50%.png

Les Prophéties de M. Nostradamus/Centurie X

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Prophéties de

M. Nostradamus

Préface
Centurie I
Centurie II
Centurie III
Centurie IV
Centurie V
Centurie VI
Centurie VII
Centurie VIII
Centurie IX
Centurie X
Centurie XI
Centurie XII
◄  Centurie IX Centurie XI  ►



10:1

A L'ennemy, l'ennemy foy promise

Ne se tiendre, les captifs retenus:

Prins preme mort, et le reste en chemise.

Damné le reste pour estre soustenus.

10:2

Voille gallere voil de nef cachera,

La grande classe viendra sortir la moindre,

Dix naves proches tourneront poulser,

Grande vaincue unis a foy joindre.

10:3

En apres cinq troupeau ne mettra hors un

Fuytif pour Penelon l'aschera,

Faulx murmurer, secours venir par lors,

Le chef le siege loys habandonnera.

10:4

Sus la minuict conducteur de l'armee

Se saulvera subit evanouy,

Sept ans apres la fame non blasmee,

A son retour ne dira onc ouy.

10:5

Albi et Castres feront nouvelle lique,

Neuf Arriens Lisbons et Portugues,

Carcas, Tholosse consumeront leur brigue,

Quand chef neuf monstre de Lauragues.

10:6

Sardou Nemans si hault desborderont,

Qu'on cuidera Ducalion renaistre,

Dans le collosse la plus part fuyront,

Vesta sepulchre feu estaint apparoistre.

10:7

Le grand conflit qu'on appreste a Nancy,

L'Aemathieu dira tout je soubmetz,

L'isle Britanne par vin, sel, en solcy,

Hem. mi deux Phi. long temps ne tiendra Metz.

10:8

Index et poulse parfondra le front,

De Senegalia le Conte a son filz propre,

La Myrnarmee par plusieurs de prin front,

Trois dans sept jours blesses mors.

10:9

De Castillion figuires jour de brune,

De fame infame naistra souverain prince:

Surnon de chausses perhume luy posthume,

Onc Roy ne faut si pire en sa province.

10:10

Tasche de murdre, enormes adulteres,

Grand ennemy de tout le genre humain:

Que sera pire qu'ayeulx, oncles ne peres,

Enfer, feu, eau, sanguin et inhumain.

10:11

Debbouz louchere du dangereux passage,

Fera passer le posthume sa bande.

Les monts Pyrens passer hors son bagaige,

De Perpignam courira duc a tende.

10:12

Esleu en Pape, d'esleu sera mocqué,

Subit soudain esmeu prompt et timide,

Par trop bon doulz a mourir provoqué,

Crainte estainte la nuit de sa mort guide.

10:13

Soulz la pasture d'animaux ruminant,

Par eux conduicts au ventre herbipolique,

Soldatz caichez, les armes bruit menant,

Non loing temptez de cité Antipolique.

10:14

Urnel Vaucile sans conseil de soy mesmes,

Hardit timide, par crainte prins vaincu,

Accompaigné de plusieurs putains blesmes.

A Barcellonne aux chartreux convaincu.

10:15

Pere duc vieux d'ans et de soif chargé,

Au jour extreme filz desniant lesguiere

Dedans le puis vif mort viendra plongé.

Senat au fil la mort longue et legiere.




10:16

Heureux au regne de France, heureux de vie,

Ignorant sang, mort fureur et rapine,

Par nom flateurs seras mis en enuie,

Roy desrobé, trop de foy en cuisine.

10:17

La royne Ergaste voyant sa fille blesme,

Par un regret dans l'estomac encloz,

Crys lamentables seront lors d'Angoulesme,

Et au gemain mariage fort clos.

10:18

Le ranc Lorrain fera place a Vendosme,

Le hault mis bas, et le bas mis en hault,

Le filz d'Hamon sera esleu dans Rome,

Et les deux grands seront mis en deffaut.

10:19

Jour que sera par royne saluee,

Le jour apres le salut, la priere

Le compte fait raison et valbuee,

Par avant humbles oncques ne feut si fiere.

10:20

Tous les amys qu'auront tenu party,

Pour rude en lettres mis mort et saccagé.

Biens publiez pat fixe grand neanty,

Onc Romain peuple ne feut tant outragé.

10:21

Par le despit du Roy soustenant moindre,

Sera meurdry luy presentant les bagues:

Le pere au filz voulant noblesse poindre,

Fait comme a Perse jadis feirent les Mague:

10:22

Pour ne vouloir consentir a divorce,

Qui puis apres sera cogneu indigne:

Le Roy des Isles sera chassé par force,

Mais a son lieu que de roy n'aura signe.

10:23

Au peuple ingrat faictes les remonstrances,

Par lors l'armee se saisira d'Antibe,

Dans l'arc Monech feront les doleances,

Et a Frejus l'un l'autre prendra ribe.


10:24

Le captif prince aux Italles vaincu

Passera Gennes par mer jusqu'a Marseille,

Par grand effort des forens survaincu

Sauf coup de feu barril liqueur d'abeille.

10:25

Par Nebro ouvrir de Brisanne passage,

Bien eslongez el tago fara muestra,

Dans Pelligauxe sera commis l'outrage,

De la grand dame assise sur l'orchestra.

10:26

Le successeur vengera son beau frere,

Occuper regne souz umbre de vengeance,

Occis ostacle son sang mort vitupere,

Long temps Bretaigne tiendra avec la France.

10:27

Par le cinquieme et un grand Hercules

Viendront le temple ouvrir de main bellique,

Un Clement, Iule et Ascans recules,

L'espee, clef, aigle, n'eurent onc si grand picque.

10:28

Second et tiers qui font prime musicque

Sera par Roy en honneur sublimee,

Par grasse et maigre presque demy eticque

Rapport de Venus faulx rendra deprimee.

10:29

De Pol MANSOL dans caverne caprine

Caché et prins extrait hors par la barbe,

Captif mene comme beste mastine

Par Begourdans amenee pres de Tarbe.

10:30

Nepueu et sang du sainct nouveau venu,

Par le surnom soustient arcs et couvert

Seront chassez mis a mort chassez nu,

En rouge et noir convertiront leur vert.



10:31

Le saint Empire, viendra en Germanie

Ismaelites trouveront lieux ouverts,

Anes vouldront aussi la Carmanie,

Les soustenens de terre tous converts.

10:32

Le grand empire chacun an devoir estre,

Un sur les autres le viendra obtenir:

Mais peu de temps sera son regne et estre,

Deux ans naves se pourra soustenir.

10:33

La faction cruelle a robbe longue,

Viendra cacher souz ses pointus poignards,

Saisir Florence le Duc et lieu diphlongue,

Sa descouverte par immeurs et flaugnards.

10:34

Gaulois qu'empire par guerre occupera,

Par son beau frere mineur sera trahy,

Par cheval rude voltigiant trainera,

Du fait le frere long temps sera hay.

10:35

Puisnay royal flagrand d'ardent libide,

Pour se jouyr de cousine germaine:

Habit de femme au temple d'Arthemide:

Allant murdry par incognu du Marne.

10:36

Apres le Roy du saucq guerres parlant,

L'isle Harmotique le tiendra a mespris,

Quelques ans bous rongeant un et pillant,

Par tyrranie a l'isle changeant pris.

10:37

L'assemblee grande pres du lac de Borget,

Se ralieront pres de Montmelian,

Marchans plus oultre pensifz feront proget

Chambry, Moraine combat sainct Julian.

10:38

Amour alegre non loing pose le siege,

Au sainct barbar seront les garnisons:

Ursins Hadrie pour Galois feront plaige,

Pour peur rendus de l'armee du Grisons.

10:39

Premier fils veufve malheureux marriage,

Sans nuls enfans deux isles en discord,

Avant dixhuict incompetant eage,

De l'autre pres plus bas sera l'accord.

10:40

Le jeune nay au regne Britannique,

Qu'aura le pere mourant recommandé,

Iceluy mort LONOLE donra topique,

Et a son fils le regne demandé.

10:41

En la frontiere de Caussade et Charlus,

Non guieres loing du fonds de la vallee:

De ville franche musicque a son de luths,

Environnez combouls et grand mytee.

10:42

Le regne humain d'Anglique geniture,

Fera son regne paix union tenir,

Captive guerre demy de sa closture,

Long temps la paix leur fera maintenir.

10:43

Le trop bon temps trop de bonté royale,

Fais et deffois prompt subit negligence.

Legier croira faux despouse loyalle,

Luy mis a mort par benevolence.

10:44

Par lors qu'un Roy sera contre les siens,

Natifs de Blois subjugera Ligures,

Mammel, Cordube et les Dalmatiens,

Des sept puis l'ombre a Roy estrennes et lemurs.

10:45

L'ombre du regne de Navarre non vray,

Fera la vie de fort illegitime:

La veu promis incertain de Cambray,

Roy Orleans donra mur legitime.



10:46

Vie sort mort de l'OR vilaine indigne,

Sera de Saxe non nouveau electeur:

De Brunsuic mandra d'amour signe,

Faux le rendant aux peuple seducteur.

10:47

De Bourze ville a la dame Guyrlande,

L'on mettra sur par la trahison faicte,

Le grand prelat de leon par Formande,

Faux pelerins et ravisseurs defaicte.

10:48

Du plus profond de l'Espaigne enseigne,

Sortant du bout et des fins de l'Europe,

Troubles passant aupres du pont de Laigne,

Sera deffaicte par bands sa grand troppe.

10:49

Jardin du monde aupres du cité neufve,

Dans le chemin des montaignes cavees,

Sera saisi et plongé dans la Cuve,

Beuvant par force eaux soulfre envenimees.

10:50

La Meuse au jour terre de Luxembourg,

Descouvrira Saturn et trois en lurne:

Montaigne et plein, ville cité et bourg,

Lorrain deluge, trahison par grand hurne.

10:51

Des lieux plus bas du pays de Lorraine,

Seront des basses Allemaignes unis:

Par ceux du siege Picards, Normans, du Maisne,

Et aux cantons ce seront reunis.

10:52

Au lieu oa` LAYE et Scelde se marient,

Seront les nopces de long temps maniees:

Au lieu d'Anvers oa` la crappe charient,

Jeune vieillesse consorte intaminee.

10:53

Les trois pellices de loing s'entrebatron,

La plus grand moindre demeurera a l'escoute:

Le grand Selin n'en fera plus patron,

Le nommera feu pelte blanche routte.

10:54

Nee en ce monde par concubine fertive,

A deux hault mise par les tristes nouvelles,

Entre ennemis sera prinse captive,

Et amenee a Malings et Bruxelles.

10:55

Les malheureuses nopces celebreront

En grande joye mais la fin malheureuse,

Mary et mere nore desdaigneront,

Le Phybe mort, et nore plus piteuse.

10:56

Prelat royal son baissant trop tiré,

Grand fleux de sang sortira par sa bouche,

Le reign Anglique par regne respiré,

Long temps mort vif en Tunis comme souche.

10:57

Le soublevé ne cognoistra son sceptre,

Les enfants jeunes des plus grands honnira:

Oncques ne fut un plus ord cruel estre,

Pour leurs espouses a mort noir bannira.

10:58

Au temps du dueil que le felin monarque

Guerroyera le jeune Aemathien:

Gaule bansler, perecliter la barque,

Tenter Phossens au Ponant entretien.

10:59

Dedans Lyons vingtcinq d'une alaine,

Cinq citoyens Germains, Bressane, Latins,

Par dessous noble conduiront longue traine.

Et descouverts par abbois les matins.

10:60

Je pleure Nisse, Mannego, Pize, Gennes,

Savone, Sienne, Capue Modene, Malte:

Le dessus sang et glaive par estrennes,

Feu, tremblera terre, eau malheureuse nolte.

10:61

Betta, Vienne, Emorre, Sacarbance,

Voudront livrer au Barbares Pannone:

Par picque et feu enorme violance,

Les conjurez descouvers par matrone.

10:62

Pres de Sorbin pour affaillir Ongrie,

L'herault de Bude les viendra advertir:

Chef Bisantin, Sallon de Sclavonie,

A loy d'Arabes les viendra convertir.

10:63

Cydron, Raguse, la cité au sainct Hieron,

Reverdira le medicant succours,

Mort fils de Roy par mort de deux heron,

L'Arabe, Ongrie feront un mesme cours.

10:64

Pleure Milan, pleure Luques, Florance,

Que ton grand Duc sur le char montera,

Changer le siege pres de Venise s'advance,

Lors que Colomne a Rome changera:

10:65

O vaste Romone ta ruyne s'approche,

Non de tes murs, de ton sang et substance

L'aspre par lettres fera si horrible coche,

Fer poinctu mis a tous jusques au manche.

10:66

Le chef de Londres par regne l'Americh,

L'isle d'Escosse tempiera par gellee:

Roy Reb auront un si faux Antechrist,

Que les mettra trestous dans la meslee.

10:67

Le tremblement si fort au mois de may,

Saturne, Caper, Jupiter, Mercure au beuf:

Venus aussi, Cancer, Mars, en Nonnay,

Tombera gresse lors plus grosse qu'un euf.

10:68

L'armee de mer devant cité tiendra,

Puis partira sans faire langue alee,

Citoyens grande proye en terre prendra,

Retourner classe reprendre grande emblee.

10:69

Le fait luysant de neuf vieux esleué,

Seront si grand par midy, aquilon:

De sa seur propre grande alles levé.

Guyant meurdry au buisson d'Ambellon.

10:70

L'oeil par object fera telle excroissance,

Tant et ardente que tumbera la neige:

Champ arrousé viendra en descroissance,

Que le primat succombera a Rege.

10:71

La terre et l'air gelleront si grand eau,

Lors qu'on viendra pour jeudy venerer,

Ce qui sera jamais ne feut si beau,

Des quatre pars le viendront honnorer.

10:72

L'an mil neuf cens nonante neuf sept mois,

Du ciel viendra vn grand Roy d'effrayeur:

Resusciter le grand Roy d'Angolmois,

Avant que Mars regner par bonheur.

10:73

Le temps present avecques le passé,

Sera jugé par grand Jovialiste,

Le monde tard luy sera lassé,

Et desloyal par le clergé juriste.

10:74

Au revolu du grand nombre septiesme

Apparoistra au temps Jeux d'Hecatombe:

Non esloigné du grand eage milliesme,

Que les entres sortiront de leur tombe.

10:75

Tant attendu ne reviendra jamais

Dedans l'Europe en Asie apparoistra

Un de la ligue yslu du grand Hermes,

Et sur tous Roys des orientz croistra.

10:76

Le grand senat discernera la pompe,

A l'un qu'apres sera vaincu chassé,

Ses adherans seront a son de trompe

Biens publiez ennemis deschassez.

10:77

Trente adherens de l'ordre des quiretres

Bannis, leurs biens donnez ses adversaires:

Tous leurs bienfais seront pour desmerites,

Classe espargie delivrez aux consaires.

10:78

Subite joye en subite tristesse,

Sera a Romme aux graces embrassees.

Deuil, cris, pleurs, larm. sang, excellent liesse

Contraires bandes surprinses et troussees.

10:79

Les vieux chemins seront tous embelis,

Lon passera a Memphis somentree,

Le grand Mercure d'Hercules fleur de lys,

Faisant trembler terre, mer et contree.

10:80

Au regne grand du grand regne regnant,

Par force d'armes les grands portes d'airain

Fera ouvrir, le roy et duc joignant,

Port demoly, nef a fons jour serain.

10:81

Mis tresor temple citadins Hesperiques,

Dans iceluy retiré en secret lieu,

Le temple ouvrir les liens fameliques,

Reprens, ravis, proye horrible au milieu.

10:82

Cris, pleurs, larmes viendront avec coteaux

Semblant fouir, donront dernier assault,

L'entour parques planter profons plateaux,

Vifs repoulsez et meurdris de prinsault.

10:83

De batailler ne sera donné signe,

Du parc seront contraint de sortir hors:

De Gand l'entour sera cogneu l'ensigne,

Qui fera mettre de tous les siens a mors.

10:84

La naturelle a si hault hault non bas,

Le tard retour fera marris contens:

Le Recloing ne sera sans debatz,

En empliant et perdant tout son temps.

10:85

Le vieil tribung au point de la trehemide.

Sera pressee, captif ne deslivrer,

Le veuil, non veuil ne mal parlant timide,

Par legitime a ses amis livrer.

10:86

Comme un gryphon viendra le roy d'Europe,

Accompaigné de ceux d'Aquilon,

De rouges et blancz conduira grand trappe,

Et iront contre le roy de Babylon.

10:87

Grand roy viendra prendre port pres de Nisse,

Le grand empire de la mort si enfera

Aux Antipolles, posera son genisse,

Par mer la Pille tout esvanoyra.

10:88

Piedz et cheval a la seconde veille,

Feront entree vastient tout par la mer:

Dedans la poil entrera de Marseille,

Pleurs, crys, et sang, onc nul temps si amer.

10:89

De brique en marbre seront les murs reduits,

Sept et cinquante annees pacifiques:

Joye aux humains, renoué Laqueduict,

Santé, grandz fruict, joye et temps melifique.

10:90

Cent fois mourra le tyran inhumain,

Mis a son lieu scavant et debonnaire,

Tout le Senat sera dessoubz sa main,

Faché sera par malin themeraire.

10:91

Clergé Romain l'an mil six cens et neuf,

Au chef de l'an feras election:

D'un gris et noir de la Compagne yssu,

Qui onc ne feut si maling.

10:92

Devant le pere l'enfant sera tué,

Le pere apres entre cordes de jonc

Genevois peuple sera esvertue,

Gisant le chef au milieu comme un tronc.

10:93

La barque neufve recevra les voyages,

La et aupres transferont l'empire,

Beaucaire, Arles retiendront les hostages,

Pres deux colomnes trouvees de paphite.

10:94

De Nismes d'Arles, et Vienne contemner,

N'obey a l'edict Hespericque:

Aux labouriez pour le grand condamner,

Six eschappez en habit seraphicque.

10:95

Dans les Espaignes viendra Roy trespuissant,

Par mer et terre subjugant or midy,

Ce ma fera rabaissant le croissant,

Baisser les aesles a ceux du vendredy.

10:96

Religion du nom de mers vaincra,

Contre le secte fils Adaluncatif,

Secte obstinee deploree craindra

Des deux blessez par Aleph et Aleph.

10:97

Triremes pleines tout aage captif,

Temps bon a mal, le doux pour amertume;

Proye a Barbares trop tost seront hastifs,

Cupid de veoir plaindre au vent la plume.

10:98

La splendeur claire a pucelle joyeuse,

Ne luyra plus, long temps sera sans sel:

Avec marchans, ruffiens, loups odieuse,

Tous pesle mesle monstre universelle.

10:99

La fin le loup, le lyon, beuf, et l'asne,

Timide dama seront avec mastins,

Plus ne cherra a eux la douce manne,

Plus vigilance et custode aux mastins.

10:100

Le grand empire sera par Angleterre,

Le pempotam des ans de trois cens:

Grandes copies passer par mer et terre,

Les Lusitains n'en seront pas contens.