Encyclopédie méthodique/Arts académiques/Equitation/Dedans (équitation)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Panckoucke (1p. 93).

DEDANS. Terme employé de plufieurs façons dans le manège. Avoir un, deux, trois dedans 5 c’eft en courant la bague, l’enlever une, deux, trois fois. Le talon du dedans, la rènetlu dedans, la jambe du dedans, par oppofition à celle de dehors. Cette façon de parler eft relative à plufieurs chofes, félon que le cheval manie à droite ou à gauche fur les voltes, ou félon qu’il travaille le long dune muraille, d’une haie ou de Quelque autre chofe (èmblable ; ainfi, elle fert à distinguer à quelle main, ou de quel côté il faut donner les aides au cheval qui manie. Auprès d]ne muraille, la jambe de dedans eft la jambe du côté oppofé au côté de la muraille. Sur les voltes, fi le cheval manie à droite, le talon droit fera le talon du dedans, la jambe droite fera la jambe du dedans. Quelques académiciens, pour fe faire mieux entendre, fe fervent ordinairement des expreffions à droite, à gauche, & difent : Aidez le cheval du talon droit, de la rêne droite, de la jambe droite, félon la fituation des talons & des rênes au refpeô de la volte. Un cheval a la tête & les hanches dedans, quand on fait paflager, ou que l’on porte un cheval de biais, ou de fôté, fur deux lignes. Mettre un cheval dedans, c’eft le dreffer, le mettre bien dans la main & dans les talons. Cheval oui s’eft bien mis dedans, c*eft-à-dire » cheval qui seft bien drefte.