50%.png

Le grand dictionnaire historique/éd. de 1759/Mitte (Théodore)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

◄  Mittaw
Index alphabétique — M
Mitte  ►
Index par tome


MITTE (Théodore) abbé de l’ordre de saint Antoine de Viennois, étoit homme d’esprit, de naissance, libéral, magnifique, & fut élu abbé après Pierre de Laire, l’an 1495. Il finit les différends qui s’étoient élevés entre son abbaye de saint Antoine, & celle de Montmajour, l’an 1502, soutint le droit qu’il avoit de présider aux états de Dauphiné, en l’absence de l’évêque, & y fut maintenu par le parlement. Ce fut de son temps que l’empereur Maximilien I donna à son ordre l’écu des armes de l’empire. Mitte alla l’an 1521 à Rome ; & outre diverses graces qu’il obtint du pape Léon X, qui vivoit encore, il fut mis au nombre des prélats domestiques de sa sainteté. A son retour il publia sept lettres attribuées à saint Antoine, qu’on n’avoit point encore imprimées. Théodore les avoit tirées de la bibliothéque des princes de la Mirande, Jean & François Pic. Symphorien Champier, médecin d’Antoine, duc de Lorraine, les accompagna de quelques remarques, qui servirent à leur donner de l’éclaircissement. L’abbé de saint Antoine étoit uni avec ce duc d’une étroire amitié, & n’en fut séparé que par la mort, qui l’emporta à Nanci, le 28 décembre de l’an 1527. Son corp fut enterré dans la commanderie de son ordre, à Pont-à-Mousson. * Nicolas Chorier, l’histoire & l’état politique du Dauphiné.