de l’appui est en talus, pour recevoir le jour d’en haut. Il sert à éclairer les offices & les étages souterrains. Les Marchands ont d’ordinaire un abajour dans leurs magazins ; la lumière sombre qui entre par là efface moins le lustre de leurs étoffes. On appelle aussi abajour la fermeture en glacis d’un vitrail d’Eglise ou de dôme, qui se fait pour en raccorder ou réunir la décoration interieure & exterieure.

Ce mot est composé du verbe abatre & du nom jour, & signifie une chose qui abat, c’est-à-dire, qui diminue, qui affoiblit le jour, ou la lumière, ou qui le fait descendre du haut en bas. On fait aussi des abajours en appliquant aux fenêtres ordinaires des planches de bois, qui joignant la fenêtre & la fermant par en bas & s’en éloignant par en haut, font que le jour n’entre que de ce côté là.

Abajour. s. m. Terme de Botanique. Spiraculum. Les Botanistes se servent de ce terme d’Architecture, pour exprimer certaines ouvertures qui sont placées sous le chapiteau du fruit de quelques espèces de pavots. Tournef. Elem. Bot.