Encyclopédie méthodique/Arts académiques/Equitation/Dévider (cheval)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Panckoucke (1p. 94).

DÉVIDER. Un cheval dévide, lorfqu’en maniant fur fes voltes, fes épaules vont trop vite, & que la croupe ne fuit pas à proportion, enforte qu’au lieu d’aller de deux piftes ^ il n’en marque 3u’une. Cela vient de la rémlance qu’il feit en fe éfendant contre les talons, ou de la faute du cavalier qui hâte trop la main.