Les Prophéties de M. Nostradamus/Centurie IV

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Prophéties de

M. Nostradamus

Préface
Centurie I
Centurie II
Centurie III
Centurie IV
Centurie V
Centurie VI
Centurie VII
Centurie VIII
Centurie IX
Centurie X
Centurie XI
Centurie XII
Centurie IV
◄  Centurie III Centurie V  ►



4:1

Cela du reste de sang non espandu,

Venise quiert secours estre donné.

Apres avoir bien loing temps attendu,

Cité livree au premier cornet sonné.

4:2

Par mort la France prendra voyage a faire,

Classe par mer, marcher monts Pyrenees.

Espaigne en trouble, marcher gent militaire:

Des plus grands Dames en France emmenees.

4:3

D'Arras et Bourges, de Brodes grans enseignes,

Un plus grand nombre de Gascons battre a pied,

Ceux long du Rosne saigneront les Espaignes:

Proche du mont oa` Sagonte s'assied.

4:4

L'impotent prince faché plaincts et querelles,

De rapts et pillé, par coqz et par Lybiques:

Grands est par terre par mer infinies voilles,

Seule Italie sera chassont Celtiques.

4:5

Croix, paix, soubz un accomply divin verbe,

L'Espaigne et Gaule seront unis ensemble:

Grand clade proche, et combat tresacerbe,

Coeur si hardy ne sera qui ne tremble.

4:6

D'habits nouveaux apres faicte la treuve,

Malice tramme et machination:

Premier mourra qui en fera la preuve,

Couleur venise insidation.

4:7

Le mineur fils du grand et hay Prince,

De lepre aura a vingt ans grande tache,

De deuil sa mere mourra bien triste et mince,

Et il mourra la oa` tombe cher lache.

4:8

La grand cité d'assaut prompt et repentin,

Surprins de nuict, gardes interrompus:

Les excubies et vielles sainct Quintin,

Trucides gardes et les pourtails rompus.

4:9

Le chef du camp au milieu de la presse:

D'un coup de fleche sera blessé aux cuisses,

Lors que Geneve eu larmes et detresse,

Sera trahi par Lozan, et Souysses.

4:10

Le jeune Prince accusé faulssement,

Mettra en trouble le camp et en querelles:

Meutry le chef pour le soustenement,

Sceptre appaiser: puis guerir escroaјelles.

4:11

Celuy qu'aura gouvert de la grand cappe,

Sera induict a quelques cas patrer:

Les douze rouges viendront fouiller la nappe,

Soubz meutre, meutre se viendra perpetrer.

4:12

Le camp plus grand de route mis en fuite,

Guaires plus outre ne sera pourchassé:

Ost recampé et legion reduicte,

Puis hors des Gaules du tout sera chassé.

4:13

De plus grand perte nouvelles raportees,

Le raport fait le camp s'estonnera.

Bandes unies encontre revoltees,

Double phalange quand abandonnera.

4:14

La mort subite du premier personnage

Aura changé et mis un autre au regne:

Tost, tard venu a si haut et bas aage,

Que terre et mer faudre que on la craigne.

4:15

D'oa` pensera faire venir famine,

De la viendra se rassasiement:

L'oeil de la mer par avare canine

Pour de l'un l'autre dorna huyle, froment.




4:16

La cité franche de liberté fait serve.

Des profligés et resveurs faict asyle.

Le Roy changé a eux non si proterve:

De cent seront devenus plus de mille.

4:17

Changer a Beaune, Nuy, Chalons, et Dijon,

Le duc voulant amander la Barree

Marchant pres fleuve, poisson, bec de plongeon

Vers la queue: porte sera serree.

4:18

Des plus lettrés dessus les faits celestes

Seront par princes ignorans reprouvés:

Punis d'Edit, chassez comme scelestes,

Et mis a mort la oa` seront trouvés.

4:19

Devant Rouen d'Insubres mis le siege,

Par terre et mer enfermés les passages:

D'haynault, et Flandres de Gand et ceux de Liege,

Par dons laenees raviront les rivages.

4:20

Paix uberté long temps lieu loaјera:

Par tout son regne desert la fleur de lys:

Corps morts d'eau, terre la l'on apportera,

Sperants vain heur d'estre la ensevelis.

4:21

Le changement sera fort difficile,

Cité, province au change gain fera:

Coeur haut, prudent mis, chassé luy habile,

Mer, terre, peuple son estat changera.

4:22

La grand copie qui sera deschassee,

Dans un moment fera besoing au Roy.

La foy promise de loing sera faulsee,

Nud se verra en piteux desarroy.

4:23

La legion dans la marine classe,

Calcine, Magnes soulphre, et poix bruslera:

Le long repos de l'asseuree place,

Port Selyn, Hercle feu les consumera.

4:24

Ouy soubs terre saincte Dame voix fainte,

Humaine flamme pour divine voix luire:

Fera les seuls de leur sang terre tainte,

Et les saincts temples pour les impurs destruire.

4:25

Corps sublimes sans fin a l'oeil visibles,

Obnubiler viendront par ces raisons:

Corps, front comprins, sens chefs et invisibles,

Diminuant les sacrees oraisons.

4:26

Lou grand eyssame se levera d'abelhos,

Que non salutan don te siegen venguddos.

De nuech l'embousque, lou gach dessous las treilhos

Cuitad trahido per cinq lengos non nudos.

4:27

Salon, Mansol, Tarascon de SEX, l'arc,

Oa` est debout encor la piramide:

Viendront livrer le Prince Dannemarc

Rachat honny au temple d'Artemide.

4:28

Lors que Venus du Sol sera couvert,

Soubs l'esplendeur sera forme occulte:

Mercure au feu les aura descouvert,

Par bruit bellique sera mis a l'insulte.

4:29

Le Sol caché eclipse par Mercure,

Ne sera mis que pour le ciel second:

De Vulcan Hermes sera faicte pasture,

Sol sera veu pur, rutiland et blond.

4:30

Plus onze fois Luna Sol ne voudra,

Tous augmenté et baissez de degré:

Et si bas mis que peu or on cendra,

Qu'apres faim peste, descouvert le secret.



4:31

La Lune au plain de nuict sur le haut mont,

Le nouveau sophe d'un seul cerveau la veu:

Par ses disciples estre immortel semond,

Yeux au midy, en feins mains corps au feu.

4:32

Es lieux et temps chair un poisson donra lieu,

La loy commune sera faicte au contraire:

Vieux tiendra fort puis osté du milieu,

Le Panta chiona philon mis fort arriere.

4:33

Jupiter joinct plus Venus qu'a la Lune,

Apparoissant de plenitude blanche:

Venus cachee souz la blancheur Neptune

De Mars frappee par la gravee blanche.

4:34

Le grand mené captif d'estrange terre,

D'or enchainé au Roy CHYREN offert:

Qui dans Ausone, Milan perdra la guerre,

Et tout son ost mis a feu et a fer.

4:35

Le feu estaint les vierges trahiront

La plus grand part de la bande nouvelle:

Fouldre a fer, lance les seulz Roy garderont

Etrusque et Corse, de nuict gorge allumelle.

4:36

Les jeux nouveau en Gaule redressés,

Apres victoire de l'Insubre champaigne:

Monts d'Esperie, les grands liés, troussés:

De peur trembler la Romaigne et l'Espaigne.

4:37

Gaulois par saults, monts viendra penetrer:

Occupera le grand lieu de l'Insubre:

Au plus profond son est fera entrer,

Gennes, Monech pousseront classe rubre.

4:38

Pendant que Duc Roy, Royne occupera,

Chef Bizant du captif en Samothrace:

Avant l'assault l'un l'autre mangera,

Rebours ferré suyvra du sang la trace.

4:39

Les Rhodiens demanderont secours,

Par le neglect de ses hoyrs delaissee.

L'empire Arabe revalera son secours,

Par Hesperies la cause redressee.

4:40

Les fortresses des assiegés serrés,

Par poudre a feu profondés en abysme:

Les proditeurs seront tous vifs serrés,

Onc aux sacristes n'advint si piteux scisme.

4:41

Gymnique sexe captive par hostage,

Viendra de nuit custodes decevoir:

Le chef du camp dea§eu par son langage,

Lairra a la gente, fera piteux a voir.

4:42

Geneve et Langres par ceux de Chartres et Dole,

Et par Grenoble captif au Montlimard:

Seysset, Losanne, par fraudulente dole,

Les trahiront par or soixante marc.

4:43

Seront ouys au ciel les armes battre,

Celuy an mesme les divins ennemis:

Voudrant loix sainctes injustement debatre:

Par foudre et guerre bien croyans a mort mis.

4:44

Deux gros de Mende, de Rondés et Milhau,

Cahours, Limoges, Castres malo sepmano

De nuech l'intrado, de Bourdeaux un cailhau,

Par Perigort au toc de la campano.

4:45

Par conflit Roy, regne abandonnera,

Le plus grand chef faillira au besoing:

Mors profligés peu en rechapera,

Tous destranchés, un en sera tesmoing.




4:46

Bien defendu le faict par excellence,

Garde toy Tours de ta proche ruine:

Londres et Nantes par Reims fera defense

Ne passe outre au temps de la bruine.

4:47

Le noir farouche quand aura essayé

Sa main sanguine par feu, fer arcs tendus,

Trestout le peuple sera tant effrayé,

Voir les plus grans par col et pieds pendus.

4:48

Planure Ausonne fertile, spacieuse,

Produira taons si tant de sauterelles:

Clarté solaire deviendra nubileuse,

Rouger le tout, grand peste venir d'elles.

4:49

Devant le peuple sang sera respandu,

Que du haut ciel viendra esloigner:

Mais d'un long temps ne sera entendu,

L'esprit d'un seul le viendra tesmoigner.

4:50

Libra verra regner les Hesperies,

De ciel et terre tenir la monarchie:

D'Asie forces nul ne verra paries,

Que sept ne tiennent par rang la hierarchie.

4:51

Un Duc cupide son enemy ensuyvre,

Dans entrera empeschant la phalange,

Hastez a pied si pres viendront poursuyvre,

Que la journee conflite pres de Gange.

4:52

En cité obsesse aux murs hommes et femmes.

Ennemis hors le chef prest a soy rendre:

Vent sera fort encontre les gendarmes.

Chassez seront par chaux, poussiere, et cendre.

4:53

Les fugitifs et bannis revoquez,

Peres et fils grand garnissant les hauts puits

Le cruel pere et les siens souffoquez,

Son fils plus pire submergé dans le puits.

4:54

Du nom qui onques ne fut au Roy Gaulois

Jamais ne fut un fouldre si craintif.

Tremblant l'Italie, l'Espaigne et les Anglois,

De femme estrangiers grandement attentif.

4:55

Quand la corneille sur tout de brique joincte,

Durant sept heures ne fera que crier:

Mort presagee de sang statue taincte,

Tyran meutri, aux Dieux peuple prier.

4:56

Apres victoire de babieuse langue,

L'esprit tempte en tranquil et repos:

Victeur sanguin par conflict faict harangue,

Roustir la langue et la chair et les os.

4:57

Ignare envie au grand Roy supportee,

Tiendras propos deffendre les escripitz.

Sa femme non femme par un autre tentee,

Plus double deux ne fort ne criz.

4:58

Soleil ardent dans le gosier coller,

De sang humain arrouser terre Etrusque:

Chef seille d'eau, mener son fils filer,

Captive dame conduicte en terre Turque.

4:59

Deux assiegez en ardente ferveur:

De soif estaincts pour deux plaines tasses

Le fort limé, et un vieillart resveur,

Aux Genevois de Nira monstra trasse.

4:60

Les sept enfans en hostaige laissez,

Le tiers viendra son enfant trucider:

Deux par son filz seront d'estoc percés.

Gennes, Florence, los viendra encunder.




4:61

Le vieux mocqué et privé de sa place,

Par l'estrangier qui le subornera:

Mains de son filz mangees devant sa face,

Le frere a Chartres, Orl. Rouen trahira.

4:62

Un coronel machine ambition,

Se saisira de la plus grand armee,

Contre son Prince fainte invention,

Et descouvert sera soubz sa ramee.

4:63

L'armee Celtique contre les montaignars,

Qui seront sceus et prins a la lipee:

Paysans frais pousseront tost faugnars,

Precipitez tous au fil de l'espee.

4:64

Le deffaillant en habit de bourgeois,

Viendra le Roi tempter de son offense:

Quinze souldartz la pluspart Ustagois,

Vie derniere et chef de sa chevance.

4:65

Au deserteur de la grande forteresse,

Apres qu'aura son lieu abandonné,

Son adversaire fera grand prouesse,

L'empereur tost mort sera condamné.

4:66

Soubz couleur faincte de sept testes rasces,

Seront semés divers esplorateurs:

Puys et fontaines de poisons arrousees,

Au fort de Gennes humains deuorateurs.

4:67

L'an que Saturne et Mars esgaux combust,

L'air fort seiché longue trajection:

Par feux secrets, d'ardeur grand lieu adust,

Peu pluye, vent chault, guerres, incursions.

4:68

En lieu bien proche non esloigné de Venus.

Les deux plus grans de l'Asie et d'Affrique,

Du Rhyn et Hister qu'on dira sont venus,

Cris, pleurs a Malte et costé Ligustique.

4:69

La cité grande les exiles tiendront,

Les citadins morts, meurtris et chaffés:

Ceulx d'Aquilee a Parme promettront,

Monstrer l'entree par les lieux non trassés.

4:70

Bien contigue des grands monts Pyrenees,

Un contre l'Aigle grand copie addresser:

Ouvertes veines, forces exterminees,

Comme jusque a Pau le chef viendra chasser.

4:71

En lieu d'espouse les filles trucidees,

Meurtre a grand faulte ne fera superstile:

Dedans le puys vestules inondees,

L'espouse estraincte par hauste d'Aconite.

4:72

Les Artomiques par Agen et l'Estore,

A sainct Felix feront leur parlement:

Ceux de Basas viendront a la mal' heure,

Saisir Concon et Marsan promptement.

4:73

Le nepveu grand par force prouvera

Le pache fait du coeur pusillanime:

Ferrare et Ast le Duc esprouvera,

Par lors qu'au soir sera le pantomime.

4:74

Du lac liman et ceux de Brannonices,

Tous assemblez contre ceux d'Aquitaine:

Germains beaucoup encore plus Souisses,

Seront defaictz avec ceux d'Humaine.

4:75

Prest a combatre fera defection,

Chef adversaire obtiendra la victoire.

L'arriere garde fera defension.

Les defaillans mort au blanc territoire.




4:76

Les Nictobriges par ceux de Perigort,

Seront vexez, tenant jusques au Rosne:

L'associé de Gascons et Begorne,

Trahir le temple, le prebstre estant au prosne.

4:77

SELIN monarque l'Italie pacifique,

Regnes unis Roy Chrestien du monde:

Mourrant voudra coucher en terre blesique,

Apres pyrates avoir chassé de l'onde.

4:78


La grand armee de la pugne ciuile,

Pour de nuict Parme a l'estrange trouvee,

Septante neuf meurtris dedans la ville,

Les estrangiers passez tous a l'espee.

4:79

Sang Royal fuis, Monhurt, Mas, Eguillon,

Remplis seront de Bourdelois les landes,

Navarre, Bygorre poinctes et eguillons,

Profondz de faim vorer de Liege glandes.

4:80

Pres du grand fleuve grand fosse terre egeste,

En quinze pars sera l'eau divisee:

La cité prinse, feu, sang, cris conflict mettre.

Et la pluspart concerne au collisee.

4:81

Pont on fera promptement de nacelles,

Passer l'armee du grand Prince Belgique:

Dans profondres et non loing de Brucelles,

Outre passes, detrenchés sept a picque.

4:82

Amas s'approche venant d'Esclavonie,

L'Olestant vieux cité ruynera:

Fort desolee verra sa Romanie,

Puis la grande flamme estaindre ne sa§aura.

4:83

Combat nocturne le vaillant capitaine,

Vaincu fuyra peu de gens profligé:

Son peuple esmeu, sedition non vaine.

Son propre filz le tiendra assiegé.

4:84

Un grand d'Auxerre mourra bien miserable.

Chassé de ceux qui soubs luy ont esté:

Serré de chaines, apres d'un rude cable,

En l'an que Mars, Venus et Sol mis en esté.

4:85

Le charbon blanc du noir sera chassé,

Prisonnier faicte mené au tombereau,

More Chameau sur pieds entrelassez,

Lors le puisné sillera l'aubereau.

4:86

L'an que Saturne en eau sera conjoinct,

Avecques Sol, le Roy fort et puissant,

A Reims et Aix sera rea§eu et oingt,

Apres conquestes meurtrira innocens.

4:87

Un filz du Roy tant de langues aprins,

A son aisné au regne different:

Son pere beau au plus grand filz comprins,

Fera perir principal adherent.

4:88

Le grand Antoine de nom de faicte sordide

De Phthyriase a son dernier rongé:

Un qui de plomb voudra estre cupide,

Passant le port d'esleu sera plongé.

4:89

Trente de Londres secret conjureront,

Contre leur Roy, sur le pont l'entreprinse:

Luy, satalites la mort degousteront,

Un Roy esleu blonde, natif de Frize.

4:90

Les deux copies aux mers ne pourront joindre,

Dans cest instan trembler Milan, Ticin:

Faim, soif, doubtance si fort les viendra poindre

Chair, pain, ne vivres n'auront un seul boucin.




4:91

Au Duc Gauloise contrainct battre au duelle,

La nef Mollele monech n'approchera,

Tort accusé, prison perpetuelle,

Son fils regner avant mort taschera.

4:92

Teste tranchee du vaillant capitaine,

Sera gettee devant son adversaire:

Son corps pendu de la classe a l'antenne

Confus fuira par rames a vent contraire.

4:93

Un serpent veu proche du lict royal,

Sera par dame nuict chiens n'abayeront:

Lors naistre en France un Prince tant royal,

Du ciel venu tous les Princes verront.

4:94

Deux grands freres seront chassez d'Espaigne,

L'aisne vaincu sous les mons Pyrenees:

Rougir mer, Rosne, sang Lemam d'Alemaigne,

Narbon, Blyterre, d'Agath contaminees.

4:95

Le regne a deux laissé bien peu tiendront,

Trois ans sept mois passés feront la guerre

Les deux Vestales contre eux rebelleront,

Victor puisnay en Armorique terre.

4:96

La soeur aisnee de l'Isle Britannique

Quinze ans devant le frere aura naissance,

Par son promis moyennant verrifique,

Succedera au regne de balance.

4:97

L'an que Mercure, Mars, Venus retrograde,

Du grand Monarque la ligne ne faillit:

Esleu du peuple l'usitant pres de Gagdole,

Qu'en paix et regne viendra fort envieillir.

4:98

Les Albanois passeront dedans Rome,

Moyennant Langres demipler affublez,

Marquis et Duc ne pardonnes a l'homme,

Feu, sang, morbilles point d'eau faillir les bleds.

4:99

Laisné vaillant de la fille du Roy,

Repoussera si profond les Celtiques,

Qu'il mettra foudres, combien en tel arroy

Peu et loing, puis profond és Hesperiques.

4:100

Du feu celeste au Royal edifice.

Quand la lumiere de Mars defaillira,

Sept mois grand guerre, mort gent de malefice

Rouen, Eureux au Roy ne faillira.