100%.png

Histoires poétiques (éd. 1874)/La Harpe

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Histoires poétiquesAlphonse Lemerre, éditeurvol. 3 (p. 215).


La Harpe


Sur les rochers noirs de l’Arvor
La harpe se taisait, la belle harpe d’or.

Elle gisait là sous les nues,
Tout son corps entr’ouvert et ses cordes rompues.

Hélas : à voir tant de malheur,
J’ai senti de pitié se fendre aussi mon cœur,

En pleurant j’arrachai la fibre,
Cette fibre d’amour qui dans moi toujours vibre ;

Puis, sur la harpe j’attachai
Le nerf mélodieux de mon cœur arraché.

Tour à tour plaintive et joyeuse,
Elle sonne à présent, cette bonne chanteuse.

Ça donc ! ma harpe, à vos chansons,
Et qu’un peu de bonheur entre dans nos maisons !