Traité de la peinture (Cennini)/IX

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

ix.00Comment tu dois distribuer ta lumière en clairset obscurs sur
tes personnages, leur donnant ainsi le relief.

Si par hasard, quand tu dessines ou copies dans des chapelles, ou colores dans des lieux peu favorables, il t’arrivait que tu ne pusses avoir la lumière du côté gauche ou comme il te convient, prépare-toi à donner le relief à tes figures ou à ton dessin selon la disposition des fenêtres que tu trouves dans ces lieux et qui doivent t’éclairer. Ainsi, en suivant la lumière de quelque côté qu’elle vienne, oppose au relief l’obscur comme nous l’avons dit. S’il arrivait que la lumière vîntou resplendît de face, frappât les milieux, de même arrange ton relief par clairs et obscurs selon ces conditions. Et si la lumière traversait une fenêtre qui fût plus grande que les autres dans le même lieu, attache-toi toujours à la lumière la plus vive, et travaille à la suivre et l’étendre raisonnablement : car faute de cela, ton travail n’aurait aucun relief et deviendrait une chose par trop simple et de peu d’habileté.