Wikisource:Accueil

La bibliothèque libre.
(Redirigé depuis Accueil)
Aller à : navigation, rechercher
Wikisource : la bibliothèque libre

Icône Repères

Auteurs par 
période
Antiquité | Moyen Âge | XVe siècle | XVIe siècle | XVIIe siècle | XVIIIe siècle | XIXe siècle | XXe siècle | XXIe siècle
Textes par 
période
Antiquité | Moyen Âge | XVe siècle | XVIe siècle | XVIIe siècle | XVIIIe siècle | XIXe siècle | XXe siècle | XXIe siècle
Index des 
auteurs
A | B | C | D | E | F | G | H |  I  | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z


George Sand

George Sand
Littérature

Genres : Biographies | Contes | Essais et Études | Fables | Lettres | Nouvelles | Romans | Récits | Poésie | Théâtre | Chansons

Courants : Renaissance et humanisme | Classicisme | Baroque | Les Lumières | Romantisme | Sturm und Drang | Réalisme | Naturalisme | Parnasse | Symbolisme

Thèmes : Arts | Esclavage | États-Unis | Fantastique | Femme | Mer | Science-fiction | Vin | Voyage

Littératures non francophones : Allemande | Anglo-saxonne | Chinoise | Danoise | Espagnole | De l’antiquité grecque | De l’antiquité latine | Indienne | Russe

Pierre Bayle

Pierre Bayle
Sciences humaines

Philosophie : Liste des philosophes | Liste des œuvres | Mémoires

Droit, politique, économie : Relations internationales | Droit et politique des nations | Constitutions | Hymnes nationaux

Histoire : Histoire (par période) | Histoire (par thème) | Études historiques | Guerres et conflits | Mémoires et thèses

Dictionnaires | Revues | Éducation | Sociologie | Psychologie | Économie

Sphère armilliaire.png

Mathématiques | Chimie | Sciences de la nature

Religions et croyances

Bouddhisme | Catholicisme | Christianisme | Hindouisme | Islam | Judaïsme | Mythologie | Taoïsme | Ésotérisme

Arts

Architecture | Musique | Paroles de chansons | Peinture

 
Projets en cours

Projet BnF | Éditions bilingues | Traductions | Documents remarquables | Prix littéraires | Portails | Wikisource sonore | Textes validés




Icône Découvrir…

Michel Carré et Léon Battu, Le Mariage aux lanternes 1857



LE
MARIAGE AUX LANTERNES


OPÉRETTE
Représentée pour la première fois, à Paris, sur le théâtre des Bouffes-Parisiens, le 10 novembre 1857.


Une place de village. — À gauche la maison de Guillot ; à droite, l’entrée d’une grange devant laquelle se trouve un gros arbre dont le pied forme banc de gazon ; une petite table rustique devant la maison.



Scène PREMIÈRE

GUILLOT, DENISE.

Denise est debout auprès de l’arbre, elle est pensive. — Guillot entre par la gauche.

GUILLOT, brusquement.

Eh bien ! qu’est-ce que tu fais là, plantée comme une image ?

DENISE.

Moi, mon cousin, je ne fais rien.

GUILLOT.

Je le vois bien ! … à quoi que tu penses ?

DENISE.

Dame ! mon cousin…

GUILLOT.

À pas grand’chose de bon, bien sûr. Les poules ont-elles à manger seulement ? je parie que tu ne leur z’as pas encore donné leur grain d’aujourd’hui !

DENISE.

Non, mon cousin, mais…

GUILLOT.

Là ! qu’est-ce que je disais ! … As-tu fini de tricoter la paire de bas que tu as commencée avant-z’hier ?

DENISE.

Oh ! pour ça non, mon cousin…

GUILLOT.

J’en étais sûr ! et il est déjà sept heures du matin ! — Mais quoi que t’as fait aujourd’hui, je vous le demande ? … À quoi que tu passes ton temps ? à dormir debout, à rêvasser comme une demoiselle ! … ça n’peut pas marcher comme ça, d’abord ! … avec ta mine triste à porter le diable en terre…

DENISE.

Oui, mon cousin…

RONDEAU.
GUILLOT.
Que dirait l’oncle Mathurin,
S’il te voyait l’air si chagrin ?
Toi qui jadis toujours rieuse,
Étais d’ici la plus joyeuse !
Allons, je veux te voir soudain
Riante, gaie, heureuse, enfin !
I
GUILLOT.
À quoi passes-tu la journée ?
Trouverai-je en rentrant la basse-cour gavée ?
DENISE.
Oui, mon cousin.
GUILLOT.
As-tu rentré dans l’écurie
Le foin ? As-tu mené les bœufs dans la prairie ?
DENISE.
Oui, mon cousin.
GUILLOT.
Et la soupe est-elle trempée ?
As-tu mis au grenier la luzerne coupée ?
DENISE.
Oui, mon cousin.
GUILLOT.
Trouverai-je enfin, je te prie,
Tout en ordre en rentrant dans notre métairie ?
DENISE.
Oui, mon cousin.
GUILLOT.
Alors, tu dois être contente ?
Pourquoi donc n’as-tu plus la mine souriante ?
Que dirait l’oncle Mathurin
S’il te voyait, etc., etc., etc.
II
GUILLOT.
Tu ne fais rien depuis deux heures
Eh bien !… en vérité, l’on dirait que tu pleures !
DENISE, s’essuyant les yeux.
Non, mon cousin.
GUILLOT.
Ne suis-je pas la bonté même ?
Et, pour toi, ma douceur n’est-elle pas extrême ?

Icône Derniers livres validés


Icône Nouveautés

  1. Maxime Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie dans la seconde moitié du XIXe siècle, 1879, compilation et actualisation après la Commune d’articles parus dans la Revue des Deux Mondes.
  2. Louise Labé, Élégies et Sonnets, 1910 Télécharger au format ePub
  3. J.-H. Rosny aîné, La Tentatrice, 1897 Télécharger au format ePub
  4. Georges Feydeau, Le Petit Ménage, 1883 Télécharger au format ePub
  5. John-Antoine Nau, Force ennemie, éd. la Plume, 1904
  6. Charles Dupeuty et Ernest Bourget, Tromb-Al-Ca-Zar, 1856
  7. Robert Louis Stevenson, La Flèche noire, 1901 Télécharger au format ePub
  8. Étienne de La Boétie, Discours de la servitude volontaire, édition Bossard, 1922 Télécharger au format ePub
  9. Jules Verne, Mathias Sandorf, 1885 Télécharger au format ePub
  10. Mélesville et Carmouche, La Permission de dix heures, 1873
  11. Ernest Raynaud, À l’ombre de mes dieux, 1924
  12. Walter Scott, Les Aventures de Nigel, traduction d’Albert Montémont, 1838 Télécharger au format ePub
  13. Jules Barbey d’Aurevilly, À côté de la grande histoire, 1906 Télécharger au format ePub
  14. Louis Ducros, Les Encyclopédistes, 1900 Télécharger au format ePub
  15. G. Lenotre, Babet l’empoisonneuse… ou l’empoisonnée, 1927 Télécharger au format ePub
  16. Évariste Boulay-Paty, À l’Académie française, 1827 Télécharger au format ePub
  17. Joseph Gayda, Ce brigand d’amour !, 1887-1888 Télécharger au format ePub
  18. Évariste Boulay-Paty, La Bataille de Navarin, 1828 Télécharger au format ePub
  19. Édouard d’Anglemont, Sainte-Hélène et les Invalides, 1840 Télécharger au format ePub
  20. Antoine Clesse, Chansons, 1888


Icône Participation

Chacun peut participer à la relecture d’un ouvrage ou à la création d’un fac-similé, à condition de respecter les lois concernant le passage des œuvres dans le domaine public et règles essentielles établies par la communauté ; par exemple, la vérifiabilité du texte, relu grâce à un fac-similé.


De nombreuses pages d’aide sont à votre disposition, notamment pour relire une page, créer un fac-similé ou encore le poster sur le site. N’hésitez pas à poser des questions sur le scriptorium, ou à d’autres utilisateurs.


Icône Informations

Juillet 2014

Mai 2014

Actualité13 : Wikisource en français a 600 000 pages corrigées.
Actualité8 : Wikisource publie son 12 000e livre scanné : la Vie de saint George, de Maître Wace, trouvère du XIIe siècle.

Avril 2014

Actualité27 : Wikisource en français a 150 000 pages validées.


Icône Projets frères

Meta-Wiki
Meta-Wiki
Coordination de tous les projets
Commons
Wikidata
Wikipédia
Wikipedia
L’encyclopédie libre
Wiktionnaire
Wiktionnaire
Dictionnaire universel
Wikinews
Wikinews
Actualités libres
Wikibooks
Wikibooks
Livres et textes didactiques
Wikiquote
Wikiquote
Recueil de citations
Wikiversité
Wikiversité
Communauté pédagogique libre
Wikivoyage
Wikivoyage
Guide touristique libre
Wikispecies
Wikispecies
Inventaire du vivant