Page:Alexander Pope - Pastorals - en it fr.djvu/102

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Sous l’ombrage d’un hêtre déployé dans une grande étendue, Hylas & AEgon faisoient retentir leurs airs champêtres . Celui- ci pleuroir une Amante infidéle, celui-là une Bergere absente , & tous les deux remplissoient le bocage du nom