Contes de Boccace

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Traduction par Sabatier de Castres .
Garnier frères.


TABLE DES MATIÈRES


Vie de Boccace v

Introduction vi


PREMIÈRE JOURNÉE.

Nouvelle première. — Le pervers invoqué comme un saint 9
— II. — Motifs singuliers de la conversion d’un juif à la religion chrétienne 18
— III. — Les trois anneaux ou les trois religions 22
— IV. — La punition esquivée 24
— V. — Le repas des gelinottes ou anecdotes sur un roi de France 28
— VI. — Cent pour un 50
— VII. — Le reproche ingénieux 32
— VIII. — L’avare corrigé 30
— IX. — La justice est la vertu des rois 38
— X. — Les railleurs raillés, ou le vieillard amoureux 39


DEUXIÈME JOURNÉE.

Nouvelle première. — Le trompeur trompé ou le faux perclus puni 41
— II. — L’oraison de saint Julien 46
— 111. — Les trois frères et le neveu, ou le mariage inattendu 53
— IV. — Landolfe ou la fortune imprévue 61
— V. — Les rubis 65
— VI. — Les enfants retrouvés 75
— VII. — Alaciel ou la fiancée du roi de Garbe 87
— VIII. — L’innocence reconnue 105
— IX. — L’imposteur confondu ou la femme justifiée 118
— X. — Le calendrier des vieillards 129

TROISIÈME JOURNÉE.


Nouvelle première. — Mazet de Lamporechio ou le paysan parvenu 137
— II. — Le tondu ou le muletier hardi et rusé 144
— III. — Le confesseur complaisant sans le savoir 148
— IV. — Le mari en pénitence ou le chemin du paradis 156
— V. — Le magnifique 160
— VI. — La feinte par amour 165
— VII — Le quiproquo ou le pèlerin 175
— VIII. — Le ressuscité 189
— IX. — La femme courageuse 197
— X. — La Caspienne ou la nouvelle convertie 205


QUATRIÈME JOURNÉE.

Préface de l’auteur 211
À mes censeurs. — Les oies du frère Philippe 215
Nouvelle première. — Le père cruel 218
— II. — Le faux ange Gabriel» ou l’hypocrite puni 225
— III. — Les malheurs de la jalousie. 255
— IV. — La fiancée du roi de Grenade ou les amants infortunés 239
— V. — Le basilic salernitain 245
— VI. — Les deux songes 246
— VII. — Le crapaud ou l’innocence justifiée hors de saison 252
— VIII. — La force du sentiment 254
— IX. — Le mari jaloux et cruel 259
— X. — Roger de Jéroli ou les bizarreries du sort 262


CINQUIÈME JOURNÉE.

Nouvelle première. — Le prodige opéré par l’amour 269
— II. — L’esclave ingénieux 277
— III Les deux fugitifs 282
— IV. — Le rossignol 288
— V. — Les deux rivaux 292
— VI. — L’heureuse rencontre 297
— VII. — Les amants réunis 502
— VIII. — L’enfer des amantes cruelles 508
— IX. — Le faucon 512
— X. — Le cocu consolé 517


SIXIÈME JOURNÉE.

Nouvelle première. — Le mauvais conteur 523
— II. — Le boulanger 524
— III. — Le mari avare ou la répartie 526
— IV. — Le cuisinier 528

— V. — Rien de plus trompeur que la mine 330
— VI. — La gageure 332
— VII. — La femme adultère, ou la loi reformée 334
— VIII. — ht mignarde ridicule 336
— IX. — Le philosophe épicurien 337
— X. — Le frère quêteur ou le charlatanisme des moines 339


SEPTIÈME JOURNÉE.

Nouvelle première. — L’oraison contre les revenants, ou la tête d’âne 347
— II. — Perronnelle ou la femme avisée 351
— III. — Les oraisons pour la santé 353
— IV. — Le jaloux corrigé 358
— V. — Le mari confesseur 361
— VI. — La double défaite 367
— VIL — Le mari cocu, battu et content 370
— VIII. — La femme justifiée 575
— IX. — Le poirier enchanté 381
— X. — Le revenant 389


HUITIÈME JOURNÉE.

Nouvelle première. — À femme avare, galant escroc 393
— II. — Le curé de Varlogne 395
— III. — L’esprit crédule 399
— IV. — Le présomptueux humilié 404
— V. — La culotte du juge 408
— VI. — Le sortilège ou le pourceau de Calandrin 411
— VII. — Le philosophe vindicatif 416
— VIII. — Cornes pour cornes 435
— IX. — Le médecin joué 437
— X. — La trompeuse trompée 450


NEUVIÈME JOURNÉE.

Nouvelle première. — Les amants éconduits 461
— II. — Le psautier de l’abbesse 465
— III. — L’avare dupé ou l’homme gros d’enfant 468
— IV. — Le valet joueur 471
— V. — Le sot amoureux dupé 473
— VI. — Le berceau 479
— VII. — Le songe réalisé 482
— VIII. — À bon rat bon chat 484
— IX. — Les conseils de Salomon 487
— X. — La jument du compère Pierre 489


DIXIÈME JOURNÉE.

Nouvelle première. — Messire Roger 495
— II — Guinot de Tacco 495
— III. — Mitridanes et Nallian 499
— IV. — L’amant généreux 504
— V. — Le jardin enchanté 508
— VI. — Les pêcheuses 511
— VII. — Le roi Pierre d’Aragon 515
— VIII. — Les deux amis 521
— IX. — Saladin 554
— X. — Griselidis ou la femme éprouvée 546


Conclusion 555